REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
REBIRTH RPG
Arc 1 : Code 4073
×

OmniSearch


HRP


InRP

Qu’est-ce que l’OmniSearch ?

L’OmniSearch est un outil créé par le Staff qui recense absolument tous les sujets nécessaires à la compréhension et à la vie du forum. Il a pour but de faciliter votre navigation, notamment grâce à sa barre de recherche.On peut accéder à l’OmniSearch de plusieurs façons :

     
  • Via les images défilantes du Panneau d’Accueil, sur l’accueil du forum.
  • Via le bouton en forme de loupe, lorsque vous passez votre souris sur la petite planète en bas à droite, sur un sujet du forum.
  • En effectuant le raccourci suivant, n’importe où sur le forum :
Ctrl + Maj (Shift) + F

Ce raccourci peut aussi fermer l’OmniSearch.


Comment effectuer une recherche ?

Rendez-vous sur l’onglet “Rechercher”, puis entrez un terme en lien avec le sujet que vous voulez consulter. Veillez à bien appuyer sur la touche Entrer pour être certain de lancer la recherche. Vous verrez alors les sujets vous intéressant apparaître.Il est à noter que, lors de votre première recherche et quelques autres rares fois, les résultats mettent du temps à s’afficher (une dizaine de seconde), le temps de trier les sujets.Si jamais un terme recherché ne vous donne pas le lien du sujet voulu, n’hésitez pas à le proposer à un membre du Staff.

La suggestion de recherche est désactivée
                      Le Deal du moment : -44%
                      Compresseur digital programmable Michelin 12V – ...
                      Voir le deal
                      44.99 €

                      Carnet de Présentation de Nell Garian

                      Partagez
                      vava
                      Nell Garian
                      groupe

                      Nell Garian

                      "Ce n'est pas qu'une question d'argent, c'est une question de pouvoir."

                      Origine

                      Age

                      Sexe

                      Faction

                      Un inventé

                      27 ans

                      Masculin

                      Nim Row (Solarii)

                      HISTOIRE

                      CHAPITRE 1 : IL SUFFIRA D’UN MESSAGE



                      Encore en première page du journal. Décidément les autorités locales, celles qui n’étaient pas encore corrompues,  étaient désespérées à l’idée d’arrêter le chef de la plus grande organisation criminelle du pays d’Elteria. Ils n’avaient pas encore compris qu’il fallait plus qu’une photo pour faire condamner Nell Garian ? Bien que jeune, ce n’était un secret pour personne qu’il avait des contacts disséminés à travers le pays dans différentes sphère sociale. Si une photo apparaissait dans un journal, il y avait fort à parier qu’on lui en avait demandé l’autorisation.

                      Non vraiment, Nell Garian n’avait rien à craindre. En fait, c’était même lui qui avait demandé à ce qu’il soit photographié près des bureaux incendiés. Il savait bien que la presse locale avait un certain succès auprès des gangsters en tout genre. Après tout, à Ordelia il y avait plus de pages de faits divers que de tous autres événements. Cette ville étant considérée comme le berceau de la criminalité en Elteria. C’était donc un moyen sûr de faire passer un message rapidement. Quelques journaux laissés dans les bars les plus mal famés et le tour été joué !

                      La famille Mero devait bien comprendre que les opportunistes n’étaient pas parmi les mieux accueillies. C’est vrai, leur chef avait réussi à prendre le contrôle totale d’un district de la ville mais uniquement parce qu’il avait reçu un coup de pouce inattendu. Quelqu’un avait agi dans le dos de Nell pour le faire chuter et malgré le réseau d’informations conséquent de ce dernier il n’avait pas réussi à démasquer le traître. L’incendie avait pour bût de faire bouger le traître, de le faire sortir en plein jour. Et puis c’était une façon de montrer à Mero et ses hommes que la Main noire, l’organisation de Nell, était toujours dans le coin. Une simple mise en garde finalement.

                      Evidemment, les jours qui suivirent la publication du journal ne furent pas des plus calmes. Les représailles ne s’étaient pas fait attendre et plusieurs membres de la Main noire étaient tombés dans de terribles embuscades. Des affrontements où les hommes de Mero étaient souvent en sureffectifs. Mais bizarrement il n’y avait pas eu de morts. Une chance pour Mero, Nell aurait pu forcer les autorités à faire une descente dans le district de la famille Mero mais il ne comptait pas faire usage de son influence pour quelques bagarres, aussi violentes soit elles.

                      Au fond, il avait même espéré de telles représailles. C’était un moyen sûr d’observer le comportement de ses hommes. De tester leur fidélité. Il avait fait en sorte d’avoir des rapports réguliers de la part de ses capitaine, eux-mêmes se renseignant aux près des chefs de district au service de la Main noire. Malheureusement, il ne constatait rien d’anormal de son côté et pourtant il était évident que la famille Mero savait toujours où frapper. Le traître n’était donc pas en bas de l’échelle, bien au contraire…



                      CHAPITRE 2 : UN REGARD EN ARRIÈRE



                      Le chef de la Main noire était assis à son bureau, perdu dans ses pensées. Qui parmi ses hommes les plus hauts placés pourraient vouloir sa chute ? Il savait bien que certains le jalousait. Son jeune âge avait souvent était un argument pour s’opposer à lui. Bon nombre pensait qu’il n’était pas suffisamment expérimenté dans le milieu mais Nell pensait avoir fait ses preuves depuis le temps. Il disposait même de suffisamment d’informations sur la plupart de ses capitaines et chefs de district pour les mettre à l’ombre ou les faire chanter. Il devait tourner son regard sur ceux qui n’avait rien à craindre de lui, sur ceux contre qui il n’avait aucun moyen de pression. Et un seul nom lui vient en tête : Kai.

                      Kai était un capitaine influent du temps où Nell n’était personne. Il travaillait sous les ordres directs du chef de la famille contrôlant le 11ème district. Nell ne le connaissait pas, à l’époque ce n’était qu’un adolescent en mal de reconnaissance, vivant toujours dans l’ombre de son frère.

                      Issue d’une famille plutôt aisée et relativement appréciée il n’en restait pas moins le mouton noir, le fils de trop. Cherchant à attirer l’attention, il se mettait toujours en compétition avec son frère mais il n’avait le droit qu’à des regards en coins et du mépris de la part des autres. Toujours comparés entre eux, Nell ne faisait jamais assez bien, trop jeune, trop inexpérimenté, trop turbulent, etc. Ses parents n’hésitaient jamais à lui faire comprendre qu’il faisait honte aux Garian.

                      Et un jour, il en avait eu assez. Il avait appris que la famille du 11ème était en mal de nouvelles têtes. Il n’avait pas réfléchie longtemps avant de disparaître pour laisser ceux de son sang derrière lui. Il s’était présenté au bureau de la famille et avait accepté, aussi étrange que cela puisse paraître, d’être mis à l’essai. Durant plusieurs années il allait devoir faire ses preuves, encore.

                      Son mentor lui apprenait les bonnes manières, le comportement à adopter envers ses supérieurs et le respect à accorder aux aînés. Il lui montrait également des choses plus techniques liées aux affaires. Comptabilité, management, etc. En parallèle il lui apprenait également à se battre à mains nue ou avec une arme blanche, à faire pression sur les « associées » difficiles. Il lui montrait les cibles prioritaires à saccager, l’intimidation, la collecte de dette. Tout ce qui montrait qu’il était bel et bien dans une famille mafieuse et non dans une université pour enfant gâtée. Ici, ses preuves étaient faites. Et son mentor ne loupait pas une occasion de l’emmener boire un verre ! Enfin on le voyait, il n’était plus une ombre.

                      Contrairement à la plupart des nouveaux arrivants, ce n’était pas l’appât du gain qui l’avait conduit à une vie criminelle mais la soif de pouvoir. Il voulait se hisser au sommet. Devenir quelqu’un ! C’était cet état d’esprit qui avait attiré l’attention du parrain du 11ème district. Après plus de deux ans à apprendre, à être à l’essai, Nell avait enfin était convié à une cérémonie par le parrain. La traditionnelle cérémonie de bienvenue où les nouveaux ayant réussie leur apprentissage juraient fidélité au parrain. Suite à cette cérémonie Nell n’eut plus de mentor, il faisait désormais partie de la famille. Et c’était à ce moment qu’il rencontrait Kai pour la première fois.

                      Nell n’avait pas beaucoup de contact avec le capitaine Kai mais il était affilié à un de ses subalternes. Ses directives étaient donc liées aux affaires de Kai et ses affaires touchées pour la plupart à l’information. Nell devait donc utiliser judicieusement le réseau de contacts de son capitaine pour trouver des informations compromettante sur un maximum de monde. Que ce soit pour faire fermer une entreprise, pour faire du chantage ou pour contrôler la presse, le boulot restait le même. Poser les bonnes questions aux bonnes personnes.

                      Nell prenait ses nouvelles taches suffisamment à cœur pour être devenue le nouvel interlocuteur privilégié de certains contacts de Kai. Il commençait également à se créer son propre réseau et certains lui avait même trouvé un surnom. « Mains noires », nommé ainsi à cause d’une simple habitude vestimentaire. Le futur chef criminelle avait pris l’habitude de porter des gants, par prudence, depuis son entré dans la famille. Ce surnom représentait les prémices de la Main noire et la réputation grandissante de Nell.

                      Mais ce qui changea tout, ce qui propulsa réellement le chef de la Main noire à sa situation actuelle, ce fût une simple négociation. Une petite organisation criminelle avait pris le contrôle du 10ème district et souhaitait passer un accord avec le parrain du 11ème district. C’était une première dans l’histoire du crime d’Ordelia. Un accord entre deux institutions criminelles ! Connaissant quelques-uns des contacts de Nell, qui avait recommandés ce dernier chaudement, le leader du 10ème demanda à ce qu’il soit présent à la table des négociations. Demande que le parrain de Mains noires accepta avec plaisirs.

                      Ce fût l’heure de gloire de Nell Garian. Il avait su exploiter pleinement les différentes informations entre ses mains pour, non seulement mener les criminelles à un accord, mais également les mener à une alliance ! En récompense, l’Alliance lui avait confiée un quartier et une certaine indépendance. Nombre de ses contacts avaient abandonnés leurs positions pour le rejoindre et il s’était mis à recruter personnellement du sang neuf. La Main noire était créée.

                      Nell était devenu, selon le parrain de l’Alliance, l’homme le plus influent de l’organisation. Cela faisait maintenant quelques années qu’il dirigeait son quartier d’une main de maître et il était le plus stable et prospère. Aussi, ce fût tout naturellement que le parrain désigna Mains noires pour lui succéder lorsqu’il se retira.

                      Personne ne protesta ouvertement mais les mécontents n’étaient pas rares. Même des années après, alors que Mains noires avait presque pris le contrôle totale d’Ordelia et que l’Alliance était devenu la Main noire. Nell leur fis donc une proposition. Ceux qui ne souhaitaient pas rester étaient libres de partir s’ils quittaient le territoire de l’Alliance. Sans surprise, la plupart des anciens capitaines de l’Alliance quittèrent l’organisation. Kai fût le seul à rester.



                      CHAPITRE 3 : PRISE DE DÉCISION



                      De retour au présent, Nell comprenait pourquoi Kai avait choisi de rester. Il était surement aussi influent que Nell et, si il était bien le traître, il l’était peut-être plus. Il avait surement décidé, dès l’instant où il avait choisi de rester, qu’il ferait chuter Mains noires. Tissant sa toile surement depuis des années. Peut-être même du temps de l’Alliance !

                      En observant bien les rapports, Nell constata que certains districts avaient subis moins d’attaques de la part des hommes de Mero. C’étaient certes les districts les plus éloignées du territoire de Mero mais le temps n’était plus aux spéculations. Mains noires devait agir. Il convoqua donc Rengen dans son bureau.

                      Rengen était sans doute le capitaine le plus loyal. Il avait refusé de nombreuses récompenses, allant d’un simple bonus financier à un territoire, uniquement pour rester au quartier général de Nell. Son seul désir était de soutenir Mains noires du mieux possible. Il était persuadé qu’il serait mort de faim depuis bien longtemps si Nell ne lui avait pas proposé du travail. C’était sans doute cette dévotion sans faille qui le fit apparaître dans le bureau de Mains noires si rapidement après sa convocation.

                      Le capitaine resta près de la porte et s’inclina respectueusement, il attendait en silence que son chef prenne la parole. Il se doutait bien qu’il n’était pas là pour parler de la météo. Il observa Mains noires enfiler ses fameux gants, prendre son paquet de Black Torch, ses cigarettes favorites, et en sortir une du paquet. Aussitôt il se dépêcha de sortir son briquet et alluma la cigarette de son chef avant de reculer de quelques pas respectueux.

                      Le chef tira sur sa cigarette puis ouvrir un tiroir de son bureau. Il en sortit un collier dont le pendentif était un cristal opaque. Rengen regarda avec satisfaction Nell attacher son collier. C’était un porte-bonheur qu’il lui avait offert peu de temps après être entré à son service. Finalement lorsque Main noires sorti aussi son pistolet du bureau il s’adressa à son capitaine.

                      — Rengen, prépare ma voiture. Je vais voir Kai au 3ème district.

                      — Vous souhaitez participer à la réunion finalement ?

                      — Non.

                      Le ton sur lequel Nell avait répondu à Rengen ne laissait place à aucune discussion. Le capitaine s’empressa de quitter le bureau pour exécuter ses ordres. Le chef de la Main noire, quand à lui, ajusta son holster après avoir vérifié que son pistolet était bien chargé. Il mit sa veste et son manteau puis descendit les escaliers rapidement. Rengen était déjà devant l’entrée avec un parapluie, il pleuvait à verse. Il guida son chef jusqu’aux sièges arrières puis rangea le parapluie pour prendre le volant.



                      CHAPITRE 4 : BRÈVES RÉFLEXIONS, DERNIER RÉPIT



                      Le trajet allait être rapide. Les routes étaient relativement calmes. Était-ce à cause de la pluie ou à cause des affrontements récents ? Ça n’avait aucune importance. Nell se jetait dans la gueule du loup, abandonnant sa prudence habituel. Il avait confié à Kai la gestion du 3ème district et depuis, ce dernier organisait régulièrement des réunions avec les chefs du 2ème et 4ème district.

                      Mains noires avait assisté à plusieurs de ses réunions à la demande de Kai lui-même. C’était des réunions relativement lambda. Les chefs parlaient entre eux des différents problèmes locaux, des petits gangs, des mauvais payeurs, des derniers chantages en cours, etc. Des sujets relativement lambda pour des criminelles. A telle point que le chef de la Main noire avait cessé de venir y assister, ses hommes étant tout à fait capable de s’occuper des problèmes les plus simples.

                      En y réfléchissant, Kai avait sans doute espéré étouffer la prudence de Nell en lui faisant assister à ces réunions sans importances. Et il avait réussi. Des mafieux qui se regroupent à leur initiative, ça ne peut être que pour manigancer quelque chose. Ce n’était surement pas pour rien que la famille Mero avait lancé son offensive aussi loin du district de Kai et qu’elle avait réussi à s’installer. Quoi qu’il en soit, Nell voulait forcer Kai à s’expliquer et il en aurait très bientôt l’occasion.

                      Après une petite heure de route, il arrivait devant le bureau du traître.

                      — Monsieur, nous sommes arrivés.

                      Sans attendre de réponse Rengen sortit de la voiture, récupéra le parapluie et alla ouvrir à son chef. Mais Nell ne bougea pas. Il resta un instant assis, il croyait naïvement qu’il ne courait aucun risque ou, du moins, il cherchait à s’en convaincre. Personne n’oserait s’en prendre à lui, pas sur son territoire. Il y avait surement des hommes de Kai qui ne connaissait pas ses manigances. Des hommes qui étaient restés fidèles à Mains noires.

                      Sous le regard interrogateur du capitaine Rengen, Nell posa une main à l’emplacement du cristal porte-bonheur. Il sourit, c’était stupide. Il n’était pas homme à croire en de telles choses et pourtant, en cet instant, il se sentait rassuré. Il sortit finalement de la voiture, le regard déterminé.

                      — Rengen, ne m’attend pas. Retourne au QG.

                      — Vous êtes sûr de vous ?

                      L’inquiétude dans la voix de Rengen était sincère. En temps normal il ne se serait pas inquiété pour son chef mais celui-ci avait un comportement inhabituel. Il n’aurait pas su dire ce qui n’allait pas mais il le sentait.

                      — Tu doutes de moi ?

                      — Non, bien sûr que non monsieur. Il marqua un silence avant de se reprendre, je vous attendrais au QG. J’espère que vous serez là pour le dîner, j’aimerai vous inviter à manger.

                      Nell esquissa un sourire puis se dirigea vers l’entrée de l’agence immobilière servant de bureau à Kai. Le 3ème district comportant de nombreux quartiers résidentiels, c’était une affaire lucrative et une couverture solide. L’agence en elle-même n’était pas très impressionnante. Un rez-de-chaussée et un étage. Néanmoins le vigile à l’entrée et le nom de l’agence écrit en lettres d’or peinait à faire passer ce lieu pour un établissement tout à fait respectable.



                      CHAPITRE 5 : PAS DE RETOUR EN ARRIÈRE



                      Le vigile salua respectueuse le chef de la Main noire et lui ouvrit la porte. Aussitôt entré, la réceptionniste lui fit signe.

                      — Bonjour Monsieur, vous êtes attendu à l’étage. Bureau 3.

                      Alors Kai savait qu’il venait ? Ce n’était pas une mauvaise chose. Il pensait qu’au moins il pourrait jouer cartes sur table. Sans rien répondre, comme à son habitude, Nell se dirigea donc vers les escaliers menant à l’étage. Il trouva sans peine le bureau où le traître l’attendait. Deux hommes étaient devant la porte, un d’eux fit signe à Mains noire d’attendre tandis que l’autre entrait dans le bureau, probablement pour annoncer son arrivée. L’homme qui était entré dans le bureau en ressortit quelques minutes après, faisant signe à Nell d’entrer.

                      Kai était assis derrière son bureau, comptant plusieurs liasses de billets. Il ne se leva pas à l’arrivée de Mains noires, il ne le salua pas, il ne le regarda pas. Il reposa mollement ses liasses devant lui puis regarda enfin Nell.

                      — Tu sais, à une époque, j’ai vraiment cru que tu deviendrais l’homme qu’il nous faut.

                      Sur ces mots, le traître se leva puis s’accouda à la fenêtre derrière lui en faisant signe à Nell d’approcher.

                      — T’es ambitieux et tu sais te servir des moyens à ta disposition. Tu as toujours était bon pour ça. Cigarette ?

                      D’un signe de tête Nell accepta. Kai alluma sa propre cigarette, puis rangea son briquet, laissant le chef de la Main noire utiliser le sien pour sa cigarette. Ils restèrent cote à cote un instant, fumant silencieusement, chacun attendant que l’autre prenne la parole. Ce fût finalement Kai qui relança la discussion.

                      — T’étais beaucoup trop tendre avant. Je pensais vraiment que tu allais changer en devenant chef. C’est vrai, tu trouves aisément des moyens de pressions mais tu peux pas te contenter de ça ! Si tu veux être respecté, tu dois montrer l’exemple et te salir les mains. Il faut savoir prendre des mesures pour diriger…

                      Face au silence de Mains noires, Kai continua la conversation.

                      — Tu sais, Mero, c’était le bras droit d’un ancien capitaine de l’Alliance. Un gars que t’as pas connu. Il voulait passer un accord avec la Main noire, je dirais même un accord avec Mains noires. T’as une sacrée réputation en dehors d’Ordelia. Mais quand il est arrivé ici, il s’est dit qu’il pourrait négocier selon ses propres termes. Il a rencontré certains de tes hommes, moi notamment, et a compris qu’elle genre d’homme tu étais. Personne te crains Nell, t’as le bras long, c’est tout… Et moi, je savais que je pouvais offrir plus à la Mains noire. J’étais nostalgique du temps de l’Alliance. C’est pas personnel Nell, j’ai choisi de miser sur l’avenir et toi, tu représentes pas l’avenir.

                      Le traître jeta son mégot puis retourna s’asseoir à son bureau pour prendre son portable. Il semblait taper un message. Nell le regarda ne sachant ni quoi penser, ni quoi faire. Il se sentait en colère contre lui-même, contre Kai, contre tous ses hommes, contre Mero. Il porta sa main à l’intérieur de sa veste, mis la main sur son holster, encore un peu hésitant. Kai voulait des exemples, il allait être servi. Et alors que Nell s’apprêtais à dégainer, Kai, qui lui tournait le dos, repris la parole ne se doutant de rien.

                      — J’aurai aimé que ça se finisse autrement. Mero aurait dût s’occuper de toi en premier. Je lui avais dit que tu finirais par comprendre mais il a voulu prendre son temps. Maintenant, c’est moi qui dois m’occuper de tout ça… Au fait, désolé pour Rengen. A l’heure qu’il est, il est surement mort.

                      Comme si de rien n’était, Kai se releva pour faire face à Nell, il sourit en voyant ce dernier braquer un pistolet contre lui, les yeux brûlant de haine et la mâchoire crispée.

                      — Tu tireras pas, t’est pas un gars comme ça. T’est pas un tueur.

                      La porte du bureau s’ouvrit brusquement, laissant entrer une bonne dizaine d’hommes. L’espace d’un instant, le chef de la Main noire crût que ses hommes avaient découvert les manigances de Kai mais son espoir disparu bien vite lorsqu’il vu les pistolets qui le visait. Il n’en fallait pas plus pour que ses nerfs le lâchent.

                      — Mais qu’est-ce que vous foutez bandes d’abrutis ? Ça vous convient vraiment de tout foutre en l’air comme ça ? La stabilité, l’argent, la tranquillité, je vous ai offert tout ce que je pouvais mais ce n’était encore pas assez pour vous ! Vous n’êtes qu’une bande de rats, bon qu’à bouffer les miettes de celui qui paye le plus !

                      Quelques têtes se baissèrent mais la plupart semblaient regarder Nell avec mépris. Le même mépris qu’il avait enduré dans sa jeunesse, le même mépris qui l’avait incité à devenir quelqu’un d’autre. Il pensait avoir réussi mais c’était encore la même rengaine ! Il en avait assez, pourquoi s’être battu si longtemps si c’était pour revenir à la case départ ? Dépité, Nell avait baissé son arme.

                      — Bon les gars, c’est terminé. Prenaient son arme et amenaient le dehors. Je ne vais quand même pas le tuer ici.

                      Avant que quiconque ne bougent, Mains noires lança un regard sombre et résigné à Kai. En un éclair, il remit le traître en visée et appuya sur la gâchette. BANG, BANG, BANG. L’instant suivant sembla durer une éternité. Les hommes de Kai n’attendirent pas de voir si leur chef allait se relever. Ils mirent presque aussitôt Nell Garian en joue et plusieurs détonations retentirent alors qu’un flash aveuglant apparu.

                      Physique et Mental

                      Ni trop grand, ni trop petit, ni trop gros, ni trop maigre. Nell est d’une corpulence toute à fait équilibrée. Une taille moyenne pour un poids moyen. Malgré les quelques exercices physiques qu’il a pu faire par le passé il n’a pas une musculature très développée mais la silhouette de ses muscles se distingue quand même. Ses yeux sont de la couleur de l’ambre, couleur fort rare contrastant avec ses cheveux noirs. Ses cheveux mi- longs sont d’ailleurs toujours un peu en désordres malgré ses tentatives pour les discipliner mais il a fini par s’y faire.

                      Coté vêtements, il s’habille régulièrement dans le même style. Arborant généralement un costume trois-pièces noir avec une simple chemise blanche, le tout accompagné d’une paire de gants noirs, les fantaisies vestimentaires sont relativement inexistantes. De plus, ses chaussures sont noirs tout comme le manteau court qu’il met pour sortir. Autant dire qu’il n’est pas très lumineux…

                      Il porte également aussi souvent qu’il le peut le porte-bonheur offert par Rengen. C’est un collier relativement simple. Le cordon est en cuir, noir évidemment, et le pendentif est un cristal hexagonal opaque. Aucune lumière ne se reflète à sa surface. Ce n’est qu’une breloque hors de prix comme on en trouve dans de nombreuses boutiques d’Ordelia mais ça n’en reste pas moins un objet de valeur aux yeux de Nell. Même si il n’est pas superstitieux, ce porte-bonheur reste l’un des seuls cadeaux qu’on lui a offert durant sa vie, et le dernier souvenir qui lui reste d’un homme qui était sans doute son seul ami.

                      Ses goûts vestimentaires peuvent peut-être s’expliquer par son caractère. Assez renfermé et peu expressif, il a toujours cherché à paraître différent de ce qu’il est réellement. Son calme apparent n’est qu’une façade bien entretenue. En effet, au plus profond de lui il est plus expéditif et beaucoup moins patient, ce qui lui a valu de nombreux soucis durant son enfance. C’est surement ce besoin de se contenir qui l’a d’ailleurs incité à fumer car dans les moments les plus difficiles il a pris l’habitude de se concentrer sur une cigarette pour maintenir son calme. On peut également lui imputer quelques mauvaises manières. Il n’est pas du genre poli, utilisant rarement les formules d’usages et prononçant encore plus rarement un « merci ». En plus de ça, il a la fâcheuse habitude de ne pas répondre à ses interlocuteurs lorsqu’il estime la conversation finie. Malgré tout, on peut dire de lui qu’il est intelligent voire même calculateur. Il a un talent certain pour exploiter différentes données sans pour autant être un stratège.

                      Il est indiscutable que la trahison de Kai et la mort de Rengen ont laissées de profondes marques sur le masque qu’il s’efforçait de porter. Il se sent coupable de la mort de Rengen. Avec tout le soutien et le réconfort que ce dernier lui apportait, Nell ne lui avait jamais parlé comme à un ami malgré l’affection sincère qu’il éprouvait pour lui. Il n’aura plus jamais l’occasion de lui dire « merci » et cela le ronge. Ses sentiments ont fait naître une certaine instabilité dans le comportement de Nell, le rendant plus prompt à des sautes d’humeurs. Il est également devenu plus méfiant, autant pour ne plus être trahi que pour ne plus subir la perte d’un ami, et moins indulgent. Là où il aurait jadis accordé une seconde chances, il n’en accordera plus.

                      Pouvoirs et Capacités

                      Bagarre de rue : Loin d’être un grand combattant, Nell sait quand même où frapper. Il n’a pas souvent eu à mettre ses connaissances en pratiques mais les enseignements qu’il a reçus au début de sa carrière criminelle sont encore ancrés en lui. Même si il ne tiendrait pas longtemps tête à un groupe d’adversaires, il ferait en sorte de leur laisser quelques séquelles.

                      Roi de l’information : Surement la grande spécialité de Nell. Où qu’il soit il est capable de se bâtir un réseau d’informations de plus en plus conséquent. C’est grâce à ce talent qu’il a réussi à se hisser au sommet du crime de son pays natal.

                      Bon tireur : Comme pour la bagarre de rue, il a appris à tirer avec une arme dès son entrée dans le monde du crime. Sans pour autant exceller, il montrait un taux de réussite légèrement supérieur à la moyenne. Il ne s’était jamais servi de son arme pour tuer quelqu’un, bien qu’il avait déjà blessés quelques individus, jusqu’à la trahison de Kai.

                      Homme d’affaire : Même si l’argent n’a jamais était sa priorité, Nell sait comment investir. Il est capable de s’occuper personnellement de la gestion de son personnel et de ses biens et est plus que capable de négocier des accords avec d’autres sociétés.

                      Chef criminel : Son expérience du crime lui a appris toutes sortes de moyen permettant d’atteindre un objectif précis. Il sait, entres autres, comment forcer des gens à quitter leurs domiciles, comment entraîner la faillite d’une entreprise ou comment faire chanter un homme influent.

                      IRL

                      Pseudo : Nellarim
                      Age : 22 ans
                      Comment avez-vous connu le forum ? Par hasard
                      Vous êtes sur discord ? Non
                      Accès à la zone +18 du forum ? Oui


                      Dernière édition par Nell Garian le Dim 22 Déc 2019 - 23:24, édité 4 fois
                      vava
                      Nashar
                      groupe
                      Bienvenue ! N'hésite pas si tu as des questions Wink
                      vava
                      Nell Garian
                      groupe
                      Merci ! Pas de questions pour l'instant mais ça viendra peut-être. Je n'hésiterai pas !
                      vava
                      Nell Garian
                      groupe
                      Je pense en avoir terminé ! Les descriptions ne sont pas mon point fort alors j’espère que ça conviendra quand même... En dehors de ça, il y a encore quelques zones d'ombres dans l'histoire de Nell et quelques passages qui peuvent, peut-être, sembler confus, c'est volontaire mais si ça pose problème je réglerais ça. Je m'excuse également pour les probables fautes. J'en ai corrigé pas mal mais je suis sûr qu'il y en a encore.
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      Bien le bonjour !

                      Alors, tu es à littéralement 92 mots de te faire valider !

                      En effet, même si ce n'est pas ton fort (d'après ce que tu dis hein, ce que j'ai lu est bien écrit, au contraire!), les descriptions physiques et mentales doivent faire 500 mots minimum. Tu pourrais, par exemple, parler de sa relation avec Rengen, qui semble quelque part lui apporter un certain réconfort, ou même simplement décrire ton porte-bonheur (qui est donc le Cristal qui t'a permis de te téléporter sur l'un des mondes, c'est ça ?). N'hésite pas à consulter les carnets de présentation des autres joueurs, pour t'inspirer Wink

                      Sinon, en général, tout est super ! L'aspect mafia/film noir qui se dégage de ton récit promet de beaux RP à Solarii (et ailleurs). Je n'ai pas relevé de fautes qui me fassent sortir de ma lecture, tout est bon de ce côté aussi. Bref, mis à part le petit détail mentionné plus haut, bienvenue parmi nous !

                      Je te laisse le soin de compléter (avec ce que tu veux) ta description mentale ou physique, et je te validerai illico !
                      vava
                      Nell Garian
                      groupe
                      Sur le coup je n'avais pas pensé au porte-bonheur et à Rengen alors que ce sont quand même des éléments importants, merci pour les idées !

                      Du coup, j'ai complété le nécessaire. Ça devrait être bon maintenant !
                      vava
                      The Birther
                      groupe
                      Parfait pour tes modifications !

                      Tu es donc validé au Nim Row Carnet de Présentation de Nell Garian 2780019428


                      Bon RP à toi !
                      vava
                      groupe
                      Aller en haut MenuAller en bas