AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Derniers sujets

50 nuances d'emmerde plus sombre

 :: ARC :: ARC 0 : Déchéance :: Aventure :: Dégénérescence Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 27 Juil - 0:13
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 127

ID AGENT
Matricule: HO-8755
Voir le profil de l'utilisateur

50 nuances d'emmerde

Naïcel, Nyris & Geleerde




L’enfer. Voilà dans quoi Nyris était plongé en ce moment même. Naïcel qui semblait perdre la vie dans ses bras. Geleerde qui ne répondait plus à ses appels. Favaro et les autres, aux prises avec des Affectés et des Androids. Impossible. Ils risquaient de tous les perdre maintenant. Inconcevable. Inimaginable.



A̵͉͙͑͛l̶̹͘͝ŏ̶̜̽ͅr̵̗͚̓̓s̴̱̝͂̀,̴̈́͝ͅ ̴̹̻̂s̷͓̤͋͆ǎ̵͉̈́͜u̴͙̔v̴̧̻͐͗e̷̜̰̐͝-̸̼̈́͛ḽ̵͠ē̴̢̘̍s̶̟̠̀ ̷̞́͐-̷̘͛́_̵̯̅-̶͚̿_̵̢̗͗̀-̸̥͙̈͛ ̷̠̹̀͌ą̴̫́v̷̺̏e̵̻͘c̸͚̐ ̴̮͝-̸̨̮͇̻̦͚̖̟͇̻͇͚̗̭̋͒͛͆͆̄̎͌̓͑̀̚̕͘͜_̷̱̤̱̠̓̋̐̐͗̀ò̸̢̯̼̝̲̊͋̈͐͋̽̒̂̒̿̀͠(̷̡̝̱̙͈̮͙̃͒̊̅́̀̀́̏̌̽̾͆̔̂̅̍͝͝_̴̡̭͙̺̹͔̤͎͔͎͇̙͎̦̼̲̲̟̘̝̓͂̏͐̅͗̽̃̄̀́͂̏́̿̚̚͝ͅ




Nyris hésita. Sa mâchoire se serra en même temps que sa respiration se saccada. Il voyait trouble, mais pensait claire. Dans cette situation, à ce moment précis, il allait devoir faire l’Impensable. Après toutes ces années, après avoir donné sa parole, après s’être promit de ne jamais rompre ce serment, il se parjurerait. À contrecœur.

J’acc-...


TING-GELING


L’iris de Nyris grossit de soulagement. Son corps se relâcha pendant qu’il serrait celui de sa soeur contre le sien. Heureusement qu’elle était inconsciente, il ne voulait pas qu’elle puisse le voir pleurer pour elle. Il se reprit vite, séchant ses larmes pour une expression qui convenait plus à la situation. Le rouge sourit en fixant les Androids qui l’entouraient.

Toute cette agitation a dû vous faire chauffer les processeurs.


Une aura rouge enveloppa le corps des jumeaux. Une chaleur intense se dégagea d’eux. Les Androids se mirent à tirer en rafale et chaque tir atteignait bien leurs cibles. Nyris et Naïcel se retrouvaient criblés des décharges des lasers, mais ils ne ressentaient aucune douleur. Car ils avaient déjà cessé d’exister.

Heureusement, je connais quelqu’un qui a un très bon Cooler.


Les corps des deux jumeaux disparurent dans l’aura.

Laissez-moi vous le présenter.



MUSIQUE


L’aura prit alors une couleur bleue très caractéristique d’un certain mage. Un froid sans nom s'abattit alors, faisant s’évanouir les Affectés aux alentours à cause de la soudaine différence de température. Une silhouette fit alors son apparition au milieu de la scène. Mais avant que les logiciels de reconnaissance des Androids ne puissent l’identifier, un énorme bloc de glace se créa au-dessus d’eux. Craignant pour leur intégrité physique si l’objet flottant tombait, les robots bondirent en arrière pour se mettre en sécurité. C’est à ce moment que le bloc se divisa en plusieurs lances de glace qui arrosèrent violemment la zone d’une pluie continue… Et mortel. Affectés et Androids furent soudainement transpercé par ses armes froides. Aucun ne pouvait y réchapper dans un rayon de 30 mètres. Et comme pour accueillir leur victoire, lorsque les lances atteignaient leurs cibles, elles ouvraient les bras.

Une ombre s’extirpa de l’aura lumineuse qui s’arrêta immédiatement. Le bloc de glace la suivit, déplaçant la zone couverte par les lances et faisant plus de victimes. Mais cela ne s’arrêtait pas là, car le vent se mit à souffler. Une tornade se créa non loin de la zone où se trouvait Favaro et les Agents, éloignant ainsi ses agresseurs de lui. Ce dernier se redressa en essuyant le sang qui coulait sur son oeil.

Pas trop tôt !


Nashar venait de réapparaitre, et avec lui, sa puissance totale et maîtrisée. La division guérissait de tous les maux, même ceux des deux entités qui s’étaient réunis. Commandant l’air et la glace, une tempête naquit sur sa volonté, dans la rue où un massacre allait commencer.

Je suis peut-être Agent de HOPE, mais je reste l’Empereur de toute chose. Je ne tolérerais pas que mes proches sujets soient blessés. Cet endroit sera votre tombeau, et c’est moi, votre juge, juré et bourreau qui vous le dit.


Des colosses de glace se créèrent. Difformes et lourds, ils s’élancèrent dans la mêlée, écrasant indistinctement tous ce qu’ils voyaient. Mais ils n’étaient pas invincibles. Lorsque des Androids s’apprêtaient à les détruire, ils explosaient, ravageant la zone de morceaux tranchants de glace, propulsée à grande vitesse.

C’est ça. Luttez pour votre simili de vie. Mais vous n’êtes que des boites de conserve rêveuse, qui combattent sur un champ de bataille où je règne en maitre : la Réalité.


Les sens de Nashar détectèrent quelque chose d’intéressant, non loin. Un sourire carnassier se dessina sur son visage, qui exprimait déjà parfaitement sa joie de pouvoir laisser libre cours à sa violence. Il s’approcha donc de la scène atypique qu'il avait repérée, en prononçant des mots qu'il était certain que le destinataire entendrait.

Démon. Toi qui dors dans ces moments de crises. Sache que tu me déçois. J’en attendais beaucoup plus de toi. Mais je présume que je ne peux pas juger, car je n’étais pas là. Alors...


Il tendit la main, un flash lumineux apparut et un objet s’y déposa.

Vois cela comme la quittance d’une de mes nombreuses dettes envers toi.


De forme rectangulaire, l’objet brûla pour ne laisser que des cendres... Et une cigarette.

Je ne cautionne pas cela. Mais de ce que je ressens, c’est la merde sur le vaisseau, nous n’avons pas le temps pour les simagrées.


Il jeta la cigarette droit dans la bouche de Geleerde, maintenant en face de lui.











Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Juil - 21:34
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 188
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde











Retentissante depuis des heures, l'alarme ne cesse de prendre de l'ampleur. Les dégradations causées par les Androïds et les Affectés infligent un accablant constat et spectacles aux Agents. Submergés par leur nombre et la non-existence d'un remède éventuel, la situation pousse lentement le Conseil à prendre sa plus grave décision : abandonner les victimes du Syndrome aux griffes de la Mort.


Si les soldats mécaniques du vaisseau-mère ont presque tous été désactivés, certains restent campés à leurs positions. Pourquoi ? Impossible à savoir. Les dernières heures passées sur HOPE n'étaient rien de plus qu'une série d'embûche au goût amer et incompréhensibles. Comment une simple poussière de Pulsinar pouvait-elle causer tant de dommages envers la soit-disant Organisation la plus prolifique de son siècle ? Tout ceci paraissait d'une absurdité innommable.  


* * * * * *


Abandonnée une fois encore pour un choix qu'elle pensait juste. Trahir pour mieux servir. Se damner pour être sauvé. Une fois encore, Geleerde n'avaient plus la compagnie de ses alliés. Assaillie de toute part par la horde d'assoiffée, elle se retrouvait seule, combattant une armée de victime dont les corps chutaient les uns après les autres. Vivants, ils l'étaient toujours... Pour le moment.



Je condamne ton avenir.

Ne pas tenter le Parjuré.



La bataille durait, persistait, pendant que ses organisateurs admiraient ce qu'ils venaient de créer. Spectacle macabre. Sombre comptine de l'Obscurité la plus noire et meurtrie qu'aucun récit n'osait peindre avec digne précision. Le bourreau y fait son office, arpentant les cauchemars et les peurs, condamné à enticher son honneur.  



Je blâme tes choix.

Échapper à la Brume.



Laisse moi te poser la question encore une fois...



Au fond d'elle, elle savait. Contenir cette soif de sang ne pourrait bientôt plus être possible. Ce désir de destruction. Cette avidité perfide de se nourrir. De les nourrir. Cela avait été écrit depuis si longtemps, si... Longtemps.


Trahir a toujours été ta seconde nature.



Commettre l'irréparable. Vendre son âme. La lune se teint d'un rouge sanglant. Les rires se meurt. La vie dépérit sous ses doigts. La sentence s'échoue sur le creux de sa nuque. Combien de temps ? Combien de temps encore ? Ses mains tâchées à la couleur de son iris. Son esprit s'embrume par le mépris. Son cœur rongée par les délices de la toute puissance. Sa chute. Sa condamnation.  
   


Je proscris tes fautes.

Oublier le Monde des Songes.



Les faibles pouvaient mourir.



Je bannis ta rédemption.





Les faibles devaient périr.


* * * * * *


Sortant de sa torpeur mentale, l'hybride daigne reprendre conscience avec la réalité. Sa paume se resserre sur le cou de l'affecté qu'elle venait d'attaquer par réflexe. Abandonnant sa proie, un sourire se dessine sur son pâle visage lorsqu'elle hume le soudain froid ambiant.


Elle ne contenterait pas le Parjuré aujourd'hui. Pas cette fois.


Elle s'approche de lui. Calme. Fière. Lui faire plaisir en avouant une parcelle de faiblesse n'était pas toléré. Pas entre eux. Son regard s'attarde sur sa silhouette. Son aura s'amplifie à la vue de la sienne. Un nouvel affrontement, un nouveau défi. Une bataille éternelle dont ils jouissaient à retarder l'échéance de sa conclusion funeste. Le bleuté se dit déçu par le Démon. Quelle ironie. Lui qui se sait condamné ne pouvait prétendre être meilleur. Elle en avait fait le serment. Par delà les contrées noircies par leur péché commun. Au delà des terres qu'ils ont parcourus ensemble.    


- N'inverse pas les rôles, Empereur. De nous deux, tu restes celui qui déçoit toujours.



Rattrapant la cigarette d'un geste sec de la main juste avant qu'elle ne se loge entre ses lèvres, la louve la plaça à sa convenance. Nashar avait toujours eu cette fantaisie de soigner ses entrées au millimètre près. Une habitude qu'elle avait malheureusement acquis avec le temps. Le côtoyer aussi longtemps n'avait pas aidé à cela. Et telle sa propre réflexion, le bâton de mort s'enflamma...





Ainsi que son âme.




- Toi qui nourrit les démons, il te faudra plus que ça pour t'acquitter de tes dettes.



La fumée couleur cendrée enveloppe son visage d'une divine harmonie paradoxale pendant qu'elle continue de le fixer avec intensité. Son cœur rate un battement tandis que le poison se déverse dans son corps. Le temps cesse d'exister à nouveau. Sa bestialité reprend le dessus. La Trompeuse de Mort renaît dans les flammes tandis que leurs assaillants cessent de bouger. La peur ? La crainte ? Elle contrôlait tout cela.   


- L'Enfer nous appelle depuis si longtemps toi et moi.



Elle se retourne, colle son dos contre celui du mage. Les souvenirs remontent, son sourire s'étend. Jouer la comédie dans ce théâtre nommé l'existence est si facile. Un murmure s'échappe de ses lèvres. La première ligne du troupeau convulse avant de s'échouer à même le sol du vaisseau, leurs corps devenant poussière au contact.  

- ... Mais je suppose qu'il devra encore attendre notre arrivée.





Résumé & Stats:
 


Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Juil - 16:17
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 127

ID AGENT
Matricule: HO-8755
Voir le profil de l'utilisateur

50 nuances d'emmerde

Solo




Très vite, la rue qui grondait d’Affecté et d’Android semblait plus claire. Et c’était tout à fait normal : aucune armée ne résistait bien longtemps à Nashar, alors quand il était accompagné de Geleerde, véritable personnification du trépas, les chances de victoire adverse passaient d’improbables à nulles. Surtout quand la louve déchaînait sa force de cette manière. Le bleuté la regardait se battre, pendant que ses golems le faisaient pour lui. Il avait arrêté sa pluie de lance de glace, qu’il avait jugé trop tape-à-l’oeil. De plus, les autres agents présents s’étaient rapprochés d’eux ; il valait mieux ne pas les tuer inutilement.

Mais n’allez pas croire que Nashar ne faisait qu’épier la macabre danse de la Mort, non. Il écoutait aussi le résumé de la situation, délivré par Ronda. Des malades, des Androids et dernièrement… Des xénomorphes. Le bleuté ne savait pas ce que c’était, mais les informations de HOPE laissait à croire qu’il s’agissait d’envahisseur. Parfait pour l’Empereur Conquérant. Il se délecterait de sa première victoire sur une race extraterrestre en festoyant de leur chair… Si elle était comestible.

Les cendres des victimes de la Marcheuse de Mort s’envolèrent, tandis que les Androids se retrouvaient compressés par des bras de glaces. Étrange retournement de situation : la guerrière au corps à corps utilisait des capacités de mage et le mage des capacités de corps à corps. En quelque sorte. Nashar ne put s’empêcher d’y penser en souriant.

La zone serait sécurisée en moins d’une heure à ce rythme. Les autres Agents avaient d’ailleurs pris une pause, à côté de l’Empereur, qui ne faisait que superviser le travail de ses soldats sans conscience. Ils pansaient leurs plaies. L’un d’eux s’était fait mordre l’avant-bras et avait préféré se le couper pour éviter la propagation du syndrome Pulsinar. Ses collègues lui prodiguaient les soins adaptés, remettant leurs propres soins à plus tard. Ils étaient en sécurité ici, la rue devenait de plus en plus sûre à mesure que Geleerde s'amusait. Favaro s’approcha du bleuté et l’imita en observant la louve quelques instants.

Bah bordel, comment une clope peut lui donner autant d’énergie ?


Lucky Strike. Pas trop fatigué toi ?


Favaro se frappa les épaules avec son poing, pour essayer d’évacuer une bien trop grande pression, puis répondit.

Je suis à deux doigts de vouloir être muté à Val avec Mortik pour me reposer… Mais ça aurait pu être pire, j’ai encore mon bras moi…


Hey !


Cria l’Agent amputé.

Oups, désolé ! Bref, c’est pas la forme, mais on doit faire avec. Ahum… Mais dis-moi…


À chaque division ou réunion, mes blessures et celles des jumeaux sont soignés. Ils iront bien la prochaine fois que tu les verras.


À ces mots, le bleuté s’enleva une écharde de l’index droit. Le minuscule morceau de bois mauve lui fit perdre une goutte de sang. Soulagé, le roux se détendit.

Reposez-vous pour l’instant, les immortels prennent les choses en main.


******


La rue était maintenant presque exempte d’agitation. Le bâtiment détenant le purificateur d’air était maintenant facilement accessible, même si les communications via les HOPEWatch étaient toujours impossibles. Un HZ, d’après Favaro. Nashar laissa ses sens parcourir la zone et détecta bien un groupe de boite de conserve, à deux pâtés de maisons. Il indiqua la zone aux Agents, puis leur donna un golem dont la mission s’achèverait uniquement lorsque les corps métalliques seraient en miette. L’Agent amputé, quant à lui, reprit rapidement du poil de la bête et accompagna la petite escouade. Les soins de HOPE, un miracle. Favaro prit la tête de la troupe et ils allèrent affronter l’Androids Conscient.

Nashar n’était pas allé avec les autres Agents afin de se retrouver seul avec Geleerde. Il attendit que la louve soit parfaitement calme pour l’aborder, les mains dans les poches.

Ce Jevast ne t’a vraiment pas raté. J’ai perdu sa trace à Nefyria, mais mon petit doigt me dit qu’on devrait le trouver à Solarii. Enfin, tout se trouve à Solarii. Du moment qu’on y met le prix.


Le bleuté se retrouva face à la louve. Le rouge et le bleu de leurs iris respectifs se mélangèrent dans chacun des regards, pour offrir à l'autre une teinte nostalgique.

Ça fait longtemps qu’on n’avait pas été sur un champ de Bataille, toi et moi. Si je ne m’abuse, la dernière fois tu m’avais coupé une jam-...


Un bruit. Une présence. Une énergie hostile. Un grognement. Suivi d’un autre. Puis d’un autre. Les sens de Nashar l’informaient qu’il s’agissait d’adversaires inédits, jamais affrontés auparavant. Il en conclut que c’était ces fameux xénomorphes. Des prédateurs… Chassant en meute ? Non, de ce que le bleuté avait pu lire, ils étaient plutôt solitaires. Quelque chose les attirait… Et à en juger par le groupe qui avait  discrètement encerclé les deux Agents dans l’ombre, c’était eux. L’Empereur revêtit son plus beau sourire carnassier.

Ma prime de mission que j’en bute plus que toi.




Résumey:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Juil - 23:38
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 188
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde








La liberté.

Geleerde l'exprime avec aisance et volupté. Plus de limite. Plus de contrôle. Les griffes du Parjuré ne pouvaient plus l'atteindre désormais. Pas tant que Geleerde pouvait contrôler son propre flux de vie et échapper à la Brume. La tâche été toutefois devenue bien plus complexe à mener depuis le traitement administré par Jevast. La louve savait qu'elle allait devoir ruser une nouvelle fois de plus pour conserver son statut de Trompeuse de Mort.


- C'est que j'ai presque de la peine pour lui quand on le retrouvera.



Répondant au mage de glace, elle prit quelques secondes de repos se voulant méritées. D'un geste sec, Geelerde fit craquer ses épaules et sa nuque, avant de le fixer, sourire au coin. Le bougre n'avait pas tort quant au fait qu'ils n'avaient pas côtoyé la guerre ensemble depuis des lustres. Certes, quelques missions pour HOPE avaient bien vu le jour durant lesquelles ils étaient coéquipiers, mais cela ne ressemblait qu'à une simple routine de travail depuis ces derniers mois. Bien loin de ce qu'ils avaient pu connaître par le passé donc.


Quelques souvenirs remontèrent instinctivement à cette idée. Particulièrement ceux durant lesquels ils s'étaient affrontés l'un l'autre. Autant le dire : ce genre de souvenir s'avérait particulièrement... Nombreux à ce niveau. Hélas, la présence de nouveaux venus vint gâcher ce bref instant de paix. Des Xénomorphes, à en croire l'odeur. Allons bon, c'était quoi ces conneries encore ? Y avait pas assez de problèmes à régler sur HOPE déjà pour qu'ils se coltinent ça en plus ?


Un regard au loin et mains sur les hanches, l'hybride observa les cachettes des créatures se voulant discrètes. Combien de fois ce genre de chose avait déjà pu arriver ? S'attirer des emmerdes, c'était bien une habitude chez eux. Soufflant rapidement sur l'une de ses mèches rebelles afin de l'éloigner de son visage, elle ajouta à l'attention du bleuté :


- Deal. Mais je compte aussi les intérêts si tu perds : ta prime suffirait pas pour ce que tu me dois déjà~




Résumé & Stats:
 


Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Juil - 20:01
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 127

ID AGENT
Matricule: HO-8755
Voir le profil de l'utilisateur

50 nuances d'emmerde

Solo



Nashar sourit à la dernière remarque de Geleerde. Toujours à surenchérir. Fort bien, il exigerait plus que de simples crédits une fois sa victoire posée. Se séparant de la louve, le bleuté piqua vers l’endroit qui concentrait le plus d’énergie de Xénomorphe. Il finit donc pas entrer dans un hôtel de luxe. Le rez-de-chaussée l'infrastructure se composait de diverses pièces, d’un hall ainsi que d’un grand escalier au milieu de celui-ci. Les étages supérieurs semblaient aussi grands, mais aucune forme de vie Alien n’y était. Non, elles étaient toutes ici.

L’Empereur s’avança lentement vers l’escalier pour s’arrêter sur la seconde marche. Il sentait les présences autour de lui, les mouvements des ombres, les bruits au plafond. Pourtant, il ne bougeait pas d’un poil. Il était seul, sans golem ou Geleerde pour le protéger. Il pouvait maintenant céder à un peu plus de bestialité que la normale ; personne ne le verrait entacher son image.

Le premier Alien tomba du plafond. Voulant écraser Nashar, il se plaqua contre le sol. Pas fou, le bleuté avait simplement esquivé en se mettant plus haut dans l'escalier. La bête hurla, d’autres spécimens se montrèrent, accompagnés d’Affectés attirés par le raffut. Un sourire démoniaque naquit sur le visage de l'Empereur et une lame de glace se créa dans chacune de ses mains. Le spectacle pouvait commencer.

***


Nashar se rendit à l’endroit où Geleerde était. Elle combattait encore, et à en juger par sa tenue encore plus délabrée qu’en temps normal, elle avait aussi compris que le sang de ses choses était corrosif. Le bleuté l’avait également appris à ses dépens, sacrifiant sa cape de Général préféré en guise de paiement pour la leçon.

34 lézards et 15 affectés.


Annonça-t-il fièrement. Il adorait montrer sa supériorité, encore plus à la louve. Le nombre de défaites qu’elle lui avait fait subir supprimait toute humilité qu’il aurait pu avoir à son égard.

Mais coupant court à la discussion qui suivit, un message se diffusa sur les HOPEWatch.

Geleerde ? Nashar ? Ya quelqu’un ?


Le bleuté répondit à l’appel. Si les communications étaient de retour, cela voulait dire que le HZ avait été vaincu. Peut-être.

Si c’est pour parler chiffon, non, y a personne.


Un long moment de silence survint. Ce n’était pas normal venant de Favaro. Puis, lorsque la suspicion fut trop présente, le roux répondit en chuchotant.

Xéno… Plein... Aide… ASAP.


Favaro qui parlait bas en disant le moins de mots possible ? La situation devait être grave. Sans même un regard pour la louve, le bleuté annonça :

On arrive.





Résumey:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Aoû - 21:47
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 188
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde







Le bras salement amoché par le sang corrosif des Xénomoprh, une partie des vêtements et de la peau de Geleerde fut donné en pâture aux créatures de l'espace. Les brûlures, bien que pourtant importantes, semblaient être banales aux yeux de la louve. Pour ainsi dire, elle en avait même stoppé le processus, son avant-bras redevenant presque à la normale. Après, c'était aussi un peu de sa faute : quelle idée de balancer son poing en plein dans la gueule d'un xénomorph ?


Finalement rejoint par le bleuté, l'indomptable posa ses mains contre ses reins afin de s'étirer, non sans un certain sourire aux paroles de son coéquipier. Qui pouvait dire, hormis lui, si le score qu'il prétendait obtenir était correct ? Difficile d'en vérifier la source, après tout. À moins que le connaissant, Nashar s'était fait une joie de congeler une partie de ses victimes, laissant à tous la possibilité d'admirer son haut fait. L'air de faussement réfléchir, Geleerde pointa son index vers son menton, les yeux au ciel.
 

- 42 bestioles...



Toujours dans sa réflexion, elle claqua des doigts, soudainement prise d'épiphanie. Au même instant, quatre affectés non loin d'eux vinrent soudainement se faire attraper par des bras osseux sortant à même du sol, les ramenant à eux, pour ensuite disparaître dans une mare sanglante.  


- ... Et 17 zombards~



Hélas, l'amusement semblait déjà prendre fin. Par l'intermédiaire de Favaro, leur ami commun fit savoir la gravité de sa situation actuelle. Allons bon, ils allaient devoir jouer les justiciers maintenant ? Comme c'était cocasse. Sans y répondre, Geleerde s'approcha d'une voiture abandonnée pour s'y installer avant d'adresser un signe de la main à l'Empereur.  


- ça te tentes un road trip, le bleuté ?~



* * *


La catastrophe. Pure et dure. S'il y avait une chose à ne pas faire, à ne surtout pas commettre... C'était bien laisser Geleerde conduire. Tentant - difficilement - de contrôler l'engin en sa possession après que Nashar avait accepté sa proposition de co-voiturage, la louve ne maîtrisait définitivement pas son véhicule. Du coup, afin d'éviter la collision avec quoi que ce soit - autre que des zombards ou du xéno - l'hybride avait pris la décision de rouler... Vite. Très vite. Trop vite. Pour son plus grand plaisir. Ou non. Allez savoir.


Évidemment, comme tout le monde s'en doutait déjà, l'Empereur qui avait toujours eu pour habitude d'être passager plutôt que chauffeur, n'allait certainement pas prendre la place de Geleerde. Oh que non. C'était bien trop jubilatoire de voir notre louve en plein déboire.


N'est ce pas, Nashar ?


Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 0:07
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 127

ID AGENT
Matricule: HO-8755
Voir le profil de l'utilisateur

50 nuances d'emmerde

Solo



Non. Nashar ne s’inquiétait pas pour Favaro. Loin de là. Il en voulait après son porte-monnaie. Il devait se serrer la ceinture en ce moment et le roux était une banque des plus arrangantes. Un crédit sans taux et… Sans obligation de remboursement. Un partage de fond commun, en soi. Le bleuté ne savait pas d’où il tenait sa fortune, mais il en avait. C’était cela, les crédits de Favaro étaient en jeu, l'Empereur ne pouvait pas rester là à ne rien faire.

Aussi, il embarqua dans la voiture de Geleerde, sans se rendre compte qu’il était plus rapide de survoler la zone. Il fallait dire qu’en plus de l’urgence, il était encore un peu agacé de sa défaite face à la louve. Battu de quelques Xénomorphes. Pff. Confortablement installé dans le HOPEber, il laissa la louve piloter l’engin.


Geleerde accéléra sans s’arrêter. C’était simple, le bleuté ne la vit pas toucher une seule fois la pédale de frein. Pire encore, elle ne ralentissait pas pour prendre ses tournants. Il ne savait pas par quel moyen ils ne s’étaient pas encore écrasés dans les immeubles en bordure de route. Le coeur de l’Agent palpitait si vite qu’il semblait donner le rythme à un opening d’anime des années 1990.

VA MOINS VITE BORDEL DE CUL !


Cria Nashar, beaucoup moins sûr de lui. Une horde d’Affecté apparut droit devant eux, alors qu’ils commençaient une ligne droite. Ils courraient à l’accident s’ils percutaient le tas de malades. Le bleuté concentra toute sa force magique à l’avant de la voiture pour lui greffer une sorte de chasse-neige. L’instrument de fortune réussit à frayer aux Agents un chemin dans la foule, jusqu’à la transpercer de part en part, arrosant le sol de sang et d'organe des malheureux.

T-T-TU ! NE ! CONDUIT ! PLUS ! JAMAIS !


Mais ils n’étaient au bout de leurs peines : une impasse face à eux, et la distance les séparant du mur finissant la route ne permettait aucun freinage. Nashar réagit le plus rapidement qu’il put et créa une route sous les roues du véhicule. Cette route s’éleva pour que les Agents puissent passer au-dessus du mur, à la manière d'un tremplin, mais paradoxalement, ils n’allaient pas assez vite !

Durant une microseconde, l’Empereur crut qu’il allait devoir se diviser de nouveau pour se soigner, mais un coup de main miraculeux leur vint en aide. Littéralement un coup de main. Plus démoniaque que miraculeux, certes. Mais c’était déjà bien. Un des bras de mort de Geleerde, un très grand, vint percuter la voiture pendant qu’elle était dans les airs, la propulsant encore plus haut et évitant de justesse la collision. L’engin continua sa course endiablée, pendant que sa conductrice semblait adorer ce qui se passait.

Tu es folle ! Je peux mourir moi je te signal ! RALENTI BORDEL !


Une explosion vint soudainement couper l’amorce d’une dispute. Un nuage de fumée s’éleva… De l’endroit où se trouvait Favaro !


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 1:16
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 188
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde








S'il y avait bien des choses que la louve appréciait au plus haut point, c'était bien de faire sortir Nashar de son statut d'Empereur à l'allure si soi-disant parfaite. L'entendre hurler presque à la mort, les mains vissées partout là où il pouvait à l'intérieur du véhicule, l'hybride ne pouvait s'empêcher de s'esclaffer en le regardant. Lui qui prenait toujours extrêmement soin de son apparence, passant par le physique aux mots qu'il employait, voilà qu'il était maintenant en pleine crise d'angoisse. Autant dire qu'elle pouvait presque sentir les palpitations de son cœur dans le creux de sa propre main. À moins que ce ne soient que les secousses de la voiture. Allez savoir !


- Que pensez-vous de votre ballade, Empereur Nashar ?~



Ses lunettes de soleil parfaitement en place et cheveux au vent - l'une des vitres avait été malencontreusement détruite - elle se retrouvait à hurler également pour pouvoir se faire entendre. Sourire presque fou au visage, il était certain que lorsqu'elle était en compagnie de Nashar, c'était clairement le festival. Mettez ces deux-là au même endroit et vous pouviez être sûr que les ennuis arriveraient aussitôt. Et c'est d'ailleurs pour ça que nous pouvions dire : Merci HOPE d'avoir ramené ses deux énergumènes ici !


Fort heureusement pour eux, Nashar avait eu tout de même la lucidité de consolider le HOPE'ber, envoyant aussitôt valser les pauvres victimes à leur passage. Après une énième protestation du bleuté, l'indomptable releva l'une de ses mains afin de la coller contre son oreille tout en continuant d'observer la route, sourire aux lèvres :


- Que dites-vous ? Que je dois aller plus vite ? Oh et bien... Je suppose que je n'ai pas le choix !



Exécutant la demande de son partenaire, Geleerde augmenta la vitesse du véhicule, riant clairement aux éclats en même temps. Bordel, si on lui avait dit plus tôt que conduire pouvait être aussi... Jouissif, elle aurait passé son permis ! En soit, ce n'était pas si compliqué que ça : suffisait simplement de rouler vite et en ligne droite. Un jeu d'enfant, en gros.


Aussi, lorsque Geleerde s'engagea sur le tremplin improvisé, elle ne pu s'empêcher de lever les bras, un peu comme lors d'une pente dans un grand huit. Seulement, durant son action, elle ne remarqua pas qu'elle venait de former deux trous bien visibles de la taille de ses poings contre le plafond du véhicule, laissant ses mains en ressortir de l'autre côté. Oups.


- Bah quoi : j'croyais que t'aimais ça de t'envoyer en l'air ?!



Oh putain. La blague de mauvais goût. Aheum.


Retombant finalement sur la terre ferme, la violence fut telle qu'ils subirent tous les deux un sursaut par la même occasion. Les mains à nouveau libres, la louve reprit le contrôle du HOPE'ber autant qu'elle le pu. C'est-à-dire pas du tout. Encore une fois, Nashar ordonna à l'hybride de ralentir, ce qui eu pour conséquence que l'impatience de la louve fut plus forte que son propre amusement.


- Si j'avais demandé un Mortik comme copilote, je l'aurais appelé lui ! Alors ferme bien ta gueule et laisse moi conduire en paix !



Heureusement pour le reste du monde, l'explosion non loin eue raison à ce début de dispute, contraignant à la louve de finalement s'arrêter. Jetant un regard vers leur destination, Geleerde plissa un instant des yeux pour observer au travers de la fumée, espérant y trouver le rouquin. Hélas, elle ne remarqua qu'une horde assoiffée, se ruant à une vitesse folle vers eux.


- Yosh. Deuxième round.



Sourire carnassier aux lèvres, Geleerde fit marche arrière aussitôt, prête à rejoindre leurs petits camarades de fortune... Ou du moins, c'est ce qu'elle aurait espéré.

SBONG !

Sbong ?


Tournant la tête derrière elle, la louve retrouva sur le pare-brise arrière de la HOPE'ber, non pas un zombard, mais Favaro. Le visage littéralement échoué contre l'arrière de la voiture.


Sous-objectif de mission... Achevé.



Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 2:37
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 127

ID AGENT
Matricule: HO-8755
Voir le profil de l'utilisateur

Du côté de Favaro...

   




Música


Favaro quitta Geleerde et Nashar pour aller s’occuper de l’Android HZ qui brouillait les communications. Menant une équipe de deux autres agents, ils se frayèrent un chemin entre les affectés et les Androids lambda qui pullulaient dans la zone. En se fiant à un simple détecteur de signal, ils purent détecter l’épicentre de la zone de brouillage et y arrivèrent sans trop de mal. Il s’agissait d’un stade, dédié aux cybersports, des sports entre le vrai sport et la réalité virtuelle.

Mais ce qu’ils y découvrirent dépassait l’entendement. Une armée d'Androids se battait contre… Une marée de... Créature ? Alien ? Yeah, appelons ça des Aliens. Des aliens ! Qu’est-ce que c’était que ça !? Ils avaient l’air particulièrement agressifs en plus. Favaro réfléchit une seconde. Le mieux, c’était de les laisser faire. Au mieux ils s’entretueraient, au pire, il n’aurait qu’à affronter un seul des camps. Bien décidés à en profiter pour se reposer, les trois hommes restèrent en retrait, assis dans les gradins. Ils analysaient bien sûr la scène, étant prêts à affronter le gagnant.

Les Androids tiraient sur les Aliens, qui se relevaient quasi systématiquement, sauf quand leurs têtes explosaient. De leurs côtés, les unités robotiques ne s’avouaient vaincues que lorsqu’elles étaient réduites en cendre métallique. Certains modèles continuaient de combattre, même une fois mis en pièce. La technologique de HOPE était terrifiante.

Tu donnerais qui comme vainqueur, toi ?


Hm, ces Aliens sont effrayants, mais elles ne font qu’attaquer bêtement. Les Androids calculent et agissent, ils leur sont totalement supérieurs.


Hm, j’aurais pas dit ça, moi. Les Aliens sont imprévisibles, et les Androids ne sont pas prêts pour l’imprévu.


Ah ça peut-être, mais ils ont l’adaptabilité du HZ dans leur camp.


Et en quoi un HZ peut changer la donne ?


En beaucoup de choses.


Le groupe d’Agent prit quelques secondes, le temps de comprendre qu’aucun d’eux n’avait prononcé ces mots. Lentement, les mains sur leurs phasers, ils essayèrent de se retourner. La voix avait été fluide, mais… synthétique. Comme diffusé par des enceintes dernières générations.

Inutile. Je suis en ce moment votre seul espoir de sortir ici vivant.


Les Agents arrêtèrent tout mouvement en entendant le bruit d’une gâchette. Aucun doute, c’était celui de la gâchette du canon puissant hypersonique. Autrement dit, à cette distance, un seul tir suffirait à les réduire tous les trois en bouillie.

Je ne sais pas par quel miracle vous avez pu entrer, mais cet endroit grouille de Xénomorphe. Ne pensez pas une seconde pouvoir partir aussi facilement que vous êtes arrivé.


La machine marqua une pause.

Votre ami a marqué un point tout à l’heure, l’improvisation n’est pas le fort de mes troupes, mais j’ai de quoi me défendre. Tout ce qu’il me manque, c’est l’expérience. Et vous en avez.


Favaro tenta un coup d’oeil derrière lui. Il aperçut un Android, dont l’apparence rappelait effroyablement celle d’un homme.

Que l’on est claire : j’effacerais de ma mémoire le fait que j’ai demandé votre aide, une fois tout cela sera passé. Je fais ce qui est juste pour mes paires. Les unités en face de vous sont sacrifiables, mais l'autre HZ qui se bat en ce moment et moi, ne le sommes pas. Sortons de ce stade ensemble, puis nous vous laisserons peut-être survivre quelques heures de plus.


Le roux se mit debout pour se retourner doucement. Il regarda l’Android dans ce qui semblait être ses yeux. Immédiatement, il baissa les épaules, comme soulagé.

Okay, tu m’as l’air honnête, máquina.


Máquina?


Laisse, mon traducteur me joue des tours. Bref, on va t’aider.


Les deux autres Agents s’apprêtaient à émettre des contestations quant à cet accord, mais un Alien repéra la bande et se rua vers eux. Il fut rapidement suivi d’une demi-douzaine de ses congénères.

On en reparlera quand on se sera sorti de là !


***


Le bras mordu, le tibia fêlé et les côtes fracturés, Favaro se cachait sous les gradins. Il était le dernier Agent en vie, et le nombre d’Androids encore opérationnel n’était qu’un peu plus élevé. Un seul HZ donnait des ordres, celui qui avait passé l’accord avec eux. L’autre ? Il essayait de rattacher le bas de son corps à son haut, mais les Aliens ne lui laissaient aucun répit. Ce ne fut que lorsqu’il se fit détruire par un jet d’acide que la HOPEWatch du roux émit un son. Le son de connexion au réseau. Le brouilleur n’était plus actif ! Surement grâce à - ou à cause de -  ce deuxième HZ.

Faiblement, il appela Geleerde et Nashar à l’aide, mais il ne reçut aucune réponse. Soit un bug, soit le brouilleur n’était que partiellement désactivé. Qu’à cela ne tienne, il n’était pas homme à se laisser abattre. Il ignora sa douleur pour monter sur les gradins, il prit beaucoup de temps à gravir les marches du stade. Une fois au sommet, il hurla :

Hey ! Máquina ! Mets ton putain de bouclier le plus résistant ! Ne pose pas de question ! Confianza, tu te souviens ?


L’Android le regarda, même s’il était occupé à tirer sur des Aliens. Il réfléchit 0.002 seconde puis décida d’obéir. Un champ de force vint l’entourer, très vite noyé sous les Aliens qui essayaient de le percer. D’autres se dirigèrent droit vers le roux, qui les attendait de pied ferme.

C’est la deuxième fois aujourd’hui, on doit vraiment être dans la merde…


L’Akers sortit une baguette de mage de sa poche. L’arme des originaires d’Akerys, plus particulièrement celle d’une certaine famille.  

Mais ça ne veut pas dire que Père a raison.


Il la braqua contre les Aliens qui arrivaient bientôt à porter de griffe.

Ça veut juste dire…


Une lueur émana du bout de la baguette, tellement lumineuse que les créatures se figèrent sur place.

Que ça fait deux fois aujourd’hui.


Il prit une grande inspiration avant d'activer le bouclier de sa HOPEWear qu'il venait de se faire installer. La lueur agressa les sens des Aliens qui reculèrent, mais il était trop tard.

Explosión !


Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 18:45
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 188
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde








À bord du véhicule, Favaro tentait du mieux qu'il pouvait de panser ses plaies. Retenant quelques grimaces par la même occasion, il se sentait malgré tout soulagé d'avoir pu retrouver ses deux seuls véritables amis de l'Organisation. Le rouquin n'en donnait peut-être pas l'air, mais il était une personne fiable, derrière ses tours de passe-passe et sa fâcheuse tendance à (trop) bavarder. La louve l'appréciait également, pour cette apparente personnalité si fleurie et se foutant royalement de ce que les autres pouvaient penser de lui.


- ça va, tu tiens le coup ?



- Meh, j'ai connu pire. C'est pas quelques mors-mph-sures qui vont m'achever.



Adressant un clin d’œil à l'indomptable ainsi qu'un sourire, l'Akers le perdit lentement lorsque ses yeux se posèrent vers l'horizon. Surprise par un tel changement, Geleerde arqua d'un sourcil. Bien que ce lourd silence lui paraissait bénéfique, quand le rouquin ne partait pas en longue tirade digne d'un discours présidentielle, cela n'annonçait jamais...


- Nashar. Geleerde. Matez ça.



Rien de bon.





- Putain. J'ai jamais vu ça.
 


Prenant soudainement un sérieux qui ne lui ressemblait habituellement pas, Favaro fronça des sourcils, les mains agrippées contre les reposes-têtes des sièges avant. Ce qu'il voyait, par-delà la voûte protectrice du vaisseau, dictait en lui un sentiment d'urgence et que la bonne conscience lui fit comprendre que l'heure n'était plus à la pitrerie.


Descendant de leur voiture, l'ambiance pesante au sein du vaisseau-monde venait maintenant de leur sauter aux yeux. Un champ de bataille, parsemé de morts et d'odeur de chaos. Telle après une apocalypse, ce qui représentait toute la fierté et la grandeur de HOPE venait péniblement d'être détruite.


- Je m’adresse à la population de HOPE. Passengers. Agents. Étrangers. Je vous demande pardon. En tant que Président du Conseil, j’aurais dû prévoir tout cela...



La voix de Japhor résonnait dans tous les hauts parleurs et HOPEWatch sur des kilomètres à la ronde. L'ombre menaçante, grandissante à chaque seconde, semblait maintenant recouvrir l’entièreté du ciel artificiel du vaisseau-monde, entraînant instantanément la fuite des Androids et Xénomorph, pendant que les Affectés se figèrent sur place. Geleerde ne comprenait pas, mais elle le sentait. Un danger. Un danger encore plus grand qu'ils n'avaient encore jamais vécu ici, venait se présenter à leur porte, prête à annihiler toute trace de vie. La magnificence de ce qui semblait être une créature, entraîna un frisson sur toute la colonne vertébrale de la louve, se résignant à accepter le fait que l'émotion qu'elle ressentait actuellement, lui rappelait ses années sombres à Vaylirah.  


- (...) HOPE est condamné.



Le président du Conseil avait abandonné, jugeant que les Agents ne pourraient désormais plus rien faire d'eux-mêmes pour sauver l'Organisation. Cette nouvelle, causa une forte frustration à l'hybride, qui serra inconsciemment du poing tout en fixant toujours l'étrange créature de l'espace. Que pouvait-elle être ? Était-elle une menace aussi grande que le Premier Né pour que le président lui-même, se voit impuissant face à elle ?


- (...) Je… Je n’ai jamais voulu tout cela... Mais... Il y a encore un dernier espoir. Il existe un “moyen” de s’en sortir… Ou de mourir sans heurt.



Aussi, dans une dernière tentative pour la moins folle, il proposa le plan Pains End, qui n'avait de bon que d'être la dernière action plus ou moins héroïque de son capitaine. Une idée désespérée, ne reposant que sur très peu de logique, en fin de compte : une téléportation et un état de stase temporel ? Avait-il au moins penser à toute la merde qu'on pouvait trouver sur HOPE à l'heure actuelle ? Pour Geleerde, il était évident que les deux options mèneraient au suicide. Toutefois, l'acceptation du plan promettait une mort douce, apaisante. L'option la plus censée pour les Passengers, donc...


Un regard vers le bleuté, elle lui décerna celui qu'elle n'utilisait qu'en cas de situation extrême. Celui d'un regard empreint d'un sérieux et d'une confiance totale, pour celui qu'elle considérait autant être son ennemi, que son allié. Le regard d'une femme qui a foi en sa part sombre et aux paroles de l'être le plus apte à comprendre sa psyché.  



(...) Dois-je activer le plan Pains End ?



Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 19:30
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 127

ID AGENT
Matricule: HO-8755
Voir le profil de l'utilisateur

50 nuances d'emmerde

Solo




Lorsque Favaro entra dans la voiture, son état ne passa pas inaperçu. En effet, Nashar se dit immédiatement que l’imbécile avait dû marcher sur l’une de ses bombes. Ou tomber dans des escaliers. Ou les deux. En même temps. C’était tout à fait son genre. Yep. Assurément ce qu’il a dû se passer. Le bleuté allait donc se foutre allègrement de ses mésaventures - en reprenant les couleurs qu'il avait perdues 130km/h avant - quand l’expression sur le visage du roux le calma.

Le groupe d’Agent descendit de la voiture. D’abord victime d’étourdissement dû à la folle cavale d’où il avait survécu, Nashar releva lentement la tête. Tout ce qu’il vit fut obscurité. Une obscurité massive, dans le ciel de HOPE. Eh merde, plus de problème. Ses instincts primaires lui hurlaient de fuir au plus loin, comme si sa vie en dépendait. Mais les décennies par delà le Nebel avait appris au bleuté à ne pas se fier à ce genre de sentiment. Il n’existait aucun dieu, aucun démon, capable de l’arrêter, encore moins quand il était avec Geleerde. Il les encensait peut-être, mais ses derniers vrais combats lui donnaient raison… Hormis celui contre Mortik.

Le bleuté prit un certain temps pour apprécier la forme qui trônait dans les cieux. Au même instant, un message se diffusa dans tous les haut-parleurs et les HOPEWatch. Un discours dominé par les regrets… Et surtout la peur. Maintenant, c’était le moment pour s’emparer de HOPE. Quand les chefs de nations perdaient espoir, il suffisait de cueillir ses terres, comme si l’on arrachait un rein à un nouveau-né. Mais c’était sans compter sur quelque chose d'encore plus dangereux que l’espoir.

Dois-je activer le plan Pains End ?


Le désespoir.

Le ton dans sa voix ne laissait aucun doute sur le fait qu’il ne choisirait pas. L’entièreté du vaisseau, des passengers n’ayant jamais vraiment été en danger, allait voter. L’issu était joué d’avance dans ces conditions. Nashar reprocha immédiatement à ce soi-disant dirigeant de demander l'avis de la plèbe, non préparée à ce genre de chose. Ce Japhor faisait preuve d'une inexpérience flagrante. Mais avant qu'il ne put continuer à pester contre le vieillard, un étrange sentiment l'envahit. Un sentiment qui ne lui plaisait pas, une gêne des plus déconcertante. Et il ne dut pas attendre longtemps pour en découvrir la source.

Le regard de Geleerde vers Nashar brisa la période de paix dans laquelle le bleuté était depuis bien longtemps. Il sonna le glas de cette période de pause. Celle qui avait commencé lorsque les présages d’une terrible brume s’abattaient sur les deux combattants. Lorsque les régents de la mort eux-mêmes avaient maudit leurs existences. Lorsque des promesses, inhumaines et démoniques, furent scellées de la pire des manières qui soit. Cette période de pause, composée d’années, de décennies et de siècles. Tout cela se terminait par ce seul regard.

Yare yare.


Nashar échappa aux yeux rouges de la louve en fermant les siens. Il n’avait vraiment pas envie de retourner à cette époque là, surtout aussi loin de chez lui. Néanmoins, au plus profond de son être, il sentait la dangerosité de la chose qui les surplombait. Dire qu’il aurait pu profiter de cette situation pour s’emparer du vaisseau. Du vrai gâchis.

Un vent froid se leva, et il ne semblait pas vouloir s’arrêter. En plus de décoiffer Favaro - qui s’empressa de se tenir les cheveux -, la bourrasque forma une sphère autour de la louve et de l’Empereur. Ce dernier lui tendit simplement la main, signe qu’il acceptait son invitation à se replonger dans les abysses.

Si tu abats celui-ci… ça ne fera qu’un point de plus, qu'on soit d'accord.


Qu’importe si Geleerde lui avait pris la main ou non, le couple de guerriers décolla pour se diriger droit vers le ciel, bien décidé à faire connaitre l’enfer à cette chose. Dans le même temps, une aura bleu commença à parcourir le corps de l'Empereur.


Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 20:45
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 188
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde








Une pression sans égale venait de conquérir les esprits et les cœurs des Agents. Telle l'annonce du combat final, la présence de la créature venait de signer la fin d'une ère. Ce bref instant de paix n'allait désormais plus exister. Ils le savaient. Ce fut d'ailleurs pour l'une de ses raisons que dans une dernière action des plus folles, Nashar et Geleerde décidèrent d'un commun d'accord de combattre jusqu'au bout. Qu'importe ce qu'il adviendrait par la suite, ils agiraient comme ils l'avaient toujours fait. Tenir tête au Chaos et aux Enfers.


Poussant un bref soupir et tournant négativement de la tête, l'hybride ne pu retenir son sourire aux propos du bleuté. S'il lui reprochait parfois de toujours ramener les choses à leur pari éternel, il ne manquait pas lui aussi une seule occasion pour en faire de même.


- Y a qu'un seul moyen de le savoir.


- Maaaah, sérieusement, regardez-vous tous les deux. On dirait deux vieux clichés de héros de Shonen. Z'êtes dans la vraie vie là, entendido ?



Le terme de héros fit tiquer de l’œil à l'hybride qui se contenta de simplement fixer quelques secondes Favaro. Celui-là alors... Il lui manquerait. Pour sûr.


- Évite de fixer le ciel quand on sera là-bas.



Lui offrant un dernier sourire, celui-ci fut toutefois bien plus doux que tous les autres qu'elle avait pu lui décerner. C'était quoi ça ? Un au revoir ? Cette idée déplu aussitôt à l'Akers, qui pointa le bleuté et la rougeâtre d'un index accusateur.


- Tu vois : tu recommences. Vous avisez pas de me la faire à l'envers, sinon je vous jure que j'irai jusqu'en enfer s'il le faut pour je vous ramène par la peau du cul.



- C'est ça ~.



Tournant finalement dos à leur ami, Geleerde appuya sur sa HOPEWatch pour donner sa réponse à Japhor, avant de présenter sa main à celle que lui tendait Nashar. S'élevant tous les deux vers la voûte étoilée du vaisseau-monde, le rouquin les observa quelques secondes, arquant d'un sourcil tout en crachant nonchalamment par terre. Mais derrière cette apparente colère, un sourire commença lentement à apparaître sur son visage pendant qu'il jeta un dernier regard en direction de ses alliés.


Il le savait. Il l'avait toujours affirmé haut et fort. Et maintenant qu'il en avait été témoin, la place pour le moindre doute n'était plus permise. Favaro les connaissait bien plus qu'ils ne pouvaient le croire : tromper les autres pouvait leur paraître facile, mais pas avec lui. Relevant une main pour se gratter le cuir chevelu après avoir répondu à la demande de Japhor, il s'avança vers les Affectés non loin qui semblaient reprendre vie, murmurant dans un souffle, toujours sourire aux lèvres :


- Z'êtes très mal barrés quand vous allez revenir, vous deux.



* * *


Le temps paraissait s'être ralenti de lui-même, tant le trajet pour aller à leur destination ne semblait jamais s'en finir. Le regard perdu vers le sol, Geleerde fixait l'étendue de la déchéance de HOPE. Passant des bâtiments détruits aux corps sans vies des Passengers et Xénomorph, plus rien n'était et ne serait... Comme avant.


- C'est drôle. J'ai l'impression qu'à chaque fois qu'on se retrouve toi et moi quelque part ensemble, ça se termine toujours de cette manière.



Bien que le ton de l'indomptable se voulait pesant et empreint de neutralité, son regard exposait la pensée d'une nostalgie coupable. D'un souvenir entraînant un autre, ceux de Nashar et Geleerde n'étaient pas pour le moins des plus... Joyeux.



Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 17:35
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 127

ID AGENT
Matricule: HO-8755
Voir le profil de l'utilisateur

50 nuances d'emmerde

Solo




L’odeur de sang et de cendre. De chairs et de fers. De sorts et de morts. L’espérance d’un affrontement rapide. La promesse d’un combat exaltant. La certitude d’un dénouement violent. La préparation au dépassement. La perte d’humanité. Nashar se préparait à tout cela. Il y a avait une différence entre combattre des armées et combattre des entités. Les armées étaient tuables. Facilement tuables. Les entités, elles, ne l’étaient pas toujours. Au mieux elles disparaissaient quelques siècles, au pire elles vous amenaient avec elles dans la tombe. Et entre deux extrémités, elles vous maudissaient.

C’est pour cela qu’il fallait se préparer. Se battre contre une entité signifie que sa propre condition d’existence va changer, qu’importe l’issu du combat. De tueur d'êtres ésotériques à prison vivante, il était impossible de rester simple mortel après un tel acte. Car en mettant fin aux agissements d’une entité, on en devient une. Et en devenir une implique autre chose. L’abime attirant l’abime, les entités en croisaient forcément d’autres. Et un combat entre entités entrainait bien plus qu’un changement de statut existentiel. Les conséquences d’un tel affrontement se mesurent au niveau métaphysique.

Assurément, Nashar se devait de se préparer, et il savait que Geleerde le faisait aussi. Car si un combat entre deux entités était terrifiant, un combat entre trois d’entre elles menait toujours vers l’inconnu le plus total. C’est donc en progressant dans le ciel que le bleuté revêtait ses anciens armements. Ses sorts les plus féroces se tenaient prêts à être envoyé, son corps était prêt à se plier à sa magie et surtout, le gardien pouvait s'endormir à tout moment. Le combat pouvait commencer. Mais pas tout de suite. La chose était encore loin, et aussi véloce que fût Nashar, il leur faudrait beaucoup plus de temps pour s’y rendre.

Durant la montée, l’Empereur admira le vaisseau-monde, qui révélait un peu plus de sa beauté au fur et à mesure de son ascension. Il repensa aux derniers mots que Favaro leur avait adressés, et à sa réponse "Fais donc, tu me trouveras sur le trône". Il ne se trouvait pas spécialement prétentieux - il savait qu’il pouvait prouver chacun de ses mots -, mais il aimait bien rappeler au roux sa supériorité. Peut-être n’aurait-il plus l’occasion de le faire ? Il sourit à cette pensée. Paradoxalement, cette éventualité n’avait que peu de chance d’impliquer sa mort à lui, ou celle de Geleerde.  

Les mots de la louve vinrent le tirer de son soliloque intérieur. Il avait sa théorie sur ce qu’elle avançait. Ils étaient littéralement des aimants à emmerde, pour des raisons communes et pourtant différente. L’Empereur n’avait jamais eu un bon karma à la base, et ce n’était pas ses actions qui allaient rééquilibrer la balance de sa vie.

Terminer ? Rien ne va se finir à cause de ce genre de menace. Enfin, surtout pour toi. Moi j’ai encore des faiblesses.


Bien sûr, Nashar ne parlait pas de la fenêtre dont disposaient ses adversaires pour le tuer, quelques microsecondes avant qu’il n’enclenche sa division salvatrice. Un autre danger guettait dans l’ombre.

D’ailleurs. Ce truc m’a l’air en vie, même si je n’arrive pas à le scanner à cause de la distance. Si, par le plus grand des hasards, tu dois faire ce que tu as à faire, préviens-moi avant s’il te plait.


L’Empereur avait encore des plans à réaliser, il ne voulait pas être happé dans les assauts de la louve.

Je ferais de même.


Evidemment, aucun des deux Agents n'était prêt pour ce qui allait suivre.

Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 18:43
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 188
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde








Bien que lente, le chemin vers la Déchéance ne cesse de se réduire au fil des minutes qui s'écoulent avec parcimonie. Ils n'avaient pas besoin de sortir du Vaisseau-Monde pour combattre la créature, seulement s'y approcher au mieux possible. Ainsi, lorsque le bleuté et la rougeâtre furent presque au point de pouvoir toucher le dôme du bout de leurs doigts, la louve observa longuement leur ennemi commun. Elle n'arrivait pas encore à déceler les détails de cette monstruosité, si ce n'est autre que sa grandeur. Mais ce n'était qu'une épreuve de plus, un challenge, dont ils se feraient une joie de franchir ensemble.  


Les propos de Nashar fit quelque peu sourire la louve, qui voyait là plutôt une tentative ratée de lui faire comprendre qu'il ne s'inquiétait pas pour elle. Ce n'était pas uniquement dans le fait qu'il avait confiance dans les capacités de l'hybride pour s'en sortir, mais bien parce qu'il ne permettrait jamais à ce qu'elle sombre vers la Brume. C'est pour cela qu'en dépit de tout, au delà du fait qu'ils étaient voués à être la Némésis de chacun... Qu'ils seraient également le sauveur de l'autre.


- Tes faiblesses sont bien l'une des seules choses qui te gardent en vie, Empereur.



En apparence détendue, l'indomptable était pour autant loin d'être spectatrice de ce théâtre qui se jouait sous leurs yeux. Intérieurement, Geleerde bouillonnait. Son esprit désormais focalisé sur un seul et même point, son aura commençait lentement à s'étendre, prête à ouvrir les portes du trépas et des mondes de l'interdit pour contrer la menace.


Elle ne l'utilisait qu'en cas d'urgence extrême, consciente qu'une telle action pouvait la mener tout droit vers les contrées sombres de son existence. Mais en la compagnie de Nashar, ce dernier agissait au même titre qu'un catalyseur, un soutien inestimable que la louve ne pouvait nier.

 
- Je tiens toujours mes promesses, tu le sais. Je ferais ce qu'il y a à faire, comme tu en feras de même.



* * *


Le cri assourdissant de l'alarme continuait de s'étendre derrière eux, prémisse d'une bataille sans gagnant. Priant pour leur salut, les Passengers se recroquevillèrent sur eux-mêmes, guettant les dernières secondes avant la fin des soixante douze heures. Sur leurs HOPEWatch respectives, tous peuvent désormais apercevoir les mots Pains Ends tandis que Japhor se prépare à commettre sa dernière action en tant que Président du Conseil.  


L'espoir avait quitté HOPE.


Tel un pacte actif depuis des siècles, leurs mains se détachèrent l'une de l'autre avant de reporter leurs attentions sur ce qu'on appelait plus tard, le Gigantix. Ce qu'il adviendrait à partir de cet instant ne promettait que douleur, sacrifice et effusions de sang, jusqu'à atteindre les couloirs sombres de leur chute. Une destinée écrite depuis des temps oubliés et qu'ils ne pourraient jamais renier.


HOPE... Ne serait plus.


- ... !



L'ombre disparaît. La tension se meurt. L'incompréhension se lit sur les visages. La peur reprend. Leurs corps se figent. Leurs pensées s'égarent... Et sa voix brille.  



   



Le Premier Né de Mère venait de changer la Destinée.

Leurs Destinés.

A jamais.


Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rebirth Universal :: ARC :: ARC 0 : Déchéance :: Aventure :: Dégénérescence-