AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Derniers sujets
» Leçon d'escrime
Hier à 20:44 par Katarina sin miedo

» Quand le Traqueur s'éveille...
Hier à 18:44 par Jason

» Time is a valuable thing
Dim 23 Sep - 22:26 par Emily Grimbald

» Offre une rose !
Dim 23 Sep - 17:12 par Proxima Centrenuit

» Encore un nouveau départ
Dim 23 Sep - 17:10 par Hayashi Tanakai

» MVDD
Dim 23 Sep - 13:26 par Proxima Centrenuit

» L'horloge parlante
Dim 23 Sep - 13:23 par Proxima Centrenuit

» La chaine !
Dim 23 Sep - 13:23 par Proxima Centrenuit

» Would You Rather ?
Dim 23 Sep - 13:21 par Proxima Centrenuit

» Ralentissement
Sam 22 Sep - 18:57 par Proxima Centrenuit

» Entrée épicée !
Sam 22 Sep - 17:13 par Proxima Centrenuit

» Par une nuit sans lune.
Sam 22 Sep - 16:20 par Proxima Centrenuit


Au-delà des apparences [Ft. Jason]

 :: Akerys :: Wisdom's Heart :: Headmaster’s Office Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 16 Sep - 21:21
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 42

ID AGENT
Matricule: HO-2647
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t315-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t324-chronologie-de-dahlia

Dahlia
Gardilho

Jason
Ashfield

「Au-delà des apparences 」
Tout ça pour ça. Des gros moyens, des playboys en costards qui viennent la chercher jusque sur sa planète pour éradiquer la oh grande menace qui pèse sur l’Univers, tout ça pour perdre à cause d’un virus provoqué par les agents eux même, et pour couronner le tout, qui les sauve ? L’Aîné, l’ennemi suprême. Dahlia balança contre un mur le cristal apparut comme par magie il y a quelques jours et qui apparemment, permettait à présent les téléportations entre les quatre planètes alliées. Tiens ça encore, ça sortait d’où ? Si c’était un cadeau de l’Aîné, la brune commençait à penser qu’on se foutait clairement de sa gueule. La pierre avait la forme d’un hexagone, noire et brillante comme l’obsidienne. Elle se rallongea rageusement sur son lit, les jambes croisées et les bras derrière la tête. La mine renfrognée, l’égyptienne se disait que quitte à être dans la merde elle aurait préféré être dans une qu’elle connaissait par coeur, sa planète finissait presque par lui manquer. Ici, plus rien n’avait de sens, leur adversaire potentiel venait de les sauver, stratagème pour faire naître le doute et la discorde dans leur rang, ou réel désir de les aider ? C’était la question que tout le monde se posait. Surtout qu’au vue des pouvoirs de l’Aîné, la vaincre paraissait utopique, aucune chance de battre une chose pareille. Le seul point positif à toute cette histoire était qu’elle n’entendait plus cet imbécile d’Amset à son poignet.

Lassée de ne rien faire et de ruminer, la soldat quitta sa chambre, Akerys avait le don d’avoir de magnifiques paysages et cette vision parvenait à la calmer suffisamment. D’après ce qu’elle savait, c’était une chance d’avoir atterrit ici plutôt que sur Val, où les étrangers vivaient un calvaire. D’un pas tranquille, son regard ambré se plongeait à travers la grande baie vitrée, offrant une vue sur la ville qui mêlait aussi un peu de verdure. Alors elle se posa juste devant pour se vider un peu la tête. Deux autres agents choisirent ce moment pour passer dans le couloir, Dahlia les entendait parler d’une oreille distraite mais fut plus attentive à l’entente d’un surnom qui lui était familier.

« ...J’te jure ce mec est pas commode, j’espère que je ferais jamais équipe avec... »

« De toute il aime personne, j’comprends pourquoi on l’appelle Rock, jamais vu ça. Ok sa pote a disparu mais, déjà comment ce mec peut avoir des potes ? »

Dahlia roula des yeux, comprenant bien assez vite de qui il était question. Même si elle n’allait pas nier que Jason avait un caractère somme toute, de merde, elle n’avait jamais eu beaucoup de difficulté à faire équipe avec. Bien sûr depuis la catastrophe il était davantage à prendre avec des pincettes et n’étant pas stupide elle ne poussait plus autant ses piques, mais ces deux-là étaient juste des petites natures. Sans se retourner, ne voyant pas pourquoi elle bougerait pour deux simplets de leur genre, sa voix interrompit leur conversation.

« Il se cache où votre Grand Méchant Loup ? »

Les deux hommes se tournèrent brusquement vers la brune et se jetèrent un regard avant de lui répondre.

« Tu comptes faire quoi ? Parler avec lui c’est comme parler à un rocher. »

« Parce que vous êtes deux cons. Donc ? »

Ils affichèrent une mine à la fois étonnée et contrariée d’être si vite qualifiés d’imbéciles. L’un d’eux haussa les épaules, après tout si l’ancienne recrue voulait se faire envoyer bouler, c’était son problème.

« Il était dans la salle d’entraînement quand on est partit. Mais y’a une réunion qui va commencer là, tu vas être en retard. »

« Je risque pas de l’être si j’y vais pas. »

Sur ces mots elle tourna les talons à contre-sens et s’éloigna du duo. Ces derniers tentaient de la retenir en balbutiant mais elle ne les écoutait déjà plus. La combattante n’était pas du genre à perdre son temps en argumentations inutiles. Et depuis que HOPE s’était fait couper la tête, elle ne voyait absolument pas pourquoi assister à leur réunion sans queue ni tête. Qu’ils en profitent pour inviter l’Aîné à discuter avec eux, ce serait peut-être plus constructif. Après cinq bonnes minutes de marche, la jeune femme parvint à la salle d’entraînement. Vide. Vide mais pas sans traces. Des punching-ball gisaient sur le sol, quatre ou cinq, un des murs avait une empreinte de poing incrusté en son sein. Pas de doute, le brun était passé par là, pensa Dahlia en arquant un sourcil.

« Y’a des choses qui changent pas... » Murmura-t-elle pour elle même.

Dahlia n’avait jamais certes, vu le Terranien mettre un terrain d’entraînement dans cet état, mais elle le savait particulièrement acharné. L’égyptienne se demandait bien ce que les deux gugusses de tout à l’heure lui avait voulu, s’entraîner avec sûrement, elle le voyait bien refuser avec un tact digne des plus grands aristocrates. Bon où était-il donc ? Déjà pourquoi s’était-elle mit à sa recherche ? Peut-être parce que quelque part elle savait que c’était la disparition de Mei qui le rendait encore plus désagréable qu’à l’accoutumé, et qu’elle savait très bien ce que ça faisait. Car quand bien même la brune s’était efforcée à ne nouer aucun lien avec ses coéquipiers guerriers, le temps passant rendait la tâche difficile, et les perdre avait toujours représenté des fissures dans sa carapaces, qu’elle comblait inlassablement de son masque d’indifférence. C’était donc certainement, un certain esprit de camaraderie. S’il y avait une chose que la secte de son père avait pu lui apprendre de bien, c’était peut-être ça. Et là, de son point de vue Jason en avait grandement besoin, s’il avait déjà un côté rebelle de nature, plus le temps passait et plus il devenait sombre, plus renfermé et moins enclin à la plaisanterie. Il l’a regardait à peine dans les yeux contrairement à quelques semaines plus tôt.

Quittant le terrain dévasté, la sacrifiée réfléchit à un endroit où Jason pouvait bien traîner. Il pouvait être n’importe où, surtout là où il était sûr qu’on ne viendrait pas le déranger, avec la réputation de peu sociable qu’il se trimbalait. Un endroit assez loin de la foule, ça restait vague. Bah tant pis, ce n’était pas comme si elle avait mieux à faire de son temps de toute manière. Dans un soupire ennuyé, elle repartit et fit un peu le tour des lieux relativement calme des étages dédiés aux anciens membres de HOPE. Le coin terrasse bronzette ne comportait aucune tignasse corbeau, celui bibliothèque non plus. Dahlia monta finalement sur le toit après avoir fait le tour, elle ne voyait pas d’autre possibilité. Le haut du bâtiment possédait une sorte de petit jardin avec une fontaine en son centre, ainsi que divers bancs placés un peu partout, assez grand pour trouver un coin tranquille malgré la présence de quelques personnes. La brune sut qu’elle ne s’était pas trompée au moment où une odeur de cigarette caractéristique agressa ses narines. Celles-ci se froncèrent légèrement, elle n’était pas fan et ne voyait pas l’intérêt de respirer cette chose.

Jason était accoudé à une des rambardes, une clope à la bouche, dos à elle. Dahlia s’avança nonchalamment et s’appuya sur le dossier d’un banc, croisant les bras sous sa poitrine. Elle se doutait bien, - ayant eu l’occasion d’assister à son ouïe fine -, qu’il l’avait entendu arriver et se poser.

« T’aimes toujours autant les punching-balls, ça fait une chose qui n’a pas changée. Le reste en revanche... Contre qui t’es si enragé ? »

Dahlia ne posait pas cette question en attendant une réponse, plutôt comme si elle se parlait à elle-même, pensait à haute voix. Juste histoire de faire grimper dans son cerveau que contrairement à ceux qui lui crachaient sans ménagement dessus, elle voyait bien que quelque chose clochait au-delà du cas de Mei. Éprouver de la peine était une chose, mais avoir un regard presque haineux, c’en était une autre, elle en avait vu depuis. Elle le voyait déjà dire que ça ne la regardait pas, comme s’il allait s’en sortir aussi facilement...  


Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Sep - 22:27
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 248

ID AGENT
Matricule: HO-7076
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t126-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t160-chronologie-de-jason#251

AU DELA DES APPARENCES

feat.Dahlia & Jason



Accoudé à la rambarde de ce petit patio où il avait pris l'habitude de venir trouver un peu de solitude lorsqu'il en avait besoin, Jason était perdu dans ses pensées, les yeux dans le vide, cigarette à la bouche. Pour une fois, l'accrochage qu'il avait eu quelques minutes plus tôt avec deux autres agents ne s'était pas trop mal terminée. En tout cas, ils avaient eu la chance de ne pas finir avec un membre brisé...
Depuis plusieurs semaines, l'ancien traqueur sentait cette colère bouillonner en lui. Depuis que Mei avait disparu, la seule personne au monde capable de le comprendre, et surtout la seule personne à vouloir le comprendre, était désormais introuvable. Reynarth l'avait possédé depuis le début, et avait lu en lui comme dans un livre. Il avait eu un coup d'avance sur lui, une fois encore. Comme toujours...

L'apparition soudaine de ces mystérieux cristaux aux pouvoirs encore incompris avait bousculé les évènements: les différents moyens de communication interplanétaires avaient été remis en état à peu près à la même période, et ainsi, les fragments rémanents de l'organisation avaient tenté de se regrouper afin de... se réunir. Du moins, c'était ce qu'ils avaient crié haut et fort à tout le monde. Jason, pour sa part, n'avait vu que des politiciens affamés se jetant sur les derniers morceaux de nourriture restants afin d'éviter de mourir de faim.

Pourtant, il devait bien admettre que même s'il n'était pas toujours d'accord avec lui, ce Zahyr avait l'air plus réaliste et moins utopique que Kuan-Yin. Il ne voyait pas bien encore vers où tout cela allait les mener, mais pour sa part, il ne participait déjà plus depuis quelques jours aux différentes réunions de HOPE. Il s'était déjà accroché avec son supérieur sur Akerys, mais ce dernier n'avait rien trouvé à lui répondre lorsque Rock lui avait balancé en plein visage qu'il se montrerait plus civil quand Zahyr et Kuan-Yin seraient capables de se montrer efficaces et civils, eux aussi. Les réunions qui avaient dûes être interrompues suite aux disputes grandissantes qui s'étaient produites avaient fait du bruit partout au sein de l'organisation et de l'alliance. Et même si pour l'instant tout le monde se contentait de guetter, l'inquiétude se lisait dans tous les yeux, et chacun attendait patiemment que la situation évolue, bien conscient qu'elle ne pourrait pas éternellement demeurer ainsi.

Au milieu de tout ce maëlstrom politique, le brun s'était durant les premières semaines sur Akerys plutôt bien adapté, et avait donné le change efficacement. Mais depuis quelques semaines, il luttait contre ses propres sentiments. Sa haine contre Reynarth, le manque provoqué par l'absence de Mei et de Tali (même s'il ne l'admettrait jamais)... Tous ces éléments l'avaient rendu de plus en plus agressif, renfermé, peut être même dangereux ? D'une façon ou d'une autre, il voulait mettre fin à ce bras de fer invisible qui l'opposait à Reynarth. Il ne serait pas satisfait tant que cette histoire ne serait pas terminée, et qu'il n'aurait pas récupéré Mei Ling. Et il en était parfaitement conscient. Mais pour autant, cela ne lui donnait pas davantage la capacité d'y parvenir... Il était dans une impasse...

Il fut soudain arraché à ses pensées par un pas qu'il avait appris à reconnaître parmi des milliers à une vitesse étonnante. Il n'en montra rien, se contentant d'observer véritablement le paysage qui s'étendait sous ses yeux, jusqu'à ce que Dahlia ne s'adresse à lui... Sans passer par quatre chemins !
Surpris par cette manoeuvre dont il savait Dahlia consciente de la dangerosité, il fit demi tour et s'adossa à la rambarde.
- Qu'est ce qui t'amène ici, Dahlia ? Ne me dis pas qu'on t'a envoyé me chercher pour assister à la réunion, quand même ! Lâcha t'il d'une voix toujours aussi cynique avec un sourire plutôt mauvais.

Pourtant, son sourire disparut brusquement et ses yeux se plissèrent alors qu'ils fixaient les prunelles d'ambre de la jeune femme sans la fuir une seule seconde.
- Qu'est ce que tu veux, Dahlia ?
Rock. Un surnom qui lui correspondait parfaitement assez souvent. Pourtant, cette fois ci, cette agressivité étrange dont il faisait preuve sans raison apparente vraiment légitime faisait sonner faux ce surnom. La haine qui brillait dans ses yeux azurés visait quelqu'un, oui. Mais pas Dahlia...



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP



Revenir en haut Aller en bas
Dim 16 Sep - 23:42
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 42

ID AGENT
Matricule: HO-2647
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t315-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t324-chronologie-de-dahlia

Dahlia
Gardilho

Jason
Ashfield

「 Au-delà des apparences 」
Beaucoup ne savaient pas vraiment comment se comporter avec Jason. Se montrer professionnel suffisait à entretenir une relation cordiale, mais dès qu’il s’agissait de dépasser ce stade, le brun brandissait un rempart de sécurité. Alors Dahlia avait juste appris à l’enjamber et advienne que pourra sur ce qui se trouvait derrière. C’était exactement ce qu’elle venait de faire en entamant la conversation sans tourner autour du pot. Le Terranien était déjà braqué d’origine et actuellement menaçait de mordre au moindre mot qui ne lui plairait pas, cela était loin de l’effrayer. Quand on se mettait sur la défensive, c’était qu’on avait quelque chose de fragile à protéger, comme une femelle protégeant son petit au péril de sa vie.

L’ex-agent de HOPE se retourna vers elle, plantant son regard dur et haineux dans le sien. Dahlia ne se sentait pourtant pas visée par cette noirceur qui sommeillait au fond de ses prunelles. La jeune femme arqua un sourcil et afficha un sourire plutôt narquois malgré l’expression mauvaise qu’il lui offrait.

« Je ne me serais pas donné cette peine, toi et moi on sait qu’elles passent juste le temps avant que ça pète. »

Et ça c’était une certitude, ça péterait d’ici peu de temps. Trop de désaccord, plus personne ne savait où donner de la tête, de quel côté être, qui croire. Dahlia n’avait aucune envie de prendre part à ces conflits interminables, de suivre tous ces soit-disant supérieurs qui tentaient de se donner de l’importance à coup de gueulantes dépourvues d’arguments solides. C’était ça la politique, celui qui parvenaient à crier le plus fort. L’égyptienne avait choisit de couper le son. Elle préférait porter son attention sur un certain Jason qui lui paraissait tout aussi prêt à exploser. C’était déjà un problème bien plus gérable qu’une entité venue de nulle part que l’on ne pouvait même pas atteindre. Enfin gérable, humainement parlant, allez faire parler cette tête de mule, il fallait lui rentrer dedans mais pas trop, marcher sur des oeufs en somme.

Dahlia fit une moue avant de répondre, faussement pensive sans le quitter des yeux. La soldat voyait qu’il attendait juste de pouvoir décharger ses nerfs une fois un bon prétexte trouvé.

« Je pense que tu sais déjà... Et si tu attends que je parle pour pouvoir lâcher les chiens, non parce que ça se voit, t’es à cran, fait le, mais ça me fera pas bouger. Et moi ce que je sais, c’est que quoi tu prépares, tu n’arriveras à rien avec une tête pareille, si ce n’est aller droit dans un mur. Tu n’arriveras pas à la retrouver, pas quand tu mordrais n’importe quel os qu’on te mettrait dans la gueule. »

Voilà c’était dit et elle attendait ses foudres. Il était évident que Jason souhaitait retrouver son amie, mais avec cette haine, la soldat savait qu’il n’irait pas loin. Elle ignorait tout du pourquoi du comment, cependant Jason semblait savoir à qui vouer toute cette rage. Utilisée à mauvais escient, elle ne ferait que lui faire commettre des erreurs. La première était de repousser tout le monde quand il paraissait logique que seul, il ne risquait pas d’avancer bien vite. Son approche n’était certainement pas celle recommandée, mais s’il y avait une chose que Dahlia avait compris, c’était qu’il y avait des personnes avec qui les caresses dans le sens du poils ne menaient à rien. Il valait mieux leur mettre la réalité devant les yeux, quitte à en subir les retombées ensuite. Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien d’autre à faire que d’admettre cette vérité.


Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Sep - 14:24
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 248

ID AGENT
Matricule: HO-7076
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t126-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t160-chronologie-de-jason#251

AU DELA DES APPARENCES

feat.Dahlia & Jason



Les premiers échanges entre les deux agents n'éveillèrent pas l'attention du jeune Ashfield. Ils étaient hauts en couleurs, comme toujours, et comme à chaque fois, Dahlia avait du répondant. Rien de spécial, donc. Cependant, il comprit très rapidement que cette fois ci, elle était venue le voir dans un but précis, et qu'elle ne lacherait pas la prise aussi facilement. Il se contenta donc de cracher son venin, comme il le faisait d'ordinaire afin de pousser les autres à le laisser seul sur place. Mais au lieu de se replier, la jeune Gardilho en vint à aborder l'un des sujets qui l'avaient poussée à chercher Jason. Un sujet pourtant particulièrement risqué. Pourtant, elle le savait, et il le savait aussi...

Lentement, Rock attrapa sa cigarette sans ciller du regard, et expira doucement sa fumée avant de lui répliquer d'une voix plus faible, mais aussi plus agressive:
- Je n'ai pas l'envie de jouer à tes jeux psychologiques aujourd'hui, je préfère te prévenir !
De toute évidence, la jeune Gardilho savait pour Mei. Ce n'était pas ce fait en soi qui surprenait le brun. Après tout, il était facile de se procurer la liste des agents disparus lors des évènements ayant conduit à la disparition du vaisseau monde. Non, ce qui l'étonnait, c'était en fait qu'une telle info ait retenu l'attention de la jeune femme. S'il y avait bien une chose qu'il avait noté chez elle, c'est que son caractère était à peu près aussi difficile que le sien, et il ne la voyait pas spécialement s'intéresser au sort de Mei Ling, qu'elle ne connaissait pas.

Et pourtant, elle était là, devant lui, à tenter de lui tirer les vers du nez. Il hésita sur sa conduite à adopter, conscient que la jeune femme méritait malgré tout un comportement de sa part qui soit meilleur que celui qu'il réservait à la plupart de leurs semblables.
- Cette histoire ne te concerne pas... C'est en entre moi, et...
Il se tut brusquement et ses yeux s'écarquillèrent, dévoilant l'espace d'un instant la bourde qu'il avait failli commettre en en dévoilant trop. Son visage se referma aussitôt, redevenant aussi expressif qu'un mur, avant qu'il n'ajoute pour terminer sa phrase:
- ...et Mei...

Là dessus, il remit son mégot entre ses lèvres, et s'avança de quelques pas en direction de la brune. Il ne s'interrompit qu'une fois à sa hauteur, alors qu'il se trouvait à gauche du banc sur lequel elle s'était installée.
- Je la retrouverai, crois moi bien... Maintenant que les relais entre les planètes sont restaurés, je vais pouvoir reprendre activement mes recherches. Et ce n'est certainement pas eux qui vont m'en empêcher, ajouta t'il en hochant de la tête en direction du grand bâtiment pour désigner leurs officiers supérieurs. Ils sont bien trop occupés à se mettre sur la gueule pour ça !

Il se tut un instant en penchant légèrement la tête du côté de Dahlia, les yeux toujours plissés, le corps toujours dans une attitude clairement défensive, avant d'ajouter:
- Tu ne sais rien de moi, Dahlia... Ni de Mei, d'ailleurs... Ne cherche pas à t'intéresser à une histoire qui te dépasserait beaucoup trop. Tu es un soldat, après tout. Fais c'que tu sais faire ! Obéis aux ordres ! Conclut il avec cynisme avant de recommencer à marcher vers la sortie du patio.



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP



Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Sep - 20:36
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 42

ID AGENT
Matricule: HO-2647
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t315-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t324-chronologie-de-dahlia

Dahlia
Gardilho

Jason
Ashfield

「 Au-delà des apparences 」
C’était le première fois que les deux agents avaient une discussion sérieuse ne portant pas sur des aspects purement professionnels. Pour la première fois, le sujet de conversation était centré sur eux-même, ce qui annonçait dès lors un changement dans leur relationnel. Pour le moment il était impossible de savoir s’il serait positif ou négatif, celui-ci tanguait actuellement pour la deuxième option, mais cela n’étonnait pas Dahlia. Jamais elle ne se serait attendu que Jason acquiesce en hochant la tête, nullement besoin de le connaître par coeur pour savoir cela. La jeune femme avait pleinement conscience du terrain sur lequel elle mettait les pieds, en revanche elle ne reculerait pas pour autant, elle restait une personne trop fière pour se rétracter une fois lancée. Quand le Terranien reprit la parole d’une voix bien plus agressive, ses yeux se plissèrent et son expression devint également plus fermée. La soldat fronça du nez à l’odeur désagréable de cigarette qu’il expira, avant de répliquer.

« Je ne joue pas. »

Si l’égyptienne était certes une adepte du sarcasme en tout genre, elle n’en restait pas moins capable de sérieux lorsque la situation le demandait. Le ténébreux restait un livre fermé et cadenassé dont Mei avait apparemment réussie à trouver la clé, par quel miracle, elle se le demandait, mais une chose était certaine... Jason était lentement en train de dissoudre cette clé pour que plus personne n’arrive plus jamais à mettre la main dessus. Alors on pouvait dire que la combattante venait de mettre la main dans l’acide. Le jeune homme reprit la parole et prononça les mots auxquels la brune s’attendait depuis le début. Cependant, elle haussa un sourcil en ne manquant pas le fait que Jason failli lui révéler possiblement l’identité du responsable de sa colère. Ses yeux écarquillés en témoignait, c’était bien ce qui avait manqué de lui échapper. Cela suffit à ce qu’il se braque davantage, effaçant toute expression de son visage pâle. Dahlia demeurait perplexe face à sa tentative de noyer le poisson.

« Entre toi, Mei et un troisième larron donc... »

Elle prit malgré elle un malin plaisir à soulever la chose, bien que ses traits ne se déformèrent pas en une mine moqueuse comme elle avait l’habitude. Le corbeau se mit à se rapprocher d’elle, se positionnant à droite de Dahlia et l’obligeant donc à tourner légèrement la tête. Aucun doute sur le fait que ce n’étaient pas les agents de HOPE qui allaient l’empêcher d’enquêter, mais il semblait avoir un ennemi qui n’était pas en reste et n’avait rien à voir avec cette bande de justiciers de l’espace. La sacrifiée nota cela dans un recoin de son esprit, quelque chose se tramait et personne à part Jason n’était au courant. De quoi ajouter de l’eau au moulin de doutes qui s’emballait déjà. Lorsque l’ancien agent pencha la tête pour la regarder, Dahlia se contenta d’attendre la suite, il était plus bavard qu’elle ne l’aurait pensé. D’aussi près il n’était pas difficile de voir que la nonchalance habituelle de Jason avait disparue, il était tendu comme un i. Ses yeux se plissèrent en entendant ses premières paroles. Une histoire qui la dépasserait, c’était bien la sous-estimer de croire qu’elle se laisserait si vite dépasser. Mais sa dernière morsure venimeuse réussit à non pas l’agacer mais clairement éveiller ses nerfs, ce qui arrivait rarement grâce au self-contrôle qu’elle était parvenue à développer.

Jason reprit sa marche vers la sortie du patio, mais Dahlia se redressa et quitta son appui, avant de saisir son avant-bras pour le retenir. Sa prise était ferme alors que sa mâchoire se serrait, son regard était devenue plus perçant qu’à l’accoutumé. Elle tira sur son bras pour le pousser à lui faire face et se planta devant lui, levant légèrement la tête pour pallier aux quelques centimètres qu’il avait de plus qu’elle. Une vingtaine de centimètres les séparaient.

« Et toi, qu’est-ce que tu crois savoir de moi... ? Ouais j’ai été soldat, mais t’as aucune idée de ce que ça veut dire là d’où je viens! T’es persuadé de pouvoir gérer seul alors qu’il est évident que si tu tourne en rond dans ta cage, c’est que t’es dans une belle merde. Tu peux continuer à te voiler la face autant que tu veux, mais en continuant comme ça tu finiras juste par crever. Et crois-moi, les morts ne sauvent personne, si n’est les vers qu’ils nourrissent! »

Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas sentit son coeur battre aussi fort dans sa poitrine sous la colère. En insinuant qu’elle n’était bonne qu’à jouer au toutou, la jeune femme avait juste vu surgir les événements tragiques de sa vie, vie qu’elle n’avait aucunement choisie, qu’elle n’avait eu aucun moyen de fuir jusqu’à l’arrivée de HOPE. Elle n’était même pas sûre de ne pas juste être en sursit, avant qu’Anubis ne décide qu’il s’était séparé assez longtemps de son meilleur élément. Une voix sèche presque murmurée traversa ses lèvres quand elle continua.

« Ne t’avises plus de sous-entendre ce que je ne suis pas... »

Elle le fixa sans le quitter des yeux pendant quelques secondes, puis reprit fermement mais d’une voix emplie de plus de neutralité.

« Le plus dépassé ici, ça m’a tout l’air d’être toi, et que tu dérailles m’apparaît tout aussi dangereux que la débâcle politique qui se prépare. A toi de voir si tu préfères continuer à nier. »


L’idée de marcher doucement sur les oeufs était complètement passée aux oubliettes. Il avait juste abordé un point, si ce n’est le seul, qui pouvait la faire sortir de ses gonds. En y réfléchissant, un échange entre eux n’aurait pas pu se passer calmement, ils étaient trop semblables et s’entrechoquaient.


Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Sep - 21:19
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 248

ID AGENT
Matricule: HO-7076
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t126-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t160-chronologie-de-jason#251

AU DELA DES APPARENCES

feat.Dahlia & Jason



Jason n'était pas seulement un excellent combattant au corps à corps et un tireur d'élite d'exception. C'était un traqueur sur Terra, un agent du BSAA, dont le travail était de traquer et d'attraper ou d'éliminer les pires menaces robotiques existant sur cette planète. Et dans ce département, il avait appris les sciences du comportement humain. Les capacités d'un profiler. Il ne s'en servait généralement pas dans la vie de tous les jours avec les gens avec qui il parlait, et conservait ces compétences pour les moments délicats. Mais quand la soldat avait franchi la limite invisible et l'avait provoqué en parlant d'un "troisième larron", il avait aussitôt laissé tomber cette règle. Si elle voulait jouer, alors elle trouverait un adversaire à sa hauteur...

Aussi, lorsqu'elle lui lacha plusieurs répliques bien senties, Rock remarqua malgré tout que son visage était demeuré neutre, fait particulièrement intéressant à propos de Dahlia. En temps normal, elle aurait pris plaisir à enfoncer le clou en se fendant d'un sourire moqueur ou mauvais pour appuyer ses paroles. Cela ne pouvait signifier qu'une chose pour Jason: cette discussion était importante pour elle. Elle était sérieuse !

Il ne connaissait pas grand chose de la jeune femme. Il se contenta donc de tâtonner en visant quelques points qu'il estimait possiblement sensibles avant de s'éloigner. A partir de là, deux possibilités: s'il tapait juste, elle risquait fort de l'insulter, voire d'essayer de le gifler, puis de disparaître. Soit il taperait à côté, et dans ce cas, elle reviendrait à la charge et il devrait en rajouter une couche pour faire en sorte qu'elle l'oublie un peu. Du moins, c'était le plan initial.

Ses tentatives demeurèrent veines jusqu'au moment où ses paroles acides abordèrent son statut de soldat et le fait que l'histoire la dépassait. Deux points que le traqueur n'avait pas choisis par hasard, et qui faisaient appel notamment à la fierté de la jeune femme. Il était persuadé que la blesser sur ses points sensibles suffirait à la décourager. Et de toute évidence, il avait grand tort...

Lorsqu'elle saisit son avant bras et le retint, il se prépara à recevoir une possible gifle qu'il n'avait pas l'intention d'esquiver. Le fait qu'il se montre salaud avec elle afin de l'éloigner de lui était un mal pour un bien, car il veillait ainsi à ce qu'elle ne connaisse pas le genre de mésaventures que connaissait Mei désormais par sa faute. Mais il ne se le pardonnait pas pour autant, malgré tout...

Lentement, il fit demi tour et la fixa de toute sa hauteur en maintenant un visage dur et impénétrable. Il se contenta de hausser le sourcil, comme pour lui dire "qu'est ce que tu veux, encore ? Ce n'est pas tout ? C'était juste l'entracte ?" mais il demeura silencieux, son regard bleuté plongé dans les yeux ambrés de Dahlia.

A cet instant précis, la jeune femme répliqua et Rock l'écouta très attentivement tout en constatant une chose qu'il n'avait pas envisagée: il venait apparemment de taper juste en abordant un sujet sensible la concernant, mais contrairement à ce qu'il avait planifié, elle n'était pas partie. Au contraire, même ! Elle renouvelait sa volonté de l'aider, et cette fois ci, elle le déstabilisa réellement, car il ne comprenait absolument pas pourquoi elle en ferait autant pour lui alors qu'elle le connaissait à peine et qu'il ne s'était pas franchement montré des plus amicaux.
Cette dernière pensée fut d'ailleurs étrangement parfaitement illustrée par les derniers propos de Dahlia qui réaffirma qu'il était celui qui semblait être le plus dépassé ici.

Un puissant silence s'abattit lorsque la brune se tut finalement. Fixant Dahlia sans ciller, les yeux plissés, Jason semblait intensément réfléchir. Il avait dans un premier temps pensé à se libérer de l'étreinte de la jeune femme, mais en fin de compte, il abandonna cette idée. Il n'avait aucune raison de partir, à présent qu'il avait besoin d'une réponse qu'elle était la seule à pouvoir lui fournir.
- Qu'est ce que tu veux, Dahlia ? Demanda t'il soudain d'une voix redevenue étrangement neutre et basse. Qu'est ce que tu cherches, exactement ? Tu ne me connais pas ! Ni moi, ni Mei ! Tu ne nous dois rien, et tu n'as aucune raison particulière de prendre des risques pour nous ! Alors pourquoi est ce qu'on est ne serait ce qu'en train d'avoir cette discussion ?!

Il baissa légèrement la tête vers elle, ce qui lui donnait naturellement un air moins vaniteux et agressif que lorsqu'il se redressait sur toute sa hauteur, avant de poursuivre:
- Je n'ai pas de questions à me poser. Mei Ling est comme ma petite soeur ! Elle est la seule personne qui soit jamais arrivée à me comprendre, et la meilleure chose qui me soit jamais arrivé, alors il me semble normal que je vive mal sa disparition. Ca n'a rien d'anormal... Si elle tombe, je tombe ! Tu comprends ça ?!

Bien évidemment, il n'était pas tout à fait honnête. Mais il n'avait pas l'intention de lui révéler ce qu'il en était réellement aussi facilement. Ses défenses étaient bien plus élevées que ça...



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP



Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Sep - 23:22
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 42

ID AGENT
Matricule: HO-2647
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t315-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t324-chronologie-de-dahlia

Dahlia
Gardilho

Jason
Ashfield

「 Au-delà des apparences 」
Le patio n’avait plus rien d’un lieu tranquille de détente. Et pour cause, les deux esprits commençaient sérieusement à s’échauffer, la communication n’étant pas le fort des deux agents, ils ne cessaient de se renvoyer la balle à coup d’arguments. Jusqu’à maintenant, les deux bruns avaient toujours été sur une même longueur d’onde, les mêmes façons de pensées, et bien que ne traînant pas ensemble, ils en étaient conscients. Aujourd’hui était une tout autre chose, leur parcours relativement différents les empêchaient de se comprendre. L’un s’évertuait à maintenir la porte fermée, tandis que l’autre tapait du pied dessus pour l’ouvrir. Dahlia ne comptait pas agir comme Jason le souhaitait aussi facilement, c’était tout l’inverse. La jeune femme ignorait quelle réaction le Terranien pensait déclencher chez elle, mais il ne bougea pas lorsqu’elle le poussa à se retourner.

Le regard toujours si impénétrable, l’agent écouta sa tirade sans l’interrompre. La combattante décida de développer son point de vue, puisque Jason ne semblait pas réaliser dans quoi il s’enlisait à s’entêter ainsi. Oui il était fort, personne n’allait dire le contraire, mais à vouloir se la jouer solo, on finissait toujours par le regretter. La raison de leur désaccord s’éclaira finalement lorsque ce fut à lui de prendre la parole. Pour lui, la jeune femme n’avait aucune raison de se soucier de cette histoire, c’était là leur point de discorde. Dahlia n’était pas d’accord avec cette façon de penser.

Tous ces jeunes avec lesquels la soldat avait dû faire équipe, elle n’avait jamais eu le temps de les connaître. Pour la plupart, seul leur nom restait dans sa mémoire, et possiblement quelques goûts partagés pendant de rares moments de répits. Le visage de certains avaient même finit par disparaître de sa mémoire, faute de les avoir côtoyé durant trop peut de temps. Et pourtant, ils avaient dû se serrer les coudes, agir comme s’ils se connaissaient depuis l’enfance pour espérer survivre le plus longtemps possible, se faire confiance aveuglément pour faire face à leur ennemi commun, la mort et rien d’autre. Peu leur importait de ne pas partager les liens les plus indéfectibles qui puissent exister, parce que le temps leur manquait cruellement. Dahlia poussa un soupire, pour elle la réponse était évidente. L’atmosphère se calmait progressivement entre les deux agents. L’égyptienne relâcha le bras de Jason.

« Je n’ai pas besoin de te connaître. Pas comme tu l’entends en tout cas, pour vouloir t’empêcher de foncer tête baissée là où on t’attend sûrement. Quand t’as à peine le temps de mettre une image sur un camarade avant qu’il crève, tu perds pas ton temps en fioriture de ce genre. Tout ce que tu retiens, c’est que t’es dans le même bateau avec le même ennemi à abattre. Tu parles de risques, mais depuis que je suis ici, j’ai plutôt l’impression d’être en vacances prolongées... »

Et ce n’était pas pour exagérer qu’elle disait cela, arriver sur HOPE avait été pour elle une libération de la pression qu’exerçait Anubis sur elle. C’était se réveiller le matin en sachant qu’elle serait encore vivante le lendemain. La culpabilité vis-à-vis de ses coéquipiers laissés derrière la rongeait par moment. Elle comprenait très bien, ce que c’était de voir inlassablement les autres mourir sans avoir rien pu faire pour les sauver. Plusieurs fois, la jeune femme s’était demandé pourquoi elle continuait de lutter au lieu de se laisser tuer et se libérer, mais elle ne pouvait pas, parce que morte elle ne pourrait rien changer.

« C’est justement parce que sans elle tu perds pied que tu vas devenir prévisible. Déstabiliser, coincer, éliminer, c’est un schéma classique, tombe pas dedans comme un bleu. »


La brune avouait qu’elle ne s’attendait pas à ce qu’il expose clairement son lien avec Mei Ling, allant jusqu’à dire que c’était la meilleure chose qui lui soit arrivée. Raison de plus pour ne pas se précipiter dans la gueule du loup. Elle se tourna vers le banc et grimpa dessus pour s’asseoir sur le dossier, les pieds reposant sur le siège et les coudes sur ses genoux, signant la fin de leur altercation oculaire.

« Si elle tombe, tu tombes, y’en a un qui a fini par le comprendre! Tu veux pas développer, je m’en fous, mais si y’a un traître dans tout ce foutoir, crois-moi que c’est pas seulement ton ennemi. T’es juste la première pièce qu’il a réussi à avoir. »

Parce que pour quelle raison Jason et Mei seraient les seuls visés ? Si c’était pour prendre une revanche, il n’y aurait eu qu’à tenter de les éliminer directement, non ? Ils étaient tous d’horizons différents, inconnus de tout à chacun, et cette affaire, au vue des dires du brun, paraissait bien complexe. Elle n’y comprenait rien puisqu’il restait muet, mais Dahlia avait un mauvais pressentiment.


Revenir en haut Aller en bas
Mar 18 Sep - 9:59
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 248

ID AGENT
Matricule: HO-7076
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t126-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t160-chronologie-de-jason#251

AU DELA DES APPARENCES

feat.Dahlia & Jason



Pour la première fois, les deux agents découvraient chez l'autre une façon de penser vitale: Dahlia avait développé un puissant sens de camaraderie dans les tranchées où elle s'était battue jour après jour, année après année. Le fait de porter le même étendard semblait en conséquence lui suffir pour proposer son aide à quelqu'un.
Jason, de son côté, avait aiguisé un instinct de survie très personnel le poussant avant tout à veiller sur sa propre "tribu", ce qui incluait uniquement Mei et lui. Il était extrêmement loyal mais ne s'ouvrait qu'à très peu de personnes. En un sens, leurs deux visions étaient un peu des opposés de la même chose. Dahlia était un soldat. Et Rock, lui, était un assassin solitaire. Une ombre apparaissant et disparaissant uniquement en un lieu pour prendre une vie ou remplir l'objectif qui lui avait été confié.

Finalement, sa curiosité piquée au vif lorsque la jeune femme expliqua son point de vue de la chose pour répondre à sa question, il l'observa en silence en la suivant du regard. Il ne comprenait vraiment pas sa façon de voir les choses, mais il pouvait en revanche comprendre que depuis qu'elle était ici, les choses soient moins dangereuses que dans son monde natal. Mais ce n'était pas parce qu'elle était habituée au danger que Jason accepterait qu'elle soit impliquée dans un conflit n'étant pas le sien pour autant. Elle ne semblait pas le comprendre. Une série de flashbacks lui fit à nouveau penser au seul frère d'armes qu'il ait jamais eu et à la façon dont ça s'était terminé, et son poing droit se serra tout en restant le long du corps.

Toutefois, la brune parvint à marquer un point en lui parlant de schéma classique, et en lui disant de ne pas tomber comme un bleu. Les mâchoires serrées, il la suivit toujours du regard lorsqu'elle se dirigea vers le banc tout en réfléchissant à ses propos. Mais lorsque Dahlia s'adressa à nouveau à Ashfield, il brisa le mutisme dans lequel il s'était enfermé. "Si elle tombe, tu tombes, y'en a un qui a fini par le comprendre!"
- Justement, non, pas exactement ! C'est bien plus complexe que ça ! Coupa t'il, les poings serrés.
Il se tut à nouveau, avant de reprendre:
- Tu es là parce que tu l'as choisi, n'est ce pas Dahlia ?
Il fit une légère pause, avant d'ajouter d'un ton sec:
- Eh bien pas moi... ! Ni moi, ni elle !

A ces mots, il se dirigea vers une poubelle en tournant le dos à la soldat, puis il écrasa son mégot dans un cendrier avant qu'il ne se consume entièrement entre ses doigts. Après quoi, il fit demi tour, et s'avança lentement d'un pas calculé vers la jeune femme:
- Crois tu vraiment que je perdrais mon temps à suivre une organisation remplie de cons atteints d'un complexe de super héros et incapables de se mettre d'accord lors d'une réunion sans en venir aux mains ?! Lui demanda t'il d'un ton redevenu aussi cynique que d'habitude en levant les bras comme si la chose était évidente. Bien sûr que non ! Seulement voilà, je ne l'ai pas choisi ! J'ai été recruté de force grâce à un habile jeu de chantage...

A cet instant, il dépassa Dahlia et s'avança jusqu'à la rambarde avant de plonger son regard dans le lointain avant de faire demi tour et de s'adosser à la barrière tout en fixant à nouveau la brune.
- Et si je n'avais pas été recruté de force, Mei n'aurait jamais fini ici ! C'est aussi simple que ça !
Il fit une nouvelle pause tout en fixant la soldat, puis reprit:
- Dis moi un peu... As tu déjà été responsable de la vie ou de la mort d'une personne en qui tu tenais énormément ? T'es tu déjà regardé dans la glace en te rendant compte que par ta faute, elle était désormais menacée de crever chaque jour, alors que tu t'étais toujours promis de la protéger, et qu'il ne lui arriverait rien ? Eh bien moi, c'est exactement ce qui m'arrive... conclut il avec une lueur presque triste dans le regard.



Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP



Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Sep - 0:13
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 42

ID AGENT
Matricule: HO-2647
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t315-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t324-chronologie-de-dahlia

Dahlia
Gardilho

Jason
Ashfield

「 Au-delà des apparences 」
Deux visions opposées mais pas si éloignées l’une de l’autre. Ce qui les différenciaient, bien entendu leur vécus qui d’une manière ou d’une autre avait fait d’eux ce qu’ils étaient aujourd’hui. Dahlia n’espérait pas que Jason adhère à sa façon de pensée mais puisqu’il voulait une réponse, elle lui avait expliqué comment elle voyait les choses. La jeune femme poursuivit en jugeant bon de le mettre en garde sur la facilité avec laquelle il pouvait très bien tomber dans un piège des plus basiques. Tout ce qu’elle eu comme réponse fut Jason serrant les mâchoires, signe que l’information n’était pas entrée dans l’oreille d’un sourd. En revanche, Dahlia se trouvait en manque cruel de détails sur l’histoire et le brun la contredit sans hésiter lorsqu’elle reparla de la troisième pièce du puzzle. L’égyptienne fronça les sourcils, il reprit quelques secondes après. La soldat haussa mollement les épaules à sa soudaine question.

« Entre autre... »

Se contenta-t-elle de répondre. Même si sauver l’univers n’était pas l’objectif premier qu’elle se fixait et que la raison qui l’avait poussé à les rejoindre avait été la possibilité d’enfin rencontrer sa mère. Ce moment, elle ne comptait pas l’oublier, et lorsque le vaisseau-monde avait disparu, l’espoir de la revoir disparaissant également, elle s’était sentie comme piégée, coincée dans ce monde qui n’était pas le sien. De quoi remettre en question sa place au sein de HOPE. La brune au teint hâlée plissa subitement ses yeux d’ambre, comment ça, pas lui, ni Mei ? La sacrifiée suivit Jason des yeux alors qu’il allait se débarrasser de sa cigarette consumée. Sans broncher, Dahlia l’observa revenir vers elle, développant son propos. Son cynisme si habituel refaisait surface. Oh non, Jason n’avait rien d’un super héros de l’espace, ça elle l’avait remarqué bien assez vite. Et elle avouait s’être demandée quelques fois pour quelle raison le ténébreux avait rejoint HOPE alors qu’il montrait sans gêne son désintérêt total pour les causes de l’organisation.

Recruté de force ? C’était quoi cette histoire ? Les agents de HOPE ne se montraient jamais avec un couteau sous la gorge pour faire quoi que ce soit, ils étaient même relativement trop laxistes, du point de vue de Dahlia en tout cas. Du chantage se cachait sous tous ces mystères, la combattante était de plus en plus intriguée, et si Jason avait l’intention de la dissuader en lui révélant plus d’éléments, il s’y prenait mal. Qu’avait de si important en sa possession cette personne, pour avoir réussit à tenir Jason dans le creux de ses mains, menaçant de les resserrer autour de lui pour le broyer. Mei l’avait donc rejoint en sachant qu’il s’en allait pour HOPE ? Vu comme la jeune hackeuse tenait à lui, c’était fort possible.

Comme à son habitude chaque fois que Jason devenait bavard, la brune préférait le laissait parler jusqu’au bout sans l’interrompre, rassemblant les pièces et tentant de comprendre dans quoi il baignait exactement. Le jeune homme se rapprochait de nouveau de la rambarde, la dépassant et se trouvant à présent dans son dos. Elle ne se retourna pas pour autant, joignant ses doigts entre ses genoux, le regard lointain fixant la fontaine. Dahlia tourna finalement légèrement la tête lorsque Jason lui posa cette fois une réelle question sans rhétorique, assez pour croiser son regard.

Il la poussait à se replonger dans ses souvenirs, si loin et à la fois si proches... Une nouvelle fois, son expérience était différente de celle de Jason, mais le fond lui, était similaire sur plusieurs points. Le poids de la vie des autres sur ses épaules, elle l’avait porté pendant deux années entières, et serait encore en train de le porter actuellement si elle ne s’était pas retrouvée ici. Ici où elle se demandait si c’était vraiment la place qu’elle devait occuper.

« Je n’ai pas eu le temps de tenir à ce point à quelqu’un, mais en tant que capitaine, des vies entre mes mains j’en ai eu oui. Savoir que si ton plan foire tout le monde est voué à mourir, savoir qu’ils ont confiance en toi et s’en remettent à toi... Te dire que pour une erreur stupide leurs espoirs s’envolent en fumée, que peut-être que si tu avais fait autrement ça se serait bien passé, j’y pense tout le temps. Mais tu sais ce qui est pire ? C’est de savoir que quoi que tu fasses ton destin est scellé et qu’en survivant tu ne fais que repousser ta fin... »

Ses yeux aussi se recouvraient d’un voile fin de tristesse, en pensant à elle et tous ces jeunes dont la vie leur était enlevée au compte goutte. Elle aurait donné n’importe quoi pour s’élever face à ces dieux sans pitié, ces monstres dépourvus d’empathie.

« L’avenir de Mei n’est pas encore scellé, alors va falloir bien abattre tes cartes, les regrets ça détruit plus vite que n’importe quoi d’autre. Si tu tiens tant que ça à elle, autant mettre toutes tes chances de ton côté et renouveler tes cartes. Je te prends sûrement la tête, mais je sens juste que si je le fais pas, je le regretterais ensuite. Tu as dit que Mei était la seule à avoir pu te comprendre, il a dû lui en falloir de la patience... »

Pour la première fois depuis que le ton était monté, Dahlia esquissa un sourire mutin. La hackeuse était elle aussi une tête de mule, ceci expliquait cela. La brune ignorait si elle en aurait autant que Mei mais pour l’heure elle n’avait rien de mieux à faire qu’à crocheter la serrure du corbeau. Chercher les clés n’était pas dans son tempérament, défoncer les portes non plus, elle préférait un mélange des deux qui lui ressemblait bien plus.


Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Sep - 20:20
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 248

ID AGENT
Matricule: HO-7076
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t126-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t160-chronologie-de-jason#251

AU DELA DES APPARENCES

feat.Dahlia & Jason



De toute évidence, la jeune femme fut surprise par les révélations de Jason. C'est d'ailleurs la réaction qu'il put lire sur son visage alors qu'il lui en dévoilait un peu plus sur lui qui lui rappela indirectement qu'il était un peu trop bavard, et que parler de lui même n'était pas vraiment son genre. Aussi, quand il eut terminé son petit discours, accoudé à la rambarde, il se tut afin de laisser Dahlia reprendre la parole à son tour. Il fit d'ailleurs doucement demi tour et s'adossa à la barrière afin de l'observer pendant qu'elle lui racontait à son tour sa vie, son expérience, ses pertes...

Très vite, Rock comprit qu'elle était une cheffe d'escouade dans son monde. Une cheffe habituée à commander, perdre, et sacrifier les hommes qu'elle avait sous ses ordres. A cet instant précis, le traqueur comprit à quel point leurs vies avaient pu être différentes. Elle semblait culpabiliser énormément de la perte des hommes et des femmes qui mouraient sous ses ordres, et portait ce fardeau avec beaucoup de détermination. Ashfield ne l'aurait jamais vu ainsi à sa place. Lentement, il replia ses bras contre lui même comme pour se protéger tout en fixant la soldat sans mot dire. Plusieurs flashbacks de son ancien coéquipier et meilleur ami lui revinrent en tête et ses doigts se resserrèrent contre ses bras, mais il n'en dévoila pas le moindre mot.

Il se contenta de secouer doucement la tête de gauche à droite comme pour signifier qu'il ne suivait pas vraiment sa logique.
- Ce n'est pas toi qui envoyais ton escouade se faire buter ! Lança simplement Jason en s'allumant une nouvelle cigarette. C'est vrai, regarde ! Ta volonté de prendre en charge le fardeau de la mort de tes frères d'armes est bien belle, mais penses un peu à ça... Poursuivit il en tendant sa main droite tenant sa cigarette vers la jeune femme. Je peux concevoir que pour certaines raisons toi et les tiens n'ayez pas forcément eu le choix de combattre ou non, et de mourir ainsi sous les bombes pour une différence d'idéologie à la con ou une bêtise de ce genre. Mais peut être que tu ne regardes pas le problème sous le bon angle. Peut être que si vos supérieurs n'avaient pas pris la merveilleuse décision de vous envoyer vous entretuer dans les tranchées, tu n'aurais pas autant de morts de frères d'armes sur la conscience aujourd'hui. Avant HOPE, je n'ai jamais été forcé de combattre pour personne dans ma vie. Du moins... pas que je sache... ajouta t'il soudainement d'une voix incertaine et le regard fuyant vers le sol.

Cet instant d'hésitation ne dura qu'une poignée de secondes avant qu'il ne relève les yeux vers la brune, et poursuive d'un ton à nouveau parfaitement assuré:
- Mais crois bien que je le regrette. Et que je ne passerai pas plus de temps qu'il ne sera nécessaire au service de cette organisation... Et jamais tu ne me verras combattre au nom d'un dieu ! Ce n'est tout simplement pas dans ma nature, conclut il en penchant légèrement la tête sur le côté avec un sourire légèrement amusé, conscient qu'il était d'un genre atypique.

Une poignée de secondes s'écoula avant que Dahlia ne se recentre sur Mei, captant aussitôt l'attention du brun dont les yeux vifs se posèrent sur la nuque de la soldat. Elle avait une vision assez basique de la situation. Une vision de soldat, en fait. Quoi de plus normal, puisqu'elle en avait été un toute sa vie, et qu'elle ne connaissait pas les détails rendant l'affaire si complexe.
- Je ne peux pas abattre mes cartes n'importe comment, c'est vrai, tu as raison ! Rétorqua t'il finalement en se redressant et en contournant le banc pour s'arrêter à environ un mètre devant Dahlia.
Il se tourna vers elle, et plongea son regard redevenu sévère dans le sien, et lui dit alors:
- Ce que tu as pu connaître en tant que commandant d'escouade n'a rien à voir avec ce que je vis aujourd'hui ! J'ai moi aussi commandé des hommes dans le passé... Et ça n'a rien de comparable !

Sa voix venait brutalement de devenir plus agressive, plus sévère.
- Je ne te parle pas d'un agent surentraîné ou d'un soldat, qui te suit et obéit aux ordres parce qu'il le doit ! Parce que vous portez le même étendard ou écusson sur vos uniformes et que cela fait de vous des frères d'armes !
Il s'approcha de la jeune femme et posa son pied droit sur le banc, juste à côté d'elle, avant de se pencher vers elle, tout en maintenant une légère distance, et de continuer:
- Je te parle de quelqu'un qui te suit parce qu'elle tient à toi ! Elle ne m'a rien demandé, elle ne s'est opposée à rien ! Elle a su que j'étais parti pour le vaisseau monde, et dans le but de me protéger, elle est venue. Et En ce moment même, à cause de moi, elle est en danger de mort ! Et tout ça par ma faute ! Si je n'étais pas venu, elle ne serait pas venue non plus, et à l'heure qu'il est, elle serait paisiblement en train de pianoter derrière ses écrans comme elle aime le faire. Seulement voilà, ce n'est pas le cas... Je trouve que c'est une raison largement suffisante pour être en colère, pas toi ?!

Finalement, il se tut avant de fixer étrangement Dahlia comme s'il venait de comprendre qu'il s'était un peu laissé emporter par sa colère, et se déplacer légèrement pour se laisser tomber sur le banc à côté de la brune. Il laissa sa tête se reposer sur le dossier du banc et fixer le ciel d'Akerys, avant d'ajouter faiblement en expirant sa fumée:
- Il faut que je la retrouve... Je le lui dois... Et je n'ai pas envie de te mêler à cette croisade où le sang va couler à flots...




Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP



Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Sep - 10:19
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 42

ID AGENT
Matricule: HO-2647
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t315-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t324-chronologie-de-dahlia

Dahlia
Gardilho

Jason
Ashfield

「 Au-delà des apparences 」
Le calme après la première tempête n’avait été qu’éphémère, afin de laisser place à la seconde. De nouveau, les deux agents peinaient à se faire comprendre. Jason ne comprenait pas, et ne le pouvait pas sans que Dahlia ne lui raconte tout clairement. Ses poings se serraient alors que le brun lui parlait de tranchées, d’idéologie, de supérieur, ça n’avait rien à voir ! Il se complaisait à penser que tous les mondes fonctionnaient pareil sans même savoir qu’au-delà de sa planète n’existaient pas uniquement des hommes et des femmes choisissant leur chien de chasse comme au marché ! Il n’était pas question de volonté de défendre quoi que ce soit d’autre que sa propre vie. Néanmoins, Jason avait beau faire de beaux discours, la jeune femme ne manqua pas son hésitation sur la fin de sa longue tirade. Pourquoi doutait-il ? N’était-il pas censé savoir s’il avait déjà été obligé à se battre pour un tiers ? L’égyptienne ne comprit pas ce revirement, qui avait tout l’air de cacher encore autre chose. Mais voyons cela plus tard, quelque chose lui disait que sur terrain ce ne serait pas des clés qu’il lui faudrait mais un bélier.

Quelques secondes passèrent sans qu’aucune voix ne trouble le calme du patio, puis le corbeau repris, son malaise visiblement passé. Dahlia eut du mal à décrire son ressentit à la nouvelle pique que lançait Jason, parce que c’en était une pour elle. La phrase était trop bien choisie pour être un hasard, ce qui voulait dire qu’il était aller farfouiller dans son dossier, sans y comprendre par-dessus le marché ! La Zéphyrienne inspira bruyamment par le nez, signe de son agacement. Elle commençait à en avoir assez qu’il pense être le seul à tout saisir alors qu’il n’en était rien! La mâchoire serrée elle le laissa malgré tout continuer, le moulin à paroles qu’il était devenu semblant incapable de s’arrêter. Cela ne lui donnerait que plus d’occasion de démolir ces petites spéculations sans fondements.

Quand il s’avança pour lui faire face, pensant que son regard sévère pourrait avoir un quelconque effet sur elle, elle lui rendit bien sans mal, l’envie de lui en coller une s’insinuait doucement dans un recoin de sa tête. Devenant de plus en plus nerveuse, la combattante pressa son pousse sur son index, le faisant craquer, comme pour faire redescendre la tension de ses muscles, qui lui intimait de bouger pour le faire taire. Elle avait en horreur les types dans son genre qui se pensaient plus martyres que les autres sous prétexte que leur vie ne leur avait pas fait de cadeau. Heureusement, Jason entreprit lui-même de se calmer, réalisant peut-être qu’il s’était emballé. Le regard perçant de Dahlia ne faiblissait pas pour autant, on pouvait y lire la colère qu’elle ne déversait pas. Elle ne fit même pas attention à sa dernière réplique, alors qu’il s’était assis à ses côtés sur le banc. Dahlia continuait de fixer la fontaine. Lorsque la soldat pris la parole, ce fut une voix sèche qui s’échappa de ses lèvres.

« Maintenant que tu as fini tes petites déductions sur ma vie, tout ce que je vois c’est que t’as l’air de penser que le schéma de ton monde est universel, laisse-moi te dire que tu as tout faux. Il n’est pas question d’idéologie à la con! Il n’y a même aucune raison valable à ce que j’ai vécu et que d’autres continuent de subir à l’heure qu’il est. Comme tu as pu sûrement lire en allant mettre ton nez dans mon dossier, il est question de dieux, mais crois-moi jamais je ne mettrais mes genoux au sol pour les vénérer! »

N’arrivant plus à contenir la rage qui bouillonnait dans ses veines rien qu’en en parlant, elle quitta le dossier du banc et fit à son tour face à Jason. La brune posa ses bras de part et d’autre de ses épaules et le fixa dans les yeux, l’air certainement tout aussi sévère et agressif que lui auparavant.  

« Quand je parle de mes frères d’armes, je te parle de gamins... De gosses d’à peine seize ans qu’ils arrachent du jour au lendemain à leur famille, qu’ils marquent à vie sans aucune possibilité autre que s’entre-tuer avec d’autres gamins qui n’ont rien demandés! Tu imagines pas une seconde ce que c’est de voir ton avenir réduit à néant en une fraction de seconde, juste en voyant ça, apparaître ! »

Elle montra son œil où apparaissait la marque d’Anubis, coupable de tous ces maux.

« Partant de là, on peut dire que j’ai eu la chance d’être surentraînée par mon fanatique de père qui ne jurait que par les dieux jusqu’à m’offrir à eux avant même ma naissance, mais les autres! Tu sais pas ce que c’est de tenir plusieurs années, de voir toutes les quelques semaines des nouveaux jeunes qui mettent leur vie entre tes mains parce que tu es le seul rempart qui leur reste, parce qu’ils ne savent même pas tenir un couteau correctement! Ni même de rencontrer leur parent qui te supplient de veiller sur leur enfant parce qu’ils savent que sans toi ils mourront le lendemain! Je te parle pas de soldats, mais de gamins que j’ai dû prendre sous mon aile et voir comme des petits frères malgré le peu de temps passé avec eux, tout en sachant que rien de bon ne les attendait. Parce que comment t’élever contre un dieu qui a droit de vie et de mort d’un claquement de doigt ?

Et je vais même pas aborder le fait de devoir en tuer pour rester en vie, je pense que t’as compris la merde. Alors oui, c’est comparable ! Tu t’es porté garant de Mei, comme je me suis portée garant de ces pauvres gosses, il n’y a que le contexte qui change! Certes je ne suis pas responsable du jeu d’échec dans lequel je ne suis qu’un pion, mais ça ne m’empêche pas de m’en vouloir d’avoir échoué à les protéger ! Cesse de vouloir complexifier une chose simple, on a tous les deux de bonnes raisons d'être en colère. »


C’était la première fois que Dahlia racontait son expérience à quelqu'un. Le faire l’avait comme presque épuisé. Un voile douloureux recouvrait ses yeux ambrés, qui n’arrivaient plus à soutenir l’échange avec ceux azurés de Jason, tandis qu’elle se mordillait la lèvre inférieure. Elle sentait avoir retiré un poids sur ses épaules et se laissa à son tour tomber sur le banc à côté de lui. Son souffle était légèrement erratique d’avoir beaucoup parlé, hausser le ton une seconde fois. Elle reprit d’une voix plus calme, basse.

« La seule raison pour laquelle j’ai rejoint HOPE, c’est parce que j’ai vu une porte de sortie qui me permettrait peut-être de trouver un moyen pour les éliminer. Je dois, trouver un moyen... Ici, le dieu auquel je suis assignée n’a pas d’emprise sur moi, c’est ma seule chance de sauver mon monde... Et tourner en rond pendant des réunions ne m’aide en rien, c’est pas une goutte de sang en plus qui va m’effrayer... »

Sans le vaisseau-monde, Dahlia se trouvait coincée et inutile, mais peut-être que d’autres possibilités se trouvaient ailleurs... Pour l’heure, elle n’aurait jamais imaginé avoir un tel échange avec une personne aussi renfermée que Jason. Mais peut-être était-ce parce qu’ils se ressemblaient que leur discussion avait tournée ainsi. Ils avaient tous les deux quelqu’un à sauver et bien que la Zéphyrienne ne pensait pas réellement que la quête de Jason puisse aider la sienne, elle en avait assez de ne rien faire et se la couler douce, pendant que d’autres étaient encore sur l’échiquier.


Revenir en haut Aller en bas
Sam 22 Sep - 13:40
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 248

ID AGENT
Matricule: HO-7076
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t126-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t160-chronologie-de-jason#251

AU DELA DES APPARENCES

feat.Dahlia & Jason



Au fur et à mesure qu'il avait tenté d'expliquer à la soldat les différences qui séparait ce qu'ils avaient vécu, Jason avait bien vu le corps de la jeune femme se crisper de plus en plus et son visage se refermer. Il le savait, il avait attisé chez elle une colère qui s'apprêtait à se déverser. Elle avait compris qu'il avait lu son dossier et cela l'avait de toute évidence énervée. Il ne lui jetait pas la pierre pour autant, il n'aimait pas non plus que l'on fouille son passé. Et c'est pour cette raison que contrairement à elle, il ne craignait rien: son dossier à lui ne révélait pratiquement rien de sa vie...

Rapidement après qu'il se soit tu, Dahlia répliqua à son tour. Elle s'était de toute évidence sentie agressée par la pique lancée par Ashfield concernant les dieux, leurs idéologies, et leurs serviteurs. Elle se sentit obligée de jurer qu'elle n'était pas du genre à servir un dieu de sa propre volonté, chose que le brun salua silencieusement, même s'il n'en dévoila rien, se contentant de fumer tranquillement.

Brusquement, la jeune femme se redressa et fit face à Rock tout en posant de chaque côté de sa tête une main. Légèrement surpris, le brun se contenta de reculer légèrement la tête, tout en affrontant cependant le regard en colère de la soldat. Elle joua à son tour aux moulins à parole en tentant d'attiser sa pitié en lui précisant que les soldats qui étaient sous ses ordres n'étaient que des gosses. A cet instant, de nombreux flash d'un mystérieux gamin brun aux yeux bleus passèrent à nouveau dans la tête de Jason. Des flash ressemblant aux nombreux qu'il avait commencé à avoir depuis qu'il lisait ces étranges rapports fournis par Reynarth. Et à son tour, ses mâchoires et ses poings se serrèrent fortement. Voir des gosses crever autour d'elle n'était pas beau à voir, c'était une certitude. Mais au moins, elle avait des souvenirs de son passé...

Cette phrase lui brûla les lèvres à mesure que Dahlia lui exposait sa vie. Elle en avait de toute évidence bavé, et elle y avait été forcée. Sa vie était une vie de merde, pour résumer. Mais elle avait une vie et un passé auxquels se raccrocher.
Tout en pensant cela, le regard du brun se plissa et transperça le visage de la jeune femme. Il était convaincu qu'ils ne pouvaient pas se comprendre ni l'un ni l'autre en cet instant. Tout comme Jason ne pouvait pas savoir ce que cela faisait de prendre des gosses sous son aile, elle ne pouvait pas comprendre ce que cela faisait d'avoir un véritable ami.

Finalement, lorsque Dahlia revint s'assoir sur le banc et qu'un profond soupir de soulagement s'échappa d'elle, Rock comprit qu'elle ne méritait pas de contre attaque salée de sa part.
- Ca t'a fait du bien ? Se contenta t'il de demander d'une voix redevenue amicale, le visage tourné vers le ciel.

Elle lui expliqua alors rapidement pourquoi elle avait rejoint HOPE, et cela prit sens aux yeux de Jason. Son dieu n'avait aucune prise ici. C'était un moyen inespéré de tout lâcher. Pourtant, ce n'était pas son intention. Dahlia cherchait un moyen de détruire les dieux de son monde afin de le sauver de leur emprise. Pour la première fois, le brun posa un regard sur elle qui était très différent: assis sur le côté, coude droit sur le dossier du banc et tête appuyée sur son bras, il l'observa quelques instants en se disant qu'en un sens, elle aussi était un peu atteinte par le syndrome du super héros. Pourtant, il ne lui en souffla pas mot. Si elle aimait autant tous ces gosses, peut être était ce plutôt un syndrome de mère poule. Il ne pouvait pas le comprendre. A part Mei et Connor, il ne s'était jamais attaché à personne.

Il réfléchit encore une seconde, avant de répondre calmement:
- Eh bien... ta croisade ne fait que commencer... Tu vas avoir du boulot... Alors que nous... Dès que j'aurai récupéré Mei et éliminé la menace, on repart pour Terra...

Tout en discutant avec Dahlia, il avait pris sa décision. Tant pis pour son passé. Tant pis pour son identité. Tant pis pour les réponses aux questions qu'il s'était toujours posées. En cherchant des réponses, il n'avait fait que les mettre tous les deux en danger. Et cela, il ne le voulait plus, à aucun prix !
- Laisse tomber mes affaires, Dahlia. Tu as déjà beaucoup à faire de ton côté pour tes gosses ! Lui dit il en se levant avec l'intention de quitter le patio. Inutile de t'ajouter un fardeau supplémentaire inutilement...

Mais le brun n'alla pas loin: dès qu'il eut fait deux pas, de nouveaux flash bien plus puissants que les précédents sur cet étrange gosse apparurent dans sa tête et déclenchèrent en lui une violente migraine. Si violente qu'elle lui arracha un cri de douleur et qu'il s'effondra au sol, à quatre pattes. Il entendit alors une voix qui lui était étrangement familière résonner puissamment dans sa tête:
Non ! Connor ! Ne me force pas à faire ça !

Complètement coupé du monde extérieur, le brun n'entendait plus ce qui lui disait (possiblement) Dahlia. Il était totalement accaparé par cette voix étrange, et sa violente migraine. Il se redressa sur ses genoux et regarda tout autour de lui sans voir ce qu'il cherchait. Une nouvelle fois, il entendit cette voix qu'il semblait connaître:
Non ! Connor ! Ne me force pas à faire ça... Ne me force pas.... Pas... Pas....
Puis le puissant bruit d'une détonation envahit sa boîte crânienne, et sa main droite se posa immédiatement sur son arme qu'il dégaina par instinct alors que le flash d'un jeune homme blond apparaissait sous ses yeux durant une poignée de secondes.

Et puis plus rien. Les visions semblaient avoir disparu aussi vite qu'elles étaient apparues. Le souffle haletant, ses deux mains posées sur son Dominator, il ne réagit que lorsqu'il entendit la voix de Dahlia. Une réaction, somme toute assez violente: il eut comme un sursaut de peur et braqua son arme sur la soldat, le souffle toujours court. De toute évidence, il n'avait pas encore pleinement récupéré ses repères.




Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rebirth Universal :: Akerys :: Wisdom's Heart :: Headmaster’s Office-