REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée
                      Le Deal du moment : -53%
                      Chargeur rapide sans Fil Universel 10 W – ...
                      Voir le deal
                      15.99 €

                      Des vacances mémorables

                      Partagez
                      vava
                      Solveig Dårlig Ulv
                      groupe
                      Des vacances mémorables
                      La beauté n'est ce qu'elle est, que parce qu'elle est éphémère.


                      Il était temps pour Machaon et moi de découvrir un peu cet univers, en commençant par cette planète. Après ces premières semaines, je voulais du repos et rencontrer d’autres peuples de la meute, nous étions particulièrement bien ensemble, mais un besoin de complétude plus grand se faisait sentir. Nous partîmes donc en direction du continent de Thela une « connaissance » de Machaon, un homme oiseau un peu étrange qui louchait dangereusement sur ma poitrine accepta en l’honneur du passé de nous faire passer l’océan.

                      L’objectif était d’atteindre le village de Cirr Tyly mais sans connaissance topographique particulière, même de la part de ma compagne à 4 pattes nous nous perdîmes dans des sous-bois non loin d’un enchevêtrement de plages paradisiaques. Nous étions passablement perdues, mais cet endroit était un petit coin de paradis, nous décidâmes de faire un stop quelques jours pour reprendre des forces et tenter de trouver des informations auprès de la faune locale.

                      Après le deuxième jour à boire des « cocktails » réalisés avec les différents fruits et suivre des pistes d’animaux et de membres de la meute nous avions enfin un cap, il fallait remonter encore deux jours les plages vers le nord puis virer à l’est a une journée ou une journée et demie de marche pour atteindre Cirr Tyly. Malheureusement, les plans qui se déroulent sans accrocs n’étaient vraisemblablement pas dans notre nature.

                      Un être humanoïde recouvert d’écaille, avait-il fusionné avec un reptile ? En tout cas, il semblait désorienté, blessé et en train de pourrir sur place. Au moment où nous approchâmes pour tenter de l’aider la créature hurla, un hurlement si fort qu’il dû résonner à plusieurs centaines de mètres. Il tourna sur lui-même pour me balancer sa queue reptilienne en plein dans les côtes. Machaon me rattrapa de justesse et me fît grimper sur son dos pour m’emmener. Le lézard se mis à notre poursuite… mais c’est nous qui faisions ça d’ordinaire ?

                      Le temps de reprendre mes esprits je décochais deux flèches directement dans la jonction des articulations des jambes de la bête, lui sectionnant une jambe.
                      « - Comme ça il va être moins virulent.
                      - Tu crois ? »
                      Répondis la louve en hochant la tête dans la direction de la créature qui se relevait déjà dont la jambe se reformait. Je hais les reptiles et leur capacité à se régénérer, c’est de la triche. Nous étions presque arrivées vers la lisère du bois que la bête fît un bond vers nous, nous forçant à nous séparer. Sautant du dos de Machaon je me retrouvasse à faire une pirouette sur une branche pour sauter vers la plage quand j’atterri littéralement sur les épaules d’une jeune femme à la crinière toute blanche alors que ma compagne roulait boulait dans les pieds d’une autre demoiselle.

                      « - Désolé mesdames nous avons quelques ennuis avec nous. »

                      Le monstre sorti de nouveau, lui envoyant trois flèches directement dans le sternum elles rebondirent, prenant appuie sur la jeune femme pour sauter par-dessus le monstre lui décochant une flèche par œil tendis que Machaon lui sauta à la gorge en emportant une moitié dans ses crocs tandis que la créature tomba à genoux agonisante.

                      Je me retournai, prenant mon air le plus sympathique possible pour me présenter, mais le coup de la créature avait du me tuméfier le flanc et me aussi je fini à terre entendant les cris autour de moi m’appeler ou me demander si ça allait, je ne savais trop dire…
                      vava
                      Lena Winchester
                      groupe


                      «Des vacances mémorables»
                      [Pv SOLVEIG DÅRLIG ULV et AELA WINCHESTER]

                      Lena n'était pas du genre à prendre des vacances, déjà qu'il fallait normalement presque la traîner de force hors de son atelier pour qu'elle prendre une journée de congé, alors prendre une semaine de vacances entière. Il n'était pas secret non plus que la rousse avait une certaine aversion à la téléportation suite à la disparition de sa soeur.

                      Et pourtant la voila, en vacance sur une autre planète, Nefriya pour être plus précis. La raison à  un tel changement d'attitude ? Aela Winchester, ou plutôt un des psychologue suivant sa soeur avait décidé que prendre quelques vacances sur une autre planète lui ferait du bien "vaincre une mauvaise expérience par des petites expériences positives" ou un truc du genre. Mais bien entendu, il était hors de question de la laisser y aller toute seule. Lena avait été désigné comme meilleure personne pour l'accompagner, ses supérieurs ayant considérés qu'après un an sans presque jamais prendre de cogné il était temps pour la rousse de prendre des vacances. Dans une autre situation elle aurait refusée, mais si c'était pour le bien être de sa sœur, la question ne se posait pas.

                      Le choix de la planète avait été plutôt facile, hors de question de poser un seul pied à Val, et Akerys ne semblait pas un bon endroit pour prendre des vacances. Le choix s'était donc posé sur Nefriya, malgré cette étrange histoire de "fusion". La rousse ne comprit pas trop ce que "fusionner avec un habitant de la planète" signifiait jusqu'à ce qu'elle se téléporte. Elle avait finit fusionné avec une créature qu'elle n'avait jamais vu ... une sorte de mélange entre un chat et un raton laveur ? Mais en roux ? La voila maintenant affublée de petite oreilles rousses, à l'intérieur blanc duveteux ainsi qu'une queue rousse, touffue et rayée. Aela l'informa aussi qu'elle avait maintenant des sortes de marques au niveau des yeux, descendant jusqu'au menton. Peut-être que son corps présentait d'autres changement, tel que des zones de fourrure, mais avec ses vêtements et ses gants elle ne pouvait pas savoir.

                      Cela aurait pu être pire comme fusion, même si elle avait à supporter maintenant sa sœur la décrivant comme "mignonne" elle essayait de se dire que cela aurait bien pu être pire ... et au moment ou elle pensait cela des gens sortirent soudainement de la forêt. Une femme, un loup et une espèce d'homme lézard, fonçant droit sur le duo, Lena se mit en position défensive, ne sachant pas vraiment qui était ami ou ennemi. Le loup roula à ses pieds et la femme atterri droit sur sa sœur avant de s'excuser et de faire une petite pirouette et d'achever la créature.

                      Et bien, en voila une drôle de façon de commencer des vacances, et ce que toutes les autres planètes étaient aussi animées ?  Mais avant qu'une des sœurs n'eut le temps de poser une question, l'inconnue s’effondra au sol. Lena regarda la femme, puis le loup, puis sa sœur avant d'hausser les sourcils d'un air de dire "et maintenant ?"

                      vava
                      Aëla Winchester
                      groupe




                      Putain de foutu psy et de protocole... Bon le rapport faisait un peu tâche sur son C.V, non pas qu'on la déclarai inapte ou quoi, juste qu'on estimait qu'elle devait passer par une psychothérapie pour s'assurer que tous allait bien : après, fait admettre que c'était normal, son poste élevé pouvait rendre les choses difficiles si son séjour à l'étranger l'avait rendue ne fut-ce qu'un peu inapte. En tous les cas, n'ayant pas perdu le nord, elle avait bien rapidement profité de l'occasion pour demander une assez longue période de congés, et avait aussi fortement insisté pour qu'on mette au moins l'une de ses sœurs à son chevet. Ouai, elle avait utilisé son influence, mais, rien à foutre. Aëla se souvenait de cette année, de ses soirs à se voir mourir à petit feu et ne jamais revoir sa vie. Se forcer à sourire et à se battre. À son retour, elle n'avait pas laissé le choix sur une bonne accolade qui n'avait de viril que la force à laquelle elle avait enlacé ses sœurs et son père, chacun leur tour puisqu'ils n'étaient pas tous là quand on avait estimé à l’hôpital militaire qu'elle pouvait voir du monde. Ce fut donc de toute évidence le paternel qui était, pour l'occasion, revenu dans les parages. Sa décision était en tous cas claire, il fallait qu'elle profite plus de sa famille et par le biais des vacances, personne de son entourage n'y échapperait.

                      La première victime fut Lena. Car l'albinos savait très bien qu'elle, qui ne prend jamais de vacances, avait dû bosser au moins le double d'heure que peux faire une journée. Le bébé de la famille avait probablement plus besoin que personne d'autres de ses vacances. C'était une parfaite excuse pour qu'elle ne boude pas en étant forcée directement par l'une de ses frangines, mais plutôt par sa hiérarchie... Bref, quelques temps plus tard, les deux frangines se retrouvaient sur ladite planète, dans une zone plutôt tranquille, avec tout un nécessaire,d e bonnes rations de survie sans goût mais à la conservation étonnement longue, des sacs militaire sur le dos de sorte à foutre plein de merdier, de bonne rangers, une nouvelle paire pour la faire à ses pieds. Ouai.. Aëla non plus n’a pas l'habitude des vacant,ces alors, elle joint le pratique à l'agréable.

                      Bon, malgré tout, elle avait fait un effort de tenue sur le reste : portant une sorte de toge serrée et sans manches, pourvues d'une seule bretelle, et se terminant en une sorte de jupe, elle portait autour de sa taille une longue bande de cuir serrant sa taille pour former un drôle de corset. Il faut bien admettre que cette tenue était finalement assez proche, en plus proche et neuve, de ce qu'elle portait sur la planète des dégénérés. Au moins elle en avait retirer quelques bonnes choses, comme ce style vestimentaire peut-être étrange mais assez léger, libre de mouvements, et protégeant le bas du ventre avec le cuir. En plus, après lavage, sa sèche vite si on a que ca à porter. Bon ça tranchait avec les grosses godasses aux pattes ! Mais bon voilà, en dehors des tenues militaires de terrain ou plus de cérémonies, Aëla est pas très douée sur tout ca !

                      Arrivées sur place, les deux sœurs avaient donc chacune fusionnées avec un animal : Aëla ne s'en était pas immédiatement aperçue, et avait juste balancer son gros sac au sol avant de poser ses mains sur ses hanches et de prendre une profonde inspiration, qui fit remuer son nez bizarrement... Elle hochait la tête, pas qu'elle ne comprenait pas ca, mais elle ne comprenait pas non plus qu'elle voyait de si haut, parc-qu’elle n’était plus tout à fait elle ! Aëla était aussi une lapine, de grandes oreilles venaient de lui pousser sur la tête, son visage était marqué parcque sa figure était devenue étrange, hybridation, presque mignonne, entre les deux individus, et des traînées de pelages blanc montaient maintenant sur ses joues, ses bras étaient aussi couverts d'une fine couche de pelage. Une fulgurante envie de carotte la pris tandis qu'elle se tourna vers sa rouquine de sœur, qui l'était encore plus, alors, Aêla repris clairement le dessus, mais avec la mentalité peut-être un poil excentrique et gentille de la lapine : OOOOOOooooohhhh t'es trop mignonne !! » Elle l'avait d'ailleurs pris un instant dans ses bras comme on prendrait un petit chiot pour lui faire un câlin.

                      À l'instant ou elle la relâchait, quelque-chose atterrit sur ses épaules et l'envie de bondir loin d'ici ne tarda pas, le réflexe de survie de l’animal : mais avec le poids sur elle ce serait inutile, tournant le regard elle vis une autre femme qui exprimai quelques mots rapides avant de se retourner, voyant une arme, Aëla sortit une petite lame d'entre ses lanières d'un mouvement assez fluide pour en rien défaire du corset improvisé, et se retourna dans le même mouvement pour suivre le saut de l'humanoïde, elle attaquait autre-chose, alors, la blanche privilégia une autre stratégie, voir si sa petite sœur allait bien. Elle était debout, pas blessée, et personne au contact. Tout s’était finalement passé bien trop vite, il faudrait vite trouver où installer un campement tranquille et surtout, SURTOUT, les sécuriser !

                      Bref, l'humaine c'était effondrée, son loup lui était partit la renifler, en couinant puis en jappant vers les deux sœurs de manière un poil agressive avant de pleurnicher de nouveau. Aëla et Lena échangèrent donc un regard perplexe, la plus âgée pris donc la décision de s'approcher en faisant signe au bestiau de s’écarter d'une main : ajoutant comme s'il allait comprendre : va plutôt t'assurer que l'autre est crevé. » … Puis sans se retourner « Lena ! » de manière un poil autoritaire, elle balançait les armes de l'autre humain avec le pied en direction de la plus jeune : « Met Ca avec nos affaires, bien ranger que personne n'y touche. » D’ailleurs, elle-même avait rangé sa lame avant de s'accroupir et de procéder à une fouille sans pudeur : prémisse obligatoire pour assurer leur sécurité. Aucune vérifications médicale, ensuite, Aëla se redressa : « Elle est vivante, voit si elle a un truc de grave, je vais monter la tente... » parlons-en de la tente, transportée sur le sac d'Aëla, une très grande toile pourvue d'arceaux rétractables permettant un montage assez rapide. Un grand « logement » en trois salles distinctes.



                      (c) Kira pour Never Utopia



                      Des vacances mémorables Pav1
                      vava
                      Solveig Dårlig Ulv
                      groupe
                      Des vacances mémorables
                      La beauté n'est ce qu'elle est, que parce qu'elle est éphémère.


                      Encore ce rêve, étrange et pénétrant, de cette femme au visage doux coiffé de cette peau d’ours. Pourquoi faire ce même rêve inlassablement ? Le sens profond de ce songe me restait complètement abscons et pourtant j’avais un sentiment de complétude quand j’approchais par la pensée de cette femme. J’en venais à croire que c’était une sorte d’esprit de la forêt servant de guide aux nouveaux arrivants de la meute et aux nouveaux nés. Après tout, c’était une renaissance que j’avais vécue ici que ce soit la téléportation ou bien la fusion en arrivant.

                      J’avais l’impression d’avoir dormis des jours entiers alors que finalement il ne s’était passé que quelques minutes. Que c’était-il passé au juste ? Ah oui, l’homme reptile possédé avait chargé, nous avions abrégé sa souffrance pour lui permettre de se reposer. Ensuite il y avait eu les deux femmes, qui me regardait d’ailleurs d’un air étrange, me méfiant toujours des humains je me relevais en sursaut mon flanc droit me faisant atrocement mal. Tout était légèrement flou mais j’avais assez de force pour rester sur mes gardes, mon masque me gênait pour la première fois, mais l’enlever risquait de révéler que j’étais également humaine.

                      Mon arc m’avait été subtilisé, je pouvais bien entendu utiliser mon pouvoir sans mais ça diminuait énormément ma précision et de toutes façons je n’étais pas certaine d’avoir suffisamment de force pour me battre contre deux adversaires dans mon état. L’odeur de métal et d’huile me sauta de nouveau aux narines, elles étaient de Solarii ? Ces gens avaient l’air plus civilisés que les autres.

                      Après un moment étrange à se regarder dans le blanc des yeux je me présentai et présentai Machaon, je demandai ce que deux jeunes femmes de Solarii (et vu leur réaction j’avais vu juste) faisaient sur Nefyria. Avec un peu de gêne je finis par m’excuser d’être tombée sur la jeune femme aux grandes oreilles et de les avoir effrayés je ne m’attendais vraiment pas à croiser qui que ce soit en allant vers le village de la planète.
                      vava
                      Lena Winchester
                      groupe
                      vNX1J17I

                      «Des vacances mémorables»
                      [Pv SOLVEIG DÅRLIG ULV et AELA WINCHESTER]

                      Lena avait bien remarqué l'ironie de la fusion entre sa soeur, une soldat redoutable et aguerrie, et un lapin, petit herbivore inoffensif qui prenait la fuite au premier bruit. Peut-être que la rousse aurait même essayé de faire un peu d'humour à ce sujet si elles n'avaient pas été soudainement interrompues.

                      Mais le temps d'action fut très brève et les deux sœurs se retrouvèrent donc avec une blessée et un loup sur les bras. L'entrainement militaire prit rapidement le dessus et Aela commença donc à s'organiser pour s'assurer que le périmètre était bien sécurisé. Puisque le loup ne serait sans doute pas en mesure de comprendre les ordres, la rousse s'était donc rapproché du cadavre de l'homme lézard, après avoir vu qu'il ne respirait plus, elle s'agenouilla et posa deux doigts au niveau du cou pour prendre son pouls. Bien qu'elle n'avait que peut de connaissance sur les créatures de cette planète, elle estima que si le cœur s'était arrêté, la créature était sans doute bien et belle morte.

                      Attrapant les armes de l'étrangère, Lena s'assura de bien ranger les armes sous leurs affaires pour rendre leur accès difficile, elle fit également attention à poser l'arc dans ses affaires et le carquois dans les affaires de sa sœur pour que l'étrangère ne puisse par attraper son arme et ses munitions en même temps. Elle ne disait pas que la femme était une ennemie, mais elle était actuellement inconsciente suite à un combat, il était possible au réveil qu'elle soit déboussolé et puisse devenir agressive. Surtout qu'elle se trouvait maintenant dans la tente qu'Aela avait mise rapidement en place.

                      Sortant donc sa trousse de premiers secours, la rousse vérifia donc l'état de l'étrangère tout en gardant un œil sur le loup, après tout elle n'avait aucune idée d'à quel point la bête était apprivoisé. Loin de se prétendre médecin, elle jugea quand même que la blessure n'avait ni l'air extrêmement profonde, ni empoisonnée, elle se contenta donc d'apporter les premiers soins en stoppant le saignement et en désinfectant la plaie. Alors qu'elle se demandait si elle devait retirer les vêtements de la blessée pour faire un bandage ou non, cette dernière se réveilla plutôt rapidement.

                      Lena s'était donc relevée et avait fait quelques pas en arrière, observant la jeune femme qui se présenta puis présenta son loup. Solveig semblait être une personne très polie, même si la rousse se demanda bien comment elle savait d'ou les deux sœurs venaient. Peut-être était-ce le mouvement de ses nouvelles oreilles animales qui avaient trahit sa surprise, il fallait vraiment qu'elle apprenne à avoir le contrôle sur son corps fusionné. Lena regarda donc sa grande soeur, attendant de voir quel serait son attitude face à la blessée et sa réponse.
                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas