AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Derniers sujets
» Leçon d'escrime
Hier à 20:44 par Katarina sin miedo

» Quand le Traqueur s'éveille...
Hier à 18:44 par Jason

» Time is a valuable thing
Dim 23 Sep - 22:26 par Emily Grimbald

» Offre une rose !
Dim 23 Sep - 17:12 par Proxima Centrenuit

» Encore un nouveau départ
Dim 23 Sep - 17:10 par Hayashi Tanakai

» MVDD
Dim 23 Sep - 13:26 par Proxima Centrenuit

» L'horloge parlante
Dim 23 Sep - 13:23 par Proxima Centrenuit

» La chaine !
Dim 23 Sep - 13:23 par Proxima Centrenuit

» Would You Rather ?
Dim 23 Sep - 13:21 par Proxima Centrenuit

» Ralentissement
Sam 22 Sep - 18:57 par Proxima Centrenuit

» Entrée épicée !
Sam 22 Sep - 17:13 par Proxima Centrenuit

» Par une nuit sans lune.
Sam 22 Sep - 16:20 par Proxima Centrenuit


Carnet de Présentation de Jason Ashfield

 :: INRP :: Carnet de Présentation :: Validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 14 Nov - 12:25
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 248

ID AGENT
Matricule: HO-7076
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t126-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t160-chronologie-de-jason#251
CP de Jason Ashfield
  • Univers d'origine
  • Terra
  • Origine du perso
  • Inventé
  • Âge
  • Inconnu
  • Sexe
  • Masculin
Matricule HO-7076



Histoire


Jason n’a aucun souvenir de son enfance. Il est amnésique. Il ne sait pas quel âge il a, d’où il vient, ni qui il est. Ses premiers souvenirs remontent à cette nuit de février 2141, où, étant à l’époque encore un adolescent, il courut à perdre haleine dans une forêt au nord-est de Détroit, en blouse d’hôpital, trempé, et pieds nus dans la neige. Tout ce qu’il sait, c’est qu’il n’est pas un être comme les autres. Recueilli par un foyer pour jeunes après s’être dirigé vers Chicago, il y resta jusqu’à sa majorité, avant de se fabriquer de toutes pièces une nouvelle identité et des faux papiers dans le but de trouver du travail. Il y parvint étrangement facilement, comme s’il l’avait déjà fait par le passé... Après ça, il alla de petit boulot en petit boulot : livreur, porteur, slicer… Jusqu’à l’évènement qui marqua un tournant décisif dans sa vie…

C’est 4 ans plus tard, en 2145, que l’incident de Chicago éclata. Durant cet incident, tous les citoyens dits augmentés  (autrement dit, possédant des implants cybernétiques) devinrent fous et se mirent à attaquer à vue les autres humains. Ce fut un véritable carnage. Plus de 60 000 habitants moururent durant cette catastrophe, et plus de 200 000 furent blessés. Présent en plein centre-ville lorsque cette crise se produisit, le jeune Ashfield n’eut d’autre choix que de se servir de ses compétences hors du commun pour tâcher de survivre. Malgré tout, les trois jours que vécut alors Jason au cœur de cet enfer le marquèrent à vie. Ce qu’il dut faire pour rester en vie lui infligea des cicatrices psychologiques profondes, dont il ne parle jamais.


Cette tragédie éveilla une crainte envers les augmentés, et poussa les autorités à considérer réellement la menace que pouvaient représenter ces hommes et ces femmes dotés de capacités supérieures grâce à leurs implants robotiques. L’année suivante, lorsque la Communauté Internationale décida de créer le BSAA, la Brigade Spéciale Anti Augmentés, qui serait vouée à neutraliser les menaces d’augmentés partout à travers le monde, Rock parvint à se faire engager grâce à ses capacités physiques étonnantes et à son talent inné au tir. C’est ainsi qu’il se retrouva membre du BSAA. Doté d’un caractère cynique et plutôt asocial, il ne tarda pas à se faire détester par ses collègues, bien qu'il soit admiré et respecté pour ses capacités étonnantes sur le terrain en parallèle.

Il poursuivit sa carrière et fit bientôt la connaissance de Mei Ling, une jeune pirate électronique récemment engagée pour ses talents de hackeuse particulièrement redoutables. Impopulaire à cause de son bras cybernétique, Mei fut assez rapidement persécutée par certains membres du BSAA haïssant naturellement les citoyens augmentés. Jusqu’à ce qu’un jour, Jason n’intervienne en prenant sous sa protection la jeune femme. Dès que ses collègues surent que Rock la protégeait, ils ne tentèrent plus rien et Mei retrouva la paix.

Suite à cela, la jeune hackeuse tenta de se rapprocher de Jason, qui rejeta ses tentatives d’approche durant plusieurs mois. Intriguée par l’isolement du jeune agent fédéral, Mei passa de longs mois à tenter de comprendre Jason. Elle chercha son dossier dans les fichiers de l’armée mais comprit que quelque chose clochait chez lui lorsqu’elle constata qu’il n’avait pas de passé officiel. Entre ça et ses capacités surnaturelles inexpliquées, elle déduisit facilement qu’il avait de nombreux secrets, et que s’il était comme ça, c’est qu’il avait certainement de bonnes raisons de l’être. Elle s’accrocha malgré tout, et parvint à se rapprocher de lui après de longs mois infructueux. Petit à petit, elle devint amie avec lui. Sa seule amie, et bientôt, elle devint officieusement sa partenaire, l’aidant à distance lorsqu’il partait sur le terrain. N’étant pas un agent de terrain, la jeune femme ne l’accompagna jamais au combat. Il aurait de toute façon refusé, se montrant particulièrement protecteur avec elle. Elle est à ce jour la personne au monde qui le connait le mieux…


Description physique
Jason est un grand jeune homme ténébreux mesurant 182 cm pour 78 kg.  On lui donne en général entre 25 et 30 ans, et son âge officiel sur sa fausse identité est de 27 ans. Doté d’un corps à l’évidence athlétique, il a des cheveux bruns et courts toujours « coiffés » plus ou moins en bataille, et des yeux bleus.

Son je-m’en-foutisme latent se remarque d’abord dans sa manière de s’habiller : il fait l’effort de porter chemise, cravate, et veste, mais ceux-ci sont toujours portés de façon « customisée »: chemise à moitié ouverte, cravate mal serrée, veste pas toujours portée… A l’évidence, il ne se soucie pas vraiment de l’importance de son apparence, et se fout carrément de ce que les gens peuvent penser de lui. En tout cas, c'est ce que n'importe qui pense de lui en le croisant.

Cela étant, et malgré cette façon peu conventionnelle de se vêtir, il émane un puissant charisme de sa personne, et bien que son passé soit un mystère pour pratiquement tout le monde, y compris lui-même, tous ceux qui l’ont vu à l’œuvre ont un grand respect pour lui. C'est probablement la seule raison pour laquelle ses collègues supportent son caractère si particulier...

Le HopeWear de Jason revêt l'étrange apparence d'un costume de travail assez classique. En fait, il s'habille de la même manière que sur son monde d'origine lorsqu'il était Traqueur, et avec la même négligence. Chemise à moitié fermée et à moitié débraillée, cravate déserrée, manières plutôt discutables, le brun ne donne pas vraiment une bonne impression lorsqu'on le voit pour la première fois. Toujours est il qu'il a choisi cette apparence pour son HopeWear...

La HopeWatch du jeune Ashfield, quant à elle, est en fait, et contrairement à ce que son nom peut laisser penser, une petite oreillette attachée à son oreille gauche capable de déployer toute une visière holographique devant ses yeux. Dotée de plusieurs boutons qui permettent à Jason de l'utiliser comme n'importe quelle autre HopeWatch classique, cette oreillette plutôt discrète lorsqu'elle est repliée permet à Rock d'avoir toujours ses informations à portée visuelle rapide, et de garder le contact avec ses éventuels partenaires durant les opérations délicates.


Description mentale


Paranoïaque, froid, taciturne… Le jeune homme cumule les descriptifs peu flatteurs. Quiconque ne s’intéressera qu’à ce qu’il peut refléter en surface ne pourra jamais réellement cerner Rock, car il est un homme complexe au passif difficile, marqué par de nombreuses et profondes blessures psychologiques. Amnésique jusqu’à son adolescence, il ne sait ni qui il est ni d’où il vient, ni quel âge il a. Cette ignorance de ses propres origines a fortement marqué Jason, qui soupçonne au plus profond de lui qu’elle ne renferme un sombre secret, même s’il fait un blocage et refuse toujours de l’envisager lui-même.

Malgré cela, il se retrouve souvent en position de leader au fil du temps. Souvent détesté pour ses manières, il finit toujours par imposer le respect et l'admiration autour de lui grâce à ses capacités sur le terrain. Peu enclin à se mettre lui même en avant et à endosser le rôle de leader, c'est pourtant souvent là qu'il finit.

Sombre et asocial, Jason est quelqu’un de distant qui ne se laissera pas approcher facilement, et qui nécessitera beaucoup de patience à quiconque tentera d'apprendre à mieux le connaître.


Pouvoirs / Capacités
Dominator:
 


Le Dominator est une arme de poing de haute technologie fournie uniquement aux agents du BSAA, responsables de la traque des citoyens augmentés dans le monde d'origine de Jason. Ils sont surnommés pour cette raison les Traqueurs, et sont considérés comme des personnes froides et dangereuses par les civils. Bien qu'ayant le statut d'agents fédéraux agissant partout sur la planète, les agents du BSAA ont la fâcheuse réputation d'agir de leur propre chef et d'user de méthodes parfois discutables. En d'autres termes, du moment qu'ils obtiennent des résultats, leurs méthodes sont rarement remises en question par leur hiérarchie et cette agence gouvernementale possède le champ libre pour agir comme elle le souhaite, bien que cela fasse grincer des dents de nombreuses personnes et organisations partout sur Terra...

Ces armes sont dotées de quatre modes d'utilisation :
- Paralysant: L'arme tire un projectile électrique sur sa cible qui se verra infliger une décharge électrique pouvant aller jusqu'à 70 000 volts. Une puissance suffisante pour neutraliser l'ennemi et permettre sa capture en toute sécurité.
- Précis: Dans ce mode, le Dominator libère en rythme semi automatique des projectiles perforants et particulièrement dangereux.
- Létal: Lorsque l'utilisateur de l'arme fait appel à ce mode, c'est qu'il n'est plus là pour rigoler. Le mode létal libère un projectile percussif à haute vélocité explosant à l'impact et libérant un souffle explosif de quelques mètres de rayon capable de raser toute une zone sans laisser le moindre survivant.
- Annihilateur: L'arme tire un faisceau d'énergie mortel doté d'une puissance destructrice particulièrement redoutable. En temps normal, ce mode ne peut être utilisé par les Traqueurs que de manière exceptionnelle et en cas d'utilisation, les Dominators sont déverrouillés à distance depuis le QG du BSAA de manière temporaire. Ces précautions sont prises en raison de la dangerosité et la puissance que ces attaques énergétiques sont capables de dégager.

D'autre part, le Dominator est équipé d'un système d'identification digitale: l'utilisateur de l'arme ne pourra en faire usage que si son empreinte digitale est reconnue par l'arme. Dans le cas contraire, le système se bloque, et l'arme se verrouille. Un système particulièrement apprécié par les Agents du BSAA.

Rock est également doté de capacités physiques hors du commun qu'il est incapable d'expliquer lui même: Cinq sens ultra développés. Force, vitesse et réflexes surhumains, et connaissances naturelles en CQC alors qu'il n'a jamais appris les arts martiaux (du moins, pas qu'il le sache). Comme si son instinct lui permettait de combattre comme un expert en arts martiaux.

Il semble enfin posséder une connaissance innée pour la plupart des armes de poing et lourdes existant sur Terra. Sachant manier avec brio la plupart des armes allant du simple poignard au fusil à longue portée en passant par tous les types de pistolets et fusils d'assaut existant dans son monde natal, Rock a longtemps été particulièrement perturbé par ces faits inexplicables. Cela fait partie des nombreuses questions sur lui même demeurant à ce jour sans répoonse. Il espère que répondre à l'appel de HOPE lui permettra enfin de trouver des réponses à certaines de ces questions...


Test RP


A moitié dissimulé par le voile de la nuit qui s'était abattu sur la métropole, Rock avançait d'un pas tranquille après une longue journée de travail, sous une légère pluie de septembre. Comme tous les jours, il traversa une ruelle un peu miteuse dont les lumières avaient depuis longtemps rendu l'âme, et que les gens évitaient pour sa mauvaise réputation. Mais pour lui, cela représentait un raccourci pour rentrer à la maison. Le reste n'avait aucune importance.

Ce soir là, un pauvre bougre qui n'avait certainement rien demandé se faisait passer à tabac par deux types, dont le quartier était visiblement leur territoire. Rien que d'après leurs habits déchirés, leur style punk et les augmentations cybernétiques de récupérations de l'un d'eux, il n'était pas dur de deviner qu'ils faisaient partie du milieu underground. Sans freiner le pas, Jason les observa cogner leur victime en exigeant plus d'argent qu'il ne leur en avait déjà donné.

L'un des deux agresseurs se retourna et croisa le regarad froid et condescendant du jeune Ashfield lorsque ce dernier les dépassa sans réagir.
- Qu'est ce que tu r'gardes, toi ?! Lança le malfrat en direction du brun qui immobilisa son pas et tourna son regard azuré et glacial vers lui.
Il conserva le silence tout en l'évaluant de haut en bas.
- Casses toi, passes ton chemin ! Ou tu vas avoir des problèmes !
Ignorant complètement les mots de l'inconnu, Rock tourna son regard vers le second agresseur au bras cybernétique. Celui ci délaissa l'homme qu'il passait à tabac pour à son tour s'intéresser à Jason.
- Sa veste me plaît bien ! Lança t'il à son complice tandis que le brun conservait un visage totalement inexpressif, sans mot dire, tout en observant tour à tour les deux hommes. Hoi, tu vas nous répondre ?!
- Bon, assez rigolé ! Je vais me le faire ! Trancha le premier des deux en faisant un pas vers Jason.

Celui ci daigna enfin bouger : il fourra une main dans sa veste et en tira une cigarette, qu'il s'alluma tranquillement. Ce simple geste, et la décontraction démesurée qui émanait de Jason alors qu'il était menacé, suffirent à instaurer l'hésitation chez l'homme qui lui faisait face. Quant au second, son regard s'était agrandi en posant son regard sur un objet que le brun dissimulait dans sa veste.
- Hé, Stan ! C'est un traqueur, ce mec, lança t'il à son complice d'une voix légèrement tremblante.
- Rien à foutre, je vais lui péter la gueule ! Rétorqua son compagnon en serrant le poing.
Le jeune Ashfield tourna un regard toujours aussi froid vers celui qui semblait destiné à devenir son adversaire, et un léger sourire mauvais se dessina sur son visage.
- Qu'est ce qui t'fait marrer ?!
- Toi ! Répliqua Rock du tac au tac en brisant pour la première fois le mutisme dans lequel il s'était enfermé depuis quelques minutes.

Il tira sur sa cigarette avant de souffler la fumée sans quitter l'homme des yeux :
- Pour un pauvre type réduit à se défouler sur des passants en leur arrachant leurs possessions, et le tout à plusieurs, tu me sembles affreusement confiant.
Le dénommé Stan eut le visage déformé par la fureur et serra ses poings, mais il ne répondit pas car il venait à nouveau de voir apparaître le Dominator de Jason qui dormait tranquillement sous la veste de ce dernier. Cette simple hésitation n'échappa pas à l'oeil vif de l'agent spécial, dont le sourire mauvais disparut totalement et subitement :
- Allez, tirez vous... Ne rendez pas cet échange plus déplaisant qu'il ne l'a déjà été...

Les deux voleurs échangèrent un regard, mais l'homme augmenté avait un regard terrifié. Il se savait le plus en danger face à la présence d'un traqueur, et il ne voulait qu'une chose : se barrer d'ici au plus vite. Cela sembla coûter énormément à Stan, mais il acquiesça doucement et tous deux s'éloignèrent sans demander leur reste, sans un regard pour le civil qu'ils avaient agressé une poignée de minutes plus tôt. Celui ci se releva lentement et remercia Jason, qui ne lui répondit pas, se contentant de reprendre sa route après avoir hoché de la tête dans sa direction.

Il poursuivit tranquillement sa route durant plusieurs minutes, avant qu'une voix ne s'élève dans les ténèbres de la nuit :
- Pourquoi ne pas les avoir corrigés ?
Le brun ignora la question, ne sachant même pas d'où elle venait.
- Je suis déçu ! J'espérais pouvoir te voir à l'oeuvre de plus près, pour une fois !
L'agent spécial poursuivit sa route, comme s'il n'entendait rien, mais cette fois, son interlocuteur l'interpella directement :
- Hoi, Rock ! C'est à toi que je parle ! Tu pourrais au moins me répondre ! Lança t'il tout en surgissant des ombres d'un pas tout aussi tranquille que celui du brun.

Mystérieux Inconnu:
 

En entendant son surnom, Jason s'immobilisa et se tourna lentement vers l'inconnu tout en le jaugeant comme il l'avait fait pour les deux voyous qu'il avait croisés. Ce surnom lui avait été donné par ses collègues agents, qui lui reprochaient sa froideur et sa distance de manière générale.

C'est alors que le temps sembla subitement s'arrêter autour d'eux. Les sons s'évanouirent tous d'un coup : le bruit de l'eau, les sons lointains de la ville autour d'eux. La pluie semblait comme figée dans les airs. C’était comme si le temps lui-même s’était arrêté. Mais très vite, Rock constata qu’il pouvait toujours bouger.
- Pourquoi les avoir laissés partir ? Redemanda l'étranger avec un léger sourire curieux.
- Qui es tu ? Se contenta de rétorquer le jeune Ashfield d'une voix méfiante.
- Mon identité n'a aucune importance. Réponds à ma question !
- Fais de même, et on en reparlera, rétorqua le brun tout en écrasant sa cigarette au sol.

Silencieux pendant plusieurs secondes, l’étranger sembla à son tour jauger Jason avant de prendre la parole :
- Je suis venu quérir ton aide.
- Mon aide ? Répéta l’agent fédéral en haussant les sourcils.
- Oui… Il se trouve que je fais partie d’une organisation qui recherche des héros dans le but de sauver notre monde natal.

Le mystérieux inconnu vêtu d’une grande cape noire dissimulant en partie son visage expliqua rapidement en quelques phrases à Rock ce qu’il attendait de lui. Ce dernier écouta chacun de ses mots très attentivement sans toutefois relâcher son attention un seul instant.
- En quoi le possible effondrement de ton monde m’intéresserait-il ? C’est ton monde, pas le mien ! Répliqua alors le brun avec cynisme. Qu’est ce qui te fait croire que je pourrais vouloir t’aider ? En admettant que "ton monde" existe bien, je n’ai rien à gagner à prendre le risque de venir participer à ta petite croisade et risquer de disparaître avec ton univers si elle devait échouer. Si tu es venu chercher un héros, tu t’adresses à la mauvaise personne. Pourquoi serais-je assez stupide pour accepter une telle folie ?
- Parce que si MON monde est détruit, ce sont tous les autres mondes qui seront anéantis en même temps.

Jason le fixa quelques instants. Il affichait toujours un visage de marbre, mais sa curiosité était piquée au vif.
- Et je suis supposé te croire sur parole, j'imagine ?
- Pourquoi serais-je là, sinon ?
Un léger sourire narquois se dessina sur les lèvres du traqueur, qui rétorqua d'un ton cynique :
- En voilà une bonne question !
- Je n'ai pas le temps pour tes mindgames aujourd'hui, Rock !
- Admettons que je te croie durant quelques secondes... Tout ça ne me concerne pas !

A ces mots, le brun fit volte face et s'apprêtait à s'éloigner lorsque l'inconnu intervint d'une voix étrange :
- Fuir le problème ne le fera pas disparaître pour autant, tu devrais le savoir...
A ces mots, l'intéressé s'immobilisa sur place, avant de lentement pivoter sur lui même et fixer l'étranger :
- Qui es tu... ?
- Ca n'a pas grande importance. Je veux que tu te joigne à nous. Et dans ce but, je suis prêt à t'offrir quelque chose. Ce qui a pour toi une importance plus grande que tout ce qui existe en ce monde !
- Epate moi, grand chef ! Qu'es tu prêt à m'offrir ?
- La vérité sur ta véritable identité ! Rétorqua l'homme avec un léger sourire d'autosatisfaction.

Cette fois, le visage inexpressif de Rock se décomposa comme si l'inconnu l'avait atteint en plein coeur. Qui était il, et comment pouvait il ne serait ce qu'avoir entendu parler de son amnésie ?!
- Comment as tu...
- ...Découvert ton secret ? Tu n’as pas été choisi par hasard, Jason Ashfield. Je sais tout de toi, et je sais ce que tu désires ! Je connais ta situation. Je peux t'offrir la réponse à toutes ces questions qui t'ont torturé pendant toutes ces années ! HOPE pense que tu as ce qu’il faut pour faire barrage à la menace que nous nous apprêtons à affronter. Joins-toi à nous, et tu obtiendras le nouveau départ que tu cherches tant, ainsi que toutes les informations dont je dispose sur ta véritable identité et l’origine de tes capacités supranormales.

Jason hésita un long moment. Toute cette histoire était complètement folle.
- C’est un aller simple ? Demanda-t-il soudain.
- Pas forcément. Une fois la menace éradiquée, ce sera ton choix. Tu pourras rester si tu le désires, ou bien repartir. De plus, HOPE sera capable de réaliser le souhait de ton choix en cas de victoire.
Rock fronça légèrement les sourcils à cette dernière promesse, qui sonna à ses yeux comme un mauvais appât particulièrement suspicieux.
- En cas de victoire, huh… ? Pourquoi ne pas utiliser de tels pouvoirs pour éradiquer cette menace, au lieu de chasser des héros choisis pour faire le boulot à votre place ?

Soudain, l’étranger leva la main et fit un geste qui ouvrit un petit vortex à taille d’homme, avant de répondre à Jason :
- Ce n’est malheureusement pas aussi simple…
- Ca m’aurait étonné… Rétorqua le brun, toujours aussi cynique. Il est toujours plus simple de risquer la peau des autres que la sienne, n’est-ce pas ?
- Nous n’avons pas beaucoup de temps, Ashfield ! Coupa l’inconnu. Il est l’heure pour toi de choisir. Es-tu prêt à prendre ce nouveau départ que tu espères depuis longtemps sans parvenir à le trouver ? Répondras-tu à notre appel ?

Hésitant à nouveau, Rock fit brièvement le point sur sa misérable vie : il avait perdu foi en son monde depuis bien longtemps, et aujourd'hui, il n'était plus qu'un prédateur traquant les citoyens augmentés trop dangereux pour faire partie de la société. Pas d'amis, pas de vie sociale, pas d'autre activité que celle de courir après sa vérité sans jamais parvenir à la rattraper. Un constat ne tarda pas à clairement apparaître : plus rien ne le rattachait à ce monde. Il tourna son regard azuré vers l’envoyé de HOPE, et lui dit :
- Entendu… Je te suivrai !
- Excellent. Il faut y aller, dans ce cas. Les vortex ne doivent pas être maintenus ouverts plus longtemps que nécessaire.

Jason acquiesça et s’avança lentement vers la faille dimensionnelle tout en tirant sur sa cravate pour la desserrer. Il s’immobilisa devant, prit une profonde inspiration et la traversa en disparaissant au cœur du vortex violacé, suivi de près par l’émissaire.


Autres
Pseudo : Jason
Age : 29 ans
Comment avez-vous connu le forum : Really ? ^^'


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rebirth Universal :: INRP :: Carnet de Présentation :: Validés-