REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée
                      -25%
                      Le deal à ne pas rater :
                      Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour PC et Xbox
                      44.99 € 59.99 €
                      Voir le deal

                      Effondrement

                      Partagez
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      EFFONDREMENT

                      feat.Dahlia & Jason



                      Livingo, Appartement de Jason. 11:27.

                      Ce jour là, l'appartement du ténébreux était plongé dans la pénombre. Seuls quelques rayons du jour filtraient à travers les volets presque fermés, et on pouvait y voir une sorte de brume épaisse, présente dans l'air, au sein de la chambre du Traqueur. De toute évidence, il n'avait pas ouvert les lieux depuis plusieurs jours et la fumée de cigarette s'accumulait car il fumait beaucoup, signe qu'il allait mal.

                      Pour la quatrième fois en moins de deux heures, une sonnerie se manifesta dans l'appartement, en provenance du bureau de Carter. Celui ci, agacé de ne pas voir le Corbeau débarquer alors qu'il avait besoin de le voir, commençait à perdre patience, et à l'appeler via ce bouton d'appel. Pourtant, rien ne changea dans l'appartement. Aucune lumière ne s'alluma. Aucun bruit ne se manifesta où que ce soit. Les couvertures ne bougèrent pas dans le grand lit double du brun. Et pour cause: il n'était pas allongé dedans...

                      Comme totalement déconnecté de la réalité, Jason était étalé au sol, appuyé, dans un coin de sa chambre, dissimulé dans l'ombre. Le regard vide, mort, tenant sa cigarette dans le vide, tandis qu'elle se consummait seule presqu'entièrement, le brun était perdu dans ses pensées. Pratiquement entièrement nu, seulement vêtu d'un boxer noir, le Terranien était dans un état pire qu'il n'avait jamais été de toute sa vie.

                      Un peu partout dans l'appartement, des bouteilles d'alcool vide traînaient. Il n'était pas nécessaire d'être un génie pour comprendre ce qui s'était passé...
                      En revanche, les raisons étaient peut être un peu plus floues. Après l'intervention de Dahlia, la crise de panique de Jason semblait avoir été évitée. Tous deux s'étant rapprochés, et un tournant ayant été marqué dans leur relation, le brun eût autre chose à penser dans l'immédiat lorsqu'il la retrouva pour boire un verre avec elle.

                      Mais dans les jours qui suivirent, la réalité le rattrapa: avec la mort de Reynarth, il venait de perdre le dernier vrai lien qui le reliait encore à Mei. Cette fois, il n'était plus question de pouvoir la retrouver. Et c'était sa faute ! Il avait commis l'erreur de tuer son Némésis ! Mais avait il vraiment le choix, au final ? Oui, il aurait pu le laisser en vie. Mais après tout ce qui s'était passé entre eux, le mystérieux membre de HOPE aurait pu choisir de tuer la hackeuse par simple représaille comme il avait déjà menacé de le faire des dizaines de fois par le passé.

                      Le brun n'avait fait que supprimer la menace à la base. Il savait tout ce que ça impliquait, mais il n'avait eu que très peu de temps pour y réfléchir. Il avait vu là une occasion unique de supprimer son Némésis, et l'avait saisie. Il espérait au moins que Mei serait hors de danger, du moins pour l'instant. Elle était probablement prisonnière quelque part, mais ne serait plus utilisée comme chantage face à lui...

                      Mais ces derniers jours, le brun avait dû encaisser le fait qu'il ne la reverrait jamais, et le fait qu'il n'avait été crée que dans le but de tuer. Le fait qu'il n'était qu'un putain de rat de laboratoire et que sa part d'humanité restait encore à démontrer. Tout cela s'était abattu sur lui subitement comme un coup de marteau qu'il n'était absolument pas prêt à recevoir, ni à accepter. Ce n'était pourtant pas la première fois qu'il pensait à tout cela. Dès les premiers rapports que Reynarth lui avait partagés, Jason avait commencé à entrevoir la réalité se dissimulant derrière eux. Mais une part de son cerveau avait toujours rejeté ce que cela cachait en globalité, ce que cela signifiait pour lui ! Et lorsque le moment d'affronter cette réalité fut venu, il s'effondra mentalement dans l'alcool ! Purement, et simplement.



                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      Jason
                      Ashfield

                      「Effondrement」

                      Trois jours plus tôt



                      Dahlia se tenait la tête entre ses mains. Assise sur l’un des bancs de la salle de sport, le souffle court. Ses doigts se resserrèrent nerveusement sur ses mèches brunes humides. Elle n’arrivait pas à se souvenir. A quelle heure s’était-elle levée ce matin, ce qu’elle avait mangé hier à midi, les personnes à qui elle avait déjà adressé la parole et qui lui faisaient remarquer... Comme des trous noirs impossible à combler. La Zephyrienne commençait sérieusement à craindre le pire. Depuis quelques temps le dieu canin ne lui avait plus adressé la parole, elle avait pensé avoir la paix... Quelle idiote.

                      « Fais chier ! » Ragea la brune.

                      Sa bouteille d’eau rencontra violemment le sol et des regards interrogateurs se tournèrent vers elle. Ils se ravisèrent à l’oeil assassin que Dahlia leur lança, voilé par ses mèches, lui donnant un air tout sauf rassurant. La Zephyrienne se leva, shoota dans la bouteille gisant toujours, serviette autour du cou, direction les douches. Début de soirée, le soleil annonçait déjà sa chute, et la jeune femme n’avait rien fait de productif de toute la journée.

                      Après le verre qu’elle avait pris en compagnie de Jason, elle l’avait laissé un peu seul, se doutant qu’il en aurait besoin. Aussi ne rien savoir de son état actuel n’arrangeait pas son humeur. Dahlia ne l’avait encore jamais vu aller aussi mal, elle n’oubliait pas l’air présent sur son visage alors qu’il s’était recroquevillé sur lui-même au patio. Qu’allait-il faire, péter un plomb, boire, s’entraîner jusqu’à tomber raide... La combattante n’en savait rien et elle avait horreur de ça. En proie à son inquiétude, elle appela le corbeau sur sa HOPEWatch. L’icône d’appel tourna en boucle pendant plusieurs secondes avant d’annoncer que son correspondant n’était pas disponible. Dahlia lâcha un soupire...

                      La soldat comptait rentrer chez elle quand son bracelet se mit à sonner. Haussant un sourcil, elle releva son bras, une part d’elle espérait que ce soit le Terranien mais soyons honnête, les chances étaient maigres voire inexistantes. Bien évidemment ce n’était pas lui, et pour couronner le tout, c’était une personne qu’elle n’avait pas spécialement envie de voir à l’heure actuelle...

                      Dahlia ouvrit la porte du bureau et s’affala sur le fauteuil en face de son supérieur.

                      « C’est pour quoi Carter... J’suis crevée en ce moment... »

                      En vérité la jeune femme avait bien une petite idée de sa convocation.

                      « A ton avis Gardilho. Tu ne trouves pas que c’est bien silencieux par ici depuis quelques jours ? » Demanda l’homme en plissant des yeux.

                      « Moi qui pensais que la méditation te réussissait... Loupé. »

                      Dahlia roula des yeux, esquivant la question plus qu’évidente et à laquelle elle n’avait aucune envie de répondre.

                      « Je ne plaisante pas, où il est et pourquoi il ne répond pas aux appels ? Et ne me fait pas croire que tu n’en sais rien... »

                      « Lâche-le deux, trois jours tu veux c’est pas le moment... »

                      « Tu vas jouer la carte du secret, tu t’y mets ! » Sa voix se durcit.

                      « Je joue la carte c’est pas tes oignons Carter ! Et si tu veux tant savoir pourquoi tu vas pas le voir toi-même, hm ? » Le ton monta.

                      Dahlia le fixa droit dans les yeux, son sourire moqueur étonnamment absent. Le quadragénaire ne démordait pas et le lui rendait bien. Ce dernier devait bien se douter que si Jason était aux abonnés absents, c’était pour une bonne raison, qui lui échappait totalement. Passer par la Zephyrienne était bien plus simple pour lui, la jeune femme étant naturellement moins explosive, mais pas moins incisive pour autant.

                      « J’ai aussi des obligations vous feriez mieux de ne pas l’oublier Dahlia... Carter retrouva un semblant de calme. Il lâcha un soupire bruyant en voyant la brune garder le silence. - A la fin de la semaine tu ferais mieux de lui dire qu’il a intérêt à ramener ses fesses au travail ! »

                      Loin d’être en colère, on pouvait noter une légère inquiétude chez le supérieur.

                      « J’ai pas encore de gosses Carter. »

                      Le blond allait ouvrir la bouche mais Dahlia se leva et lui tourna le dos, se dirigeant vers la porte.

                      « Je te tiens au courant... »



                      Retour au présent



                      Dahlia n’avait pas eu plus de nouvelles durant les jours qui suivirent malgré être passé quelques fois à l’appartement plongé dans le noir de son ami. Autant dire que la situation commençait à lui peser, entre ses trous de mémoires et la déprime de Jason... Cette fois, elle comptait faire bouger les choses, ça ne pouvait pas durer indéfiniment !

                      « Combien ? »

                      « 2000 §. »

                      Dahlia dévisagea l’Aker d’un air blasé. Ce dernier se contenta de hausser les épaules.

                      « C’est illégal ce que tu me demandes là, à prendre ou à laisser ! »

                      La combattante attrapa son épaule et le bouscula vers la porte verrouillé, tout pour se remplir les poches, heureusement son compte était loin de manquer de ressources. Le mage sourit, satisfait et commença sa besogne, la nuit tombée, ils étaient à l’abri des regards. Quelques minutes suffirent à ce qu’un « clic » retentisse. Dahlia colla sa HOPEWatch à la montre de l’Aker, qui récupéra son virement et s’enfuit aussi vite qu’il était apparut. La porte était à présent ouverte. Une forte odeur d’alcool et de tabac régnait dans l’appartement. La Zephyrienne secoua la tête, la mine soucieuse, avant de rentrer et refermer derrière elle.

                      Rapidement, Dahlia alluma pour y voir clair, sans s’attarder sur l’habitat. Elle commença à chercher le propriétaire.

                      « Jason ? »

                      Aucun bruit, le salon était plongé dans un silence oppressant. La seule pièce fermée était la chambre, de la fumée filtrait en bas de la porte. Combien de cigarettes s’était-il enfilé depuis tout ce temps ?

                      Dahlia aurait pu ouvrir et entrer, mais avoir pénétré chez lui était déjà bien assez. Violer davantage son intimité serait s’attaquer à sa fierté et ce n’était certainement pas le but recherché. La jeune femme n’avait aucune idée de son état derrière la porte, et le brun lui en voudrait sûrement beaucoup si elle entrait. Ils n’étaient pas encore à ce stade dans leur relation. L’Egyptienne s’appuya au mur de la chambre, lâchant un soupire, puis se laissa glisser au sol dans un bruit sourd, tombant sur les fesses.

                      « Faut que tu sortes Jason... Tu peux pas rester comme ça... Je ne peux pas comprendre ce que tu ressens, alors je vais pas te faire de discours inutile. Ce que je sais c’est que j’aime pas ça... » Sa voix se fit plus faible sur ses derniers mots.

                      Ce n’était pas exactement ce qu’elle voulait dire mais elle ne développa guère plus.

                      « T’as faim ? Je commande un truc... »

                      Clairement elle n’était pas douée avec ce genre de situation. Dahlia ne savait tout bonnement pas quoi lui dire et préférait faire simple. Sa présence parlait déjà bien assez à sa place.



                      Dernière édition par Dahlia Gardilho le Mar 14 Avr 2020 - 19:50, édité 1 fois


                      Effondrement 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      Jason
                      groupe

                      EFFONDREMENT

                      feat.Dahlia & Jason



                      Lorsque la vérité l'avait frappé de plein fouet, le Corbeau s'était mis à boire, dans le but de faire taire la douleur qui enserrait son coeur. Cette douleur dûe à l'absence prolongée de son amie Mei. Et quand après plusieurs bouteilles ses sens s'en étaient trouvés émoussés, affectés, son mal avait diminué, et son cerveau avait cessé de retourner encore et toujours le problème dans tous les sens en se demandant s'il aurait pu faire autrement et la sauver. Il n'avait alors cherché qu'une seule chose: prolonger cet état "de grâce" dans lequel il avait sombré... Cet état qui lui permettait d'éviter de penser efficacement. D'éviter de souffrir inutilement, et d'éviter de se relever fièrement, finalement...

                      Toujours plongé dans son état second, Jason battit soudain des paupières avant de réagir lorsqu'il perçut que quelqu'un était en train de forcer la porte d'entrée de son appartement. Il n'entendit pas la jeune Gardilho l'appeler la première fois, trop occupé qu'il était à s'extraire de son état second. Aussitôt, ses instincts de tueur s'éveillèrent et il se redressa d'un bond avant de mettre son mégot à ses lèvres afin d'avoir ses deux mains de libres. D'un pas léger, il s'approcha jusqu'à sa table de nuit et se saisit d'un couteau de combat qu'il gardait toujours à proximité, avant de s'avancer doucement de l'unique porte de sa chambre, et de se coller à la paroi murale, en attendant l'intrus, lame à la main. Accroupi, prêt à bondir, il patienta tel le Traqueur qu'il était avant de soudain entendre sa cible s'affaler contre le mur, et glisser lentement le long de celui ci.

                      Ce comportement le fit tiquer lorsque soudain la voix de Dahlia s'éleva, et tout s'éclaira. Il secoua doucement la tête de droite à gauche, et se redressa lentement, très lentement, avant de jeter son arme sur le lit. Hésitant, il posa son épaule contre le mur et s'appuya contre ce dernier, puis soupira longuement lors de la proposition de la Zéphyrienne de commander à manger. Depuis combien de temps n'avait il rien mangé ? Trois ? Quatre jours ? Il sentit alors son estomac se rappeler violemment à son bon souvenir, et esquissa un sourire furtif. Il redressa soudain sa main droite, et la vit trembler de plus en plus: depuis combien de temps n'avait il pas bu de lait, non plus ?

                      A cette idée, il fronça violemment les sourcils, et sortit finalement de la chambre, sans se soucier de sa tenue, pour se diriger directement vers la cuisine avant que son état n'empire.
                      - Salut, Dahlia ! Fais comme chez toi... Je t'en prie... ne put il s'empêcher de lui dire d'un ton cynique et enroué, même s'il n'y avait rien de méchant dans sa voix. Je te sers un verre ? J'ai bien vidé mon stock mais... Il me reste largement de quoi... Ajouta t'il en allant vers son frigo.
                      Contre toute attente, cependant, il ne se servit pas d'alcool, mais s'ouvrit une de ces petites bouteilles de lait qu'il avait tendance à trimballer partout avec lui, et commença à boire franchement à la bouteille pour en vider une très vite, tandis que les tremblements s'accéléraient, et gagnaient tout son corps.

                      Il se laissa doucement tomber près du frigo, appuyé contre le plan de travail de la cuisine, et après avoir vidé sa première petite bouteille de lait qu'il jeta non loin, ouvrit aussitôt la seconde afin de commencer à la boire aussi. Il détestait ces tremblements. Il était supposé être une création génétique parfaite. Alors pourquoi était il pris de tremblements dès qu'il ne buvait pas de lait pendant plusieurs jours ? Pourquoi était il aussi mal foutu ? Etait il VRAIMENT l'un de ces enfants crées génétiquement dans le but de devenir un soldat parfait ? Son état actuel des plus tristes ne le faisait vraiment pas penser...

                      Il vida finalement la deuxième bouteille et la jeta tout en fixant son amie, alors que peu à peu les tremblements s'estompaient. Mais il fallait du temps... C'était la première fois qu'elle assistait à une de ses crises de manque. La première fois qu'elle devait comprendre pourquoi il "aimait" autant ces petites bouteilles de lait qui faisaient tant rire les autres agents et Jewelers.
                      - Triste spectacle pour un assassin parfait, pas vrai ?
                      Il se tut quelques instants, avant d'ajouter:
                      - T'en fais pas, ca va passer très vite. J'étais juste pas en état de penser à boire ma dose de lait depuis plusieurs jours, c'est tout... C'est apparemment une... faiblesse génétique... Que je dois combler comme je le peux... Expliqua t'il brièvement en plissant des yeux.

                      Il se força finalement à lui sourire tandis que quelques secousses le prenaient encore au niveau de la tête et des mains, et ajouta:
                      - Commander à manger me semble une bonne idée...


                      Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP

                      vava
                      Dahlia Gardilho
                      groupe

                      Dahlia
                      Gardilho

                      Jason
                      Ashfield

                      「Effondrement」
                      Aucun bruit de l’autre côté de la porte. Cela n’étonna pas Dahlia. En revanche, elle fut surprise que celle-ci s’ouvre d’un coup. Si elle s’était assise parterre, c’était parce que la brune s’attendait à un Jason réticent à l’idée de se montrer. Brusquement, la jeune femme leva les yeux vers le corbeau et, elle n’y pu rien son regard resta à la hauteur de son boxer recouvrant ses fesses alors qu’il se dirigeait vers le salon.

                      « Trop aimable ! Répondit Dahlia sur un ton exagérément enjoué. - Ouais, ta langue meurt pas d’soif... J’ai assez avec ce que je vois... » Poursuivit-elle dans un murmure, à la fois cynique et amusée, sourire en coin.

                      Ce ne serait pas tous les jours qu’elle le verrait si peu vêtu... Bref, Dahlia secoua la tête et se remit sur ses pieds pour le rejoindre. Si la Zephyrienne s’attendait à ce que son ami se serve un verre, ce fut sur une bouteille de lait qu’il jeta son dévolu et elle haussa un sourcil avant de voir ses mains trembler étrangement. La soldat s’appuya sur le dossier du canapé. Jamais elle n’aurait pensé qu’on pouvait avoir une carence en, lactose elle supposait, aussi problématique. D’autant plus compte tenu des origines du Terranien, drôle de handicap.

                      « Ca va ? »

                      Demanda-t-elle, soucieuse tout en l’observant. Chaque fois qu’elle avait pensé à lui demander pourquoi il buvait autant de lait, la question lui était passée par la suite. De plus il était vrai que ça rendait tout de suite le personnage moins intimidant de loin. Jason lui expliqua pourquoi il en avait tant besoin et assura que ça passerait, Dahlia hocha la tête, un minuscule rictus aux lèvres.

                      « Eh ben, si j’avais su j’aurai emmener un biberon... »

                      Fidèle à elle-même, Dahlia sourit, la réplique était bon enfant. Elle passa son index sur ses propres lèvres en le regardant, se retenant de pouffer devant sa moustache laiteuse qu’il ne semblait pas avoir remarqué à avoir bu si vite. Jason lui sourit à son tour mais elle vit sans mal que ce dernier était forcé. C’était simple, son regard disait tout autre chose. Parfois il lui était plus simple de connaître son état d’esprit en le croisant qu’en l’écoutant. Mais ils verraient ça le moment venu, la combattante doutait que parler le ventre vide et littéralement affamé mènerait à quelque part.  Elle fit apparaître un écran grâce à sa HOPEWatch.

                      « Alors... Va pour des pizzas... »

                      Elle lui demanda ce qu’il voulait et sourit. Dahlia se fit la promesse de mettre des légumes dans sa vie un jour. Pour une fois elle ne le taquinait pas sur son penchant pour la malbouffe. Et bien qu’elle avait pour habitude de manger équilibré, éducation stricte oblige, elle s’adonnait à quelques écarts. Sur lesquels le corbeau ne manquait pas également d’ajouter son grain de sel, c’était de bonne guerre. La commande fut passée, plus qu’à attendre une dizaine de minutes. Pendant quelques secondes, Dahlia se contenta de regarder Jason, réfléchissant à ce qu’elle pouvait bien lui dire. Celui-là avait le chic pour déclencher toutes ces situations dont elle n’avait pas l’habitude !

                      Dahlia voulait trouver des questions plus intelligentes que « Alors, comment tu te sens ? - Mal ça se voit pas ? » Elle entendait déjà la réponse alors c’était inutile. Un silence s’installait, la communication ne faisait pas partie de leur CV. Il pourrait clairement voir sur sa tête qu’elle était un peu, perdue et incertaine.

                      « Si t’allais t’habiller, à moins qu’on puisse avoir une réduc’ si tu plais au livreur. »

                      Elle roula des yeux, il était toujours plus facile de se lancer des vannes. La sacrifiée resta un peu pensive, non décidément rien d’intéressant et dont elle n’avait pas la réponse ne lui venait.

                      « Au fait, Carter te fais savoir que tu lui manque atrocement et que ton absence lui cause des cauchemars atroces ! J’ai jamais vu un homme aussi attaché, c’est beau... »

                      Dahlia l’en informa en y mettant toute la fausse détresse qu’elle pouvait devant cette situation catastrophique. Quel idée d’autant faire souffrir un homme franchement... Se moquer ouvertement de leur supérieur était sans aucun doute leur petit jeu favori. La Zephyrienne en vint simplement à la conclusion que parler de ces jours où il avait comme n’importe quel être humain, broyé du noir et de Mei, ne servait à rien. Il n’y avait, pas grand chose à dire sur le sujet présentement. Comment il se sentait, elle l’avait devant les yeux, nul besoin de tourner le couteau dans la plaie...



                      Effondrement 1557585007-tumblr-oaxex4daru1sknpfyo1-540-iloveimg-resized-3
                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas