REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée
                      Le deal à ne pas rater :
                      Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
                      18.03 €
                      Voir le deal

                      Carnet de Présentation de Tarek

                      Partagez
                      vava
                      Tarek
                      groupe

                      Tarek Set'Hem

                      《 . . . C'est la Science que je maîtrise ! . . . 》

                      Origine

                      Age

                      Sexe

                      Faction

                      Natif d'Akerys

                      88 ans

                      Masculin

                      Jeweler (Akerys)

                      HISTOIRE


                      Depuis qu'il était tout petit, Tarek était un élève modèle, pas le meilleur mais sûrement l'un des plus assidus. Dès le plus jeune âge, il se passionnait de lecture. Son tout premier livre parlait d'ailleurs de la faune d'Akerys. Il adorait feuilleter chacune de ses pages, si bien, qu'il rêvait même de devenir zoologiste. Petit à petit, ce n'est pas seulement les animaux qui le fascinait mais la Science sous chacune de ses facettes.
                      Le garçon ramenait chaque jour à la maison de nouveaux livres que ses professeurs lui offraient à la fin des cours, ce qui ne manqua pas de surprendre ses parents.
                      Mais ce qui fut plus surprenant encore étaient ses capacités magiques. Il avait déjà sa propre idée de ce qu'était la magie, et l'étudier sous toute ses formes était très stimulant et amusant pour lui. A l'école, sa facilité d'apprentissage était déconcertante et ses interrogations toujours plus pertinentes et poussées. Etrange façon d'être, pouvaient remarquer ses camarades de classes.
                      Mais Tarek ne prêtait pas spécialement attention aux autres, si ce n'est ceux qui venaient lui parler directement. Il n'était pas réservé, seulement bien trop investis dans ce en quoi il croyait. Ce petit quotidien apaisant, fut du jour au lendemain, totalement perturbé lorsqu'on proposa à la famille d'emmener Tarek à SkyArchipelago.

                      . . .

                      La vue était magnifique. Cela n'avait rien à voir avec les pavés irréguliers du quartier de Livingo. Ici, l'air était pur. D'ici, il pouvait contempler le ciel rien qu'en baissant la tête. Les nuages dansaient juste en dessous de ses pieds. Accoudé au bord, il semblait plongé dans le plus profond de ses songes. Tarek pouvait enfin profiter un court instant du calme et du silence, loin de l'agitation, à l'époque où il vivait, ici bas.

                      《 En général, on a bien du mal à canaliser nos nouveaux élèves. 》


                      Avec presque un hoquet de surprise, il se redressa, face à l'un des grands professeurs de son école. L'âge et l'expérience était comme gravé sur son visage. Celui-ci souhaitait particulièrement voir Tarek, de part les remarques de certains professeurs.


                      《 Pardonnez-moi, maître... mais je n'ai peut être pas un don hors du commun.
                      -  Dans ce cas, tu ne foulerais pas un seul pas sur cette île. Et pourtant...
                      - Est-ce que je suis à la hauteur ?
                      - Tu l'es, seulement tu ne cherches pas où il le faut. Malgré tout, ta place est encore à prouver. Il le faut, Tarek, il le faut si tu souhaites y rester. 》


                      La tête basse, tout en suivant celui qui décida de le prendre sous son aile, le jeune novice ne pouvait se résoudre à vaincre la peur qu'il cachait au fond de lui. Il se sentait comme impuissant, tout petit face à ce mur impénétrable qui se hissait juste devant lui. Son mentor, lui, comprenant la situation, se stoppa net et se tourna vers son disciple tout en lui posant une main sur son épaule.


                      《 C'est pour cela que je t'ai pris comme mon élève. Ce n'est pas anodin ici, tu le sais ? Je ne t'ai pas choisi pour rien. Et sûrement pas parce que tu présentais des difficultés. J'ai pu voir que tu étais doté d'un esprit, qui pour le coup, m'intéresse beaucoup. Tu ne te contentes pas d'utiliser ta magie à des fins personnelles, tu utilises ta tête. La magie n'a rien d'un outil, elle est bien plus noble que cela.
                      Et je sais que toi, tu pourrais comprendre ce que j'essaye tant bien que mal d'instruire aux autres étudiants de l'académie.
                      - Merci,  
                      souffla le jeune disciple surpris.
                      - Ici, on apprend à nos élèves, la maîtrise des éléments fondamentaux. On leur apprend l'essentiel, comment se tenir, comment utiliser sa magie. Mais jamais pourquoi. Et souvent, cela leur convient, après tout, pourquoi chercher à savoir ce qui ne nous est pas directement utile ?
                      - Par simple curiosité ?
                      Ajouta Tarek à son professeur,
                      - Oui, oui, mais pas seulement. Il y a une réelle utilité à en chercher l'origine. Ceux qui auront appris seulement à la surface, ne pourront sûrement pas comprendre les subtilités et le fonctionnement nécessaire à la réelle maîtrise de son pouvoir. Mais surtout, celui qui aura approfondi et s'appropriera les fondements sur le bout des doigts, est capable de s'adapter à n'importe quelle situation. C'est cette maîtrise totale de son art qui fera toute la différence, dans n'importe quelle situation que l'on soit . 》

                      […]

                      Le cours avait déjà commencé mais comme à son habitude il s'assit consciencieusement sur le bord de la table, les bras croisés et les yeux rivés sagement vers le sol pendant un court instant. La classe avait aussitôt repris son calme comme prêts à commencer un début de matinée et le commencement de l'année qui s'annonçait très longue. Le silence semblait presque troublant pour le professeur mais peu étonnant, à ce stade ses élèves allaient devoir affronter le diplôme de fin d'étude préparatoire.
                      Trivial, leur disait-il souvent avec un air amusé.
                      Après tout, il n'y avait rien de très difficile, si ce n'est un travail régulier et puis d'habitude les élèves se montraient très bons dès le début de leur scolarité. Si bien qu'il pouvait parfois se permettre d'approfondir certains sujets ou bien raconter des anecdotes sur SkyArchipelago, c'était d'ailleurs ce qu'on lui demandait chaque année.

                      Tout le monde l'appréciait, mis à part le fait qu'il était "celui qui est entré à SkyA",  il était un très bon pédagogue et surtout passionné. Poussant délicatement une mèche qui lui chatouillait le visage, il posa ses mains sur le bord de la table puis il observa chacun de ses nouveaux élèves. Il en connaissait déjà quelque uns, d'autres seulement de vue.
                      Tout à coup, un léger sourire se dessina sur son visage, heureux de commencer ce premier cours de l'année.

                      « Pour commencer ce premier cours, j'imagine qu'il est inutile de vous rappeler que c'est, malheureusement, votre dernier année de cours préparatoire…
                      Mais n'oubliez pas que c'est aussi et surtout votre tout premier diplôme ! Vous pourrez enfin, je l'espère pour vous, vous spécialiser l'année prochaine.  Parce que, je ne dis pas que les cours sont ennuyeux, enfin en tout cas pas les miens, sourit-il, mais je peux comprendre qu'ils sont encore très généraux à votre stade. Et c'est normal.
                      - Pourquoi on ne nous parle pas de magie noire dans les cours ? »
                      S'imposa un élève, au fond de la classe.

                      Tous les élèves eurent les yeux rivés sur le perturbateur presque outrés, comme si il avait enfreins la règle. Sans perdre sa sérénité habituelle, le professeur le toisa du regard avec un air presque amusé.

                      « Il a le droit, n'hésitez pas à poser des questions, j'aimerai discuter un peu avec classe pour apprendre à vous connaître un  peu mieux. Dis moi, comment tu t'appelles ?
                      - Sham, monsieur.
                      - C'est assez drôle que tu me poses la question maintenant, figure-toi, Sham, qu'un intendant de l'armée de Stanbrave viendra vous en parler dans l'année par mesure préventive. Je ne saurais mieux l'expliquer que lui alors je préfère m'abstenir sur le sujet.
                      Malgré tout je pense que ce serait une bonne idée d'aborder le sujet cette année, vous êtes assez mûrs mais certains peuvent être encore assez influençables. Alors j'aimerais que vous preniez bien tous en compte ce qu'il aura à vous dire.  Ai-je répondu à ta question ?
                      - Oui, monsieur. »
                      Souffla-t-il en baissant les yeux.

                      Des chuchotements s'échangeaient de part et d'autre de la classe que le professeur fit taire d'un simple mouvement de la main.

                      « Aujourd'hui, nous allons reprendre quelque peu les bases de ce qu'on vous a apprit ces dernières années. C'est un chapitre, disons, très général mais qui sans étonnement aura forcément un lien avec votre futur métier : La magie, évidemment. J'aimerais savoir, comment, vous, vous définissez la magie.

                      - La définition ou ce que l'on pense vraiment ?
                      Demanda une élève, au premier rang.

                      - Eh bien, eh bien ! La définition, tout le monde la connaît. Je ne suis pas là pour vous faire réviser, je suis là pour vous faire réfléchir… Allons, qu'en pensez-vous ? Sourit-il prêt à écouter de nouvelles propositions.»

                      Au début, la classe était toujours un peu timide mais petit à petit, des mains hésitantes se levèrent. Par habitude, le jeune professeur choisit toujours les élèves dans l'ordre, dans un soucis d'équité, ou bien, celui qui n'a pas encore participé. Tarek a toujours mis un point d'honneur à mettre chaque élève sur un même pied d'égalité. Il en reconnut d'ailleurs un assis au premier rang. Ce garçon, il l'avait eu l'année dernière et il était dépourvu de magie. Il lui lança un sourire complice, il était aussi le meilleur de sa classe, le plus chevronné.


                      « Luis, ravi de t'avoir encore cette année, ajouta-t-il en lui laissant la parole.
                      - C'est une sorte, une force… une énergie ?
                      - Une énergie ? De quelle sorte ?
                      - Je ne sais pas, de toute sorte, une essence pure même de l'énergie ?
                      - Tu veux dire, la base même de toute énergie naturelle ? Une force physique et à la fois métaphysique, peut être ? Je note vos réponses. »
                      Annonça-t-il à la classe.

                      Le tableau était fait de matière ayant une grande affinité pour la magie, sans une seule once de difficulté il y inscrit des mots par le seul mouvement de son index gauche comme si il écrivait dans le vide. L'écriture scintillait sur le tableau noir et était assez claire pour que tout le monde puisse la lire sans encombre.


                      « Je vois cela plutôt comme une sorte de chakra, une essence que l'on puise de notre intérieur, une force propre à soi-même, ajouta une fille sûre de ses mots.
                      - Selon toi, cela voudrait donc dire que certains en sont dépourvu ?
                      Le stoppa Luis.
                      - Eh bien, je ne sais pas, oui j'imagine.
                      - Je ne suis pas d'accord,
                      lui répondit-il aussitôt.
                      - On t'en veux pas Luis,  si t'es pas capable de faire de la magie, ajouta un autre au fond de la salle.
                      - On se calme ! S'exclama le professeur. Je ne tolérerai aucune remarque sur un seul de mes élèves. »


                      Après avoir toisé durement les élèves concernés, il se tourna vers le tableau, inscrivant la proposition puis il reprit doucement.


                      « Vous savez, moi-même, j'ai eu beaucoup de mal à maîtriser la magie. »


                      L'écho des chuchotements résonnèrent dans la salle, comme surpris par cet aveux, assez étonnant pour un ancien élève de SkyA.


                      « La maîtrise ou non de la magie ne doit en aucun cas déterminer ce que vous êtes. Ce qui m'a permit de réussir aujourd'hui, ce sont bien les études. Alors apprenez vos leçons, la magie n'est qu'accessoire.
                      - Vous avez fait SkyA pourtant,
                      remarque Sham, interloqué.
                      - C'est vrai. Ahah, je ne suis sûrement pas le plus qualifié pour vous tenir ce genre de discours. On m'a ouvert les portes à beaucoup de postes, mais je n'ai pas donné suite. J'ai préféré vous voir aujourd'hui, vous voyez. Sourit-il sous les rires amusés de la classe.
                      - Pourquoi vous aviez eu du mal à maîtriser la magie ? » En demanda une autre.


                      Son sourire disparu un instant, avant de se tourner encore une fois vers le tableau, tournant le dos à sa classe.


                      « Disons que la magie, peut être difficile pour tout le monde. Effectivement j'ai intégré SkyA mais un gros potentiel c'est aussi beaucoup de risques et beaucoup de travail de maîtrise. C’était, très difficile. Insista-t-il sur les derniers mots. Je dois vous avouer, ne le dites à personne bien sûr, mais on a failli me virer les premières années. »

                      Un hoquet d'étonnement s'échappa de la plupart des élèves.
                      « Si, si. Je me suis bien rattrapé après, bien sûr, mais tout cela pour vous dire que… souffla-t-il, ayant perdu le fil de sa pensée. J'ai eu beaucoup de chance, sourit-il. Bien, j'écoute encore vos propositions ! »


                      Beaucoup d'élèves partageaient la même idée, d'autres s'en éloignaient complètement. Le tableau fut rempli assez vite. Après un bon moment de discussion, il intima à la classe de se taire puis, en regardant le tableau il s'exprima.


                      « Si je devais dire lequel d'entre vous a raison. Je dirais bien… personne.
                      - Comment ça ? Celle là c'était celle de notre professeur de magie appliquée, l'année dernière, elle ne peut pas être fausse !
                      - La magie appliquée requiert des modèles afin d'analyser des phénomènes de la vie courante. Ces modèles, ne sont que des modèles,
                      insista-t-il. Ils nous permettent de retranscrire au mieux un phénomène mais qui nous dit que la réalité en est de même ? Peut être qu'il en est tout autre.
                      Pareillement pour les mathématiques, on a tendance à dire qu'elle est la mère des sciences, je suis moi-même professeur de mathématiques ici, en espérant vous avoir,
                      souffla-t-il. Même si elle a une grande place dans le monde la Science elle n'est qu'un prisme, un point de vue. Elle est très puissante, je vous l'accorde, mais le langage de l'Univers, seul l'Univers la connaît.
                      Nous ne somme que des êtres extérieurs qui voyons l'Univers d'un point de vue extérieur, nous ne la voyons qu'en trois dimensions et plaçons nos modèles qu'en trois dimensions, et si la réalité en était tout autre et qu'elle possédait 10 voire plus de 100 dimensions différentes ?
                      Nos modèles n'y feraient pas long feu. Encore une fois si je vous dis cela, ce n'est pas pour vous perturber, seulement vous rendre compte qu'être un scientifique, c'est aussi et surtout se remettre en question et avoir un sens critique sur tout ce qui nous entoure.

                      - Vous êtes durs avec les maths, elles ont réussis à retranscrire au détail près énormément de phénomène à l'heure actuelle. On pourrait, je trouve la considérer comme une science totalement exacte !
                      Répondit Luis.

                      - On pourrais, mais prudence. Restons critique. J'aime moi-même énormément les mathématiques, si vous saviez… Mais je ne pourrais conjecturer l'Univers aussi facilement…Peut être est-ce juste moi qui ai toujours envie d'aller plus loin… Dit-il a haute voix, comme si il se parlait à lui-même.
                      Malgré tout, on ne sait et on ne saura sûrement jamais expliquer réellement ce qu'est la magie, si ce n'est qu'on a plusieurs modèles qui pourraient l'expliquer.
                      Vous en connaissez sûrement certaines, qui se rapprochent d'ailleurs beaucoup de ce que vous avez proposé tout à l'heure.
                      Je rappelle l'une des plus, disons, en accord avec l'opinion scientifique, même si c'est assez divisé je vous l'accorde.
                      Le jour de l'examen, on vous demandera seulement d'expliquer brièvement un des modèles que vous avez pu voir pendant votre scolarité mais la plupart du temps, ce ne seront que des exercices appliqués à ces modèles. Les exercices sont plutôt guidés, on ne vous demandera pas non plus une réelle démarche de raisonnement comme en étude supérieure si vous vous destinez à un métier scientifique… »




                      Il fit effacer d'un mouvement de bras les inscriptions aux tableau puis tout en énonçant son cours, il y écrivit quelques notes.



                      « Ce modèle est assez simple à comprendre. La magie serait assimilable à de l'énergie. Vous savez tous bien que l'énergie est partout dans notre univers, elle ne se crée pas et elle ne se perd pas,
                      insista-t-il. Ainsi, l'énergie est partout, sous plusieurs et différentes formes qu'elle soit potentielle, cinétique, peu importe.
                      Et parmi ces formes, se trouve être la magie.
                      Une énergie que certains appelle "pure", sans distinction particulière car elle est très malléable. Vous êtes d'accord avec moi, lorsque je vous dit qu'on peut l'utiliser pour tout et n'importe quoi. C'est une énergie qui ne dépend enfaite que de son détenteur.
                      Contrairement à, je ne sais pas, l'énergie électrique qui ne dépend que des lois de la physique. Si je vous parle de cela, c'est parce que, si on considère la magie comme de l'énergie, au sens physique, elle pourrait alors avoir des propriétés propres à la physique. Par ailleurs, vous avez déjà vu la circulation électrique, les interactions électriques en chimie ? »



                      Tous les élèves hochèrent la tête.


                      « Et bien, ce modèle est un peu similaire. Vous avez vu qu'un champ électrique est caractérisé par un pôle + et un pôle -. La magie pourrait éventuellement fonctionner de la même manière, elle serait alors polaire. Et ce n'est pas la seule chose !
                      Nous serions aussi capable de créer ce champ d'énergie naturellement. Je ne rentre pas dans les détails mais, imaginez que ma main gauche soit le pôle - et ma main droite le pôle +. Imaginez un champ reliant mes deux mains, comme un champ électrique. »


                      Les deux mains tendues, devant la classe, il fit apparaître un arc bleuté se déplaçant lentement, on pouvait y discerner des petites particules tournoyer comme noyé dans l'air. Ce courant de magie n'avait aucune forme propre, comme un fluide dans un bocal, elle prit son aise dans le volume qui lui était donné. Puis tout à coup il fit disparaître cet énergie en claquant ses paumes de main l'une contre l'autre.


                      « Là l'exemple est plutôt grossier, mais, si vous êtes doués,  vous pourriez créer un champ d'une seule main, voire juste avec votre bouche ou avec une minime parcelle de votre peau. Certains, juste avec la pensée. » Sourit-il.


                      Il fit apparaître une petite boule d'énergie qui traversa la pièce, frôlant presque la tête de certains élèves surpris, sans aucun mouvement, seulement parce qu'il l'a décidé. Il le repris dans le creux de sa main avant de la refermer doucement.


                      « J'ai dit certains
                      dit-il en riant.
                      - Comment expliquer que certains puissent maîtriser la magie et d'autre moins, voire pas du tout ? Lui demanda Luis.

                      - Ce modèle peut l'expliquer, on n'en est pas encore certains. Mais disons qu'elle aurait un caractère héréditaire. Malheureusement, la loterie génétique est rude.
                      Mes collègues en recherche sont actuellement en train de comparer des portions spécifiques de code génétiques d'un grand échantillon de population à la recherche justement des gènes qui seraient responsable de la capacité ou non de maîtriser la magie. C'est très intéressant !

                       - Vous avez trouvé quelque chose ?

                      - Oui, on a potentiellement trouvé quelques gènes. Mais c'est loin d'être satisfaisant. Je peux vous en reparler à l'occasion si nous trouvons quelque chose.  Ce facteur génétique, si je reprends, pourrait déterminer notre polarisabilité. C’est-à-dire, notre capacité à induire un champ.
                      Ici, un champ d'énergie magique. Plus elle est élevée, plus on a un potentiel magique conséquent. Si elle est nulle, malheureusement…
                      souffla-t-il sans finir sa phrase. C'est d'ailleurs par quelques batteries de tests que l'on détermine si un enfant a un haut potentiel magique et si il est apte à rejoindre SkyA par exemple.

                      - Vous avez donc une très forte polarisabilité
                      ! S'exclama une élève admirative.

                      - Eh bien, oui, apparemment, répond-t-il le regard rieur. Mais vous savez, j'ai souvent eu l'impression d'être une bête de laboratoire lorsqu'on a voulu exploiter mon potentiel.

                      - C'est comment là bas ?

                      - Comme on vous en parle, je le dis chaque année. Une très grande école qui vaut son prestige. Je n'étais qu'un exclusive, enfin ça je pense que vous l'avez deviné. Ricana-t-il de lui-même.

                      - Mais pourquoi vous n'avez pas fait, je sais pas moi, un vrai métier ! Ajouta un autre élève. Enfin, je veux dire, pourquoi vous n'enseignez pas à la Sapphire's School ? Ou dans une école un peu mieux côté que la notre ?

                      - Ahah. Un vrai métier, souligne-t-il en rigolant doucement. Être professeur, c'est tout un art. Je pars justement enseigner dans un lycée d'étude supérieur l'année prochaine. C'est ma dernière année avec vous…
                      souffla-t-il sous les soupirs de ses élèves admiratifs.
                      J'ai voulu commencer par une Ruby pour pouvoir enseigner des choses assez générales, je ne savais pas encore dans quoi j'allais me spécialiser pour l'enseignement.
                      Et puis, c'est intéressant ce que tu me dis là. Votre école est très bien et vous êtes de réels bons élèves je ne vois pas pourquoi j'irai dans une école un peu plus classe. Vous savez j'ai grandi au fin fond du quartier de Livingo et j'ai moi-même été dans une école comme la votre. J'aimerais juste aider des élèves qui étaient comme moi il y a deçà plusieurs années.

                      - Vous allez enseigner dans quoi l'année prochaine ?
                      Demanda une des élèves.

                      - Eh bien, vous voulez tout savoir sur ma vie, c'est étonnant. Répondit-il sous les rires de la classe.
                      Je pense enseigner dans la Science, peut être de la mécanique. Ce sont des maths appliqués à de la physique. Ou bien si j'ai un peu de temps, de la Science magique appliquée. J'ai beaucoup étudié la circulation des fluides pendant mon cursus à SkyA.
                      On avait le droit si on le souhaitait d'étudier autre chose que la magie. En apprendre plus sur le comportement d'un fluide me permettait de mieux maîtriser les fluides en générale lorsque j'usais de la magie. Alors peut être allons-nous nous retrouver si vous choisissez un cursus scientifique.
                       Sourit-il.

                      - La Science magique a une très bonne réputation ! Souligne un élève comme un conseil.

                      - Oui peut être. Mais vous savez, la Science nous cache bien des surprises et il est primordial en tant que mage de connaître ses capacités sur le bout des doigts.
                      Pour parfaire ma maîtrise des fluides, j'ai du étudier leur comportement, pour l'esprit, j'ai dû étudier le fonctionnement de notre cerveau. Il y a bien un domaine que j'étudie avec beaucoup d'attention, car elle pourrait se montrer très dangereuse et c'est la physique. J'ai pu élaborer quelques sorts,  avec beaucoup de précautions mais elle requiert un niveau de maîtrise extrêmement élevé. Malgré tout je préfèrerai m'abstenir de vous en parler, cela pourrait vous donner de très mauvaises idées. »




                      Voyant que toute la classe protestait, attendant avec impatience la fin de son histoire, il hésita un instant avant de finir par craquer tellement il appréciait raconter ses histoires chaque année.



                      « Bon, très bien, mais je vous préviens, n'essayez PAS de le faire, sous aucun prétexte. Il faut des années d'étude et de maîtrise surtout, pour y parvenir ! J'en ai une, ma toute première mais la plus simple et la moins dangereuse pour commencer. Je m'amusais avec des particules de photons - vous savez la particule qui est disons l'aspect corpusculaire de la lumière - et en regroupant simplement un grand nombre de photons dans un même volume très petit, comme un faisceau concentré de photons, je peux  créer une sorte de lampe. »



                      Il créa du bout des doigts, une petite boule de lumière entre son index et son pouce, puis le diamètre de la sphère grandit rapidement jusqu'à faire la taille de sa paume de main illuminant intensément toute la classe.


                      « La masse du photon est quasi nulle alors, il m'est assez facile de les attirer dans le creux de ma main…
                      - C'est un peu un sort classique,
                      souffla un élève exaspéré.

                      - Oh, mais ce n'était qu'une introduction. Je vous ai parlé de physique et on observe énormément de phénomène différents. Je ne pourrais malheureusement pas vous les montrer tous ici, évidemment. Mais j'ai pu élaborer un sort capable de produire une énergie conséquente assez rapidement, voyez cela comme une explosion. Utilisée à mauvais escient je pense qu'elle serait capable de blesser quelqu'un.
                      Vous connaissez la matière et la plupart des atomes qui la composent mais connaissez-vous l'antimatière ?
                      Si je réuni un atome et son anti-atome, ils vont s'annihiler. Et qui dit annihilation dit destruction totale de ces deux atomes et en plus de cela, libération d'énergie.
                      J'ai alors pris en compte ce phénomène en réunissant un grand nombre d'atome et d'antiatome dans un volume très petit entre mes deux mains, puis je les ai réuni.
                      L'explosion fut tel, que j'ai failli perdre mes mains, heureusement j'ai pris énormément de précautions avant de tenter une telle folie… Vous savez la physique est passionnante mais très hostile à la fois. J'ai de nombreuses expériences que j'ai abandonné, ou du moins laissé de côté pour l'instant. J'ai fait quelques essais sur la radioactivité - vous imaginez un sort basé sur la radioactivité ? L'énergie que cela pourrait engendrer… serait destructeur !

                      - Vous avez déjà failli mourir à cause d'une de vos expériences ?

                      - De nombreuses fois oui. La radioactivité me faisait très peur je vous l'avoue. Vous savez la Science n'est pas de tout repos, manipuler ces choses qui devraient rester naturels est très dangereux. J'ai eu une autre expérience qui fut un échec. J'ai tenté de créer un trou noir. »



                      Les chuchotements fusèrent de partout si bien, qu'il eut du mal à calmer la meute cette fois ci. Il fut très amusé par la tournure qu'avait pris la discussion.  Sans s'arrêter en si bon chemin, il dessina au tableau une sorte de trou noir assez schématique.

                      « J'ai eu une période d'intérêt pour l'astrophysique et j'ai voulu m'inspirer de nombreux phénomènes tirés de ceux-ci. Et un jour je me suis demandé si il était possible de créer un trou noir, par la magie.
                      Lorsqu'une étoile supermassive meurt, elle s'effondre sur elle-même et vous savez comme moi à quel point une étoile supermassive peut être lourde, très lourde, plus lourde que vous ne l'imaginez encore en ce moment même.
                      Cette étoile s'effondre sur elle-même, tout cette masse se retrouve concentré sur un même point.
                      Et elle est si dense, si lourde pour une si petite surface qu'elle s'enfonce dans la toile de l'espace temps, elle pourrait presque la transpercer.
                      Et tout ce qui se trouve autour se retrouve attiré par ce trou, même la lumière qui y rentre n'y revient jamais.
                      C'est ça un trou noir. Peut être que si je vous expliquais la relativité vous comprendriez mieux mais je n'ai pas trop le temps, vous avez d'autres cours juste après.

                      - Vous avez vraiment essayé de créer un trou noir ?
                      Insistèrent ses élèves.

                      - Oui, j'imagine que c'était un peu la fougue de la jeunesse, ahah. En reprenant le même principe, si j'arrivais à concentrer une masse conséquente d'énergie, de matière, de masse en un seul et même point, j'aurai pu créer un trou noir. Là, entre mes mains.

                      - Pourquoi ça n'a pas marché ?

                      - Parce que même une étoile aussi grosse et puissante soit-elle ne peut pas créer un trou noir. Sauf les supermassive, les plus grosses de notre Univers. Vous vous rendez compte de l'énergie que ça dégage, de la masse de ces étoiles ? Il faudrait une puissance magique énorme pour pouvoir espérer reproduire la même chose ! C'est quasiment impossible… L'autre problème est la précision.
                      Certes le facteur énergie doit être assez grande, mais la surface elle doit être infiniment petite pour pouvoir espérer reproduire un trou noir entre ses mains…
                      Et là, il faut une précision quasiment parfaite. Le fait de concevoir un volume infiniment petit, cela ne demande pas de l'entraînement sur des décennies, non, c'est impossible pour un simple être comme moi. »



                      Voyant que la classe semblait déçue, il les surpris tout à coup avec des étincelles qui devinrent des arcs de foudres dansant entre ses mains. Le bruit du tonnerre strident étaient presque insupportable pour n'importe quelle oreille et se mit à résonner dans l'enceinte de la pièce.


                      « L'électrostatique, ou la maîtrise de la foudre comme vous aimez bien l'appeler, est totalement physique elle aussi. Je peux créer une lacune d'électrons sur l'une de mes mains et dès qu'il y a une différence, un vide, elle a besoin d'être comblé. Voilà pourquoi vous pouvez observer cette foudre qui s'abat sur la classe en ce moment même ! »


                      Il posa ses deux mains l'une contre l'autre, laissant la classe dans le silence complet.

                      […]

                      Le jeune élève sortait tout juste de sa chambre de pensionnaire, il était quelques minutes auparavant plongés dans ses livres et ses documentations. Arrivant à la fin de son cursus, il lui fallait encore valider toutes ses années d'études par un mémoire que lui avait imposé son maître.
                      On venait à l'instant de le convoquer pour une raison qui lui échappait encore. Les mains moites et l'esprit embrumé, il se préparait au pire. A chaque fois qu'on l'appelait pour rejoindre les bureaux administratifs de l'école, c'était souvent pour des frais impayé ou des reproches de certains professeurs.

                      L'anxieux personnage se reprit plusieurs fois à répéter de nouvelles excuses devant la porte du bureau  avant d'oser y toquer.
                      La porte s'ouvrit d'elle-même, laissant apparaître le conseiller installé confortablement sur son siège, tandis qu'un homme à l'uniforme, mains dans le dos, se tenait debout à ses côtés.

                      « Bonjour Tarek, l'invita le conseiller avec intérêt. Je te présente un représentant de l'armée de Stanbrave. Nous avons une proposition à te faire. Je t'en prie, installe-toi !

                      - Merci monsieur…
                      souffla-t-il presque de peur que sa présence empiète sur les leurs.
                      - Et moi, de même, j'ai entendu parler de vos recherches, et je suis plutôt admiratif. Sourit le militaire, de bon cœur.

                      - Malgré tout, nous sommes ici, pour une mesure préventive. Vous êtes un exclusive et nous ignorons votre position face à la politique actuelle et, de ce fait, le Dictateur éclairé a un message à transmettre à tout ceux qui ont le potentiel de rejoindre son armée. »
                      Ajouta le conseiller d'un ton plus cordial.


                      Le représentant de l'armée hocha doucement la tête, s'adressant à son égal.  Il posa consciencieusement les mains sur le bureau, toisant le jeune élève d'un regard grave.


                      « Tarek - c'est bien cela ? - j'apprécie beaucoup votre travail, et je sais qu'il pourrait plaire tout autant à la gardienne Leah. Malgré tout, j'ignore si cela vous est déjà venu à l'esprit, mais elle représente aussi un danger. Je ne remet pas en cause votre maîtrise, loin de là, mais si votre savoir tombe dans de mauvaises mains, nous serons bien obligé de mettre fin à vos recherches.»

                      Tarek se sentit mal à l'aise d'être épié avec autant d'ardeur.


                      « Vous êtes peut être un élève de SkyArchipelago, mais face à l'armée ou à l'ordre, si vous décidiez de tomber dans de mauvais travers, je ne pourrais en aucun cas vous protéger, ajouta le conseiller. Il serait même de mon devoir de vous dénoncer devant les autorités.

                      - Loin de moi l'idée de tomber dans la magie noire, monsieur le Conseiller,
                      souffla le jeune mage.

                      -  C'est un avertissement. Le Directeur est très strict face à ses élèves.

                      - Un avertissement qui, pour sûr, n'est que préventif encore une fois. Je n'ai jamais soupçonné qui que ce soit. Et bien au contraire, si je suis là, devant vous aujourd'hui c'est que je considère énormément vos travaux. Et j'ai d'ailleurs une proposition, continua le militaire d'une voix plus douce.

                      - Je vous écoute.

                      - Vous arrivez sûrement à la fin de votre cursus à SkyA. J'ignore ce que vous projetez de devenir à la fin de votre scolarité, mais j'aimerai beaucoup avoir quelqu'un de compétent comme vous dans nos rangs.

                      - Vous me proposez de travailler pour le gouvernement ?

                      - Mieux que ça, j'ai besoin de vous pour éradiquer la Magie Noire d'Akerys.

                      - Eh bien… quel honneur !...
                      S'exclama-t-il surpris avant d'hésiter un court instant. Mais, tout ce que je souhaitais c'était de devenir professeur des écoles.  Je ne sais pas si je pourrais accepter.

                      - Comment ? C'est une grand opportunité que nous vous offrons là. Souligna le conseiller.

                      - Je le sais bien. Mais c'est ainsi… J'aimerai pouvoir répondre positivement à votre offre, mais mon désir de devenir professeur me sied amplement…

                      - Je comprends tout à fait. Dans ce cas nous pouvons nous adapter afin que vous puissiez exercer tout en assurant quelques missions pour le gouvernement. Ce n'est pas un problème pour nous, nous pouvons relayer des professeurs remplaçants dans le pire des cas, mais au mieux, nous vous appellerons pendant vos temps libres. De plus, le statut de militaire, n'est qu'un statut, je ne vous demande en rien de devenir un soldat à temps plein pour mon armée. Je vous en prie, reconsidérez mon offre.»




                      Tarik resta silencieux un court instant avant de reprendre.

                      « Laissez-moi y rélfléchir »


                      […]



                      A peine sorti de la navette volante, il s'empressa de se créer un chemin parmi la foule, à toute vitesse laissant sa robe virevolter derrière lui. Autour de lui, les panneaux lumineux défilaient. Il était bien arrivé à destination, Volfield : Wall Town.
                      Le grand mur séparant la ville du bouclier militaire d'Akerys se dressait non loin de la station. Le maladroit était convoqué par un des subordonnés de Stanbrave pour une mission exceptionnelle. Il se devait de prendre la première embarcation à Uptown, car l'opération allait commencer incessamment sous peu.
                      Son supérieur lui intima d'apporter le nécessaire pour d'éventuels conflits, mais il n'avait rien précisé de plus. Ainsi le jeune mage, sous sa cape, portait des fioles rempli d'étranges liquides, une batterie externe et quelques lames tranchantes. Il n'oublia pas également d'amener de quoi manger pour la route, en effet, il eu à peine le temps de se lever qu'il était déjà en retard. Une fois au pied du grand mur, on lui demanda de s'identifier.

                      Comme à son habitude, il leur montra brièvement son badge de militaire dans l'armée de Stanbrave ainsi que son empreinte magique puis il parti en trombe, direction la caserne. A l'intérieur des murs, l'ambiance semblait quelque peu austère. Tarek n'appréciait pas la vie à la caserne, et c'est avec un grand soulagement qu'on lui donna la permission de vivre dans son vieil appartement à Oldstreet.

                      « Le voici ! S'exclama une voix claire.
                      - Toutes mes excuses, lieutenant !
                      - Monsieur Set'hem. »


                      Celle-ci lui pardonna d'un hochement de tête, mains derrière le dos, l'air cordial. Haletant, le jeune mage remarqua qu'il n'était manifestement pas le seul à être convoqué. Il reconnut un de ses plus fidèles associés Ludwart, avec qui il avait déjà effectué de nombreuses missions ainsi que d'autres qu'il avait déjà vu à la caserne.


                      «Nous vous attendions justement. Lui adressa la lieutenant avant de parler à toute l'équipe. Si je vous convoque de si bonne heure, c'est que j'avais besoin de nos meilleurs éléments. Je vais être brève, nous savons où se trouve Eddon Kye. »


                      Des murmures de surprises se firent entendre tandis que le visage de Tarek se décomposa comprenant l'ampleur de la situation. Il travaillait sur cette affaire depuis un an déjà, Eddon Kye était parmi les mages noirs les plus recherchés par la ligue de Stanbrave. Il était quasiment intraçable et imprévisible.
                      Cette occasion était un bijoux inestimable. Le jeune professeur a eu vent des avancées de l'équipe d'information qui a d'ailleurs fait, selon lui, un travail remarquable. Concerné, il s'avança d'un pas, le buste légèrement en-avant, en demande d'en savoir plus.


                      《 Nous savons qu'il se trouvera dans le quartier de Mihawk lors des heures de pointes, afin d'être fondu dans la masse. Il cherchera des ressources pour ses machinations.
                      - Mais n'est-il pas dangereux d'agir en pleine zone civile ?
                      - Vous n'allez pas le capturer.  En effet, il est que trop dangereux d'agir à Mihawk. Je vous demande seulement de récupérer un maximum d'information sur ses projets. Ne tentez rien, pas de violence. Set'hem, vous êtes à la tête des opérations.
                      - Pardon ? Lieutenant !
                      - Vous connaissez la cible et vous avez de l'expérience sur le terrain, ne doutez pas de vous.   》



                      C'était la première fois que le professeur fût promu chef d'escouade, mais, au lieu d'être réjoui pour sa situation, il sentait sur ses maigres épaules comme un lourd poids de responsabilités avec un arrière-goût amer d'appréhensions. Tandis qu'il fixa le sol un instant, dos à son équipe, Ludwart s'avança vers lui posant sa main sur son épaule, compatissant.
                      D'un regard, il fit comprendre, à sa place, à la lieutenant, qu'il était prêt malgré tout à assumer son rôle. Le vétéran s'était pris d'amitié pour le jeune mage lors de précédentes missions et il savait à quel point il avait dû mal à trouver sa place au sein  d'une équipe. Il semblait comme effacé, celui qui assurait les arrièresdes autres sans demander son reste. Mais cette fois-ci allait être différente et il comprit aussitôt qu'il aurait son rôle à jouer pour aider son ami à gérer une équipe.


                      《 Voici l'ordre de mission : Grâce à notre équipe d'information, vous vous passerez pour des  grossistes. La ville accepte généreusement de nous prêter un de leurs hangars, rendez vous là-bas et il viendra de lui-même pour faire affaire.
                      - Que compte-il faire ? Revendre des produits ?
                      - Non, d'après nos sources, il a besoin d'une grande quantité d'essences primaires magique, seul un grossiste aurait pu le satisfaire. Il se fera passer pour un marchand d'artefacts magiques.
                      - De simples essences pri' ? C'est le genre de choses que l'on trouve dans n'importe quelle boutique...
                      remarqua Ludwart.
                      -  D'où le fait que l'on aimerait savoir pourquoi il en cherche. Ce qui est suspect, ce n'est pas le fait qu'il en achète, c'est la quantité... souligne-t-elle. Il en a commandé 10 000 pour la première semaine, le double pour les prochains mois. 》



                      Tarek n'eut aucun doute là-dessus, il préparait manifestement quelque chose.


                      《 Je pense qu'il a besoin d'une grande source d'énergie pour son projet, mais qu'il ne voulait pas éveiller les soupçons. Une exportation d'essences primaires, il n'y a rien de plus banal. Je pensais au départ que ses activités de marchand était une façon de blanchir son argent, mais nous nous fourvoyions.  》

                      La lieutenant, à son égard, acquiesça.

                      《 Reste maintenant à savoir ce qu'il prépare. Le soleil va se lever, je vous recommande de vous y rendre au plus tôt. Je vous ai préparé un téléporteur pour Mihawk.  Set'Hem, je souhaiterais vous prendre à part un instant. 》


                      Tandis que l'escouade préparait les derniers détails, Tarek s'écarta du groupe pour rejoindre sa lieutenant. Il ne pouvait masquer l'inquiétude sur son visage, ce qui n'échappa pas à son Supérieur.


                      《 Cessez donc de me regarder avec cet air de chien battu. Je comprends votre inquiétude, Tarek. Vous avez effectué du bon travail jusqu'à présent. Il est normal que je vous mette une nouvelle fois au défi. Prenez donc cela comme un compliment.
                      - Merci, vous placez une grande confiance en moi, j'espère pouvoir vous le rendre.
                      - Vous le ferez. Malgré tout, laissez moi vous donner quelques conseils. Ne laissez rien paraître, votre équipe  compte sur vous, vos peurs et vos inquiétudes risqueraient de les décourager. 》



                      Le professeur déglutit, la tête basse. Il le savait, il n'avait rien d'un leader.


                      《 Cependant, vous serez face à Eddon Kye. Si vous voyez que la situation dégénère, annulez la mission, ne prenez pas de trop grands risques. Bonne chance.》

                      Il hocha doucement la tête, tandis qu'elle s'éloigna, main dans le dos, avec une légère hâte dissimulée, semblant déjà sur une autre affaire. Après un long soupir, Tarek se retourna doucement face à son équipe. Ceux-ci avaient déjà les yeux rivés sur lui, attendant ses ordres. Se rappelant des paroles de sa Supérieure, il effaça instantanément l'inquiétude de son visage.

                      《 Si tout le monde est prêt, nous pouvons partir. 》

                      . . .

                      Physique et Mental

                      Tarek est en son ensemble, comme une force tranquille.
                      Son aura est difficile à discerner, à la fois douce et discrète. Il semble toujours avoir la tête dans les étoiles. Effectivement, il a malheureusement pris au cours de sa vie, et de ses études difficiles, l'habitude de veiller tard la nuit au détriment de son sommeil. Ce qui fait de lui quelqu'un de très tête en l'air, parfois maladroit mais surtout, ayant du mal à mettre de l'ordre dans ses idées.

                      Malgré tout, il possède une grande mémoire et surtout une passion sans équivoque pour la Science et la Spiritualité.
                      Son amour pour la science ne serait certainement pas née sans sa grande curiosité qu'il traîne depuis son enfance et de ce fait, il possède une multitude de connaissances scientifiques et globales sur Akerys.
                      Son entrée à SkyArchipelago fit de lui quelqu'un de très admiré voire envié parmi ses proches et ceux qui l'entourent, pourtant, son pouvoir fut pour lui une réelle épreuve. Et de ce fait, il ne se vanta jamais de ce don dont il estimait ne pas s'en trouver digne ou plus exactement, dont il en avait peur.

                      Il souffrait d'ailleurs beaucoup du regard des autres, qui le considéraient ou l'appréciaient faussement uniquement car il était un mage de SkyA et non pour sa façon d'être.
                      Il en devint quelqu'un d'effacé et absent pour pallier à ce surplus de succès dont il ne s'en trouvait pas digne.
                      Tarek est quelqu'un de très réfléchi, il préfère s'assurer la sécurité plutôt que de foncer tête baissée. Malgré tout, il jugera nécessaire de sortir de sa zone de confort si la situation le nécessite. Même si cela est hors de ses habitudes, supportant assez mal les changements trop brusques dans sa vie. Il lui faudra au préalable un moment d'introspection et quoi de mieux que la méditation ?

                      Le maladroit avait bien du mal à l'époque à trouver un endroit suffisamment calme pour se recueillir. La grande cour de  l'île de SkyA était sa place favorite à l'époque. Les nuages et la lumière naturelle étaient très agréables à voir, loin de la furie des gens d'en bas.
                      Mais lorsqu'il quitta la grande école, il en fut dépourvu ce qui créa en lui une grande source d'anxiété. Il n'était pas rare de le voir avec de grosses poches sous les yeux, les cheveux en bataille et le dos courbé presque effondré par son propre poids.

                      Le jeune professeur inspire le calme et la quiétude et a toujours été très clément envers son prochain mais derrière cette façade, il peut se montrer très anxieux.Tarek s'inspire des plus grands scientifiques de son ère et de ses précédents maîtres. Il est de ce fait, très pédagogue et le seul et unique endroit où il se sent réellement à l'aise est sur les bancs de l'école en tant que professeur.
                      Mais par-dessus tout, il n'a jamais osé l'avouer mais il s'inspire de son petit frère Amset, qu'il a toujours admiré en secret. Étant son exact opposé, dépourvu de magie, son frère s'est toujours montré positif, drôle  et aimé de la population pour ses valeurs et son courage. C'est ce quoi Tarek a toujours voulu aspirer au fond de lui.



                      . . .


                      Tarek est un homme à l'allure chétive. Son ossature fine et sa musculature faible ne fait clairement pas de lui un combattant hors pair. Etant quelqu'un de très dispersé, il en oublie parfois de se nourrir. Et lorsqu'il s'en rappelle, il ne mange que ce qui lui est nécessaire. De plus, il ne se dépense pas beaucoup et reste la plupart du temps cloitré dans son antre ou dans son laboratoire.

                      Malgré tout, sa démarche lente et élégante fait émaner de lui, une aura de sagesse et d'extrême quiétude. Ses traits fins sur son visage à la peau mate peu expressif se dissimulent sous sa barbe épaisse et sa tignasse hirsute. Il lui arrive parfois de laisser échapper un grand sourire chaleureux accompagné de ses yeux ambrés et rieurs. Autre particularité, est ce petit symbole discret, tatoué sous l'œil droit. Elle représente un symbole mathématique, inaltérable par le temps.

                      Il porte souvent de grandes tiges aux tissus variés, cachant ainsi la totalité de son corps excepté la tête. Il choisit toujours des couleurs sobres et sombres pour éviter de de distinguer de la plèbe. Lorsqu'il sort, il amène, si il ne l'oublie pas, sa sacoche ayant assez de place pour contenir des fioles et autres objets de petite taille.
                      En clair, Tarek est quelqu'un de plus discret et peu imposant.

                      Pouvoirs et Capacités

                      La base du pouvoir de Tarek s'inspire directement d'un des piliers principaux de la Physique : la conservation de l'énergie.

                      « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » :


                      Tarek est capable de convertir une énergie en une autre. Tout d'abord, même si le principe est de reprendre une énergie tiré d'un phénomène naturel pour la transformer en une autre, il lui faudra tout de même sa propre source d'énergie magique pour pouvoir la convertir. Il peut au même moment, insuffler plus d'énergie qu'il le faut à sa conversion pour amplifier l'émission de cette dite énergie. Ainsi il est clairement limité par sa propre source d'énergie magique. De plus, la portée de son pouvoir est faible de quelques mètres autour de lui mais pas plus.
                      Ce point peut être amélioré avec de l'entraînement.

                      Il peut ainsi reproduire des phénomènes naturels, comme par exemple la libération d'une énergie thermique soit, une agitation intense entre les atomes et les molécules produisant de la chaleur, de part une quelconque autre source d'énergie telle que la lumière, l'électricité ou l'énergie solaire. Mais ce qui est le plus étonnant, est sa capacité à interconvertir l'énergie mécanique, rayonnante et chimique. Il est ainsi capable de puiser de l'énergie dans le mouvement d'un objet ou plus pointu encore, celle d'un mouvement qui n'a pas encore été effectué, soit l'énergie potentiel. Pour ce qui est de l'énergie chimique, il lui est possible de provoquer une rupture de liaisons intramoléculaire libérant ainsi de l'énergie attendu.

                      Tarek peut ainsi s'aider d'objets extérieurs, comme une batterie, une solution d'ATP concentré dans une fiole lui permettant de casser les liaisons phosphodiester à l'origine d'une énergie chimique, ou encore une balle lancée en l'air qui lui permettrait de puiser dans l'énergie cinétique du mouvement de la balle ou de son énergie potentiel, il est évident qu'il ne peut pas puiser dans les deux en même temps.

                      La seule et unique énergie que Tarek craint de manipuler est l'énergie nucléaire, qui demande une précision et une maîtrise sans égal. Bien qu'il pourrait effectivement en être capable, les répercussions peuvent être réellement désastreuses et la seule situation où il l'utilise est lors d'expériences encadré.
                      Il n'est donc pour l'instant pas capable de l'utiliser en combat.


                      Maîtrise des fluides ( liquides ou gaz ) :
                      Tarek a étudié pendant de longues années à SkyArchipelago, il a pu y maîtriser la magie élémentaire, plus précisément celle de la maîtrise des fluides. Il peut donc ainsi contrôler l'eau ou l'air par exemple. Cependant, plus la viscosité du fluide en question augmente, plus il aura du mal à la contrôler et il lui faudra une source de fluide à proximité, ne pouvant pas la créer par lui-même. C'est une capacité qu'il utilise cependant uniquement dans le cadre d'expériences scientifiques ou bien de façon anodine. S'il l'utilise en combat, ce serait de façon assez maladroite.

                      Instinct de Physicien :
                      Il peut reconnaître quel type d'énergie est utilisé dans un prototype ou une batterie, bien que cela ne lui renseigne pas sur son fonctionnement entier.

                      Annihilation, sort de destruction :
                      Celle avec qui, il usera avec la plus grand précaution est son sort de destruction, qui repose sur l'annihilation entre la matière et l'antimatière. Cet énergie qui se libère après la rencontre de par exemple une particule face à son anti-particule, lui permet de produire une "boule" d'énergie dans sa forme brute, ou bien dans la forme qu'il le souhaite, créant ainsi comme une explosion entre ses mains,ou n'importe quelle partie de son corps. Malgré tout, ce sort requiert une grande maîtrise  et une forte dose d'énergie magique. S'il se rate lors du processus, c'est lui-même qu'il risque de blesser gravement. Cette technique peut servir de source d'énergie pure pour la convertir en une autre type d'énergie.

                      Paradoxos, Sort d'illusion :
                      Tarek a également étudié la magie de l'esprit à SkyArchipelago, il l'utilise quotidiennement pour se rendre à Grimoria Hall. Il est par ailleurs capable de lancer un sort d'illusion, amenant la personne touchée dans un monde infini de fractales, d'énigmes insolubles ou de paradoxes défiant toute logique.
                      Dans ce monde illusoire, Tarek est le seul maître et peut modifier à sa guise chacune des lois physiques ou mathématiques. La personne touchée se retrouve déstabilisée et confuse, sauf si, celui-ci est un bien meilleur illusionniste que lui. Ce sort peut en effet être renversable si l'esprit de la personne est plus forte que lui, de plus elle peut comporter certaines failles, permettant à celui qui la trouve de s'en sortir.


                      Par principe, Tarek est clément et pacifiste. Il cherchera toujours une autre issue que l'affrontement direct et peut involontairement retenir ses coups face à son adversaire. Sauf, si elle est dénuée de conscience, ou bien, qu'elle représente une menace évidente. Il est plus utile en combat de groupe que tout seul. De plus, sans sa magie il n'est rien, il ne sait pas se battre à main nue, et est d'ailleurs trop faible physiquement pour faire de mal ne serait-ce qu'à une mouche.

                      IRL

                      Pseudo : Keylah
                      Age : 18 ans
                      Comment avez-vous connu le forum ? Google !
                      Vous êtes sur discord ? Oui
                      Accès à la zone +18 du forum ? Oui


                      Dernière édition par Tarek le Dim 12 Jan 2020 - 17:49, édité 10 fois


                      Carnet de Présentation de Tarek Pgt4
                      Main Theme :



                      Carnet de Présentation de Tarek Tmsl Carnet de Présentation de Tarek Source Carnet de Présentation de Tarek Hl8f


                      Spoiler :

                      Carnet de Présentation de Tarek Smr6
                      Carnet de Présentation de Tarek Ivvy
                      Dessin par me Smile
                      Carnet de Présentation de Tarek 4r4f
                      Tarek et son frère Amset, dans les rues d'Akerys
                      Carnet de Présentation de Tarek Qz89
                      La pierre mystérieuse

                      vava
                      Tarek
                      groupe
                      Le hangar était éclairé par des néons agressifs, certains ne fonctionnaient même pas. De ça et là on pouvait voir des cartons remplies de réelles essences et autres artefacts magiques afin qu'Eddon ne se rende compte de rien. Tarek avait entre les mains de vrais contrats de commande, et utilisait l'identité d'un vrai grossiste de Mihawk.
                      Ludwart était quant à lui, son garde rapproché. Les deux autres jouaient le rôle de simples livreurs venu charger une navette. La tension était palpable, en effet, les minutes passaient dans le silence, tout en attendant le signal de l'équipe d'information. Une dizaine de minutes plus tôt, on leur informa de la présence de la cible dans les quartiers de Mihawk.

                      《 Tarek, tout va bien ? S'approcha Ludwart.
                      - Oui, souffla-t-il. Nous devons nous tenir prêt il arrivera d'une minute à l'autre.
                      - Si les choses tournent mal, ne t'acharnes pas.
                      - Je n'en ai pas l'intention. Si jamais quelque chose vous arrive, ce sera de ma faute. Ma priorité c'est vous.
                      - Bien. 》
                      Hocha doucement la tête en lui tapotant amicalement l'épaule, avant de reprendre sa place.

                      Malgré tout, cela faisait presque un an que le professeur traque le moindre information sur Eddon Kye, il ne comptait pas non plus laisser passer cette opportunité. Le poing fermé il sentit la tension dans ses muscles et ses jambes lourdes. Si il y a bien une chose que Tarek détestait, c'était les conflits.
                      D'instinct, il sentait que les choses pouvaient facilement dégénérer. Et si il se rendait compte que tout cela n'était qu'une supercherie ?

                      Il ne fallut que quelques secondes pour que Tarek sente une énergie troublante approcher. C'est alors qu'une ombre apparut à la lueur du matin face à la grande porte du hangar. Un homme s'avança à travers le hangar. Ses longs cheveux raides noirs s'étendaient à même le sol. Jamais Tarek ne vit une chevelure aussi longue. En remontant jusque son visage, il le reconnut aussitôt.

                      C'était Eddon Kye.

                      L'homme avait un visage de porcelaine, aucune trace de barbe, comme un adolescent. Pourtant il avait bien plus de 300 ans. Les semelles de ses bottes lourdes qui fracassaient le sol se stoppèrent aussitôt. Tarek sans un bruit se mit doucement à sa hauteur. Au moment même où leurs regards se croisèrent, il sentit son cœur faire un bond. Sans oublier son rôle une seconde, il sorti un papier qui n'était autre que le contrat de commande.

                      《 C'est bien vous la commande E183B ? Lui demanda-t-il tout en fuyant le regard.
                      - Tout juste. Souffla Eddon d'une voix rauque.
                      - Empreinte ?
                      - D'habitude ce n'est pas aussi rude.  》
                      remarqua-t-il comme une plainte.

                      Sans surprise, son empreinte correspondait exactement à sa fausse identité. Les yeux rivés sur son interlocuteur, Tarek nota chaque détails, sa voix, ses mimiques, tout ce qui pourrait lui permettre de pouvoir le retrouver. Eddon quant à lui, le fixait de même mais ne laissait rien paraître ni dans ses yeux ni dans sa voix.

                      《 Vous êtes venus signer pour les 10 000 donc ?
                      - Effectivement. 》


                      Tarek devina qu'il ne comptait pas parler plus que nécessaire, il l'invita à le suivre près de la pile de cartons là où deux de ses équipiers faisaient mine de remplir une navette. De son côté Ludwart, bras croisés, non loin de là ne lâchait pas la cible du regard.

                      《 C'est beaucoup pour commencer malgré tout, même les grandes surfaces n'en ont pas autant en réserve.》

                      Il resta silencieux.

                      《 Je suis tout de  même curieux, que comptez vous en faire de tout cela ? 》

                      La main posé sur un des cartons, comme si c'était sa propre marchandise, Tarek tentait simplement de paraître naturel. Il tourna alors son visage vers lui, avec un léger sourire. Semblant surpris, Eddon le dévisagea un court instant avant de répondre d'un ton presque amusé.

                      《 Votre curiosité est étonnante pour un simple grossiste.》 souligna-t-il en fixant un point sur son visage.

                      Au début, Tarek ne comprit pas la référence, mais après quelques secondes, il saisissa. Il avait simplement remarqué le tatouage qu'il portait sous son œil droit. Avant de ne pouvoir rétorquer quoi que ce soit, il reprit.

                      《 De la même façon, je travaille pour la connaissance et le savoir. 》

                      Sa voix était presque inaudible, seul Tarek pouvait l'entendre. Il laissa apparaître une expression  d'incompréhension, sourcils froncés tandis qu'Eddon le sondait du regard. Tout à coup, l'un des livreurs les interrompirent attrapant un des cartons prêts à l'envoi à leurs côtés.
                      Celui-ci lui lança un bref regard d'avertissement à son attention, comme si s'il voulait s'assurer que tout va bien. Sans pouvoir lui répondre, si ce n'est que par la lueur de ses yeux,  Tarek reprit ses esprits. Il ouvrit aussitôt un des cartons et entreprit de montrer à son client une des fameuses essences primaires. Celle-ci faisait à peine la taille de sa paume. Il reconnut aussitôt la nature de l'énergie qu'elle contenait.


                      《 Elle comporte quelques impuretés, mais pour une utilisation quotidienne, d'intérieur, c'est largement suffisant.
                      - C'est bien là, une simple essence primaire. Que pourriez-vous m'en dire de plus ?

                      - Rien d'incroyable, ce sont les plus banales que l'on peut trouver sur le marché. Elles sont par définition impures, je peux la voir rien qu'au toucher. Mais, si vous cherchiez à la raffiner, cela reviendrait plus cher que d'acheter des  plus mûres.

                      - Pas  besoin de les purifier, le primaire suffira pour mes clients.

                      - Malgré tout, une telle quantité ... vous êtes un ambitieux marchand. Malgré tout, c'est compréhensible. Peu s'embêteraient à payer le prix fort pour une simple panne de lumière.

                      - À vous de me le dire, professeur.



                      Le silence revint une nouvelle fois. Eddon détourna le regard, observant chacun des figurants de la grande scène avant de revenir vers lui. Sa main doucement glissa vers sa tunique, d'où il en sorti partiellement une pierre noire de la taille d'une paume de main. Du point de vue où ils étaient, seuls Tarek était capable de le voir et de le sentir. Un éclair glacial le pourfenda, comme paralysé.
                      Cette pierre n'était pas commune, elle renfermait un pouvoir étrange et, menaçant entre ses mains. Il la rangea aussitôt, toujours sans un mot. Tarek ne se rendit pas compte mais ses mains tremblaient de peur. Il l'avait compris dès le départ.

                      Eddon Kye savait que tout cela n'était qu'une pièce théâtrale pour le berner, et il lui avait manifestement fait comprendre. Encore une fois, l'incompréhension se dessina sur le visage du pauvre démasqué. Sentant le conflit inévitable arriver, il serra fort l'essence dans sa main qui petit à petit se déchargea de son énergie. Il avait tout juste assez pour lui octroyer une décharge et le paralyser.
                      De ce fait, il pourrais prendre la fuite avec son équipe, sans aucun blessé à déplorer. La mission se devait malgré tout d'être annulé, Eddon savait pertinemment ce qui se tramait.
                      Tarek se devait de faire ce qu'il fallait. Alors, le poing serré, il se prépara à sévir. L'essence fut vidée de son énergie. Il la laissa tomber. Son bras gauche se leva en direction de la cible qui, sentant le danger approcher recula d'un pas.


                      Mais au moment où l'essence se fracassa au sol, il se ravisa. Les bouts de verres s'éparpillaient et tandis que tout le monde eurent les yeux rivés sur les deux intéressés, Tarek lança un hoquet de surprise.

                      《 Oh je suis désolé ! J'ai la tête ailleurs, pardonnez moi ! 》

                      Il se baissa pour ramasser les restes tandis que, ébahi, Eddon le laissa faire.

                      《 Ça ira, il n'y a pas de soucis. 》 Déclara-t-il déconcerté.

                      Une fois la tâche faite, il revint à sa hauteur, remarquant quelques secondes du doute sur le visage du mage noir.

                      《 Il vous faudra une navette supplémentaire, je vous l'amène tout de suite. 》

                      Il se tourna vers les deux livreurs embarrassés.

                      《 Occupez vous de la deuxième navette, leur lança-t-il. Toi aussi aide-les. 》

                      Ludwart vérifia derrière lui, croyant qu'il s'adressait à quelqu'un d'autre mais il ne cru pas ses oreilles. Tarek lui demandait ouvertement de partir du hangar avec le reste de l'équipe.
                      Il hésita un instant avant de partir en trombe. Lorsqu'ils furent tous partis, Tarek se trouva de dos à son adversaire. Il savait  que ce qu'il venait de faire était bien trop risqué, mais il l'avait promis. Son équipe était sain et sauf.

                      《 Cette pierre, je n'en ai jamais senti une telle. Où l'avez-vous trouvé ? 》 Demanda Tarek d'une voix calme et sincère.

                      Les masques étaient tombés. Tarek se tourna doucement vers lui,  il ne jouait plus de rôle désormais.

                      《 Je l'ignore, je l'ai toujours eue. Vous êtes capable de la sentir, alors vous comprenez quel pouvoir elle possède, devina Eddon.
                      - Non. Je n'ai simplement jamais senti une énergie de cette signature.
                      - Vous m'avez l'air curieux de le savoir. 》


                      C'est vrai, pensa-t-il en son for intérieur mais il n'en laissa rien paraître.

                      《 Elle me confère force et courage, mais par-dessus tout, elle me permet de voyager entre les mondes. 》

                      Il la sorti une nouvelle fois. Sa couleur était encore plus noire et profonde que la dernière fois. On aurait dit de l'obsidienne pure, mais Tarek sentait qu'elle était bien plus qu'une simple pierre précieuse. Il avait cependant bien du mal à croire ce que le mage noir lui racontait.

                      《 Était-ce pour cela que vous aviez hésité ? Ajouta l'intéressé.
                      - Entre autres. Je voulais recourir à autre chose qu'à la violence. 》

                      Eddon hocha doucement la tête comme une approbation.

                      《 En effet, si je veux passer inaperçu, le commerce d'essences primaires était sûrement la plus sûre. La contrepartie, c'est qu'il me fallait la purifier.
                      - Cela a un coût non négligeable. Cela vaut-il vraiment le coût ?
                      - Cela vaut toujours le coût si c'est pour faire avancer la Science. 》


                      Tarrek fronça aussitôt les sourcils, comme contrarié.

                      《 De quelle science me parlez-vous ?
                      - La même que la votre. J'admire vos travaux, professeur. Mais jamais je n'aurai cru vous voir à la solde de Stanbrave.
                      - J'ai un emploi du temps chargé.
                      -  Permettez professeur, j'aurais bien une question.
                      - Je suis là pour ça
                      , répliqua-t-il avec ironie.
                      - Pour vous, qu'est ce que la magie noire ?
                      - Une aubaine pour les êtres égo-centrés. Je ne comprends pas ceux qui cherchent le pouvoir, elle n'a rien de stimulant, rien d'amusant.
                      - Vous avez une bien triste vision de cette magie. J'ai été nommé mage noir, mais je ne me suis jamais considéré comme tel. Elle n'a rien de différente à celle que l'on utilise tous les jours. Il n'y a pas de magie blanche, ni de magie noire. Elle ne dépend que de ce qu'on lui fait. Il ya de la magie considérée comme légale et illégale. Voilà la vraie définition. 》


                      Eddon Kye s'approcha de son égal, laissant ses cheveux longs traîner au sol.

                      《 Je suis chercheur moi aussi. Je travaillais sur la magie et ses différentes applications. J'ai travaillé sur la longevité, la régénération cellulaire, énormément sur l'esprit. Mon plus grand projet était le transfert d'esprit mais à l'époque déjà, certaines personnes n'étaient pas d'accord avec mes recherches. Mais depuis que le dictateur éclairé a érigé ses lois sur la magie noire, j'ai eu de nombreux désaccords avec la justice. On a tenté de mettre fin à mes recherches suite à quoi j'ai refusé. Depuis je ne cherche même plus, je survis.
                      - Cette loi a préservé Akerys de nombreux conflits et de délinquances. Vous ne pouvez le nier !
                      Rétorqua le professeur en haussant le ton.
                      - Je le sais ! S'exclama-t-il. Je n'ai jamais été pour ces choses immorales ! Tout ce que j'aime c'est voir à quel point  nous pouvons dépasser les limites denotre connaissances. Je crois fermement que nous avons été fait pour cela. 》


                      Il prit sa pierre entre les mains, l'enfermant avec fougue en son poing.
                      《 Ainsi je mène mes recherches loin d'ici, là où vous ne pourrez me retrouver. Car ici, je suis un homme mort. 》


                      Tarek eu un sentiment coupable de compassion, lui qui, à l'origine, pensait que tout leur opposait. Eddon n'était pas si différent en fin de compte. Ils partageaient tout deux la même passion pour la recherche et la Science et ça, qui que la personne soit, Tarek le respectait. Il comprenait malgré tout les lois Anti-magie noire que Stanbrave avait érigé mais malgré tout, il sentait du bon en cet homme.

                      《 Je dois l'avouer, vos convictions sont honorables.》

                      Le regard grave,il ne sut comment réagir mais la violence ne faisait pas partie de ses intentions. Eddon quant à lui, hocha la tête comme un remerciement.

                      《 Il est bon de voir quelqu'un me considérer autrement qu'un hors-la-loi. 》

                      Tout à coup, le sol se mit à trembler. Les deux mages se retournèrent vers la porte du hangar. Une troupe d'une dizaine de soldat se mirent à avancer en groupe, avec la ferme intention à en découdre. Ludwart au premier rang, ouvrait la marche.

                      《  Tarek ! J'ai appelé du renforts, l'ordre de mission a changé !
                      - Non !
                      Murmura-t-il.
                      - Nous devons capturer Eddon Kye ! 》

                      Le mage écarquilla les yeux, rien ne se passait comme prévu. Il lança un regard désolé à son adversaire, qui,  reculant d'un pas puis d'un autre se préparait à riposter. Tout à coup, Ludwart lança une lame de glace que le mage noir évita de justesse. Le vétéran fit signe à la troupe de rester en retrait tandis qu'il laissa tomber ses armes et se mit en garde. Joueur, Eddon en fit de même.
                      Cela faisait des mois entiers que Tarek avait étudié l'affaire Eddon Kye  il connaissait déjà un bon nombre d'informations sur lui, comme le fait qu'il était lui aussi un étudiant de SkyA il ya deça des centaines d'années et qu'il était redoutable dans l'art du pugilat. Il avait passé de nombreuses années à Iron Island là où Tarek n'avait jamais osé mettre les pieds.

                      Sans crier gare, Eddon asséna le premier coup à Ludwart qui, surpris par sa vitesse ne put faire autre chose qu'encaisser son attaque. Ni une ni deux, il tenta de riposter mais il fut bien trop prévisible. En un coup puis un deuxième, Eddon déstabilisa le vétéran qui perdit l'équilibre. Aussitôt la troupe  se mirent à son secours. Tarek impuissant, assistait à la scène. Il avait beau s'époumoner pour qu'on l'écoute, le combat continua à faire rage. Eddon était imbattable, il maîtrisait que trop bien l'art du combat et enchaînait ses ennemis avec force et finesse. Un de ses assaillants tenta de le mettre à genoux. Celui-ci l'attrapa par la taille sans rechigner et le plaqua violemment au sol sous un cri de douleur.

                      Soudain, une lame de glace fila à une vitesse fulgurante pour s'enfoncer profondément dans le bras du mage noir qui hurla de rage. Aveuglé par la souffrance, il chercha en vain l'auteur de cette attaque. Ni une ni deux il repoussa les derniers courageux qui osaient encore l'affronter pour avoir le champ libre.
                      Ludwart se tenait à peine debout. Tarek bondit d'une traite, laissant ses jambes accourir vers son ami. Eddon Kye n'était pas seulement un pugiliste d'IronIsland, il maîtrisait la foudre. Le  bras levé, il créa un arc de foudre qui se dirigea vers Ludwart impuissant.

                      《 EDDON ! 》 hurla Tarek.

                      Au dernier moment, le professeur pointa un seul et unique doigt en direction de l'arc, qui, cherchant le chemin le plus court se retrouva dévié en direction du professeur.
                      En une fraction de seconde, Tarek sentit la décharge et le flux d'énergie le pénétrer. Hurlant de douleur, il ressortit de son autre main, un arc encore plus impressionnant qu'à l'accoutumée. Le son de la foudre était terrifiante d'autant plus que l'écho du hangar renforçait l'intensité du bruit.
                      Cette énergie électrique, il l'avait simplement convertit en une même énergie électrique amplifiée par sa propre source de magie. L'arc de foudre se dispersa dans l'air puis disparut.
                      Haletant, il fixa son adversaire.

                      《 Je suis désolé mais c'est moi que tu dois affronter. 》

                      Tarek n'oublia pas son rôle de chef, il ne voulait ni impliquer Ludwart ni le reste de la troupe dans ce qu'il a  commit. Il avait comprit  que Ludwart le croyait en danger et que de ce fait il ne résista pas à l'idée d'aller chercher du renforts.
                      Eddon quant à lui, resta debout, face à lui.
                      Dans son regard on pouvait lire un soupçon de regret mais et surtout, de la peur. Du sang ruisselait encore sur son bras, laissant quelques gouttes de sang s'écraser au sol. Malgré tout, il se mit en garde, prêt à en découdre.

                      《 Moi aussi je le suis, Tarek. 》

                      Sans lui laisser le temps de répondre, il se mit à courir dans sa direction dans le seul but de le terrasser. Dans la panique, Tarek ouvrit son sac à la recherche d'un quelconque objet utile à se procurer. Mais il eut à peine le temps de choisir que son adversaire le prit par la taille et avec une force fulgurante le plaqua au sol. Sonné, Tarek tenta en vain de se défaire de lui, mais le mage noir était bien plus massif que lui.
                      La respiration bloquée, il se voyait déjà partir. Sans rester de marbre, Ludwart lança une autre lame de glace bien plus épaisse. Cette fois-ci, il ne s'était pas raté. La lame se dirigea directement vers la tête de la cible. Il n'y avait pas d'échappatoire. Eddon se voyait déjà mort lorsque tout à coup, la lame perdit instantanément son élan, tombant raide au sol, face au mage noir qui n'en cru pas ses yeux.

                      C'est alors qu'il sentit une chaleur énorme sur son corps. Tarek luttait encore. Il lui tint fermement le bras  de sa main qui semblait rougir d'une chaleur de plus en plus intense. Hurlant de douleur, la cible se retira. Aussitôt Ludwart et sa troupe lancèrent une attaque groupé  cherchant à le déstabiliser pendant que Tarek reprenait sa respiration, toujours à terre.
                      La troupe ne cherchait pas à éliminer la cible mais seulement à la capturer vivant ce qui compliquait relativement la tâche. Les derniers assaillants semblaient moins ardents et plus prudent dans leurs placement. La peur se sentait dans leurs mouvement ce qui n'échappa pas au talentueux combattant.

                      《 Tarek ! Tu peux te lever ? Arriva Ludwart l'aidant à se relever.
                      - C'est une folie Ludwart ! J'ordonne tout de suite le retrait de la troupe !
                      - Reconsidère ta décision, il faut le retenir le temps que les renforts se mobilisent pour le capturer ! Il est fait comme un rat ! 》

                      Il se leva doucement, reprenant ses esprits. Le professeur fouilla une nouvelle fois dans sa sacoche d'où il en sortit une fiole rempli d'une solution liquide qu'il ingurgita d'une traite.

                      《 Cela suffit ! 》 S'exclama aussitôt Tarek d'une voix menaçante.

                      Les combats se stoppèrent aussitôt. Comme changé, Tarek sentit tous ses muscles se contracter, veines dilatées, le regard sombre. Il se mit encore une fois entre sa troupe et Eddon et pour la première fois il se mit en garde.

                      《 Tarek, tu ne peux pas le vaincre tout seul ! S'exclama Ludwart.
                      - Hors de question de vous mêler dans cela. C'est ma faute, je suis le chef d'escouade et je vous ordonne de rester en retrait ! 》

                      Ludwart n'eut rien à redire. À contre cœur il lança quelques directives à sa troupe qui se précipitèrent à l'extérieur avec les blessés.

                      《 Tu t'entêtes à vouloir m'affronter ?  Cracha Eddon Kye.
                      - Non, je défendais seulement mes équipiers. Je ne veux pas t'affronter Eddon.  》

                      Sans l'écouter, Eddon fonça une nouvelle fois vers lui, prêt à le terrasser encore. Soudain, un souffle épais de chaleur intense se répandit en face de lui. Tarek se créa une barrière qui le prit par surprise. Déconcerté, son adversaire se mit en retrait.

                      《 Comment fais-tu cela ? Combien d'éléments  maîtrises-tu ?
                      - Aucun. C'est la Science que je maîtrise !
                      - Je t'ai vu boire quelque chose !
                      Insista-t-il.
                      - Je suis capable de convertir une énergie en une autre. Grâce à sa cette fiole d'ATP j'ai pu casser les liaisons phosphodiesters et transformer l'énergie libéré en  chaleur ! 》

                      Le souffle ne dura qu'un court instant. Eddon reprit sa course plus furieux que jamais. N'ayant d'autre choix, Tarek sortit une lame tranchante de sa sacoche. Il la lança de toute ses forces en l'air. Mais contre toute attente, elle quitta à peine la main du professeur et tomba au sol. Le mage noir vit alors une occasion parfaite pour le terrasser de nouveau quant tout à coup, il sentit son corps se faire emporter par une force plus forte que lui même. Il s'écrasa quelques mètres plus loin, tremblant de tous ses membres. La main dans sa direction, haletant, Tarek venait de le repousser sans même l'avoir touché une seule fois.  
                      Eddon perdit aussitôt toute hostilité, impressionné par la puissance de son adversaire.

                      《 Je ne comprends pas...
                      - J'ai lancé cette lame de sorte qu'elle touche le plafond du hangar. Juste avant qu'elle ne quitte ma main, j'ai absorbé son énergie potentielle puis je l'ai convertie en énergie cinétique. C'est celle qui m'a permis de te repousser,
                      haleta-t-il à bout de force. Cela ne sert à rien de m'affronter. J'ai mille et une façon de me défendre.
                      - Je dois avouer que je suis impressionné. 》


                      Les deux mages étaient éreintés. Tarek avait quasiment utilisé toute sa source d'énergie. Il n'était pas habitué à se battre et autant de conversion en si peu de temps était pour lui bien difficile à encaisser. Il ne flancha pas malgré tout. Prêt à recommencer, il se déplaça pas à pas vers les cartons d'essences primaires.

                      《 Où vas-tu ?! Hurla le mage noir apeuré.
                      - Ne t'entêtes pas toi non plus, lui adressa Tarek. Ils sont dehors et ils t'attendent déjà.
                      - Tu m'as tendu un piège !
                       Cracha-t-il.
                      - Non ! Abandonne et je me porterais garant pour ta défense.
                      - Hors de question ! Tu ne peux pas les faire changer d'avis !
                      - Il y a forcément une solu- ...
                      - Il n'y en a pas, Tarek. 》

                      Après un long soupir, Tarek capitula.

                      《 Si tu fuis, je ne te rattraperai pas... mais je ne peux rien faire de plus. 》


                      Yeux dans les yeux, Eddon discernait la vérité lorsqu'elle était prononcée. Il hocha doucement la tête tandis qu'il détala vers la porte du hangar. À bout de souffle, Tarek s'effondra au sol. Convertir une énergie en une autre lui demandait une énergie propre considérable.

                      Il le savait pertinemment, dehors, Eddon Kye n'avait aucune chance.


                      […]

                      Son frère s'attarda sur une des étagères, il avait remarqué une nouvelle trouvaille posé là entre un livre de physique et un grand cahier poussiéreux. Cela ressemblait encore à une de ses nouvelles maquettes, de forme pyramidale. Elle semblait si lisse et brillante dans l'obscurité qu'il ne pouvait s'empêcher de la reluquer du coin de l'œil depuis qu'il est arrivé.

                      《 Oh ! Non ! Ne touche pas !
                      - Excuse moi
                      , s'exclama le maladroit. Une pierre précieuse comme celle-ci, on pourrait la revendre à un bon prix, fais plaisir à maman ce soir, le lui fait-il remarquer.
                      - Ça ? Oh, non. Je la garde encore un moment, elle a des propriétés spéciales… D'ailleurs c'est elle qui me l'a offerte.
                      - Comment ça ? Pourquoi tu veux toujours tout me cacher ?
                      - Je ne te cache rien ! Je l'ai simplement trouvé à la boutique. Maman a bien voulu me la donner. 》


                      Après un instant à le fixer du regard, il se dirigea brusquement vers la pile de feuille qui trônait honteusement sur son bureau. Amset connaissait son frère par cœur, sa façon de couper sèchement ses phrases l'avait trahi. Il savait si bien que le jeune homme n'aimait pas mentir. Sans lui laisser le temps, il pris la pile de feuille et le menaça d'un simple regard de le balancer à travers la pièce.

                      « Non, non, non pas ça ! AMSET ! Hurla l'intéressé au bord de la panique.
                      - Trop tard, jubila son petit frère.
                      - Ohhhhhhh ….  »

                      Les feuilles par terre étaient sans dessus dessous et éparpillés totalement au hasard sur le plancher. Dépité, Tarek ne pouvait quitter les yeux le désastre qu'avait, encore une fois, créé son frère. Encore une tâche à accomplir dans la grande liste de la semaine. Il s'y mettra sûrement demain ou après demain, pensa-t-il avant de lâcher prise.

                      « C'est avec ça que je me ballade dans les autres mondes. Tu te rappelles ?
                      - De quoi ?
                      - Je t'en ai parl-… oh, Amset, tu m'écoutes quand je te parles ?
                      - Je t'écoute là.
                      - Oui, mais je te parle de la semaine dernière.
                      - Quand j'ai déchiré ton compte-rendu ou quand j'avais rien fait ?
                      - Mon compte rendu… oh, mon compte rendu… se lamenta Tarek au bord du burn-out.
                      - Oui je m'en rappelle, tu peux même te téléporter waw, et c'est quand que tu viens aider maman à porter les cartons ?
                      - Ne me dis pas que tu laisses maman porter les cartons !
                      S'indigna tout à coup l'aîné.
                      - Non, bien sûr que non. On se débrouille très bien maintenant.
                      - Et comment va Layla ?
                      - Comme d'habitude, elle fait sa vie, on la voit plus trop en ce moment…
                      - Tu tiens la boutique tout seul ?
                      S'esclaffa l'aîné.
                      - Bien sûr ! Et j'ai plein de projets pour la boutique, tu viens ?
                      - Pour aller où ?
                      - Se balader un peu, aller quoi, pour ton vieux frère ! 》


                      Planté au beau milieu de la rue, la brise légère lui ébouriffait la crinière. Sa longue robe pourpre lui arrivait jusqu'au cheville et laissait apparaître ses pieds nus.

                      《 Tu as oublié tes sandales.
                      - Ah ! Oui, c'est vrai.》
                      Remarqua l'intéressé.

                      Après un long silence, son frère ajouta.

                      《 Bah, tu vas les chercher ?
                      - Non, ça ira.  》


                      Dépassé, Amset ne prit même pas la peine de lui répondre et se mit en route sans l'attendre. Tarek habitait dans un quartier discret, bien que plutôt chic, qui longeait Oldstreet, l'ancienne rue commerçante. De la même façon, on pouvait comparer ce quartier à SodoSopa en, certes, moins prestigieux - bien qu'il n'y avait plus autant de riches habitants qu'avant.
                      La plupart étaient des personnes aisés ou ayant un bon statut social. Son propriétaire n'a d'ailleurs pas rechigné lorsque Tarek lui fit remarquer qu'il venait de Sky Archipelago Mais malgré les recommandations de celui-ci, il prit un tout petit appartement au sommet du vieux bâtiment.
                      En vérité, Tarek pouvait s'offrir bien mieux, il gagnait pas mal d'argent de part ses deux travails, et la bourse que lui reversait chaque mois SkyA. Mais la plupart du temps, il préférait épargner et envoyer une grosse somme à sa famille en espérant leur offrir un meilleur logis qu'à Livingo. Tout en descendant une grande pente menant pas loin de Mihawk, l'aîné se mit à la hauteur de son frère.

                      《 Tu as parlé de nouveaux projets ?
                      - J'ai agrandi la boutique !
                      - Ah, je n'étais pas au courant…
                      - On a acheté l'étage au dessus !
                      - Pourquoi faire ?
                      - Plus d'espace, et surtout j'aimerais vendre de nouveaux produits !
                      - Ah bon ? Les babioles et le textile vous suffit pas ? D'ailleurs, vous vendez toujours des toges ?
                      - Tes robes pour homme ? Arrête ça c'est démodé. Si tu veux on a encore deux trois tuniques à la limite, tu devrais essayer ça t'irais bien.
                      - Tu penses ?
                      Hésita l'intéressé.
                      - T'en as pas marre de porter tout ce… ça ?  Sur tes épaules ?
                      - Non, j'aime beaucoup,
                      Affirma-t-il naïvement.
                      - Et puis les petites bizarreries ça se vendaient, à l'époque, mais plus trop maintenant. Sauf la dernière fois, on a eu quelqu'un qui cherchait un truc qui ressemblait à ta pierre.
                      - C'est vrai ? Qui était-il ?
                      - Je n'en sais rien, un voyageur qu'il disait. Qu'est-ce j'en sais ? Par rapport au projet, j'aimerais me lancer dans la magie.
                      - La magie ? Mais il y en a plein à Mihawk, comment comptes-tu faire la différence ?
                      - J'aimerais que mes produits soient destinés principalement pour les non-mages.
                      - Oh.
                      - Tu sais à quel point ça fait mal, de ne pas savoir maîtriser la magie et d'avoir UN FRÈRE à SkyA ? Est-ce que tu sais à quel point c'est douloureux ?!
                      Se désola le dénué de magie.
                      - Mais tu as d'autres qualités…
                      - Ah ! Commence pas ton discours pompeux, j'en veux pas !
                      Lui cracha-t-il. De toute façon, je suis fier de me débrouiller sans. Et ça sera le maître de mot de ma boutique !
                      - C'est une bonne idée, ahah,
                      sourit Tarek embarrassé.
                      - Je sais ! J'hésitais à me lancer dedans au début, mais depuis les derniers évènements et les errants -tu sais de qui je parle au moins ? - je peux profiter de l'occasion pour vendre des choses destinés à ce type de personnes.
                      - Oui j'en ai entendu parler évidemment. 》


                      Après une dizaine de minutes de marche, les deux frères se retrouvèrent en face de la boutique. Tarek n'y mettait que très rarement les pieds, ni ici ni dans le quartier de Mihawk. Cela faisait déjà plusieurs mois qu'il n'était pas retourné voir sa famille et il sentait toujours comme une boule dans le ventre avant d'y entrer. La devanture avait quelque peu changé, on y voyait toujours le vieux mannequin porter de nouvelles tenues excentriques, quelques décorations et des petits objets posés à ses pieds.
                      La tendance était aux casse-têtes impossibles à résoudre et Amset passait son temps à en confectionner de nouveaux. L'étage au dessus avait effectivement complètement changé, les fenêtres étaient devenus plus ouvertes formant des arcs sur la partie supérieure.  
                      La porte elle était comme à son habitude toujours ouverte. A peine eu-t-il le temps d'y poser un pied qu'une voix claire résonna dans la pièce.

                      《 Mon fils !
                      - C'est moi !
                      S'exclama Amset tout sourire.
                      - Non, l'autre !  》  Rétorqua la femme en face du comptoir.

                      L'atmosphère de la boutique semblait totalement différente de l'air extérieur. Ici, la lumière était tamisée et une odeur légère et ambrée se répandait dans l'ensemble de la pièce. La tapisserie au sol était d'une qualité inégalée et revêtait des motifs complexes et raffinés. D'un côté, des tapis et des tissus de tout types étaient mis en valeurs. De nombreuses rangés de vêtements n'attendaient qu'à être essayés. De l'autre côté, des objets et des pierres précieuses étaient posés sur des étagères et tout le long des murs. 
                      Un alambic, des portes bonheurs et les fameux casses-têtes d'Amset, tout le monde pouvait y trouver son compte. L'homme aux pieds nu s'avança doucement et sans savoir quoi faire, un simple sourire gêné se dessina timidement sur son visage.
                      Sans attendre elle contourna la table et l'enlaça jusqu'à l'étouffer tant et si bien qu'Amset en fut jaloux et s'invita dans l'accolade sans leur permission.

                      《 Quelle famille formidable !  》 S'écria l'enfant délaissé avec ironie.

                      Sa mère, lui lança un regard noir avant de laisser Tarek respirer à nouveau. Elle ajusta ses lunettes rondes avant de retourner à sa place d'origine et à fouiller derrière le comptoir. Tarek l'observait sans dire un mot. Elle était la seule de la famille à avoir des cheveux gris et lisses qui descendaient jusqu'au bas du dos. Beaucoup de gens s'accordaient pour dire qu'elle était une très belle femme lorsqu'elle était plus jeune, mais la majorité étaient d'accord pour dire qu'elle l'était toujours autant aujourd'hui.

                      Tarek se sentait toujours un peu plus coupable de ne pas passer plus de temps avec elle mais elle ne lui a jamais reproché quoi que ce soit.
                      D'elle-même, elle lui disait souvent à quel point elle pouvait être fière de lui et qu'elle comprenait pourquoi il s'investissait autant dans ses recherches. Avant d'ouvrir sa propre boutique avec son mari, elle était une chercheuse spécialisée dans les artefacts magiques et les anciennes reliques en tout genre. Elle en connaissait énormément  sur l'histoire d'Akerys et l'aîné de la fratrie l'a toujours énormément admiré.

                      Sans dire un mot, elle sortit un livre poussiéreux dont elle chassa d'une main avant de le lui tendre.

                      《 Qu'est-ce que c'est ?
                      - L'ensemble du codex de Dionys.
                      - C'est pas vrai, où tu as pu trouver ça ?
                      - Tu m'avais dis l'autre fois que tu travaillais sur la quantification de l'énergie magique. Dionys a été un parmi de nombreux précurseurs de la vision scientifique de la magie. Même si aujourd'hui de nombreux scientifiques se sont opposés à certaines de ses recherches… il n'en reste pas moins qu'il a beaucoup aidé à la Science.
                      - Je le sais bien. Je travaillais sur certains de ses extraits…   Où as-tu trouvé ça ?
                      Répéta-t-il, troublé.
                      - J'ai quelques bons contacts, souria-t-elle. Evidemment, ce n'est pas le véritable codex, juste une copie, mais avoir une copie de l'ensemble est assez difficile de ce qu'on m'a dit.
                      - Oui, c'est normal. Merci beaucoup en tout cas
                      , souffla-t-il ému.
                      - Il n'y a pas de quoi. Aufait, sais-tu où est Layla ?
                      - Non, je pensais que tu le savais ? 》


                      Les deux se tournèrent vers Amset qui haussa les épaules avant de s'exclamer à nouveau.

                      《 Quelle famille formidable ! 》

                      Il descendit les escaliers en faisant signe à Tarek de le suivre. D'un léger hochement de tête, il prit congé de sa mère avant de rejoindre son frère au sous-sol. Il semblait presque reconnaître sa propre chambre lorsqu'il vit le désordre de la pièce. Des outils et quelques parchemins entrouverts étaient laissés là par terre tandis que la seule lumière allumée était une lanterne posé sur le bord de la table dont la bougie en était presque consumée. Il vit avec étonnement, le nombre de dispositifs et d'objets fabriqués manuellement posé ici et là à côté de cartons de livraisons de la veille encore fermés.
                      Dans ses souvenirs, le sous-sol servait simplement de réserve, ce qui était le cas mais il devina assez rapidement que son frère s'en servait aussi pour ses propres expérimentations.

                      《C'est toi qui a fait tout ça ?
                      - Oui, ils sont encore au stade d'expérimentation, touche pas !
                      - Je ne savais pas que tu te débrouillais en mécanique.
                      - On est un Akers ou on l'est pas ?
                      S'exclama-t-il en lui lançant une de ses maquettes.
                      - Oh ! Je pensais que je ne devais pas toucher… 》

                      Cela ressemblait à une ébauche de prothèse censé remplacer une main lié à une batterie.

                      《 C'est de l'essence magique, conclut-il.
                      - Comment tu sais ? Mais oui, c'est ça, comme je te l'ai dit, je veux faciliter la vie quotidienne des non-mages. Avec cela, peut être que je pourrais réduire les discriminations que l'on nous fait subir.
                      - La magie peut être dangereuse si elle est mal maîtrisé, tu le sais ça ?
                      - Je me suis renseigné évidemment. Je ne veux pas aller trop vite.
                      - Ceci dit… c'est pas mal.
                      - Tu trouves
                      ? Se réjouit-il presque avec surprise
                      - Bien sûr ! Mais, il va falloir beaucoup de précaution. Et si le gouvernement considérerait ça comme une arme ? Et si certains s'en serviraient pour faire du mal ?
                      - Je le sais bien. Une fois que mon projet sera plus concret et ressemblera vraiment à quelque chose, j'irai le montrer moi-même à Stanbrave !
                      - Vraiment ? Dans quel but ?
                      - Avoir son approbation. J'imagine qu'il y aura des restrictions quant à sa vente, mais je préfère cela plutôt que de vendre ça à la sauvette.
                      - Oui, ça me paraît plutôt sérieux.
                      - En tout cas, si tu as des conseils ou des personnes qui s'y connaissent sur le sujet…
                      - Pas à ma connaissance, non.
                      - En tout cas, je pense avoir toute mes chances. J'y pensais déjà depuis un moment à ce projet, mais les non-mages étant une minorité, je n'étais pas sûr de pouvoir en tirer bénéfice. Mais depuis que les errants sont arrivés… ça change la donne, pas vrai ?
                      - Oui, j'imagine…  》


                      Tout en posant le modèle sur la table de travail, Tarek s'installa sur une des chaises qui traînaient là. Il semblait déjà complétement ailleurs. A la simple mention des errants, il se souvint encore d'une affaire qu'il devait régler au plus vite.


                      《D'ailleurs, on m'a maintes et maintes fois proposé de rejoindre l'Ordre. 》


                      Le visage illuminé de son frère s'assombrit soudain, laissant à la place un regard plein d'interrogations.

                      《 Et tu leurs as répondu quoi ?
                      - Rien pour l'instant. Je ne sais pas, honnêtement.
                      - Tu n'as pas déjà beaucoup à faire ?
                      - Si bien sûr, là est le problème. Je n'ai pas envie de laisser ma classe à l'abandon, ni de délaisser mes recherches.
                      - En plus de l'armée…
                      fit remarquer son frère.
                      - Cela fait un moment que l'on ne m'a pas convoqué. Si ce n'est pour me demander de rejoindre l'Ordre.
                      - Pour la prosperité d'Akerys ! 》
                      Plaisanta Amset en levant les mains.

                      Assis sur un tabouret, face à la table de travail. Amset jouait avec un vice qui traînait là en le faisant tournoyer. Il resta silencieux un moment puis d'une pichenette, il le fit s'envoler à travers la pièce, toujours en fixant un point que seul lui pouvait voir.


                      《 Tu sais, cela fait un moment que je pense à m'y engager.
                      - Pardon ?  
                      - Pour une fois, ce n'est pas une blague,
                      sourit-t-il sincèrement.
                      - Mais pourquoi ? Pourquoi cette intérêt si soudain ? Je pensais que ça ne t'intéressais pas.
                      - Tarek, tu passes ta vie dans ta tour d'ivoire. Moi je côtoie les habitants de Livingo tous les jours. J'aime ce peuple et j'avoue que ce qu'il se passe dehors me fais peur.
                      Souffla-t-il, tout d'un coup, pris d'une lucidité presque inhabituelle. J'aimerais m'assurer qu'ils ne leur arrive rien. Ni à eux, ni à nos parents, ni à un quelconque Akers.
                      - Je ne savais pas que tu prenais cela tant au sérieux… Amset, tu te méfies des Errants ?
                      - Peut être. Ces cristaux dont tu m'as parlé la dernière fois. Tout ça, je n'ose croire que c'est du hasard. Quelque chose se trame et j'ai peur pour nous.  》


                      Il savait à quoi il faisait référence. Certains agents de HOPE parlaient d'une entité supérieure. À l'époque, il n'y faisait que très peu attention tellement il était plongé dans ses recherches.

                      《 Ce n'est pas une affaire de politique, pour le coup, je pense que ça va bien au-delà de ça.
                      - Amset, tu es sérieux ?
                      - Oui. Pour l'instant, je termine ce projet là. Il me faut quelque chose pour me défendre. Jamais ils n'accepteront un dépourvu de magie !
                      - J'ai de bons contacts tu sais...
                      - Ce projet, j'y tiens Tarek ! Toi tu es allé à SkyA, laisse moi avoir mon heure de gloire ! 》


                      Comme enhardi par une nouvelle vague d'énergie, il se remit au travail.

                      Quel courage, pensa son frère en l'observant à la tâche. Amset avait toujours admiré son frère depuis l'enfance, il allait jusqu'à même parfois à l'envier. Mais l'amour qu'il portait pour lui le forçait à réprimer ce sentiment qu'il trouvait injuste envers lui. Il était sincèrement heureux pour son aîné mais il a de ce fait, toujours cherché à attirer l'attention autrement, à devenir le petit garçon téméraire et casse-cou et n'a jamais voulu faire comme les autres. Mais ce qu'il ne savait pas c'est que Tarek l'admirait d'autant plus. Tandis qu'on lui a toujours dicté ce qu'il devait être ou faire, Amset faisait ce que bon lui semble et vivait le moment présent de la meilleur des manières. On disait de lui qu'il était chaleureux, apprécié de tous et qu'il avait de bonnes valeurs. On le reconnaissait pour sa personne tandis que Tarek n'était reconnu que pour avoir intégré SkyA. Quelque part, Amset était pour lui comme son étoile, sa source d'inspiration.

                      C'est ainsi qu'il prit la décision peu de temps après de rejoindre l'Ordre des Jeweler


                      Dernière édition par Tarek le Dim 12 Jan 2020 - 17:46, édité 1 fois


                      Carnet de Présentation de Tarek Pgt4
                      Main Theme :



                      Carnet de Présentation de Tarek Tmsl Carnet de Présentation de Tarek Source Carnet de Présentation de Tarek Hl8f


                      Spoiler :

                      Carnet de Présentation de Tarek Smr6
                      Carnet de Présentation de Tarek Ivvy
                      Dessin par me Smile
                      Carnet de Présentation de Tarek 4r4f
                      Tarek et son frère Amset, dans les rues d'Akerys
                      Carnet de Présentation de Tarek Qz89
                      La pierre mystérieuse

                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      Bien le bonjour et bienvenue à toi sur Rebirth RPG !

                      En voilà une histoire bien complète : au point même de faire péter la limite de caractère ! GG Professeur. Carnet de Présentation de Tarek 514075889
                      Sans plus tarder, je vais te lister les quelques points à revoir. Courage, ce n'est pas grand-chose~

                      Avatar

                      Une taille de 200X400 est demandée (pour mieux apprécier le chara-design, parce que c'est plus sympa, m'voyez~) si tu éprouves des difficultés à redimensionner une image, n'hésite pas à faire une demande dans la catégorie Graphismes & Commandes ou directement sur le discord, dans le channel #Art.


                      Esthétisme

                      S'il n'existe que peu de fautes dans ton texte, j'ai pu remarquer quelques espaces manquants entre deux mots. Rien de grave évidemment, on ne va pas te taper sur les doigts pour ça. (quoi que...  Carnet de Présentation de Tarek 4121415674 ) Ceci dit, et si je peux me permettre, les phases de dialogues pourraient être un peu plus visibles. Un saut de ligne, une couleur et/ou du gras / italique pour différencier les paroles des personnages, par exemple. Cela faciliterait grandement la lecture~ Ce n'est évidemment qu'un conseil, libre à toi de décider.


                      Histoire

                      J'ai beaucoup apprécié la partie détaillant un cours classique à SkyA ! Il n'y a pas grand-chose à revoir concernant cette partie, si ce n'est les deux points suivants :

                      Spoiler :
                      - C'est assez drôle que tu me poses la question maintenant, figure-toi, Sham, que Ludwing Stanbrave en personne viendra cette année vous voir pour vous en parler, par mesure préventive. Je ne saurais mieux l'expliquer que lui alors je préfère m'abstenir sur le sujet. Malgré tout je pense que ce serait une bonne idée d'aborder le sujet cette année, vous êtes assez mûrs mais certains peuvent être encore assez influençables. Alors j'aimerais que vous preniez bien tous en compte ce que le dictateur éclairé aura a vous dire.  Ai-je répondu à ta question ?


                      Spoiler :
                      Le directeur était assit sur son bureau, tandis que le dictateur éclairé se tenait debout, à ses côtés, les mains dans le dos.

                      « Monsieur le directeur… Monsieur Stanbrave, quel honneur de vous rencontrer… souffla-t-il presque de peur que sa présence empiète sur les leurs.
                      - Et moi, de même, j'ai entendu parler de vos recherches, et je suis plutôt admiratif. Sourit-il, de bon cœur.
                      - Malgré tout, nous sommes ici, pour une mesure préventive. Vous êtes un exclusive et nous ignorons votre position face à la politique actuelle et, de ce fait, Ludwig a un message à vous faire transmettre. Je vous recommande d'écouter attentivement. Ajouta le directeur d'un ton grave.»

                      Le directeur, le toisait durement. Il avait bien du mal à cerner ses intentions.

                      « Tarek - c'est bien cela ? - j'apprécie beaucoup votre travail, et je sais qu'il pourrait plaire tout autant à la gardienne Leah. Malgré tout, j'ignore si cela vous est déjà venu à l'esprit, mais elle représente aussi un danger. Je ne remet pas en cause votre maîtrise, loin de là, mais si votre savoir tombe dans de mauvaises mains, je serais bien obligé de mettre fin à vos recherches.»

                      Tarek senti un grand sentiment de déception, mais il ne pouvait aller contre ses propos. Il savait qu'au fond de lui, il avait totalement raison.

                      « Vous êtes peut être un élève de SkyArchipelago, mais face à l'armée ou à l'ordre, si vous décidiez de tomber dans de mauvais travers, je ne pourrais en aucun cas vous protéger. Il serait même de mon devoir de vous dénoncer devant les autorités.
                      - Loin de moi l'idée de tomber dans la magie noire, monsieur le Directeur, souffla le jeune mage.
                      -  C'est un avertissement, je serais très stricte face à mes propres élèves.
                      - Un avertissement qui, pour sûr, n'est que préventif encore une fois. Je n'ai jamais soupçonné qui que ce soit. Et bien au contraire, si je suis là, devant vous aujourd'hui c'est que je considère énormément vos travaux. Et j'ai d'ailleurs une proposition.
                      - Je vous écoute.
                      - Vous arrivez sûrement à la fin de votre cursus à SkyA. J'ignore ce que vous projetez de devenir à la fin de votre scolarité, mais j'aimerai beaucoup avoir quelqu'un de compétent comme vous dans nos rangs.
                      - Vous me proposez de travailler pour le gouvernement ?
                      - Mieux que ça, j'ai besoin de vous pour éradiquer la Magie Noire d'Akerys.
                      - Eh bien… quel honneur !... S'exclama-t-il surpris avant d'hésiter un court instant. Mais, tout ce que je souhaitais c'était de devenir professeur des écoles.  Je ne sais pas si je pourrais accepter.
                      - Comment ? C'est une grand opportunité que nous vous offrons là. Souligne le directeur.
                      - Je le sais bien. Mais c'est ainsi… J'aimerai pouvoir répondre positivement à votre offre, mais mon désir de devenir professeur me sied amplement…
                      - Je comprends tout à fait. Dans ce cas nous pouvons nous adapter afin que vous puissiez exercer tout en assurant quelques missions pour le gouvernement. Ce n'est pas un problème pour nous, nous pouvons relayer des professeurs remplaçants dans le pire des cas, mais au mieux, nous vous appellerons pendant vos temps libres. De plus, le statut de militaire, n'est qu'un statut, je ne vous demande en rien de devenir un soldat à temps plein pour mon armée. Je vous en prie, reconsidérez mon offre.»

                      Tarik resta silencieux un court instant avant de reprendre.

                      « Laissez-moi y rélfléchir »


                      Pourrais-tu remplacer les deux parties indiquées en spoiler ? C'est surtout pour que les futurs MJ incarnant les PNJ cités (Ludwing et le directeur de SkyA) n'aient pas à tenir compte d'information de plusieurs Carnet de Présentation. L'idée serait donc de faire en sorte que ces interactions soient faites par d'autres PNJ, que tu auras mis en place toi-même. (Un représentant officiel de l'armée, par exemple, qui viendrait parler à Tarek.) Si tu as du mal à savoir comment faire, n'hésite pas à nous le dire.


                      Pouvoirs

                      J'apprécie beaucoup le fait que tu indiques les faiblesses des pouvoirs de ton personnage, c'est une très bonne chose. Je vais juste me permettre d'indiquer les quelques limitations que nous donnons à tout le monde, afin que tous les joueurs soient sur un même pied d'égalité.


                      • Il faudra l'accord de ton partenaire de RP avant tout. Cela vaut aussi pour leurs PNJ, fixe ou non. Nous demandons à nos joueurs d'être le plus fair possible entre eux et donc de ne pas imposer quoi que ce soit à l'autre en full RP s'il n'y a pas eu discussion avant. La communication reste la clé d'un RP réussi. Ce point est à respecter, tout particulièrement pour l'utilisation de la capacité Paradoxos, Sort d'illusion.

                      • Ce pouvoir ne fonctionnera bien évidemment pas sur les PNJ influents ou les PNJ incarnés du staff, sauf exception indiquée par le MJ lors d'un événement clé.


                      Ce sont deux points essentiels sur Rebirth RPG et qui doit être appliqué à tout le monde pour le bon déroulement des RP.


                      Bon courage à toi pour les modifications ! N'hésite pas à UP le sujet une fois que ce sera fait~
                      vava
                      Tarek
                      groupe
                      Hello et merci !  Carnet de Présentation de Tarek 4121415674

                      Alors, tout d'abord un gros gros désolé pour la mise en page de départ, par habitude je m'occupe d'aérer et de mettre les beaux petits détails à la fin. Or, j'ai cassé mon ordi au dernier moment  Carnet de Présentation de Tarek 1085973132
                      J'ai dû finir le tout à la tablette et c'était super galère pour ne serait-ce qu'aérer un minimum.
                      MAIS heureusement, pour le coup, j'ai pu me procurer un autre ordi pour les dernières modif ! ~ Fait

                      Avatar ~ Fait !

                      Pas de soucis pour les PNJ influents, je les ai remplacé par des PNJ random ~ Fait

                      Enfin, pas de soucis non plus pour le fairplay pour les sorts, c'est normal !

                      Voilà, en espérant que c'est bon ! Carnet de Présentation de Tarek 325359361


                      Carnet de Présentation de Tarek Pgt4
                      Main Theme :



                      Carnet de Présentation de Tarek Tmsl Carnet de Présentation de Tarek Source Carnet de Présentation de Tarek Hl8f


                      Spoiler :

                      Carnet de Présentation de Tarek Smr6
                      Carnet de Présentation de Tarek Ivvy
                      Dessin par me Smile
                      Carnet de Présentation de Tarek 4r4f
                      Tarek et son frère Amset, dans les rues d'Akerys
                      Carnet de Présentation de Tarek Qz89
                      La pierre mystérieuse

                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      Eeeet c'est tout nickel ! Carnet de Présentation de Tarek 96560081 Je m'empresse de te donner ta couleur ainsi que ton rang.

                      Félicitation et bienvenue à toi chez les Jewelers~
                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas