AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Derniers sujets

De la pointe des pieds

 :: Val :: Mnma :: Noh’Mo :: Base de HOPE - Val Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 29 Sep - 16:51
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 548

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
La vie des agents et autres passagers de Hope n’était pas une chose facile… Surtout sur Val en fait ! Le nombre de survivant n’était déjà pas bien élevé suite à la disparition et aux attaques qu’avait subit la grande station spatiale, mais suivit en plus par des traitements horribles de la parts de natifs… Peu nombreux étaient ceux qui vivaient dans la base, pourtant déjà pleine de personnes qui avaient tout perdue… Famille, amis, possessions, intérêt… C’était presque à se demander s’ils étaient encore en mesure de vivre après ça. Pour ceux qui avaient encore un brin de lucidité, les hommes affectés ici depuis longtemps formaient ces nouveaux bras au maniement des armes et des consignes rudimentaires pour le vaisseau… Après tout, vu que chacun d’entre eux était en danger, il fallait bien minimiser le temps de formation. Mais le fait de ramener deux survivantes réussit tout de même à donner un peu d’espoir aux gens qui se trouvaient à bord, surtout qu’ils eurent le droit à une performance…

Musique

‘’I wanna be looooved by you
just you, and nobody else but you…
I wanna be loved by you.. Alooooone !
Boo boo bee doo !’’


Et oui, une nouvelle fois, la Centrenuit se donnait en spectacle. Elle avait juste eu le temps de souffler un peu et de recevoir les bases de quelques soins qu’elle eu trouvée un micro et s’était placée à l’endroit où le plus de personnes pourraient la voir en vrai, en se connectant à toutes les enceintes, pour pousser la chansonnette. Rien de bien méchant ou de bien protocolaire, mais les gens d’ici ne furent clairement pas contre la douce voix de celle qui avait vécue des millénaires…

‘’I wanna be kiiissed by you
just you, and nobody else but you !
I wanna be kissed by you
Aloooooone !’’


A côté d’elle, quelques couples, qui n’avaient pas grand-chose si ce n’était un sac de couchage. Ils n’avaient même pas une cabine, malgré le fait qu’ils étaient plusieurs. Il fallait dire que ces circonstances en tant que réfugiés n’aidaient pas… La musique se libérait en même temps qu’ils écoutaient simplement cette mélopée !

‘’I couldn’t aspire
to anyting higher !
Then to feel the desire,
To make youuuuu my own !

Badum Badum bee doodily dum-boo !’’


Mais si une chose restait toujours accroché à son visage, c’était son sourire, communicatif, qui inspirait les gens. Elle n’était pas la plus grande héroine, juste la plus vivante ! Ou presque, vu qui elle était, mais bref !

‘’I wanna be loved by you,
just youu, and nobody else but you !
I wanna be loved by you
Aloooooone !’’


Continuant sa chanson, Proxima n’était au final pas si loin de l’infirmerie. Quelques mètres, tout au plus, où était en train de se reposer Sarah, qui après s’être évanouie, avait été amenée ici. Heureusement que les installations locales pouvaient aspirer la chaleur, sinon tout le petit monde aurait été bien embêté ! Cela faisait maintenant quelques temps déjà qu’elle dormait… Surement qu’elle devrait bientôt réémergée de son somme !
Revenir en haut Aller en bas
Mer 3 Oct - 14:56
Errants
avatar
Messages : 71

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Un décors comme jamais je n’en avais vus s’offrait a moi. Chaque bâtiments était une œuvre d’art a a part entière, la verdure était omniprésente, le peuple souriait, chantait et dansait dans les rues, cette ville avait tout d’un idylle. L’eau coulait abondamment de la grande tour centrale, et l’air de la ville était emprunt de légèreté et de vie.
Spoiler:
 

Je me baladais au milieu de ces gens, admirant les ruelles pavés de marbre alors que divers marchants essayaient de vendre leurs œuvres d’arts. Peinture, paysages, sculpture, croquis d’invention, beaucoup de chose s’échangeaient dans cette ville, tellement opulente que l’on ne pouvait que l’imaginer comme la capitale d’un empire resplendissant. Des troubadours circulaient dans toute la ville et des mélodies donnaient encore plus de vie a cette dernière. Une fête se préparait, ça ne faisait aucun doute.

Mais, une explosion se fit entendre vers l’une des grandes portes qui séparaient les différents quartiers. Une énorme vague de flamme balaya l’accès, vomissant les cadavres embrasés des gardes en faction et des civils qui voulait pénétrer dans la ville. Les chants firent rapidement place aux hurlements de peur et de terreur. L’air se faisait de plus en plus étouffant, chargé de fumée, de cendre et d’une chaleur envahissante. Je sentais un sentiment d’horreur envers ces flammes et je n’avais qu’une idée en tête : fuir le cataclysme qu’elles annonçaient.

Spoiler:
 

Je courrais dans les rues, poursuivie par les nuages rougeoyants et les vagues de cendre qui envahissait l’air. Les scènes apaisante et joyeuse avait laissé place à d’autre bien plus horrifique. Je voyais des gens tenter de sauver des blessées pour au final se faire eux aussi happer par les flammes, ne laissant que des cadavres calcinés et fumant. Les magnifiques jardins n’étaient plus qu’un enfer de brasiers et d’incendie, où les jeunes qui s’y promenaient hurlaient leur poumons de douleurs, quémandant de l’aide avec les quelques forces qu’il leurs restaient. Les fontaines étaient devenus âcre, chargée de boue et de cendre, elle ne déversait plus qu’odeurs nauséabondes et vapeurs étouffantes.

J’étais épuisée, j’avais beau courir dans les rues, la porte de sortie semblait introuvable. Les spectacles d’horreur se multipliaient, j’avais même l’impression que certains se répétaient ou que d’autres étaient beaucoup plus long qu’ils n’auraient dut l’être. La panique était forte, je savais que je devais partir d’ici au plus vite pour survivre, mais lorsque je trouva enfin la sortie, quelque chose me pris par le col et me traîna dans les flammes que j’avais tant voulus fuir.

Spoiler:
 

Je grattais le sol en essayant tant bien que mal de me libérer de cette créature infernale, mais c’était en vain. Je sentais ma peau cloquer alors que les flammes s’approchaient dangereusement. L’air se faisait bien trop rare, respirer en devenait presque impossible, mais surtout, je sentais les flammes me dévorer les jambes, s’infiltrer dans mon corps et me consumer de l’intérieur, jusqu’à ce frayer un chemin dans ma tête.

Jusqu’à ce que je me réveille. J’étais en sueur, essoufflée. Visiblement, j’étais dans un lit qui me faisait penser a ceux de l’éclaireur, mais je n’étais pas dans ma chambre. Ah, et il semblerait que j’ai encore brûlée mes draps, comme cela m’arrivait souvent lors de mes cauchemars, même si là il semblerait que le matelas lui même soit bon a changer. Je me redressais douloureusement en prenant ma tête dans mes mains avant d’essayer de me rappeler comment j’avais pus atterrir ici. Mais tout ce dont je me souvenais, c’était que Proximal avait été blessée et après ça, le vide, aucun souvenir. Je commençais a me demander ce qu’il m’arrivait. Cela faisait deux fois dans la même journée que j’avais eu des oublis. Et si j’avais vraiment un problème ? Peut-être Proxima ne faisait-elle pas erreur en disant que je l’avais attaquer lorsque nous nous somme rencontré. Qu’est ce qui peut bien m’arriver ?

Je me frappais mollement le crâne alors que ces questions tourbillonnaient a l’intérieur. Je me penchais sur mon armure, pour en sortir l’une des trois fioles de médicaments restantes et l’avaler cul-sec. Comme d’habitude, j’eus quelque peu le tournis mais surtout, je me demandais comment j’allais faire une fois ce petit stock épuiser. Les cauchemars sont encore fréquents et intense avec, qu’est ce que ça sera quand je n’en aurais plus ?

Après m’être habillée, je sortais de la pièce encore légèrement patraque. Quand avais-je eu une véritable nuit de sommeil ? Je ne sais plus a vrais dire. Toujours est-il qu’une mélodie résonnait dans les pièces environnantes, quelqu’un chantait. Quand j’arrivais dans ce qui semblait être la pièce principale, je vis la source de ce tapage. C’était Proxima qui partageait encore une fois sa joie de vivre et son énergie débordante, et a voir le visage des personnes présentes, elle semblait avoir trouver son public.

Je restais en retrait pour regarder la scène, avec un sourire étouffé sur les lèvres. J’aurais eu envie de les rejoindre, de partager moi aussi ma joie, mais pour l’heure, j’avais plus de doute et de question que d’énergie et de plaisir. J’attendais que la prestation soit finie pour prendre la magicienne à part.

« Qu’est ce qui s’est passé sur Val ? Pourquoi je ne me rappel de rien ? Qu’est ce que j’ai fais ? »

Le ton se voulais relativement fort, bien que chancelant. Il n’étais pas très difficile de voir que j’avais peur de la réponse et de ce qu’elle impliquait, malgré ma volonté d’être forte et de protéger les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 4 Oct - 10:56
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 548

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Alors que la demoiselle continuait avec sympathie le chant qu’elle était en train d’orchestrée pour toutes ces personnes qui avaient tant perdue, elle se fit rattraper par ce qu’elle avait pour le moment laissée de côté, à savoir Sarah. La pyromancienne s’était enfin réveillée, et il semblait qu’elle avait peur de la moindre réponse que pourrait donner la gardienne des astres, qui demeurait un temps surprise de l’entrée directe qu’utilisait Sarah. Bon, elle se contenta de poser le micro à sa place, respectant pour une fois les protocoles qui demandaient à ce que ces liaisons ne soient utilisées qu’en cas d’urgence et rien d’autre. Oh la vilaine non ? Bref, elle répondit donc aux interrogations de l’enflammée :

‘’On est toujours sur Val en fait ! On se trouve dans la base flottante de Hope sur la planète, et autant dire, c’est le seul endroit sûr que l’on possède en ce monde. Toutes ces personnes sont celles que les différents agents ont put réussir à extraire et à sauver. Mais… C’est bien peu par rapport à toutes ces qui se trouvent sur la planète…’’
Soupirait-elle. Selon les chiffres, il devait bien y avoir un million de personne qui était arrivée ici, et c’était tellement grand par rapport aux quelques milliers qui se trouvaient là…

‘’Mais sinon, on s’est fait récupérés par un patrouilleur ! On est toutes les deux revenues ici et comme t’était inconsciente, on t’a laissée en salle de repos ! Et pendant ce temps, j’improvisais un concert. Oh, mais je n’ai pas fait que ça ! J’ai visité l’endroit, regardée la passerelle, bût un café… Oh, spoiler, ne prend pas le café. IL EST DEGUEULLASSE ! Mais faute de mieux, tu peux le prendre !’’
Commençait-elle en s’éparpillant, comme à son habitude, pour continuer :

‘’Et sinon… Bah, tu es tombée inconsciente, et tu t’es comme enflammée. Genre beaucoup beaucoup ! Avec plein d’effets pyrotechniques et des chtites n’étoiles qui brillent ! Un vrai spectacle son et lumière ! Enfin, niveau son… Oh, j’aurais dût placer du Jean Michel Jarre ! Ça aurait eu de l’IMPACT !’’
Réagit-elle en donnant un coup de poing dans le vide pour souligner ses propos, avant de reprendre, sur un point qui devait surement intéresser bien plus Sarah, vu la tête qu’elle tirait…

‘’Et concernant les locaux, bah… Disons qu’il est trop tard pour eux pour souscrire une assurance vie… Mais c’est comme ça qu’ils voulaient vivre et mourir ! La loi du plus fort, c’est ce qui prime ici bas… D’autant qu’on nous demande spécifiquement de nous adapter aux règles de la société. Et c’était sans compter l’état de légitime défense qu’on avait ! Et puis, on est toutes les deux dans cette affaire… Surtout que théoriquement, c’était moi la responsable, et tout le tralala administratif… Mais à situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle !’’
Revenir en haut Aller en bas
Ven 5 Oct - 12:30
Errants
avatar
Messages : 71

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Comme a son habitude, Proxima restait une personne des plus chaotiques et le flot d’information qu’elle me donna était plus qu’erratique. J’ai pus dans un premier temps apprendre que nous étions toujours sur Val et que les personnes présentes étaient des civils secourus par les agents de HOPE, ce qui restait infime comparé a ceux qui étaient toujours piégé sur la planète. J’avais du mal a croire que nous étions toujours sur Val, tant le décors était différent de celui que j’avais connus, mais a voir les têtes dépitées des passagers, ce n’était pas si difficile a accepter.

Elle m’expliqua ensuite que nous avions été récupéré par un vaisseau de patrouille et que mon état étant, on m’aurait mit en salle de repos. Elle commença ensuite a mêler des bêtises a ce qu’elle disait quand elle aborda les questions fâcheuses. Je me demandais même si ce n’était pas volontaire, ou juste une marque de stress de sa part d’aborder des sujets délicats.

Elle m’expliqua que j’avais perdus connaissance, que je m’étais enflammé comme jamais et que les locaux avait été balayé. Elle essayait de relativiser la chose en pointant du doigts que nous n’avions pas vraiment le choix, qu’ils ont choisis l’affrontement, allant même jusqu’à vouloir endosser seule la faute.

Mais tout ces éléments n’occultaient en rien le problème principal : Je n’arrivais plus a me contrôler et j’avais tuer des gens dans cet état.

Un peu abasourdie, je pris un siège pour m’asseoir, regardant le sol alors que je me lamentais.

« Ça doit être un rêve, un mauvais rêve. Qu’est ce qui m’arrive ? Pourquoi est ce que je … perd le contrôle ? Pourquoi est ce que je ne rappel de rien quand ça arrive ? Personne ne m’a jamais rien dit de tout ça sur l’Eclaireur. »

Je levais les yeux sur Proxima, perdue et abattue.

« Qu’est ce que j’ai … Qu’est ce que j’ai fais quand c’est arrivée ? Est ce que j’ai dit quelque chose ? »


Je replongeais dans divers questionnements intérieur, essayant de comprendre, de trouver une piste sur ce qui m’arrivait avant qu’une pensée ne me travers l’esprit tel un éclair.

« L’Eclaireur ! Vous avez réussis a les prévenir ? Ils vont bien ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Ven 5 Oct - 17:51
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 548

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Bon, évidemment, Sarah prit assez mal la nouvelle. C’était clairement compréhensible, vu qu’il semblait qu’elle perdait la mémoire. La peur d’elle-même, la peur de ne pas être en mesure de se contenir alors qu’elle possédait un pouvoir qui était trop grand par rapport à elle, trop grand par rapport à ses compétences actuelles… Beaucoup de mages étaient confrontés, à un moment ou à un autre, à cette peur des pouvoirs qu’ils avaient, et c’était pourquoi que dans de nombreuses écoles de magie, des cours plus généralistes étaient enseignés, tels que la philosophie et les mathématiques… Car cela permettait de garder les pieds sur terre, à mieux comprendre le monde et donc, de se comprendre soi-même. Et comme souvent la peur venait de l’incompréhension, c’était bien efficace !

Toutefois, il allait falloir qu’elle encaisse. Après tout, chaque personne avait ses moments difficiles, mais ceux qui restaient sur le côtés étaient condamnés à être oubliés, dépassés par les événements ! C’était pourquoi il fallait rester actif, coûte que coûte, au risque de ne jamais revenir… Et c’était pour ça que Proxima était une boule d’énergie sur pattes et avec un chapeau ! Car elle était présente, et pour longtemps ! Au moins jusqu’à la fin de ce post, c’était dire !

Elle posait en tout cas beaucoup de questions, mais c’était difficile de réellement lui répondre. Elle ne connaissait pas vraiment Sarah, et les seuls mots qu’elle put trouver furent concernant pourquoi ils n’avaient rien dit :

‘’Peut-être qu’ils voulaient te protéger ? Que tu ne sois pas tout de suite confrontée à ça ?’’
Proposait la demoiselle, en essayant de faire en sorte qu’elle n’en veuille pas aux personnes qui l’avaient aidées, alors qu’elle posait une autre question, sur ce qu’elle avait fait et sur ce qu’elle avait put dire lorsque tout s’était embrasé tel un phœnix prenant son envol.

‘’Alors, sur ce que tu as fait… Eh bien, tu as prit fait apparaître une grande colonne de feu alors que tu poussait un grand hurlement. Tu avais l’air comme toute en colère, mais pas de mot compréhensible je crois.’’


Et puis, vint le moment de l’éclaireur, sur les siens, ceux qui l’avaient aidés jusqu’à maintenant ! Au moins, là, Proxima avait le potentiel de redonner un peu le moral à la pyromancienne, qui était dans une mauvaise passe en cet instant !

‘’Et oui, on les as contactés ! Il s’en en route vers Akerys ! Si on se rend sur la passerelle, on devrait pouvoir ouvrir une communication avec eux via une connexion relais sur la planète ! Et on ne va pas se limiter à un « si » ! Alors on se bouge et on y va !’’
Disait avec un sourire la demoiselle, alors qu’elle invitait Sarah à la suivre, pour se diriger vers la plateforme de communication. Lorsqu’elle serait en ligne, elle pourrait au moins se rassurer sur ce fait et aller de l’avant ! Au moins un peu, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Ven 5 Oct - 22:32
Errants
avatar
Messages : 71

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Les nouvelles concernant l’Éclaireur calmèrent mon cœur, cela faisait un problème de moins, toute fois, ce que disait Proxima laissait planer une ombre sur la toile. Si l’équipage m’avait caché ces problèmes, y avait-il quelque chose d’autres ? Et si toute ma vie était construite sur des mensonges ? J’avais un peu l’impression d’être lâchée dans la pampa sans aucune idée de où aller, de quoi croire ou de en qui avoir confiance.

La magicienne décrivait mon corps comme quelque chose de très primal, quelque chose déployant une magie plus puissante que la mienne et communiquant par hurlement. Une sorte de colère intérieur, d’instinct primitif, quelque chose qui n’avait pas sa place dans ma tête, du moins c’est ce que je pensais. Si j’avais ce genre de pulsion, enfouie profondément en moi, cela expliquerait peut-être les cauchemars qui me hantent depuis si longtemps. Toute cette destruction, c’était peut-être ses pulsions qui filtraient dans mon esprit lorsque mes défenses étaient au plus bas.

Il me fallait décider quoi faire maintenant. La tentation de rentrer chez moi était grande, ma famille m’avait vus grandir, ils devaient bien savoir des choses, mais ils me les avaient cachés. Peut-être ne pensaient-ils pas a mal, mais le fait est qu’ils m’ont mentis toute ma vie en me cachant tout ça. Si je voulais des réponses, je ne voulais pas mettre en danger ma relation avec eux, il allait falloir trouver d’autres pistes. Un peu hésitante, je posais quelque questions a Proxima en espérant que son avis puisse guider ma décision.

« Qu’est ce que je devrais faire ? Ma famille m’a mentis toute ma vie en me cachant cette histoire. Si je revenais vers eux pour des réponses, ne seraient-ils pas inquiet d’avoir été percé a jour ? Ne me verraient-ils pas comme une menace ? Et si leurs réponses réveillaient la bête ? Je ne veux pas qu’ils souffrent a cause de moi. Il faudrait que je puisse, je ne sais pas, contrôler ces crises, ou que je trouve comment les diriger ou les arrêter, ou tout simplement que je trouve comment m’en débarrasser. S’ils avaient put le faire, ils l’auraient fait je pense. »

Je serrais le poing, qui commença lentement a prendre feu.

« Il faut que je trouve comment dompter cette … chose. Qu’est ce qui la déclenche, qu’est ce qui la motive et qu’est ce qui l’effraie, il faut que je trouve les réponses à ces questions. Je n’aurais pas la paix tant que ça ne sera pas fait. »

Je levais la tête pour fixer Proxima, le regard plus affirmé.

« Vous … Vous l’avez combattus pas vrais ? Vous lui avez échappé par deux fois. Il n’y a que sur vous que je peux compter pour … pour me contrôler quand je n’y arriverais pas. Vous … Vous allez faire quoi maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Oct - 13:05
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 548

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Il semblait que Sarah avait quelques doutes concernant ce qu’elle allait pouvoir dire ou expliquer face aux personnes qui se trouvaient être les plus proches qu’elle avait jusqu’à maintenant. Hum… Voilà qui était embêtant, si elle n’était plus vraiment sûre de vouloir leur parler ou non… Après tout, elle ne voulait pas détériorer le lien qu’elle avait avec eux, mais ça, c’était déjà trop tard, vu qu’elle l’avait apprit à causes des événements et de la gardienne des astres, qui était maintenant enfoncée dans cette histoire, qu’elle le veuille ou non. Elle se mit donc à réfléchir, alors que Sarah recommençait à s’enflammer, réussissant par ce geste à faire reculer quelques personnes sur la passerelle, inquiet de voir de la magie se déchainer…

Et alors qu’elle continuait ceci, en demandant l’aide de Proxima par le fait qu’elle avait déjà calmée la bête à deux reprises, ce qui était une prestation plus qu’honorable, Sarah put sentir comme un froid sur sa main, alors qu’un des membres d’équipage, pensant bien faire, était en train d’asperger le membre de la pyromancienne à coup d’extincteur, ce qui fit gonfler les joues de Proxima, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus se contenir, et qu’elle ne rigole un bon coup sur ce qu’il se passait là, avant de reprendre en essuyant quelques larmes qui avaient coulées.

‘’Héhé, excuses-moi, c’est juste que… Bouaaah, le coup de l’extincteur ! Bref ! Reprenons ! Donc sur ce que je compte faire dans l’immédiat… Bah pas grand-chose dans les faits ! Je compte attendre les ordres de la hiérarchie si j’ai des missions à faire ou non, et en attendant… Je comptais rester sur Val un temps, voir si y’a moyen de me rendre utile ou non, et à voir le contexte des zones, ouaip, y’a grandement moyen !’’
Elle souriait, avant de coiffer au poteau : ‘’Si tu veux m’accompagner durant mes péripéties, y’a pas de problème ! Au moins, ça te permettra de gérer tes pouvoirs avec un peu plus de maitrise, qu’on trouve une manière d’éviter les quelques problèmes et toutes ces choses !’’

Elle sourit, avant de reprendre, concernant les membres du vaisseau avec qui ils comptaient entrer en communication.

‘’Et je pense que tu devrais leur parler ! Si tu t’enflammes ou qu’ils pensent que c’est dangereux, je suis là, donc no problems ! Et de toute façon, ils l’apprendront tôt ou tard, d’autant que je pense qu’ils ont des informations qui pourront t’aider ! Et puis, t’avais pas des fioles ? Faudrait qu’ils nous envoient la recette pour qu’on en fasse d’autre ici. Y’a des générateurs chimiques, donc je pense pas qu’on sera en manque de matière, sauf s’ils nous demandent du sang de vierge ! C’est devenu tellement cher que même le marché noir n’en a plus du tout, c’est dire !’’
Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Oct - 18:29
Errants
avatar
Messages : 71

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
J’étais trop absorbée par mes propres questions pour prendre en compte l’effet de mes actes sur ceux qui pouvaient nous observer, de la peur qu’ils pouvaient ressentir en me voyant déployer des flammes. Même si je les contrôlais encore très bien, il était tout a fait compréhensible que l’un des Passengers veuille éteindre ces flammes a coup d’extincteur. C’est comme cela que je me suis retrouvée avec la main pleine de neige carbonique. La surprise plus que la neige tuèrent mes flammes en brisant ma concentration. Le Passenger fut un peu inquiet de comment j’allais réagir, mais il n’en était rien.

Proxima pour sa part fut autant surprise que moi mais réagit avec beaucoup d’humour, avant de reprendre sur des sujets plus sérieux. Elle disait qu’elle ne savait pas encore précisément ce qu’elle allait faire, probablement rester sur Val pour aider. J’avais un peu peur d’attirer plus de problèmes que d’aider, mais si Proxima était là les choses devraient se passer correctement et elle ne voyait aucun problème a ce que je l’accompagne, ce qui était une très bonne chose. Elle se pensait tout a fait capable de contrôler la bête, et j’avais vraiment envie de la croire.

Pour ce qui était de l’autre sujet, ce celui pour lequel j’étais venue ici, Proxima me conseillait de parler a ma famille, qu’elle serait là si les choses tournaient mal. Il était rassurant de savoir que je pouvais compter sur elle, mais j’appréhendais déjà l’idée de trop compter sur elle. Son aide n’allait pas être de trop mais je ne pouvais pas entièrement me baser sur elle. Après tout, ce n’est pas elle qui est dans ma tête, dans mon corps pour lutter contre cette … chose. Elle levait aussi l’idée qu’il faudrait que nous récupérions la formule du médicament du Docteur. Même si j’avais peur de la force qu’aurais mes cauchemars une fois le stock épuisés, je ne voyais pas de réel liens avec les problèmes qui m’occupaient l’esprit.

« Le médicament ? C’est vrais que ça serait bien d’avoir la formule, mais je ne vois pas en quoi ça aiderait pour cette histoire, c’est une potion pour éviter que je n’ai des cauchemars. Depuis aussi loin que je me souvienne j’en ai eu. Le Docteur a créer ça pour que je puisse avoir les idées plus claires. »


Quand même un peu intimidé a l’idée de reparler avec ma famille avec toute cette histoire sur la conscience, j’allais dans la salle de communication, rapidement suivie par Proxima. Je demandais a ce que l’on contact l’Eclaireur et les quelques agents de communications entrèrent différents paramètres dans leurs consoles avant que le canal ne soit ouvert. Une figure holographique du capitaine fut projeter au dessus du nodule prévus a cet effet.

« Qui est-ce ? Oh, Sarah ! J’ai entendus dire que tu avais disparue du vaisseau. Plusieurs témoins ont dit t’avoir vus avec un cristal avant que tu ne sois portée disparue. C’était donc un cristal de téléportation ? Tu n’as vraiment pas eu de chance, mais je suis heureux que tu aille bien. »


Il détourna le regard vers Proxima, en même temps que je la fixais avec une certaine peur quand a cet entretient.

« Et je vois que tu n’es pas seule. Puis je vous demandez qui vous êtes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mar 9 Oct - 10:58
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 548

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Il semblait que Sarah ne voyait pas spécifiquement les effets de ses médicaments… Ou plutôt, selon elle, il s’agissait d’une potion pour éviter qu’elle n’ait des cauchemars… Hum, clairement, cela laissait penser autre chose, que cela serve à d’autres petits desseins, mais faute de preuve, la gardienne des astres se contenta d’hocher les épaules en souriant, tout en disant d’une voix relâchée :

‘’Ce sera toujours mieux avec que sans !’’


Et dans les faits… Bah c’était clairement le cas ! Si elle pouvait éviter d’avoir des cauchemars, alors on prenait ça. Autant éviter que Sarah ne subisse quelques désagréments lorsque l’on savait que l’on disposait des moyens d’éviter que ce genre d’incident n’arrive. Tout comme le fait que la gardienne allait rester avec la pyromancienne pour faire en sorte d’éviter que la rousse ne terraforme le paysage déjà monotone de Val. Bon sang, si elle était arrivée à Nefyria, cela aurait put donner le plus grand incendie de toute l’histoire de la planète… Mais bon, c’était une situation qui n’était pas arrivée, tout du moins pas encore, donc à conséquent, il valait mieux se concentrer sur le présent plutôt que sur un avenir hypothétique. Laissons ça à l’ordre de la fiction, voulez-vous ?

Bref, Sarah entrait donc en contact avec le vaisseau et le sien. Donc une projection du capitaine fut là pour les accueillir ! Donc un cristal de téléportation, une disparition et au moins était-il rassuré de voir qu’elle allait bien ! cela aurait put être plus chaleureux, mais bon, ils n’étaient pas en privé là, d’autant que la question se détournait sur l’identité de la gardienne, qui était en effet juste à côté de Sarah.

‘’Oh, moi ? Agent HO-7197, Proxima Centrenuit ! J’ai rencontrée Sarah en arrivant sur Val, et on s’est occupés de faire en sorte de la ramener sur la base mobile ! Et croyez-moi, votre protégée, elle a un caractère de feu !’’
Plaisantait la demoiselle en passant es bras derrière sa nuque, d’une manière assez informelle, mais elle n’était pas reconnue pour son respect le plus total et absolu du protocole. Dans tous les cas, elle reprit assez rapidement concernant la situation actuelle : ‘’On a quelques questions à vous poser, mais je pense que ce serait mieux que ce soit Sarah qui vous les posent. Mais en tout cas, soyez sûr d’une chose : Elle est entre de bonnes mains !’’
Revenir en haut Aller en bas
Mar 9 Oct - 13:25
Errants
avatar
Messages : 71

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Le visage du capitaine, relativement jeune et bien entretenue, se figea quelques instants quand il apprit que celle qui se tenait a coté de sa jeune protégé était un agent de HOPE.

« Et bien, les évènements auront été bien mouvementées, mais on dirait bien que le hasard fait bien les choses. Si les circonstances avaient été différentes, j’aurais eu l’insigne honneur de vous recommander Sarah pour votre programme d’Agents, mais j’imagine que la situation rend cette idée caduque. Sarah a toujours été intrigué par HOPE depuis qu’elle l’a découvert, je ne doute pas qu’elle puisse être un atout de poids pendant cette crise. Mais trêve de bavardage, vous vouliez me demander quelque chose ? »

Le capitaine affichait toujours une façade souriante et aimable, capable d’apaiser beaucoup d’esprits avec ce déméanor, mais les plus expérimentés pouvaient y voir que tel un politicien, les émotions qu’il affichait été souvent bien différentes de celles qu’il ressentait. Sarah le connaissait depuis maintenant un ans et si elle n’a jamais vraiment sus voir au travers de cette façade, elle savait tout de moins qu’il ne fallait pas si fier.

« Et bien … Je … Il semblerait que j’ai quelque … quelques problèmes. Il arrive parfois que je perde le contrôle, que mon corps agisse tout seul. J’ai … J’ai blessé des gens, j’en ai tué d’autres, mais jusqu’à lors, il ne s’agissait que d’ennemis. Est-ce-que vous savez ce qui m’arrive ? »

Le capitaine se gratta le menton, l’air pensif, avant de répondre.

« Tu as dut oublier ce que le Docteur t’as dit pas vrais ? Ta magie est lié a tes émotions et tu n’as jamais été très bonne pour les contenir. Mais il ne faut pas désespérer, a force de travail, tu y arrivera. D’autant que maintenant, tu as des personnes compétentes pour t’encadrer, n’est-ce-pas Agent ? »

Il se tourna, toujours avec son sourire faussé aux lèvres, vers Proxima.

« Avez vous d’autres question avant que je ne parte ? Je dois supperviser les échanges avec les locaux, notre voyage a épuiser moult de nos ressources et nous devons trouver un moyen de négocier avec eux. Au moins avons nous l’avantage d’avoir un vaisseau en état de marche, faute d’un vaisseau qui puisse voler. »

Sarah était sur la défensive, si le capitaine ne le laissait pas parraitre, elle ressentait ses mots comme des attaques a son encontre. Elle s’abstient d’insister, sachant pertinemment que les réponses seraient du même gabarit. Ainsi, la communication fut interrompue, alors que Sarah regardait Proxima un peu gênée.

« Je … J’aurais préféré tomber sur quelqu’un d’autre a vraie dire. Le capitaine est … spécial. »

C’était sur cette note décevante que le duo se sépara. Sarah ne s’attendait pas a grand-chose mais le discours du capitaine avait eu pour effet de miner son espoir et son energie. Proxima essayait tant bien que mal de la réconforter, sans grand résultat.

Mais plus tard, alors que les esprits commençaient a glisser dans les bras de Morphée, L’IA de Proxima reçut un message plus qu’énigmatique.

« Salle de Communication. Seule. »


Le traçage de l’expéditeur semblait donner des résultats différents a chaque tentative, mais toute étaient incohérente. Comment allait réagir la magicienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Mar 9 Oct - 21:02
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 548

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Lorsque le capitaine du vaisseau à l’autre bout de l’univers se figea un instant, Proxima ne put s’empêcher de sourire. Et oui, sous ces accoutrement bizarre et ce chapeau ô combien ridicule se cachait l’une des agents les plus efficaces et les expérimentées de Hope ! Enfin, du service actif, car avec ce qu’il s’était passé lors de la disparition de la station spatiale, et le nombre de personnes qui n’avaient put avoir de cérémonie officielle pour honorer les morts qu’ils étaient devenus… Bref, ce n’était pas le moment de tourner sentimental, simplement pour dire que les apparences étaient trompeuses et qu’elle s’en amusait.

Le capitaine en tout cas aurait bien recommandé Sarah au rôle d’agent, mais… Mais bon, c’était un peu tard pour elle. Rejoindre les rangs était impossible maintenant, la seule chose qu’elle pouvait faire était de se raccrocher aux vestiges qui tenaient encore debout malgré les difficultés… Mais pour combien de temps ? Personne ne le savait… Mais en tout cas, voir une nouvelle recrue mettait le baume au cœur de la demoiselle ! Vu le nombre de personne qu’elle avait formée au métier, cela lui rappelait un peu lorsqu’elle servait de premier contact avec bon nombre de recrues. Ah la la, c’était le bon temps non ?

Mais toutefois, le capitaine baissa assez grandement dans l’estime vu ce qu’il dit, se contentant d’expédier la situation en disant qu’elle ne s’était pas contenue vis-à-vis des émotions. C’était… C’était assez moche dans les faits, et elle ne savait trop comment réagir à ceci… C’était peut-être sa manière à lui de s’exprimer, mais elle n’était pas vraiment sûre que c’était la bonne méthode, surtout vu le sourire qu’il affichait…

‘’Euh… Oui, une autre question, concernant les médicaments ! Il faudrait que vous me fassiez parvenir les médicaments que Sarah disposait pour que l’on puisse les synthétiser sur place ! Ça serait utile pour elle !’’
Expliquait la Centrenuit avant que la connexion ne coupe et que Sarah ne s’en aille, un peu attristée par ceci… Proxima tenta tout de même d’essayer de l’aider, mais… La situation n’était pas vraiment toute euphorique… Est-ce que la gardienne avait bourdée ? Encore ? Erf… Elle allait encore devoir servir de soutien psychologique, mais c’était déjà son rôle, qu’elle le veuille ou non… Toutefois, l’arrivée d’un message sur sa montre l’interpella, lui demandant donc de rejoindre seule la salle de communication ?

‘’Si je peux me permettre, avec l’impossibilité de tracer l’expéditeur, je ne conseillerais pas ceci.’’


‘’Et manquez le début d’une nouvelle aventure ? Jamais ! Allez, on s’y rend !’’
Disait-elle en même temps qu’elle accélérait le pas, donnant un grand coup de pied dans la porte avant de dire ‘’Youuuhouuu, y’a quelqu’uuuun ? Allo la terre ici l’espace !’’
Revenir en haut Aller en bas
Mer 10 Oct - 18:33
Errants
avatar
Messages : 71

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Le capitaine semblait bien pressé d’expédier la chose et de retourner a ses occupations. Tout en gardant son sourire, il répondit a Proxima qu’il allait faire tout ce qu’il pouvait pour que la formule lui soit envoyé avant de couper les communications. Sarah retourna dans la salle où elle s’était réveillée, bien décidée a se reposer, a réfléchir et, si dans un premier temps Proxima l’accompagnait, cette dernière se désista lorsqu’elle reçut une étrange communication lui demandant de rejoindre la salle des communications, seule.

C’est assez bruyamment que la magicienne entra dans la salle, beuglant ses questions a tue-tête. Dans un premier temps, seul le silence lui répondit et alors que le temps défilait, minutes après minutes et que ces dernière commençaient a devenir des heures. L’écran de la salle s’alluma, visiblement contrôlé a distance et une femme y apparut. Elle portait le même uniforme que le capitaine qu’elle avait put voir plus tôt dans la journée mais semblait bien plus âgée et acerbe, certainement plus marquée par les expériences.

« C’est vous l’agent ? Décidément, ils recrutent n’importe qui de nos jours, mais bref, nous ne somme pas ici pour parler de ça. Comme vous avez dut vous en rendre compte j’imagine, le capitaine ne vous a pas tout dis vis à vis de Sarah, loin de là. Il veut protéger l’équipage des choix que nous avons faits et probablement que si tout cela venait a s’ébruiter, il essaierait de prendre la pleine responsabilité.

Mais je ne fais pas partie des couards moi, ça m’est bien égal que la cour-martiale m’attende après nos choix. En tant qu’Agent de HOPE, et compagnon de Sarah, vous devriez savoir dans quoi vous vous engagez. Premièrement, ses origines. Sarah n’est pas humaine, ou elle l’a été par le passé. Les documents que nous avons trouvé sur Muspelheim, sa planète, parle d’expérience fait sur des enfants pour créer des sortes de soldats capable d’utiliser les pouvoirs de créatures magiques que seuls leurs mages était capable d’invoquer au travers d’une pierre spécifique.

Je vous passerais les détails sur ces expériences mais seul un élément a survécue : une petite fille a qui ils ont lié l’esprit d’un phénix. S’en est suivis plusieurs tests et conditionnement pour créer leur soldat parfait. Drogue, Torture, isolement et j’en passe, le tout jusqu’à ce qu’un accident arrive et qu’elle s’évade. Si je vous raconte cette histoire, c’est parce que nous avons pour ainsi dire trouver un monde entièrement brûlé. Les plantes, les bâtiments, les nuages même, tout était brulé. Aucune trace de vie sur ce cailloux cendré mais nous avons tout de même repéré quelque chose d’étrange. Une pierre, qui semblait pulser d’énergie, au milieu d’un tas de cendre a l’intérieur d’une armure. Nous l’avons ramené au vaisseau pour expérimenté sur cette source d’énergie, et elle est arrivé. Après une explosion, une petite fille est apparue, elle était jeune, ne devait pas dépasser les cinq ans et elle était innocente comme tout enfant de cet âge.

Après ce que nous avions découvert, nous aurions dut la neutraliser, la rendre a sa planète désertique et écarté ce danger de HOPE. Mais aurions nous vraiment été des hommes en agissant ainsi ? Nous avons décidé ensemble de la garder avec nous, de lui donner une chance malgré ce qu’elle avait fait. Mais peu importe ce qu’elle est réellement, elle a une âme, un esprit humain et je sais que ce genre « d’expériences » vous marques a vie, même si vous êtes amnésiques. C’est pour ça que j’ai créer le médicament que vous demander, pour brouiller la mémoire de la petite et lui laisser une chance de vivre normalement mais si elle a eu des crises, même avec ces médicaments, c’est que ces souvenirs sont bien plus puissants que je ne l’avais imaginer. 

Sarah ne fonctionne pas comme nous, et il serait tentant de l'appeler "Monstre" si ce n'était pas aussi négatif. Elle n'a d'humain que l'apparence, elle ne mange pas, ne boit pas et se nourrit de l'énergie environnante, plus encore quand ses pouvoirs s'éveillent. Elle est aussi certainement a la fois plus vieille et plus jeune que vous ne l'imaginer. Nous l'avons découvert il n'y a qu'un an, et elle avait la forme d'une enfant de cinq ans, et pour ce qui est de celle qui a très certainement détruit Muspelheim, les tests ont daté son armure a plus de 20 000 ans.

Elle n'a pas eu de chance par le passé. S'il s'agit bien d'elle, sa vie a été conditionnée pour faire ce qu'elle a fait. Aujourd'hui, elle a la chance d'avoir des amis pour l'aider, mais rien ne dit que le scénario de Muspelheim ne se répète.»


Alors que le Docteur continuait son monologue, l’IA de Proxima reçut la formule qui avait été fabriqué pour Sarah. Les ingrédients incluaient beaucoup d’éléments que la base de donnée classifie de puissant, ainsi que le sang de la concernée. Il était fort probable que cette mixture soit hautement toxique pour un individus lambda.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 12 Oct - 9:46
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 548

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Alors que la gardienne rentrait dans la salle, elle essayait de voir ce qui avait put l’amener ici. Elle avait bien une petite idée derrière la tête, mais pour le moment, faute de preuve, c’était difficile d’emettre quelque chose de solide… En tout cas, elle n’était pas du tout prudente alors que la convoquait seule. Qui irait faire ça sur ce vaisseau ? Probablement personne… Et même si quelqu’un lui voulait du mal, il lui faudrait beaucoup de courage et de technique pour réellement réussir à la menacer. Ce n’était que très rarement qu’elle ressentait le danger déjà, donc bon…

Toutefois, ce fut au bout d’un certain temps que l’écran s’alluma, montrant une femme plutôt âgée (mais surement insignifiant en comparaison de Proxima, qui battait bon nombre de records), qui commençait donc à parler, et critiquait directement la gardienne, en disant qu’elle était n’importe qui… Sympathique entrée, n’est-il-pas ? En réaction, la demoiselle croisa les bras et fit la moue, avant de répondre directement :

‘’Bonjour aussi hein !’’


Bon, passons donc au monologue… Donc le capitaine n’avait pas tout dit concernant Sarah… Au moins ça expliquait bon nombre de choses, mais pourquoi ne pas lui avoir expliqué ceci ? Sarah allait apprendre la vérité tôt ou tard, et ça avait été un moment que l’on pouvait qualifier d’opportun… Alors pourquoi ne pas lui avoir dit alors qu’elle était prête à écouter ? Ces scientifiques sont parfois pénibles, que voulez-vous… Donc, responsabilité, blablabla…

Donc Sarah n’était pas humaine, ça ok… Elle a été touvée sur Muspelheim… A vos souhaits madames… Expérience sur des enfants… Soldat… Créatures magiques… Et donc Sarah était le fruit d’une expérience pour la lier avec un phénix… Et donc elle fut conditionnée pour être une arme avec tous les traitements inhumains qui pouvaient aller avec… Mais forcément, ça a dût déraper, vu qu’il n’y avait plus rien si ce n’était une pierre et une armure… Et donc Sarah était réapparue de la pierre, à l’âge de 5 ans… Et c’était il y a une année ?

‘’Eh bah, ça grandit vite ces p’tites bêtes là !’’


A la fin du monologue, la Centenuit posa sa main sur son menton un instant, avant de réfléchir un peu, quelques secondes tout au plus, avant de dire d’une manière toujours aussi relaxée et tranquille, comme à son habitude :

‘’De toute façon, qu’elle soit ou ne soit pas humaine, ça reste Sarah ! Et maintenant qu’elle vit, c’est trop tard pour vouloir la neutraliser ou autre ! Je suis pas une experte de la pyromancie, mais j’ai déjà eu à faire avec des personnes instables. Et croyez-moi ! Ce cocktail molotov sur patte sera bientôt aussi épanoui qu’une coupe de champagne sur la croisette !’’


Elle sourit, avant de relever son chapeau d’une pichenette :

‘’J’vous l’empreinte quelques temps du coup ! Mais juste une chose… Ce truc là avec les médicaments, le brouillage de mémoire et tout le tralala… j’espère que vous êtes conscients que vous n’avez fait que retarder les choses ? Elle le saura, tôt ou tard, que ce soit au travers d’une porte mal fermée ou d’une discussion nécessaire. Et le moment où elle aura besoin de ces informations arrive de plus en plus vite. Donc vous étonnez pas si elle en sait plus sur elle-même lorsque vous la reverrez !’’
Revenir en haut Aller en bas
Ven 12 Oct - 13:49
Errants
avatar
Messages : 71

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
La vieille femme restait principalement stoïque, n’affichant que quelque sourire en coin devant l’optimisme que montrait Proxima pour le cas de Sarah, elle sentait toute fois le besoin de repréciser les choses, n’étant pas sûre que la magicienne saisisse toute l’ampleur de sa tâche.

« Sarah a de la chance d’avoir une amie aussi dévouée mais je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que tout ceci implique, des dangers qui planeraient sur vous et tout ce qui vous entoure si les choses venaient a mal tourner. Je ne sais pas d’où vous venez ou de ce que vous avez affrontée, mais Sarah a peut-être détruit son monde. Si nous échouons, le même scénario pourrait bien se reproduire sur Val, et tout le secteur. Il faut agir avec le plus de précaution, et pour elle et pour nous. »


Le visage du Docteur se déforma l’espace de quelques secondes quand Proxima semblait remettre en question les choix qui avaient été pris par l’équipage de l’Éclaireur. Toujours sur un ton légèrement amère et avec un visage stoïque, la vieille femme répondit a ces attaques.

« Écoutez, Agent, pourriez vous vraiment regarder une enfant de cinq ans qui ne connaît rien au monde, qui s’amuse d’un rien et qui est juste heureuse de jouer avec sa poupée, pourriez vous vraiment la regarder dans les yeux et lui dire qu’elle a détruit toute une planète ? Que des milliards d’innocents sont mort pour punir quelques dizaines de coupables, le tout par les mêmes mains qui tiennent ceux qu’elle aime ? Certaines vérités ne sont pas bonnes a dire, Agent, et je ne veux pas brisé la vie d’une enfant innocente. Elle vivra bien mieux en ignorant ce qu’elle a put faire par le passé. »

Un tambourinement métallique se fit entendre par la transmission. La vieille femme regarda sur sa droite, visiblement frustrée, avant de tendre sa mains dans la direction du bruit et de resserrer le poing alors qu’un bruit de torsion métallique se faisait entendre.

« Tchh, je déteste être interrompue. Une dernière chose Agent : Tout ce que j’ai fais, c’était pour qu’elle ait une chance d’être heureuse, d’avoir la vie qui lui avait été volée. Si vous la rendez malheureuse, je vous trouverais, et je vous tuerais, si elle ne le fait pas avant moi. Terminé. »

La communication interrompue, Proxima était seule dans la salle sombre. Elle avait été convié a la table des élus et connaissais maintenant beaucoup de chose sur son compagnon d’infortune, des informations qui avaient été cachée a cause du dangers qu’elles représentaient, pour l’équipage qui avait recueillie la jeune torche mais aussi pour HOPE si jamais elles tombaient entre de mauvaises mains.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 14 Oct - 12:36
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 548

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Est-ce que Proxima se rendait compte de tout ce que cela impliquait ? Eh bien… Peut-être. Nan, vraiment, personne ne savait véritablement si elle saisissait l’ensemble des concepts qui lui étaient présentés. Elle avait bien évidemment comprit qui était Sarah, ce qu’elle avait fait et tout le tralala, mais elle ne partageait pas, mais alors pas du tout l’avis qu’avec cette personne, comme quoi elle vivrait bien mieux en ignorant son passé. Evidemment, les choses allaient devoir être amenées, lorsqu’elle serait prête à l’entendre, et pas d’une manière totalement anodine où, en dessinant quelque chose : « Ceci est une morte, tu sais, un peu comme les milliards de personnes de là où tu es originaire. Oh, et c’est de ta faute aussi ».

‘’Oh vous savez, les dangers qui planent sur moi… Je commence à avoir l’habitude. Qu’ils viennent !’’
Disait-elle avec confiance, ayant l’habitude des problèmes et des autres choses qu’elle risquait d’avoir. Il fallait dire qu’elle était tout de même méchamment spéciale, et que cela lui était souvent d’un très grand avantage face à bon nombre de problème. Donc celui qui voulait l’éliminer avait du pain sur la planche ! Mais elle gardait en même temps l’avis qu’une personne ne se construisait pas que sur un monde parfait. L’on faisait des erreurs, des graves même parfois, mais cela nous pousse à aller de l’avant, pour ne pas les refaire.

Toutefois, le fait qu’elle semblait être en mesure de broyer le métal était… Cool ! Vraiment, elle avait envie de la voir à l’action, ce Magneto like avec des boobs ! Mais avant de cela, il fallait qu’elle prévienne la gardienne d’une chose, c’était qu’elle souhaitait le bonheur de Sarah, et que donc elle serait prête à tout si Proxima se rendait coupable de quelque chose qui rendrait malheureuse la pyromancienne, non sans un petit effet de mise en scène qui laissa la demoiselle muette quelques secondes, avant qu’elle ne dise :

‘’Et après c’est moi qu’on accuse de faire des références pas subtiles ?!’’


‘’Elle vient de vous menacer, vous devriez…’’


‘’ELLE VA VOIR QUI C’EST QUI DOMINE !’’
S’emportait la gardienne, avant de quitter la salle obscure pour se diriger à pas lourd vers l’endroit où se trouvait Sarah, qui devait encore être troublée de la discussion qu’elle avait eue tantôt avec le capitaine. Elle ouvrit la porte dans un tumultueux fracas, l’air visiblement énervé, avant de dire de vive voix : ‘’J’AI COMPRIS CETTE REFERENCE !’’

Un silence se plaça, quelques secondes, avant qu’elle ne reprenne d’une voix beaucoup plus normale et sympathique :

‘’Je l’ai comprise et je sentais l’irrépressible besoin de te faire parvenir cette information d’une voix claire et franche. Maintenant, je vais m’éclipser doucement et faire comme-ci jamais rien ne s’était passé en retournant à mes pérégrinations qui seront sans doute constituées de moults aventures. Au fait, tu as perdu au jeu.’’
Elle fermait la porte, alors que l’on pouvait entendre dans le couloir d’une voix guillerette : ‘’Lalalalalala ~ !’’
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rebirth Universal :: Val :: Mnma :: Noh’Mo :: Base de HOPE - Val-