AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Derniers sujets

Sélection Naturelle - Part.III : Et ainsi survint la nuit

 :: ARC :: ARC 0 : Déchéance :: Aventure :: Dégénérescence Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 28 Juil - 12:00
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 58

ID AGENT
Matricule: HO-2303
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t253-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t268-journal-de-l-agent-zinnia#435




Sélection Naturelle


feat.Yagl' !



Le rugissement du métal fondant sous une pluie d'énergie...

Le chant de l'huile d'androïdes se déversant sur le sol...

Le râle d'agonie des machines s'effondrant sur le sol...

Tel était les cris qui résonnaient dans les couloirs du centre commercial de Spark City. Des dizaines de corps inerte de droïdes jonchés le sol sur le sillage de l'Agent Heimkiir qui se battait farouchement. Ses armes fumantes, la respiration saccadée, Zinnia sentait la fatigue la gagner un peu à chaque pas qu'elle faisait, mais elle avait finalement réussi à réunir ses proies dans une voie sans issue. Sortant une grenade IEM de sa manche, un sourire sadique se dessinait sur le visage de la jeune femme alors qu'elle appuyait son geste par une simple phrase iconique :

-Hasta la vista, baby.

Un nouveau son, lourd, résonnait dans les couloirs lorsque la petite grenade ronde explosait, grillant toute la technologie présente autour d'elle en une fraction de seconde qui n'était pas immédiatement protégé. Évidemment, les droïdes corrompus de HOPE s'effondraient tel des châteaux de cartes, libérant enfin le chemin devant Zinnia. Assisse sur le sol, adossé au mur, Zinnia prenait quelques instants pour récupérer son souffle, voulant user de sa HOPEWatch pour avoir des nouvelles de sa partenaire avant de remarquer qu'elle aussi avait souffert de son attaque « suicide » à la grenade. Ainsi soit-il, la jeune fille se relevait et se dirigeait vers le toit, craignant un peu pour Yagleadra même si elle la savait capable de se défendre seule.



Arrivant sur le toit, il n'y avait personne... Juste des robots, encore eux, de sécurité qui semblait s'en prendre à quelqu'un ou quelque chose se situant à quelques toits de là. Fouillant dans ses sacoches accrochées à sa ceinture, Zinnia en sortait une petite longue vue de survie qu'elle avait trouvé, il y a bien des années de ça, dans une petite boutique d'une planète sauvage. Regardant dans la direction des tirs, notre héroïne eut des sueurs froides en voyant que la personne visée par les machines n'étaient autres que son amie. L'espace d'un instant, des flashes cauchemardesque de la perte de ses proches passés lui revint en tête et ce fut sans vraiment réfléchir qu'elle ouvrit une grande fissure dimensionnelle devant elle menant droit au dernier niveau de sécurité de son arsenal, là où Zinnia rangeait ses inventions pas encore au point.

Tel un faisceau de lumière éclatant dans la nuit artificiel du vaisseau-monde, Zinnia traversait la distance qui la séparait du droïde qui braquait son canon vers Yagleadea en quelques secondes après qu'elle eût fini de traverser son portail. Un sabre d'énergie traversant la machine de part en part, celle-ci ne mit pas longtemps avant d'exploser alors que Zinnia filait à nouveau dans un rayon de lumière, explosant une autre machine... Mais elles étaient nombreuses, et deux d’entre s’apprêtaient à porter le coup de grâce à la créature de chaire et d'échines.

Apparaissant subitement entre Yagleadra et ses assaillants, Zinnia apparaissait tel un ange. Une armure de combat blanche légère sur le corps pour accentuer ses réflexes, une paire d'ailes équipé de réacteur dans le dos lui apportant célérité et vitesse et un casque équipé d'une visière en forme de V devant les yeux pour l'aider à suivre, l'Agent HO-2303 détruisait les projectiles visant son amie à l'aide d'un katana d'énergie qu'elle brandissait de sa main droite alors qu'elle détruisait les tireurs à l'aide du canon qui était imbriqué autour de sa main gauche.

« Prototype ZAA-013 Overdrive - "Kamilia Angel" opérationnel à 45% de ses capacités. Surchauffe détecté dans les réacteurs A2 et C8. Pouls de l'utilisateur élevé. Désactivation de l'armure de combat conseillé. »

Résumé la voix de Ra qui s'échappait de l'armure qui volait devant Yagleadea, la protégeant des menaces qui les entouraient. Tournant la tête, Zinnia au visage partiellement masqué, lui adressait un sourire avant d'aller la prendre dans ses bras délicatement, s'envolant alors à toute allure à travers la citée engloutie par les infecter et les droïdes déréglés.

Après une dizaine de minutes de vol, plusieurs clignotants rouge se mirent à apparaître un peu partout sur l'armure de Zinnia qui perdait progressivement de l'altitude avant qu'elle ne se décide à se poser sur le toit d'un bâtiment administratif de la ville, un peu à l'écart du brouhaha ambiant. Sortant subitement de son armure qui crachait notre héroïne comme une malpropre, Zinnia s'écroulait au sol et vomis du sang, plusieurs blessures apparaissant sur son corps, sûrement dû à l'encaissement de plusieurs tirs durant sa manœuvre de sauvetage, pas au point, tandis que son armure retournait à sa zone de stockage, laissant la petite machine dorée derrière elle.

« Opérateur, ce prototype n'est pas du tout au point. La technologie Overdrive n'était déjà pas au point à l'époque, elle est trop dangereuse pour les organismes organique... »
-Ça va aller... Nous devons... Nous mettre à l’abri... Yag', tu vas bien... ?


Peinant à se relever, Zinnia aidait Yagleadra, qui devait plus la supporter que l'inverse, et elles partirent se retrancher dans un coin du toit où elles s'étaient posés. Complètement épuisé, Zinnia finit par s'endormir au côté de son amie, laissant son visage tomber sur l'épaule de l'étrange créature... Plusieurs heures plus tard, les androïdes avaient fini par être désactivés, mais d’étranges bruits résonnaient dans la nuit... Des grognements peut-être ? Mais pas humain, pas émit par des infectés... Rôdant un peu partout sur le vaisseau, tel des chasseurs guettant leurs proies, les ultimes ennemis de cette nuit d'horreur risquaient d’apparaître... D'un moment à l'autre.


Résumé et stat:
 

Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Juil - 11:57
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 119

ID AGENT
Matricule: HO-6092
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t261-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t266-les-memoires-de-yagleadra



Sélection Naturelle
Dire que sa dernière heure était arrive était peut-être s’avancer un peu. Après tout, Yagleadra est un organisme des plus résistants. Comme lui avait dit un de ses … partenaire d’entrainement : Son plus grand atout n’était pas sa capacité à combattre mais son corps. La Tisseuse de Chair pouvait se prendre nombre de châtiment avant de se sentir réellement partir. Mais cela ne l’empêchait pas de craindre la suite, ses canons pointés sur elle, car la douleur n’a jamais était pleinement acceptée et elle ne serait plus d’aucune aide si elle n’était … qu’un torse … ou qu’une tête … Ou qu’une jambe … C’était une étrange pensée mais une qui était légitime lorsqu’on était capable de telle prouesses génétique.

Elle n’eut pas le temps de créer un autre leurre dans le creux d’une de ses mains, les autres tenant sa blessure, son morceau entier de côte manquant, avant qu’une explosion se produise. Elle crû sentir une autre partie de son corps voler en lambeaux mais … Ce n’était que l’anticipation qui lui disait cela. La réalité était que c’était l’un de ses assaillants qui venait d’éclater, puis un autre, ne voyant qu’une ombre blanche filer à une vitesse extrême. Alors que son esprit tentait de comprendre ce qu’il se passe, elle reconnu finalement Zinnia qui lui fit un sourire, illuminant par la même occasion le visage de la créature. Elle était venue la sauver … Cela ne l’étonnait pas, de la part de Zinnia, mais cela lui faisait toujours aussi chaud au cœur. Une fois les androïdes neutralisés sous la main experte de son héroïne, la chancelière s’étonna cette fois de la voir se pencher sur elle pour la soulever, elle qui avait une carrure bien plus massive que la jeune femme. Elle était si forte tout d’un coup, si assurée, un vrai ange surtout dans cette tenue dont elle ignorait l’origine ou la fonction.

Encore un peu affectée par sa blessure et le déroulement de la scène, Yag ne dit mots, se contentant d’entourer le cou de sa sauveuse de deux bras alors qu’elle était portée comme une princesse, bientôt parcourant les cieux de Spark City avec elle. Avant qu’elle ne décolle cependant, la dame de chair tendit son bras vers l’antenne, sa main détachée de son poignet et contenant Voe se transformant en créature déformée capable de bondir et s’agriper à son bras pour fusionner avec elle à nouveau, lui communiquant au passage que l’opération était réussie. Pendant un moment, elle oubliait le chaos qui se déroulait là en bas, se contentant de sourire à l’héroïne, la serrant petit à petit dans ses bras alors que sa blessure avait cautérisé et se régénérait lentement. Son visage tourné vers elle, on pouvait deviner que si elle avait des yeux, elle les plongerait dans ceux de Zinnia pour simplement lui chuchoter un tendre.

« Merci … Partenaire … »

Après quelques minutes, Zinnia vint la déposer sur un toit mas l’atterrissage fut un peu … rude. Elle ne comprit pas tout de suite mais elle tomba au sol alors que l’armure de son amie l’expulsa avec un trop de violence pour que cela soit intentionnellement programmé. Comme toujours, ce n’était pas agréable mais ce n’était pas grave pour elle. Pour Zinnia cependant, c’était autre chose. Lorsque la créature posa un genou à terre pour se redresser, elle remarqua son coéquipier saigner, cracher du sang, blessée ici et là. Immédiatement, elle s’approcha d’elle, les mains tendues vers elle comme pour la saisir, la rattraper si elle devait s’écrouler.

« Ne t’en fait pas pour moi. Tu es plus gravement blessée. » Elle vit Zinnia essayer de se relever pour l’aider mais il était évident qu’elle avait plus besoin de cette aide que la Yamogrienne. De ce fait, elle la laissa faire mais la maintint plus qu’inversement, se trainant avec elle à un coin du toit, les murets entourant les bordures leur donnant un sentiment de sécurité, mais sans doute n’était-ce qu’un sentiment. « Fait plus attention la prochaine fois.  Tu es plus fragile ... Plus précieuse que moi… »

Que cela soit vrai ou pas, d’un sens comme dans l’autre, Yagleadra ne pouvait s’empêcher … De prendre sa partenaire d’avantage en admiration que sa propre personne. Mais cela n’avait rien de nouveau. La baffe de Geleerde avait tenté de rectifier cette mauvaise opinion d’elle-même mais les vieux démons ne quittent leur proie que très rarement.
Yagleadra prit la blessée dans ses nombreux bras pour la laisser se reposer contre son épaule, toute les deux assise, dos aux murs, et sans gêne ni complexe, elle passa ses mains sous les vêtements de l’héroïne, couvrant de ses mains les diverses blessures, la tenant toute contre elle alors que sa partenaire pouvait sentir une douce chaleur lentement l’envahir, la Tisseuse de Chair jouant de ses pouvoirs pour tenter de soulager sa peine. Des tissus s’adaptant à la biologie de la tireuse venant recouvrir les plaies, travaillant … lentement mais surement. Elle aurait sans doute le pouvoir de la soigner en une fraction de secondes mais cela impliquerait de mêler ses gênes plus profondément avec ceux de Zinnia, chose qui … La terrifie encore. Prudence est mère de sureté et quand bien même elle contrôlait aujourd’hui son corps, quand bien même Voe était là pour s’assurer qu’elle ne dérape pas … Et si elle dérapait, justement ? Elle avait déjà joué une fois avec les forces de la nature et de la biologie et cela lui avait couté son peuple, sa planète … Elle ne supporterait pas une mort de plus sur ses épaules.

Des heures passèrent. Elle ignorait si Zinnia s’était endormie ou non mais elle la gardait précieusement dans son étreinte protectrice, restant calme avec elle, récupérant des émotions qu’elles avaient vécues. Au loin, la nuit tombait sur Spark City et les échos des combats leur parvenaient encore. Des alarmes, des coups de feu … Des grognements ? Cela … donnait un parfum désagréable de fin du monde. Voe la gardait au courant, silencieusement, à travers son propre système, des nouvelles de HOPE. La situation ne semblait guère s’arranger. Si la plupart des unités robotique avaient été désactivées, quelque chose semblait perturber assez le haut commandement pour que l’ordre de tuer si nécessaire a été mit en place. Plus inquiétant encore… La serre semblait défectueuse.

Mais alors qu’elle essayait d’obtenir ses informations, tout ça par le relais de Voe dans ses veines, elle sentit une étrange présence. Quelque chose les observaient et ce n’était pas robotique. Elle restait au chevet de Zinna, lui caressant tendrement les cheveux, ses autres mains ne quittant pas ses diverses blessures alors qu’une créature se dressait petit à petit derrière elles… Et par la même occasion, la queue de Yagleadra, d’habitude plate et imitant la trainée d’une robe, s’enroulait sur elle-même pour petit à petit former une queue plus traditionnelle … et pointue. Un fin filin transparent se mit à ruisseler sur l’autre épaule de la chancelière mais celle-ci gardait un sourire doux, le même qui ne l’avait pas quitté pendant tout ce temps où elle s’occupait de Zinnia … Et au dernier moment, alors que de nombreuses paires de crocs s’approchaient du crâne de l’agent, un bruit à la fois cassant et humide, assez violent retentit. La queue fait d’os de Yagleadra s’était plantée dans le crâne du monstre derrière elles, avec un angle qui lui permit de transpercer une grande partie du long crâne de la chose.

Le monstre s’imobilisa, probablement mort sur le coup mais après quelques secondes, Yagleadra se mit à grimacer, à se crisper un peu. Sa queue … le bout de celle-ci se détacha complètement, fondant, un liquide visqueux et aux teintes verdâtre  ruisselant tout le long de son appendice et la brulait au passage dans une légère vapeur. Lorsque la pointe se détacha, fonda, l’imposante masse du monstre tomba en arrière, le bruit de sa carcasse se fracassant au sol arrivant à leurs oreilles alors que la dame de chair lachait son amie petit à petit, comme … mortifiée par la douleur. Là où, sous un tel traitement, un humain normal hurlerait à la mort alors qu’un de ses bras se retrouvait brulé et dissous par cette matière acide, Yag se contenta de serrer les dents.

« Ah … A-Aah … Qu’est-ce … »

La seconde d’après, Voe se manifesta à travers sa HOPEwatch. « Alerte ! Organisme Xenomorphe : Niveau de danger maximal. Evacuation immédiate nécessaire. Confinement de la zone requise… »

L’IA se mit alors à lister une série de protocole les plus farfelue les unes que les autres, visant ultimement à  dépressurisé la bonne moitié du vaisseau pour le détacher et le laisser voguer dans l’espace. C’était une solution extrême et disproportionnée … Lorsqu’on ne savait pas ce qu’était un Xenomorphe, sans doute. Pendant que Voe semblait lentement perdre l’esprit, Yagleadra, sous la douleur, l’ignorait et préféra venir se cisailler une partie de la queue afin de ne plus sentir la douleur infâme de la matière toxique qui la rongeait. Ce n’est qu’à ce moment là, soupirant de soulagement, qu’elle se tint un poignet, où se trouvait Voe, regardant un peu autour d’elle.

« D-Du calme, Voe ... Q-Qu’est-ce que c’était ? … »

« Organisme Xenomorphe. Prédateurs. Organisme découvert par le peuple Yamogrien. Perte d’une planète colonisable de par leur prolifération. Chasseurs. Tueurs. Force, agilité, résistance supérieur à la majorité des organismes vivant. Sang toxique et hautement corrosif. Esprit de ruche, chasse isolée ou en meute. Reproduction rapide via parasite mortel dans le corps de tout autre organisme vivant. Modèle pour les travaux du scientifique Nydus. »

Cette dernière information ne devait pas parler à Zinnia puisqu’elle était directement destinée à Yagleadra … Nydus était … L’autre survivant. Celui qui avait été isolé sur un vaisseau Yamogrien lors de la grande contamination, celui qui avait également perdu l’esprit, comme Yagleadra, mais qui en comparaison avait été beaucoup plus productif. Il était le créateur de Voe lorsqu’elle le trouva sur cette épave infestée de mutant que son IA dénommé aussi comme des « prédateurs ». Elle commençait à comprendre l’ampleur du danger, au vu des monstruosités qu’elle avait trouvé dans l’un de ses vaisseaux. Sauf ici, les xénos originaux pouvaient se montrer bien plus mortel encore …

Elle s’adressa alors à Zinnia. « Nous devrions rejoindre le quartier générale. Je … J’aimerais essayer de sauver les passengers … Mais je ne sais pas si nous en seront capable. » Au final, c’était plus une question détournée qu’autre chose … Alors que d’autres mouvements se faisaient percevoir dans les ombres et dans les maigres lueurs des poteaux électriques encore fonctionnels dans les rues. Certaines semblaient même avoir été attiré par la mort d’une de ses bêtes …



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Aoû - 9:42
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 58

ID AGENT
Matricule: HO-2303
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t253-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t268-journal-de-l-agent-zinnia#435




Sélection Naturelle


feat.Yagl' !



L'esprit de notre héroïne était confus, égaré, perdu... Rôdant entre les ténèbres de ses souvenirs et la lumière de la conscience. D'affreuses douleurs la tiraillaient un peu partout, émis par les nombreuses blessures qu'elle avait reçue pendant son sauvetage causé par les machines de HOPE qui ne manquaient pas de précision malgré leur corruption.

Zinnia boitait, en tenant ses côtes sanguinolentes dans un désert noir et silencieux. Au loin, devant elle, elle voyait une faible lueur qui semblait disparaître un peu plus à chacun de ses pas. Par moment, une voix féminine douce et chaleureuse semblait résonner en direction de la lueur, une voix familière... Après une longue et épuisante marche, la jeune femme commençait à être épuisé, mais elle pouvait sentir une douce chaleur qui semblait venir s'appliquer sur ses plaies. Soulageant sa douleur dans un premier temps, l'agent se retrouvait bientôt entourer par les flammes. Elle paniquait. Au-dessus d'elle venait d'apparaître Kamilia et Zenos'ama, son monde d'origine et celui de son ancien fiancé qui rentrait en collision, une nouvelle fois, juste devant ses yeux. Notre héroïne ne comprenait pas ce qu'il se passait, son poul s'affolait et elle essayait de fuir, malgré ses blessures, en direction de la porte de lumière qui se trouvait devant elle. Mais c'était alors qu'une main l'attrapait, lui agrippait le bras...

-Où tu vas comme ça... ?

Cette voix... Cette maudite voix... Zinnia pouvait la reconnaître entre mille tellement elle résonnait encore et toujours dans ses cauchemars, son coeur se stoppait net alors qu'elle tournait lentement le visage pour voir celui d'Aldamar, un oeil arraché, la moitié du visage ruisselant de sang et un sourire psychotique dessiné sur le visage. Elle qui avait rêvé de ce moment des milliards de fois, elle se retrouvait tétanisé, terrorisé devant ce destructeur de monde, devant celui qui lui avait tout arraché. Elle tentait de se libérer de son emprise, en vain...

-Maintenant que nous sommes réunis, nous allons pouvoir être heureux...
-L-L-Lâche moi !
-...Tous les deux...
-LÂCHE MOI !
-...Pour toujours...


Il approchait sa main du cou de l'héroïne, toujours un peu plus près, après chaque mot pour finalement se stopper net lorsque Zinnia sentait une main bienveillante lui caresser les cheveux. Douce, amical, chaleureuse...

-Fais plus attention la prochaine fois. Tu es plus fragile ... Plus précieuse que moi...

Cette voix, c'était celle de Yagleadea qui résonnait autour de cet océan de flamme illusoire. Zinnia sourit à ses mots, ils lui redonnaient de la force, la force de se battre... Relevant son, aujourd'hui légendaire, regard glacial vers le spectre qui la retenait, elle allait lui caler un coup de pied dans les parties, lui faisant immédiatement lâcher prise alors qu'il tombait au sol, alors que l'agent se retourner vers la porte.

-Je n'ai que faire de tuer une illusion.

Sur ses mots, notre amie eut une très mauvaise impression, comme si quelque chose ce passait dans le monde réel. Serrant les dents, et les poings, elle se décidait finalement à sortir de sa léthargie.

Yagleardra était blessé, sa queue arrachée et un cadavre fumant à ses côtés. Elle discutait avec son IA tandis que Ra regardait nerveusement autour de lui. Zinnia se redressait doucement, une main sur son front... Son prototype d'armure assisté accentuant les sens du porteur n'était pas du tout au point et elle en ressentait bien les effets secondaires en ce moment même. Cependant, l'heure n'était pas aux lamentations et la Heimkiir due rapidement dégainer son arme pour tirer une rafale de cinq tirs d'énergie directement dans la tronche phallique d'une des créatures qui sautait dans le dos de Zinnia et sa partenaire.

Yag' était à bout de souffle elle aussi et elle proposait un repli vers le QG de HOPE ce qui semblait être une assez bonne idée au vu de la situation, même cela risquait d'être assez compliqué dans l'immédiat au vu du nombre de créatures qui semblaient se balader entre les infectés et les machines encore en marche...

Dans tous les cas, la petite équipe épuisée devait déjà se replier à l'intérieur du bâtiment sur lequel elles se trouvaient, barricadant la porte derrière elle pendant que la petite machine dorée consultée les plans du vaisseau-monde mit à sa disposition par l'organisation.

« Au vu de l'instabilité du système de téléportation, je propose que nous passions par les conduits de maintenance. Cela sera plus long, et pas moins dangereux, mais nous devrions pouvoir rejoindre Headquarter et la QG en passant par là. »

S'engouffrant dans les couloirs à moitié désert du vaisseau, une pression énorme apparu alors subitement, une ombre survolant le vaisseau-monde, paralysant de peur et envoyant notre héroïne au sol. Tout semblait être finit, HOPE était finit... L'Heimkiir avait le sentiment de revivre, une nouvelle fois, la destruction de son monde... C'était alors qu'une chose étonnante et impossible à prévoir se passait, la créature géante disparu tandis qu'une voix commençait à résonner...

Forte, grave, puissante, Zinnia avait beau boucher ses oreilles du plat de ses mains, rien n'y changeait, la voix restait là, parfaitement audible... C'était l'Ainé, l'ennemi de HOPE et de l'univers d'après ses derniers qui venait de sauver l'équipage encore debout du vaisseau.

Usant de sa prestance, la créature millénaire expliquait son point de vu sur la mission présentée par HOPE et son avis sur Mère... Des notions bien abstraites pour notre héroïne, qui ne croyait pas en ce genre de chose, même si elle devait bien avouer que sa confiance en l'organisation c'était littéralement effondré durant ses récents événements.

Finalement, l'ennemi mortel de HOPE ce présentait comme le sauveur qui reviendrait vers eux à un moment ou à un autre, tel une fatalité qui ne pouvait être que retarder, laissant les créatures qu'il avait sauvé empli de doutes et de questions.


Résumé et stat:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rebirth Universal :: ARC :: ARC 0 : Déchéance :: Aventure :: Dégénérescence-