AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Derniers sujets

Hope Wars III : La revanche Xenomorphique

 :: ARC :: ARC 0 : Déchéance :: Aventure :: Dégénérescence Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 26 Juil - 22:38
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 459

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Les yeux de la gardienne firent un tour complet alors qu’elle était plus dans l’exaspération que dans la véritable surprise. Lassée ? Elle l’était complètement. Lors de son épopée aérienne, combien de combats avaient été gagnés par les androïdes et les infectés ? Combien d’agents étaient morts en ce jour ? Beaucoup trop malheureusement. Hope risquait d’avoir bien du mal à se relever de ceci, si la station spatiale arrivait à se relever déjà… Car clairement, les choses étaient au plus mal, et il n’était pas impossible que tout cela ne finisse par une bien belle explosion… La population se faisait décimée, et elle était parfaitement consciente qu’actuellement, ce qu’ils avaient fait pendant toute la journée n’était que quelques poussières dans un horrifique tandem… Simplement quelques notes sur une partition enflammée dont la destination n’était autre que l’apocalypse.

Alors voir un personnage dont les motivations étaient douteuses, c’était déjà beaucoup… Mais en plus de ne pas avoir dormie depuis bien longtemps, clairement, elle avait un peu l’énervement qui atteignait son paroxysme. Serrant les dents en apprenant que c’était un peu près le chaos partout, elle se contenta malheureusement de soupirer. La bonne gardienne qu’elle était ne devait pas se permettre de manquer à son devoir…

‘’Missa affamé ! Missa va dévorer vous !’’


‘’C’est… une menace ?’’
Demandait-elle agacée, face à la créature dont l’intelligence était particulièrement instable.

‘’Missa seigneur ! Missa va…’’


‘’C’est ça, c’est ça…’’
Disait-elle en même temps qu’elle sortait de sa sacoche son arme de service. Une arme à feu certes ostentatoire dont elle n’avait que très peu d’utilité, mais qui demeurait toujours son arme de fonction si la magie venait à ne plus être utilisable. Bon, elle avait tout de même reçue la formation minimum, et clairement, n’importe qui pouvait faire ça. Elle se contenta donc de poser l’arme sur le front de la bestiolle, avant de tirer une simple balle.

‘’Clairement, on a pas le temps pour des intrigues secondaires aujourd’hui.’’
Disait-elle en même temps qu’elle rangeait agilement son pétard au niveau de sa ceinture. Tant pis pour la biodiversité, là, plus aucune menace ne devait être ignorée. Surtout qu’en plus le corps de la bête gigotait maladroitement dans les sens, pour qu’au final une sale bestiole n’en sorte ! Oh la coquine, elle espérait s’en sortir et faire un calin au doux visage de la gardienne ? Dommage, car d’un simple claquement de doigt, la voilà prisonnière des glaces éternelles. Au moins, elle venait de protéger les banques de données de Hope par le biais d’un simple spécimen. Toutefois, il était temps de donner quelques ordres à ses deux lurons qui l’accompagnait encore…

‘’Bien. Neth, Edward, je veux que vous retourniez au spatioport, pour aller vous reposer. Cela fait quoi ? Une vingtaine… trentaine d’heure que l’on veille ? Dormez quelques heures, mangez un coup puis revenez. On se chargera du plus dangereux ensemble. Dormir n’étant pas une chose nécessaire pour moi, je vais continuer la mission pendant ce temps, en évitant de faire des folies.’’

Sa voix était un peu trop sérieuse, beaucoup moins joyeuse qu’habituellement. Clairement, il était temps de faire tout exploser. Faisant craquer ses doigts, elle n’attendit pas son reste pour retourner au champ de bataille. Des robots tueurs ? Des Zombies ? Et maintenant des aliens ? Misère, sa journée était déjà tant chargée… Elle avait presque traversée toute une trilogie ! Bon, elle se remettait en route, mais il ne fallait pas aller bien loin pour trouver à chaque fois conflit…

*****

Et un nouveau déchainement, un ! Vu le nombre de jour qu’elle avait passée sans se donner à fond, là elle en profitait ! Ses trois astres, lui servant de batterie, n’en pouvaient plus de traiter la magie ambiante pour la mettre à sa convenance ! Chaque seconde où elle n’était pas en train de les utiliser, ils devaient fabriquer comme des chinois de la magie pour qu’elle puisse encore faire des miracles. Et pour ça, heureusement qu’elle était présente ! Ah, et au diable Zinnia pour le coup, la situation était déjà bien critique dans la partie 2, alors imaginez en rajoutant une troisième menace !

‘’Raaah ! Iceberg… Blanc !’’
Criait-elle, en faisant chuter la température à un point critique ! Toute l’eau accumulée sur place devenait alors un piège malsain, qui faisait des pics mortels et une patinoire amusante. Et au milieu de ce nouveau glacier qui arpentait maintenant les rues, un bon troupeau d’infectés qu’elle avait réussie à rassembler ! Ce n’était pas le premier, clairement ! Elle n’avait pas arrêtée d’arpenter le secteur, nouvellement équipée d’une moto volante, elle « s’amusait » à faire son job. D’ici, on pouvait voir les effets de dizaines et de dizaines d’endroits similaires, qui avaient connus le même sort. Heureusement qu’elle réussissait à maintenir son énergie aux niveaux adéquats, bien souvent, elle manquait de peu de tomber en panne, mais avec ses dons, elle s’en sortait. Juste tout de même que tout cela lui donnait bien l’envie de poser ses vacances après cette épopée…

Regardant en dessous d’elle, la gardienne souris en voyant qu’une troupe d’androïde arpentait les rues, sans même avoir eu l’affront de la détecter. Parfait, parfait… C’était l’occassion rêvée de se distraire un peu ! Sautant de sa moto qu’elle avait activée en mode stationaire, elle tombait au milieu du groupe des androïdes, avant de sortir la réplique qu’elle devait orchestrée en cet instant…

‘’Hello there ~’’


‘’Agent… Proxi…’’
Répondit lentement un des robots…

‘’Feu à volonté !’’


‘’Roger Roger.’’


Baissant tous leurs armes, la gardienne eu la sotte idée de… Se baisser. Les robots, trop prévisibles, se tirèrent dessus, s’éclairant déjà les rangs, avant de comprendre qu’ils étaient de bien belles pièces de rechange pour son sèche linge ! Se relevant, elle fit tourbilloner ses orbes, avant de les fracasser un à un contre ces individus peu fréquentable… Un peu plus, et elle aurait pensée tomber face à un challenge…

‘’Ils avaient perdu d’avance… J’avais le haut sol.’’


‘’Quoi ?!’’


‘’Une erreur de traduction, ça arrive… Allez, on a du boulot !’’


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Juil - 22:34
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 459

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Une ombre persistante. Les phares d’une voiture abandonnée tantôt qui continuaient de fonctionner. La nuit, ou tout du moins ce qui y ressemblait, était tombée sur Hope ces dernières heures, là où elle avait commencée ses actions, sa petite guerilla face aux forces en présence. Elle avait tout de même eu besoin de se poser un temps dans un bar pour souffler. Une fois un secteur un peu près sûr fait, elle passait au suivant, pour continuer à essayer de sauver des vies, et au mieux, abréger des souffrances. Son travail n’était pas facile, et maintenant qu’il n’y avait plus aucune restriction, ses méthodes avaient elles aussi changées… Non pas pour les contaminés hein, elle continuait de les congeler aisément, tandis qu’elle n’essayait pas trop d’épargner les androïdes ou les xenomorphes…

C’était les civils qui en subissaient les frais si l’on pouvait dire cela ainsi. En vie ? Ils l’étaient encore, évidement. En sureté ? Ils l’étaient aussi, c’était même ce pourquoi elle agissait. Juste que si on leur demandait de quelle manière ils voulaient être sauvés, cette méthode passerait bien loin… Etre prisonnier d’une poche de glace et mit en stase respiratoire jusqu’à la fin de cette épopée… Ce n’était pas une chose qu’ils désiraient vraiment, mais ils n’avaient plus vraiment le choix. A chaque situation d’urgence ses méthodes.

Un disque gelé venait de partir, traverser une bonne trentaine de mètre avant de se planter dans le dos d’un des aliens qui était en train de fureter. La demoiselle n’y allait plus de main morte, et faisait d’un geste baisser le devant de son chapeau, alors que de l’autre, elle faisait apparaître plusieurs autres disques, un bon trio, qu’elle lança d’un autre, envoyant trois scies circulaires en direction de son opposant, qui faisait sortir une sorte de langue spéciale. S’il semblait être sous le coup de la colère, il n’en demeurait pas moins agile, et bondit, ne recevant que quelques éraflures au passage.

Toutefois, toute action qu’il entreprenait était déjà prévue mille années à l’avance par la demoiselle, qui se contenta de taper du pied, faisant apparaitre une grande stalagmite sous lui, qui monta, profitant de son absence de double saut ou d’air control pour simplement l’empaler par-dessous. Un coup bien efficace contre ces créatures, néanmoins il fallait se méfier de leur sang, qui faisait fondre la glace. Donc elle ne devait pas trainer. Elle se contenta juste donc d’une grande paire de ciseaux sculptés pour procéder à une théâtrale décapitation.

Le sang jaillissait d’un peu partout pour donner un bien spécial effet, mais… C’était le résultat qui importait maintenant. Elle prit néanmoins la pose, doigts ouverts d’une certaine manière et le regard au loin, pour dire solennellement :

Spoiler:
 

‘’Tu es fort, mais tant que je suis en vie, tu ne seras éternellement que le second !’’

Elle sourit d’une manière malicieuse, avant de lui faire un petit signe de la main :

‘’Bye bye, piroshki !’’

Elle s’étirait maintenant. Cela faisait bien longtemps qu’elle s’était retrouvée seule, mais… Hey, c’était ses ordres, donc elle ne s’en plaignait pas. Au moins elle réussissait un peu à endiguer la menace, même si elle ne pouvait s’occuper que de groupes restreints, et pire encore, elle ne pouvait pas venir au secours d’autres agents… Elle avait vu des corps, des mourants, des cadavres… Une sale journée pour l’organisation…

Mais une encore plus sale journée pour celui qui nettoiera tout ce foutoir derrière eux.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Juil - 17:27
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 36

ID AGENT
Matricule: HO-6961
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
La journée avait bien été chargée, mais ce n'était pas pour me déplaire. Je n'avais pas manqué d'occasion de me battre et de m'exercer, même si mes adversaires n'étaient pas vraiment exceptionnels, entre les émeutiers et les androïdes. Je retournais auprès des autres, une tête d'androïde encore rattachée à quelques fils tenus dans la main droite. Proxima se tenait au dessus du cadavre d'une créature étrange, du quel semblait avoir bondit une sorte de parasite mais la magicienne l'avait gelée sans trop de difficulté. Visiblement, un autre adversaire venait de rejoindre la scène.

Proxima se fit plus autoritaire en nous conseillant de rentrer pour nos reposer et nous ravitailler. Pour ma part, ça ne serait pas nécessaire. Le Chi revigorait le corps et réduisais ce genre de besoin chez moi, même si je n'y étais pas immunisée, je devrais pouvoir rester efficace le temps de cette mission. Et puis, je m'amusais trop pour me replier. Tant qu'il y avait du combat je répondrais présente.

"Ce serait dommage de partir alors qu'on s'amuse tellement. Je n'ai pas beaucoup besoin de ravitaillement avec mon Wushu, je pourrais bien tenir le temps de cette mission. Je vais plutôt continuer à me battre tant que l'alerte continue."

Je faisais tourner la tête d'androïde par les fils avant de la jeter en arrière.

"On se retrouve ici dans huit-neuf heures ?"

A partir de là, j'étais en roue libre. J'errais dans les différents quartiers à la recherche d'adversaire à éliminer. Les émeutiers étaient toujours aussi mal organisés et ne représentaient pas de réelle menace. Les androïdes demandaient déjà plus de préparation et de réflexion, et pour ce qui est de ce nouvel ennemi, je trouvais quelques personnes suspectes, apparemment infectée qui se comportaient comme des zombis relevé par un quelconque nécromancien. Les hôtes n'étaient pas dangereux en soit, ils étaient patraque et lent, assez facile a anticiper, mais ce parasite pouvait surgir a tout instant de leur corps et je ne savais pas a quel point il était dangereux.

Le cadavre de la victime de Proxima m'avait déjà donné une information importante : La créature se développait dans l'estomac de sa victime. Je savais donc où frapper pour être efficace. Je commençais donc à expérimenter sur les victimes, en frappant leur estomac avec différentes intensité de Chi pour essayer de tuer la bête sans endommager le porteur. Les cadavres commençaient à s'accumuler au fur et a mesure de mes échecs, mais je ne me laissais pas abattre et je persévérais. Je finis par prendre le coup, et au prix de nombreuse vie, appris à affronter ce genre de créature.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Juil - 17:56
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 459

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Vous savez quelle heure il était ? Bien trop tard. Bien qu’elle n’avait guère le besoin de manger, la demoiselle essayait toujours de donner l’illusion qu’elle en avait la nécessité, afin de rester cohérente. Tout le monde n’avait pas la même dévotion à tenir son rp, bien que dans son cas les choses étaient assez… Particulières. Plutôt qu’elle le faisait lorsque les choses n’étaient pas dans un sens totalement critique ou la moindre petite faute pourrait conduire à une explosion intergalactique, une œuvre totalement inarretable qui pourrait conquérir le monde ! Ou le week-end. C’était aussi un objectif, à plus petite échelle.

Bref, la demoiselle, qui s’était arrêtée à un troquet pour le bien du nettoyage, avait laissée de glace les quelques poivrots qui étaient encore là. Cela faisait des heures et des heures que ces infectés cherchaient d’une manière monotone à détruire le reflet d’eux même qu’ils avaient put voir dans la vitre. Leurs dents n’étaient pas assez efficaces pour briser ce multiple vitrage, et à part de nombreuses traces de joues, il n’y avait pas de grande menace. Elle en avait profitée pour s’asseoir sur le comptoir et se servir un café. Après tout, quoi d’autre ?~

Elle se murmurait aussi qu’actuellement, elle se sentait bien seule. Edward était ailleurs, tout comme Neth, à la différence que la seconde avait préférée jouée la forte tête et ignorer la fatigue pour combattre. C’était son choix, hein, elle le respectait. La blonde était suffisamment grande pour être autonome, bien que cela pourrait bien se retourner contre elle. Tout le monde ne venait pas d’un monde aussi spécial que celui de la Centrenuit, mais tout le monde n’avait pas autant d’énergie à revendre qu’elle ! Justement, il était peut-être temps de lui donner quelques news…

‘’Heya, Neth ! J’ai nettoyée un peu les quartiers Sud de l’hopital. Pas un chat qui traine, hum ? Je pense qu’il va falloir qu’on se retrouve. J’ai suivit la trace de quelques xenos, et je crois être peut-être tombée sur un nid. Et qui dit nid… Dit Maman Xeno. Bref, Neth, Getz ze flammenwerfer ! Ou n’importe quel canon de grosse taille, ça suffira ! J’insiste sur le « grosse taille » ! On se rejoint là-bas dans une heure, je t’envoie les coordonnées !’’

Elle tapotait sur sa monstre, gaiement, avant de reprendre une gorgée de la boisson chaude qu’elle s’était servie. Elle avait connue plus encadrée comme mission, clairement, mais maintenant… Peut-être qu’il fallait donner un second souffle ? Ou bien de plus grosses explosions ! En fait, elle avait surtout l’impression d’évoluer dans un No Man’s Land. Elle était le loup solitaire de Reach, le dernier bastion de l’humanité. Ou presque. Cela serait surement plus drôle si la situation n’était pas aussi critique… Mais bon, elle devait faire avec… Toutefois, elle reçue un appel… Pas vraiment prévu, de la part de Jason !

‘’Moshi moshi, c’est Proxima !’’
Répondit-elle rapidement, avant d’écouter du coup ce qu’avait à dire l’agent… Hum… Ah oui, pour que Jason vienne lui demander de l’aide, c’est que c’était grave. Ce n’était pas seulement important à ses yeux, sinon il s’en serait chargé seul, mais… Jason n’était pas le genre de personne à demander de l’aide, alors que ce soit elle qui fut désignée ne manqua pas de la faire sourire un peu. Un service à lui rendre ? Aucun problème !

‘’Café de l’étoile, 777 boulevard de la grande ourse ! C’est dans le douzième district ! Et si c’est dans mes cordes, tu peux compter sur moi !’’
Elle souriait, même si après tout, elle ignorait totalement ce pourquoi Jason lui demandait un service. Ce devait être ultra important et de pointe, mais elle se doutait que l’agent Rock ne l’aurait pas appelé au hasard. Il avait surement déjà étudié le problème, tout comme il l’avait appelé parce qu’il la pensait capable de mener à bien ce service. Et à cette dernière précision, elle répondit, simplement :

‘’Motus et bouche cousue !’’

Au moins c’était clair. Même si sa mission était importante, rendre la pareil à un ami à qui elle se sentait grandement redevable l’était plus ! Et puis, elle avait bien le droit à une pause, non ? Alors elle préparait un autre café, histoire de passer le temps jusqu’à l’arrivé d’Ashfield.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Juil - 22:25
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 459

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Bon, à charge de revanche… C’était un peu près ce à quoi elle pensait alors qu’elle était terrée derrière le comptoir et qu’une demie-douzaine d’androïdes se trouvaient devant sa position, en train de faire pleuvoir les balles et la mort sur la pauvre enseigne… Misère, le pauvre commerçant, s’il était encore en vie, n’allait plus avoir grand-chose… Et pour une fois, ce n’était pas de sa faute ! Elle n’avait rien fait ! Ou presque. Ses sens s’étaient mis en alerte à l’entente de pas lourd, mécaniques, et elle avait bien fait, car les secondes qui suivirent fut l’envoie de quelques grenades et de nombreuses balles…

‘’Cortania, pourquoi t’es pas équipée comme eux ?!’’
Disait-elle en espérant trouver une solution.

‘’Je ne demande que ça ! Donnez moi un blindé et je les rayes de la carte !’’


‘’Ça répond pas à ma question !’’
Fit-elle, en serrant les dents, alors qu’elle tentait de s’en sortir. Déjà qu’elle avait eu bien mal lorsque son corps s’était fait toucher à de nombreuses reprises, ce qui n’avait pas manqué de tâché un peu ses vêtements. Le saignement était arrêté et les blessures couvertes, mais il restait qu’elles n’avaient été traitées que sommairement. Bon, comment s’en sortir ? Elle ne pouvait pas tenter une sortie ou une attaque visée, elle se ferait immédiatement alignée. Il fallait qu’elle puisse les toucher sans même les voir, ce qui n’était pas évident avec son énergie actuelle. Un sortilège peut-être ? Cela aurait put marcher, mais il fallait trouver le bon…

Puis, elle se tournait vers son café. Vu la situation… Bon allez, une gorgée. Pouah, amer… Elle n’avait pas trouvée le sucre, et l’idée de tout cracher lui venait en tête. Comment les gens pouvaient boire ça ? Ah oui. Le but du café n’était pas de l’apprécier, mais de souffrir… de montrer que le monde était aussi noir que l’arôme de cette boisson… Mais bon… Est-ce que c’était vraiment le moment de boire ceci ? Elle recherchait l’évier, avant d’avoir l’idée qui lui fallait ! Les égoûts ! Non pas pour s’y sauver, mais les canalisations passaient très probablement sous la rue, donc en les surchargeant d’eau… Elle forçait une accumulation telle dans les pauvres conduits que la pression augmentait rapidement, jusqu’à atteindre l’effet voulu : L’explosion ! Oh, rien de si spectaculaire, mais au moins une diversion, un écran de fumée pour lui permettre de sortir, et d’envoyer ses orbes encastré des têtes d’androides.

Et à ce niveau là, elle n’avait pas vraiment de pitié. Bon, elle se fit touchée au passage, une balle perdue dans le biceps, qui ne manqua pas de lui faire bien mal, mais elle ne s’arrêta pas, enchainant les ocups avec l’urgence de la situation, avant d’utiliser un piège gravitationnel pour créer ensuite une petite implosion, secouant le quartier et faisant tomber les dernières vitres qui survivaient encore. Bon, maintenant, elle s’occupait vite faite de sa nouvelle blessure, utilisant la HopeWear pour se faire apparaitre un bandage tout en retirant la balle à l’aide de ses pouvoirs de gravité. C’était tout de même un brin douloureux, mais ellee avait connu pire… Mais au loin, elle entendait une voiture arriver… Est-ce que Jason arrivait, ou plus d’ennuis encore ?

Oh, les deux, soyons fou !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dim 29 Juil - 23:26
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 229

ID AGENT
Matricule: HO-7076
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t126-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t160-chronologie-de-jason#251


COURSE CONTRE LA MONTRE

feat.Proxima & Jason



Progressant rapidement le long des couloirs interminables, Jason demanda à la jeune hackeuse de l'attendre quelques secondes et entra dans une sorte d'infirmerie. Il en ressortit quelques minutes plus tard avec une large malette contenant à l'évidence du matériel médical en abondance et un grand fusil sniper en bandoulière dans le dos.
- Un coup de chance ! Résuma t'il devant le regard interrogatif et étonné de Mei Ling. Allons y, le temps presse !
Ils se rendirent jusqu'à un ascenseur et gagnèrent les sous sols du QG.
- Tali ? Tu as fait ce que je t'ai demandé ?
- C'est fait, mais de toute façon, la tempête isole vos moyens de communication, alors je ne vois pas bien l'uti...
- On est pas si isolés que ça. La preuve, j'ai pu joindre l'agent Centrenuit sans problème il y a quelques minutes !
- Eh bien... Oui, certes... se contenta de répondre la petite fée qui n'avait de toute évidence rien à répondre à ça.

Sans même s'arrêter, Rock enfonça une porte menant au parking sous terrain.
- Tali ! Trouve nous une voiture bien équipée, et rapide !
- Où est ce qu'on va ?! Lança subitement Mei, de plus en plus agacée.
- On rejoint l'agent Centrenuit.
- Et pourquoi je fais partie du voyage ?
- Je t'expliquerai pendant le trajet, lui dit alors le brun dans le but de gagner un peu de temps.
- J'ai une voiture ! Annonça l'IA qui s'était posée sur le toit du véhicule.
- Parfait ! Monte du côté passager, Mei !

De son côté, le brun se rendit à l'arrière du véhicule et ouvrit le coffre afin de poser la malette et le fusil longue portée qu'il avait emmenés avec lui. Après quoi, il se mit au volant, et décolla sans perdre davantage de temps. Le voyage serait un peu long, et il le savait. Pas loin d'une heure même s'ils étaient tous deux dans la zone du QG, celui ci était immense. Mais une vingtaine de minutes de trajet plus tard, ce qui devait arriver arriva, et la jeune Ling exigea à nouveau des explications. Rock réfléchit un instant à ses échappatoires mais ne vit qu'une seule solution:
- Très bien, comme tu voudras... J'aurais préféré éviter d'avoir à te le dévoiler, mais puisque tu insistes... Nous allons devoir t'opérer en urgence et on va se servir des capacités magiques de Proxima pour ça...

Mei eut un mouvement de recul vers la vitre du véhicule, puis:
- M'opérer mais pourquoi ?! Qu'est ce qui se passe ?! C'est à cause des xénomorphes ?!
- Ton corps a été contaminé par les pulsinars, et je ne tiens pas à ce que tu fasses la queue au milieu des autres contaminés. J'ai donc demandé un service à l'agent Centrenuit pour te soigner en prio... Xénomorphes ?! Répéta soudain le brun qui n'avait jusque la pas fait attention. Quels xénomorphes ?!
- Quoi, tu n'es pas au courant ?!
- Au courant de quoi ?! Répliqua aussitôt Jason qui avait le mauvaise pressentiment d'être passé à côté de données essentielles pendant qu'il avait traqué et retrouvé ce qui s'était avéré être un faux Reynarth.

La jeune femme lui expliqua alors très exactement ce qui s'était passé, y compris le fait que ce nouveau danger venait en grande partie de l'inconscience de l'organisation, et de sa décision d'avoir voulu maintenir en vie de tels spécimens.
- C'est du délire ! Comment ont ils pu être aussi stupides ?!
- Ce n'est pas le moment de se poser la question, fit remarquer son amie avec une mine déconfite.
- Tu as raison... En plus, on est arrivés, Proxima nous attend en bas.
Le véhicule descendit rapidement et se posa un peu à l'écart après avoir constaté que le centre de la rue était dans un sale état. Il attendit que la mage s'approche, et sans donner d'explication:
- Monte ! On bouge, je préfère qu'on fasse ça dans un endroit discret et calme...

Dès que la brune fut montée, il nota qu'elle était blessée en l'observant via le rétroviseur, et lui dit alors:
- Ca va ? On a une malette de soin dans le coffre, on t'arrangera ça une fois en lieu sûr... Mei vient de m'informer pour les xénomorphes. Malheureusement, on a pas le temps de faire le tour du secteur à la recherche d'un endroit sûr, alors on va faire avec. Dès que Mei sera endormie, tu l'opèreras et je veillerai à ce que rien ne vienne perturber ton travail, annonça Ashfield avec un ton de commandement inhabituel chez lui. Il était stressé, c'était une évidence. Et lorsque la vie de son amie était en jeu, mieux valait ne pas lui mettre de bâtons dans les roues...

Il vola environ 5 minutes puis atterrit au sommet d'un bureau faisant partie du complexe de laboratoires. Il mit le sniper en bandoulière, se saisit de la malette et fit signe à ses coéquipières d'avancer. Sans hésiter, il enfonça la porte d'un petit laboratoire. Pas de chance, la pièce n'avait pas de lit. Il passa immédiatement au laboratoire suivant qu'il enfonça de la même manière avant de balayer la zone du regard. Un sourire satisfait éclaira alors son regard sombre.
- Ok, ici ca fera l'affaire ! Annonça t'il.
Il posa la malette sur un plan de travail non loin, puis l'ouvrit avant de préparer le nécessaire pour endormir Mei.
- Je me positionnerai de l'autre côté du couloir. J'ai remarqué que les bureaux me donnent une vision large de la place qui se situe au pied des bâtiments. Si des contaminés ou des androïdes approchent, je le saurai immédiatement...
- Et ensuite, qu'est ce que tu feras ?! Demanda alors la jeune Ling qui connaissait les méthodes expéditives de son compagnon.
- T'en fais pas pour ça ! Annonça Rock avec un petit sourire tout en chargeant le fusil à longue portée. Proxima, c'est bon pour toi ? Tu as tout ce qu'il te faut ?
Malheureusement, le bâtiment était peu élevé, et si des ennemis se dirigeaient vers eux, ils les trouveraient facilement. Mais ils n'avaient pas le choix...

Spoiler:
 


Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP



Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Juil - 1:24
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 459

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Bon, les choses étaient tout de même loin d’être aussi intenses qu’avaient put l’être ces dernières minutes. Comme quoi, le fait de botter des postérieurs n’était pas aussi nécessaire que l’on voudrait le croire. Cela lui laissait ainsi bien le temps de se remettre de sa nouvelle plaie, qu’elle commençait à accumuler un peu, même si ses organes n’étaient pas touchées. Plutôt des blessures superficielles maintenant, mais qui à la longue pourrait la mettre hors combat. Toutefois, abandonner maintenant n’était pas une option. Non seulement la station ne pouvait pas se permettre de mettre un agent de côté, mais elle refuserait, parce qu’elle avait un rendez-vous bien important. Mais en attendant l’arrivé du concerné, elle… Prit un sandwich. Chacun patientait comme il pouvait, hum ?

Dans tous les cas, c’était assise sur une carcasse de voiture qu’elle attendait, un long brin de temps même. Elle risquait de ne pas pouvoir assurer ses deux rendez-vous, qui allaient se passer au même moment. Du coup, elle fut obligée de passer un message à Neth, pour lui donner de nouvelles instructions.

‘’Neth, ici Proxima ! Changement de plan, j’ai un imprévu qui va me prendre un peu de temps. Est-ce que tu pourrais trouver quelque chose de gros, genre un véhicule ? Et des explosifs aussi ? Il doit y avoir des matières instables dans les labos, et surement un camion pas trop loin. Le plan, c’est qu’on envoie le camion dans la colonie, et qu’on regarde le feu d’artifice que ça va provoquer !’’


Et puis finallement, le rendez-vous avec son chauffeur arriva ! Se relevant d’un bond avant de faire un signe de main pour bien indiquer sa présence, elle fut un peu surprise de la rapidité avec laquelle Jason préférait prendre les choses en main. Endroit discret et calme ? Deux filles dans une voiture sombre et possiblement volée ? Oh, elle avait vu des faits divers pour moins que ça… Mais elle doutait que cela soit la raison qu’aurait eu Ashfield à agir. Sinon, c’est qu’elle s’était tellement plantée qu’on pourrait la surnommé potager. Bref, elle sauta sur la banquette arrière, s’attachant un peu rapidement et avec quelques difficultés pendant qu’il reprenait directement la conduite !

Toutefois, il prit au moins la peine de poser quelques explications, ce à quoi elle répondit calmement :

‘’Ouaip ! C’est ces androïdes, ils profitent du surnombre et de leurs attaques à distances. Ils sont coriaces en plus ! Par contre les Xenomorphes, il faut s’en méfier ! Ils bondissent tels des cobras ! Je préfère ne pas trop faire l’expérience de ce qu’ils font. J’ai déjà eu ma dose de blessure et de spectacle morbide pour la semaine !’’
Néanmoins, elle se tourna aussi vers Mei, après s’être rapprochée des deux à l’avant pour dire en souriant toujours : ‘’Heya Mei ! Première fois que je te vois non ? Héhé ! Ça va bien se passer !’’

Néanmoins, elle ignorait pour le moment totalement quelle opération elle allait devoir faire. Bon, elle savait improviser, mais il y avait des limites. Elle tournait un peu son regard vers Jason, qui était suffisamment stressé déjà avec la route. Certes, c’était l’urgence, et pour une question de vie ou de mort selon lui… Il allait falloir qu’il en parle, mais déjà ils arrivaient dans un endroit sûr, une sorte d’immeuble. Direction donc un laboratoire pour avoir le nécessaire. Elle hocha la tête, bien que la plupart des machines présentes ne lui disait rien qui vaille. En tout cas, lui délimitait un périmètre de défense, s’attendant donc au pire… Excès de prudence ? Dans cette situation, ce n’était pas un mal.

Dans tous les cas, elle s’occupa d’installer Mei sur une table, pendant que Cortania prenait en main l’assistance, et indiquait ce qu’il fallait faire pour au moins se servir un peu des machines présentes. Ainsi Mei fut rapidement endormie grâce à un masque, pour qu’ensuite Jason arrive pour lui demander si elle avait tout ce dont il avait besoin…

‘’Je pense que j’ai tout, à un détail près… Je suis censée faire quelle opération ? Je pense pas que tu fasses tout ça pour que je lui masses les pieds !’’
Ironisa-t-elle, avant que l’agent ne lui explique… Ah, des nanomachines… Dans le corps de Mei ? Et donc, il comptait sur elle pour qu’elle s’occupe de ça ? Bon, c’était dans ses cordes, une purification complète, même si elle ne manquait pas de se poser pas mal de questions, genre… Pourquoi ? Comment cela  était arrivé ? Le problème, c’est qu’elle se doutait que Jason avait bien des secrets, et que ce genre d’histoire ne devait pas trop être fouillées. Toutefois, elle se doutait aussi qu’un tel service ne serait pas oublié. Et puis, ça lui faisait plaisir !

‘’D’accord, je m’en charge ! Comme Mei est assez petite, il y a moins de sang à traiter, ça devrait prendre au maximum une vingtaine de minute !’’
Hochant en même temps la tête pour se donner de l’entrain, elle s’approchait de l’endormie, pour commencer sa petite opération. Tout d’abord, il allait falloir une poche pour contenir tous les déchets indésirables du corps de la jeune femme, à savoir toutes les nanomachines possibles et inimaginables, ce qu’elle fit par l’intermédiaire d’une boule d’eau d’une trentaine de centimètre de diamètre. Après, il lui en fallait quelques petits sorts pour faire une sorte de tuyau connectant et filtrant du coup le sang de Mei, et surtout, une incision pour pouvoir accès. Bien évidement, l’endroit favori demeurait sous le poignet, pour une raison très simple : les veines et artères demeuraient très proches de la peau, donc peu à couper. Bref, l’opération pouvait commencer et le sang commençait déjà à se filtrer, petit à petit. Juste il fallait qu’elle continue d’influer sa magie pour que le processus fonctionne. Donc au mieux elle pourait envoyer ses sphères ou lancer de petits sorts, mais la majeure partie de sa concentration devait être mise sur sa patiente !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Juil - 2:11
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 229

ID AGENT
Matricule: HO-7076
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t126-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t160-chronologie-de-jason#251


COURSE CONTRE LA MONTRE

feat.Proxima & Jason



Le brun s'apprêtait à quitter la pièce pour laisser Proxima travailler en paix, seulement voilà, dans la cohue générale, il avait... "oublié"... un petit détail.
Devant la question pourtant évidente de la jeune Centrenuit, Rock resta tout bête et réfréna de justesse un rire nerveux. Aussitôt, il sortit une cigarette qu'il s'alluma dans le but de calmer ses nerfs.
- Non, en effet... répondit il doucement en tirant profondément sur sa cigarette.
Il tourna alors son regard vers sa chère amie endormie, avant de reprendre:
- Mei a... des nanomachines dans le sang. Si on ne les enlève pas, ceux qui lui ont mis ça dans le corps peuvent la tuer à n'importe quel moment. Je veux profiter de ce bordel pour les retirer. Et je ne possède pas les capacité ni le matériel nécessaire pour le faire en si peu de temps. Je me suis dit que... c'était certainement ton cas compte tenu de tes capacités magiques...

Il discuta un moment avec elle en insistant bien sur le fait que Mei n'était pas au courant et devait le rester. Officiellement, elle a été affectée par le pulsinar, fin de l'histoire.
L'ex agent du BSAA s'apprêtait à donner d'autres détails sur la chose, lorsque subitement, il se tut tout en fixant droit devant lui. Une nouvelle fois, son ouïe l'avait averti d'un danger, mais il était le seul au courant. Il dégaina alors son Dominator après avoir mis le fusil dans son dos, puis:
- On est pas seuls à cet étage... Je vais te donner autant de temps qu'il sera nécessaire. Concentre toi sur l'opération. Dès que tu auras fini, on se tirera d'ici...

A ces mots, il sortit de la pièce et referma derrière lui avant de parcourir les couloirs à la recherche de la menace. Il comprit très vite que la menace était organique, et non robotique. Les bruits étaient faciles à interpréter, et ressemblaient à ceux d'un zombie cherchant son dîner. Pas de chance pour lui, il n'avait pas choisi les bonnes cibles. Il vit une femme sortir subitement d'un bureau en grognant comme un véritable mort vivant. Rock plissa les yeux après avoir pointé son arme sur le crâne de la pauvre femme.
Mais subitement, un autre cadavre le rattrapa d'un seul coup... Le fantôme de son passé... Une scène similaire le hantant depuis plus de 4 ans passa devant ses yeux en flash, et son arme trembla devant l'affectée qui s'approchait lentement mais sûrement. Le brun aurait voulu tirer, mais son index droit ne réagit pas. Comme s'il était paralysé.

La scène dura une douzaine de secondes avant que la femme ne se jette sur Jason et l'écrase au sol. Dans un réflexe de nature inconnue, Jason se servit de ses bras afin de tenir la menace à l'écart grâce à une prise d'arts martiaux. De toutes ses forces, il tâcha d'éviter que la mâchoire du zombie ne réussisse à dévorer une partie de sa gorge. Conscient qu'il ne lui restait pas beaucoup de temps à ce rythme, il exécuta un mouvement grâce à une série de prises qui lui permirent de passer dans le dos de la jeune femme et de la maîtriser à l'aide de ses jambes. En tirant un peu, il parvint à récupérer son arme qu'il avait lâché par mégarde au moment où il avait perdu ses moyens. La seconde d'après, une détonation indiqua la mort du zombie et Jason retomba au sol, yeux fermés, souffle court.

Il ne savait même pas comment il était parvenu à s'en sortir. Mais une chose était certaine: la prise dont il s'était servi pour neutraliser la zombie n'était pas quelque chose qu'il avait appris par le passé.Une nouvelle énigme rejoignant la longue liste qu'il possédait déjà...

Il resta un moment immobile avant d'essuyer la sueur sur son front et de se relever lentement. Ses yeux piquaient... Il n'avait pas dormi depuis près de 60 heures, et il commençait méchamment à le ressentir. D'un pas traînant, il revint vers le laboratoire qu'il comptait protéger, et entendit quelques bruits prouvant que la jeune Centrenuit poursuivait son travail malgré la détonation. Cela lui arracha un sourire, malgré lui. Il rengaina son arme et traversa le couloir en direction du bureau faisant face et s'empara du fusil sniper qu'il portait dans son dos. Il s'approcha alors d'un balcon, et après avoir déployé la lunette de l'arme, il examina attentivement le parc qui s'étendait devant leur bâtiment.

Il aperçut plusieurs civils à l'évidence affectés au vu de leur façon de se déplacer, mais il ne fit naturellement rien. Tant qu'aucun d'entre eux ne les avait repérés dans cet immeuble, il n'avait pas l'intention d'attirer l'attention sur eux en tirant un coup de feu. De plus, il aperçut très vite un groupe d'androïdes s'entredéchirant avec les affectés, ce qui était parfait pour eux.
Le calme demeura ainsi pendant environ cinq minutes. Mais cela ne dura pas. Ca ne pouvait pas durer...
Un véhicule enflammé chuta du ciel et vint brusquement percuter la façade de la tour de bureaux et laboratoires dans laquelle ils se trouvaient. Et si ce n'était pas dangereux pour eux, il se trouva que ça changea l'équation de manière drastique...

Dès que la voiture en feu explosa, l'attention de tous les affectés de la zone se tourna vers la tour. Plusieurs modifièrent leur destination, et se rapprochèrent du bâtiment sous les yeux horifiés de Jason. A ce rythme, il allait bientôt devoir commencer à tirer...
La situation empira encore davantage, puisqu'avec l'arrivée de plusieurs groupes de zombies, ce furent plusieurs groupes d'androïdes qui s'approchèrent à leur tour.
Nerveux, le brun tourna son regard vers le laboratoire où se trouvaient les deux jeunes femmes. Il faillit demander à Proxima si elle en avait encore pour longtemps, mais il ne voulut pas la déranger. Et puis, soyons réalistes: cela faisait moins de 10 minutes que l'opération avait commencé...

Il observa les ennemis approchant grâce à sa lunette de visée. Tirer, ou ne pas tirer ? Gagner du temps et attirer l'attention ou bien faire le mort ? A nouveau, son front perla. Il ne savait pas quoi faire...
Heureusement, sans le savoir, les civils infectés et les androïdes rebelles lui gagnèrent de précieuses minutes en s'affrontant. Rock s'inquiéta alors de la menace invisible: tôt ou tard, ces fameux xénomorphes se montreraient...

Spoiler:
 


Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP



Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Juil - 23:41
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 36

ID AGENT
Matricule: HO-6961
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Mes combats incessants avaient finis par me recouvrir de sang, non pas que ça soit une sensation déplaisante. Après tout, j'avais décidé de mener ma vie dans l'affrontement et ceci ne faisait que me rappeler ce choix. J'avais découvert au passage que le sang des parasites avait quelques propriétés acide quand quelques gouttes ont commencé à attaquer ma peau malgré l'équipement de HOPE. Ce n'était pas suffisant pour être bien grave ou dangereux, mais je me retrouvais donc avec de nouvelles informations sur l'ennemi.

Le silence fut percé par une étrange mélodie. Je mis quelques secondes avant de me souvenir que l'équipement de HOPE avait des fonctions de communication et après quelques essaies infructueux pour me rappeler de la manière de décrocher ce truc, je finis par y arriver. C'était Proxima qui me disait qu'elle avait trouvé un nid de xéno dans les quartiers au sud de l'hôpital et qu'elle voulait que j'apporte de quoi l'anéantir.

"Hun hun, okay je ne dois pas être très loin. Par contre je sais pas vraiment si je trouverais des armes pour ce genre de mission. Je vais essayer de chercher dans le coin de l'hôpital, peut-être qu'un trafiquant trainait dans le coin avec un peu de chance."


Je ne me faisais pas d'illusion vis à vis de la société, je savais très bien que malgré toute la bonne volonté du monde, il resterait toujours une part d'ombre dans le cœur des hommes, même de ceux qui vivent prêt d'un hospice. Avec de la chance cette part d'ombre pourrait bien nous aider.

Je cherchais dans les différents bâtiments qui entouraient l'hôpital pour mes armes. Quelques androïdes et xéno arpentaient encore les environs, j'en profitais donc pour sécuriser encore un peu l'endroit en répandant huile et sang sur les murs et le sol. Je trouvais quelque chose qui ressemblait à un réfectoire. J'eu un petit rictus en trouvant un magazine douteux, garnis d'images perverses, caché entre les boites de conserves de la réserve. Un autre exemple que les humains restaient des humains, malgré tout les airs qu'ils pouvaient se donner ou toutes les règles qu'ils s'imposaient.

J'arrivais ensuite dans une sorte de grande auberge, un bâtiment remplis de petites pièces où les gens dormaient. Beaucoup d'infectés trainaient par ici et semblaient étrangement graviter autour d'une pièce. Après avoir éliminé la menace, je vis que la porte était verrouillée. Je me doutais bien que les infectés n'étaient pas du genre à tourner les loquets et je doutais que ce genre de subtilité fasse partit des instructions des machines. Je levais la voix.

"Il y a quelqu'un la dedans ? Vous allez bien ? Les ennemis ont été repoussés pour le moment, vous pouvez ouvrir."


Un petit moment d'hésitation passa avant qu'un faible bruit de serrure ne se fasse entendre. Une femme et deux enfants sortirent mollement de la pièce, la première essayant de cacher le carnage aux enfants.

"Ecoutez, la situation est critique pour le vaisseau et les ennemis sont nombreux. Je n'ai pas les moyens de vous rapatrier pour l'instant, la téléportation est mortelle a l'heure qu'il est. Je vais aller vous chercher des provisions et vous aider à vous barricader. C'est tout ce qu'on peu faire pour l'heure."


Le trio était encore sous le choc de la situation. Je ne pouvais que les comprendre, être habitué au calme et a la paix n'aidait pas vraiment à réagir en temps de crise. Je me hâtais de rassembler nourriture et eaux pour les rescapés avant de bloquer l'entrée vers leur abri avec de lourds débris métalliques. Cela devrait les protéger des infectés décérébrés, et les androïdes ne devraient pas donner de grande priorité a une pièce délabrée et bloquée par un éboulis. Je les mis toute fois en garde contre ces derniers, puisque la majorité des civils devaient voir les machines comme des domestiques, et par conséquent ne s'en méfiait pas.

Au final, je ressortais bredouille de mon inspection. Un autre appel de Proxima vient cependant changer la donne, cette fois ci elle était plus précise : il y avait des produits dans les labos qui pourraient convenir, ainsi qu'un véhicule pour les amener à l' endroit qu'elle venait de m'indiquer. Je rassemblais donc plusieurs produits qui me semblait dangereux, notamment des barils rouges contenant un étrange liquide noir. Je n'avais aucune idée de a quoi cela pouvait servir, ça ne me semblait même pas a sa place dans un hospice mais j'avais d'autres chats à fouetter. Une fois ma collecte terminée, je me mis en quête du fameux véhicule. Je trouvais mon bonheur dans une de ces boites métalliques que j'avais vus parfois dans les rues et je m'empressais de charger mon convois a l'intérieur.

Après avoir passer plusieurs minutes a trouver comment démarrer la machine, je pris le volant vers l'endroit que m'avait indiqué Proxima : le sud de l'hopital. Je n'avais jamais piloter ce genre d'engin, mais je trouvais ça bien plus amusant que les chevaux de chez moi !

La conduite !:
 

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mar 31 Juil - 0:04
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 459

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
La gardienne continuait pour le moment son opération. La protégée d’Ashfield, tout endormie, servait donc de moyen de pression contre lui ? C’était super important du coup ! Mais… Elle s’étonnait qu’il n’ait pas cherché à en parler avec les autorités de Hope, avec des médecins et… Bon, Jason n’était pas une personne qui se fiait bien facilement avec la hiérarchie, tout du moins de ce qu’elle pensait. Il était un peu trop électron libre pour ça. Mais il demeurait qu’elle trouvait ça un peu suspect… Peu de personnes avaient le pouvoir d’approcher Meï, et ceux qui le faisaient ne devaient pas vivre très longtemps… Soit il était confronté à un très très gros groupe de mafieux, soit… Elle espérait que cela ne soit pas le cas, mais il était possible que cela soit une partie de Hope qui ait fait ça… Oh, peut-être venait-elle de compromettre sa possible carrière par ce geste… Et peut-être plus et… Bah, ce n’était pas ça qui lui importait ! Après tout, à ses yeux, Hope n’était que des vacances, tandis que cet acte qu’elle faisait pourrait bien changer considérablement comme les deux allaient affronter leurs difficultés ! Enfin, même si Meï ne devait pas être mise au courant.

Enfin, elle devait admettre que la situation n’était pas la plus évidente. Le fait d’entendre des détonations non loin ne lui disait rien qui vaille, même si c’était Jason qui gérait. Et au bruit, il s’agissait de l’arme de poing de l’agent, et non celle qu’il avait prise pour l’occasion. Le sniper, c’est comme une bonne bouteille, ça se déguste !

Toutefois, une goutte prononcée d’inquiétude se fit lorsqu’elle sentit tout le sol trembler en même temps qu’une redoutable explosion… C’était… Pas bon ça ? Il semblait bien en effet… Cela allait surement faire comme un phare dans les ténèbres, à ceci près que ce qui allait venir risquait de recevoir quelques cadeaux de plomb ou d’acier. Mais elle dans cette action était un peu occupée, et laissait le soin à Rock de gérer leurs invités… Mais le problème, c’était qu’il y avait quelques-uns qui étaient déjà sur la piste ! Derrière elle, ce fut un râle peu encourageant qui l’a fit redresser la tête, pour qu’elle voit dans un reflet de l’eau qu’il y avait un infecté derrière elle, avançant lentement…

‘’Oh, misère… y’a Jacky du service informatique…’'
Disait-elle à voix basse. Le problème demeurait qu’elle était un peu obligée de tourner le dos à celui qui allait irrémédiablement l’approcher… Toutefois, Jason risquait d’être un peu occupé là, donc elle réfléchit un peu à comment s’en charger… Oh, il y avait une bonne manière ! Dès qu’il fut suffisamment proche, elle leva brutalement sa jambe vers l’arrière, tout en se penchant, pour faire sonner les cloches. C’était Pâque avant l’heure. Elle ne put s’empêcher de sourire, avant d’envoyer un de ses orbes le knock-out. Au moins, ça c’était fait…

‘’Bon, crise évitée !’’
Fit-elle, avant d’entendre un deuxième râle… Cette fois-ci, une femme bien en taille. ‘’Génial, maintenant c’est Jacqueline de la compta !’’ Elle se contenta cette fois-ci de prendre son arme de service, avant de viser un peu près dans la direction qu’elle avait entendue, s’aidant encore une fois du reflet, pour décocher un petit tir dans la mâchoire, qui stoppa net la perceptrice des impôts.

‘’J’ai besoin de pacifier une nouvelle fois la zone ou vous avez comprit ?!’’
Faisait-elle, en même temps qu’elle poursuivait le flux de transition sanguine pour Meï. Elle avançait bien, recevant confirmation de la part de Cortania, qui surveillait les activités de Neth, que celle-ci avait récupérée de quoi s’amuser !

‘’Parfait ! Maintenant on va faire péter tout ça ! Récupère moi un morceau au fait, il faudra que je teste ça en sauce lorsque j’aurais du temps et… Oh, j’ai déjà plein d’idée ! Néanmoins, soit prudente, ils sont solides ces bestiaux, mais surtout vif. A part le gel, je n’ai pas encore trouvée de moyen de les vaincre si efficacement. Tu as trouvée quelque chose ?’’

Toutefois, elle entendit plusieurs bruits rapprochés dans une sorte de… Conduit de ventilation. Fronçant les sourcils, elle reprit son arme, avant de tirer à plusieurs reprises, pour voir qu’au bout de la quatrième fois, une légère poche de sang acide coula, laissant sa marque à travers les étages qu’elle corrodait progressivement.

‘’Bon, il va falloir faire tomber le camion en plein dans le cœur de la colonie. Et le problème, c’est qu’il y a surement une reine là-bas. Plus grosse, plus méchante et plus forte. En somme, le boss de la zone ! J’essaye de me rendre disponible aussi vite que possible !’’


Puis, elle coupa la communication, avant de crier pour Ashfield :

‘’Jason, tu voulais voir des Xenomorphes, y’a au moins deux spécimens qui trainent dans la ventilation. J’en ai blessé un !’’


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Aoû - 11:41
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 229

ID AGENT
Matricule: HO-7076
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t126-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t160-chronologie-de-jason#251


COURSE CONTRE LA MONTRE

feat.Proxima & Jason



Calmement, le tireur d'élite suivait du regard à travers la lunette de son fusil longue portée un groupe d'androïdes qui pourraient poser problème à moyen terme s'ils décidaient de fouiller leur bâtiment. Mais il s'abstint malgré tout de tirer. Faire le mort lui semblait la solution la plus prudente compte tenu des circonstances tendues auxquelles ils faisaient face. Malheureusement, un coup de feu provenant du laboratoire ou se trouvait les deux jeunes femmes l'alerta. C'était pourtant le dernier endroit qui aurait dû manquer de sûreté.
- Et merde ! Lança Jason en lachant son fusil et traversant le couloir à toute vitesse en entendant plusieurs autres détonations ainsi que la mage l'appeler. Dégainant son Dominator, il visa prudemment la ventilation tout en répondant à sa coéquipière:
- J'aurais préféré prendre un rendez vous avec eux, quitte à les voir...
Il mitrailla alors à son tour la gaine , et l'un des xénomorphes traversa le sol de celle ci avant de s'effondrer à terre, visiblement mort. L'aspect physique de la créature était impressionnant. Et si le traqueur avait eu le temps, il l'aurait volontiers étudié. Toutefois, ce n'était ni le lieu, ni le moment... Attentif, Ashfield tendit l'oreille, s'attendant à des bruits provenant de l'autre créature non identifiée.

Malheureusement, les seuls bruits qu'il entendit provenaient du couloir.
- Où en est l'opération ? Visiblement, notre temps ici est bientôt écoulé à ce rythme...
Il sortit dans le couloir, canon pointé devant lui et abattit deux zombies assez classiques. Il remarqua subitement la forme d'un xénomorphe traverser le couloir. Encore un ? Ou bien était ce le second ? Comment pouvait il ne pas les entendre se déplacer, lui qui entendait tout d'ordinaire ?!
Il déploya sa holovisière, et souffla alors à Proxima:
- Magne toi, au moins une de ces saloperies se balade dans l'étage, et même moi je ne les entends pas. Je te laisse en déduire ses intentions... Je vais m'en débarrasser, concentre toi sur Mei. On sera coincés ici tant que l'opération ne sera pas terminée...

Comme pour illustrer son discours, un de ces xénomorphes sauta brutalement sur Jason depuis une porte ouverte sur sa droite. Par réflexe, il tira un coup avec son arme, mais celui ci partit devant lui, ce qui fut inutile, si ce n'est pour alerter l'agent Centrenuit. Il heurta assez violemment le mur de gauche. Légèrement étourdi par le choc, il eut malgré tout le réflexe de dégainer son couteau de combat et de taillader l'alien à la tête, avant d'exécuter une roulade arrière afin d'éviter de justesse un coup de griffe qui déchira l'air.
Main gauche en avant, et couteau un peu en retrait, le brun reculait lentement à la recherche d'une solution: il avait perdu son Dominator... Et le pire, c'était qu'il pouvait encore le voir, mais pas l'atteindre. La créature grognait puissamment, et de toute évidence, seule la lame le maintenait à distance.
- Un seul coup ne t'a pas suffi ? Murmura le brun en se préparant à un nouvel assaut.

Pour toute réponse, le xénomorphe chargea subitement en direction de Jason. Ce dernier tenta le tout pour le tout: il lança son couteau en l'air afin de l'attraper par le bout de la lame, et la lança avec une grande expertise sur l'alien. Puis, dans le même temps, il fonça vers la créature. Cette dernière hurla de douleur lorsque le couteau la poignarda en plein dans l'abdomen. Rock profita alors de la poignée de secondes qui lui étaient offertes pour exécuta une roulade avant en passant le plus près possible du mur droit. Cette manoeuvre lui permit de passer devant son adversaire sans que celui ci ne puisse faire quoi que ce soit. Trop occupé par les dégâts causés par le poignard, il était déjà trop tard lorsqu'il fit volte face: Jason avait déjà ramassé son arme et la pointait sur lui.
- C'est terminé pour toi !
A ces mots, il cribla de balles perforantes la créature qui s'effondra au sol pour ne plus en bouger. Il attendit quelques secondes pour être sûr, puis son holovisière se déploya à nouveau, et:
- Proxima ? Il a son compte... Mais je ne sais pas combien il y a de ces saloperies à notre étage...



Spoiler:
 


Prez'                    Chronologie                    Carnet PNJ                    Liens RP



Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Aoû - 14:35
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 459

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Les combats continuaient et semblaient augmenter en intensité dans l’étage où se trouvait actuellement la Centrenuit et l’agent Ashfield. Il semblait qu’ils étaient tombés coup sur coup sur des jets malchanceux. Après tout, Hope traversait actuellement une succession d’échec critique qui risquaient bel et bien de lui être totalement fatal… Bon, si la station explosait, eux n’auraient pas trop le temps de se dire que ce qu’ils faisaient pouvait avoir des conséquences, puisqu’ils avaient de grande chance d’y passer aussi. Au moins, si tout ceci finissait dans une bien belle explosion, l’ainé aurait la possibilité de montrer à son petit neveu ce qu’était un feu d’artifice.

Plusieurs gouttes de tension et de transpiration apparaissaient sur le front de la demoiselle, qui essayait d’augmenter un peu la cadence, vu que Jason commençait à être un poil débordé. Elle ne pouvait néanmoins pas aller aussi vite qu’elle voulait, sinon Mei risquait des séquelles plus ou moins grave, allant d’un bobo au doigt à une tombe à son nom. Donc elle devait gérer les risques, les mesurer et faire des choix qui pouvaient être litigieux. Mais elle gérait, et alors que de nouvelles détonations eurent lieu, résultant de la rencontre entre Rock et un xenomorphe à la dentition malsaine, elle arrivait à la fin de la sainte opération.

Tout le sang de la demoiselle avait été ainsi vérifié et purifié. A côté d’elles, une sphère contenant toutes les nanomachines, qu’elle comprima d’un coup assez violent, pour ensuite la faire disparaitre d’un simple mouvement de bras. Au moins, ça c’était fait, et elle pouvait maintenant sourire un peu plus, détendre ses traits alors qu’elle enlevait le masque anhéstésiant de Meï. Bien, maintenant que ça c’était fait… Elle dit à haute voix :

‘’Et une opération terminée !’’


Elle montrait juste sa main à travers le couloir, montrant d’un signe que tout s’était bien passé. Au moins, cette partie-ci, aussi tendue qu’elle pouvait être, touchait à sa fin. Maintenant, il fallait retourner au cœur même des activités de Hope, à savoir… Ah oui, défendre la station contre mille et une emmerdes. Une colonie de xenomorphe entre autre allait bientôt recevoir la visite de Neth, et il lui fallait au moins un peu de compagnie. Travailler en solo pouvait parfois être un peu ennuyant, surtout qu’elle préférait ne pas utiliser d’IA. Donc, elle sourit à Jason, pour lui dire :

‘’Maintenant faut qu’on y aille ! Je vais aider Neth sur ce que je lui ai demandé de faire ! J’imagine que tu va mettre Mei en sureté de ton côté. Soit prudent tout de même pour la suite, et hésite pas à me demander à nouveau de l’aide si besoin ! Héhé !’’
Elle commençait à partir, se dirigeant vers une fenêtre, pour se retourner une dernière fois et dire : ‘’Et il ne s’est jamais rien passé !’’ Puis, elle bondissait, utilisant ses pouvoirs de gravitation pour commencer à planer en s’accélérant. Maintenant, il fallait qu’elle trouve Neth…

Et dans une ville aussi grande que celle présente sur la station, autant chercher une blonde dans une distillerie. Ou une aiguille dans la botte du shérif… En fait, elle n’arrivait pas à remettre le doigt dessus… Est-ce qu’il y avait une peau d’ours dans le tas ? Raaah, c’était parfois compliqué de tout comprendre… Oh, mais voilà qu’il y avait de l’agitation en bas… Une voiture qui roulait surement un peu trop vite pour son propre bien. Normalement, elle aurait dût mettre un PV, mais son instinct -et son ia- lui dit qu’il s’agissait de la petite tête blonde ! Bien ! Controlant sa chute, elle atterit comme elle put sur le toit, avant de se glisser à l’intérieur, sur le siège passager !

‘’Eh bien Cortania, dire que t’oses me critiquer au niveau de ma conduite ! Du coup c’est bon, j’ai fini ce que j’avais à faire ! Maintenant, on va pouvoir illuminer le ciel de Hope ! Tiens, un sandwich si t’as faim.’'
Fit-elle en tendant ce qu’elle avait put récupérer dans le bar de tout à l’heure.

‘’Je détecte les ondes correspondant à différents produits chimiques présent dans un état stable, présent dans le coffre. Heureusement qu’ils sont dans cet état, sinon la conduite… Audacieuse de Neth aurait conduit droit à un désastre. Néanmoins les produits présents, si mit en contact, devraient créer une réaction incendiaire proche de l’effet du Napalm, a la différence que…’’ Fit-elle, en s’arrêtant à la fin de son explication…

‘’Que quoi ?’’


‘’Que les flammes sont multicolores.’’


‘’Ouaaaah… Mais c’est… GENIAL ! ON VA TOUT FAIRE PETER ! Neth, plus vite encore ! On est toutes proches de la colonie ! On rentre dedans, on écrase les méchants, et on regarde le plus beau spectacle de son et lumière de toute une vie !’’

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mer 1 Aoû - 22:05
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 189

ID AGENT
Matricule: HO-6037
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t452-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t410-les-chroniques-d-un-cerbere#1258

ft. HOPE

Hope Wars III : La revanche xénomorphique
Pathétique, je me sentais misérable de mes plaies, et je ne sais pas par quel miracle, j’ai su mener à bien ma partie de l’affaire, pour ce moment, tout du moins. Sûrement l’aide de SOMA qui, par ses directives et sa vigilance, ne manquait pas de m’éviter le désastre. Au final, le système défensif de HOPE semblait bien opérationnel, et fit vite son travail, alors que je me reposais à proximité de tout ce que j’avais dû éviter et endurer jusque-là. J’étais vanné, et je comprenais vite pourquoi, entre la faim, la douleur de ma blessure, et la fatigue, le temps qui passe, encore et encore.


Après avoir comaté un instant, le regard vide et presque couché affalé contre un mur en piteux état, j’entrepris finalement de me relever et de me frayer mon chemin jusqu’à mes compagnons, histoire de leur rappeler mon existence et de ne pas finir abandonné ici. Je retrouvais ainsi Proxima et Neth, toujours en meilleur état physique que moi-même, ce qui me voyait bien désolé, mais après tout, le combat pur et dur n’a jamais été ma spécialité, ce n’était donc que pure logique que j’en sois le maillon faible. Au moins, je pus compenser en usant de mes affinités avec la technologie, ce qui fut déjà ça.


- Je vous retrouve plus tard, donc. Je pense que je commence à avoir sérieusement besoin d’une pause, et c’est toujours mieux que de vous ralentir ou mettre inutilement en danger, finalement.


Si ça ne me plaisait pas de quitter la mission comme ça, même temporairement, c’était le mieux à faire. Ma présence d’éclopé ici ne ferait qu’être une entrave contre-productive, et qui serais-je si je contredisais les ordres de la cheffe ? Bon, je ne vais pas faire comme si c’était pour les beaux yeux de Proxima, puisque pour être franc, cela m’arrangeait bien d’avoir le droit, le devoir, même, d’aller me poser, ne serait-ce qu’un instant. Sans broncher alors, je fis mon chemin, et leur assurais de revenir dès que possible.


---


Lorsque je repris conscience, j’avais alors passé bien plus de temps que prévu. Par précaution, j’avais fait regarder ma plaie, afin d’être sûr que je puisse y retourner assez vite et, après avoir attrapé un peu à manger, je m’étais laissé dormir, bien longtemps, trop longtemps. La fatigue avait joué et, non seulement, je n’avais programmé aucun réveil, mais en plus mon IA de malheur estima non-nécessaire de me sortir de mon sommeil pour le moment. Si je sus alors me lever de mon lit de fortune, c’est simplement parce qu’un curieux vint tâter mon corps pour voir si j’étais encore en vie…


Non sans broncher, engueuler le malotru, ainsi que mon serviteur incapable, je me remis très vite en route, boitillant par moment à cause de cette fichue plaie que j’allais me coltiner un moment. Blessure de guerre, comme on dit… Pas sûr que je puisse frimer avec ça. J’appris alors par SOMA, qui se décidait à coopérer au moins un peu, l’apparition de sales bestioles sur le vaisseau, histoire de rajouter de l’humour à l’ambiance générale, déjà très joyeuse et festive. Ce serait quoi, la suite ? C’était à se demander s’il n’y avait pas un malin plaisantin derrière toute l’affaire, qui s’amusait à toujours rajouter plus de ces bêtises pour tuer le temps.


Quoi qu’il en soit, je me sentais en retard et, si je n’avais pas donné d’heure à mon retour, je le prévoyais bien plus tôt que ça. Encore un peu endormi malgré tout, et tout juste debout, je fis de mon mieux pour joindre les dernières coordonnées connues de mes compagnons, espérant joindre au moins l’un d’eux, et qu’importe lequel, à ce stade !


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Aoû - 14:19
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 459

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Un battement. C’est la simple chose qu’elle avait loupée alors que les ténèbres avaient envahis tout l’espace. Aucune précision, aucune information. Peut-être que la station venait de rencontrer la plus grande baleine spatiale de son existence, de tout le multivers même ! Ou alors… Peut-être qu’IL était là. Oh, si c’était ça, au moins la chose était claire. Ils allaient juste tous mourir. Joie non ? Bon, clairement, là, toute l’organisation avait merdée, mais à un point cataclysmique et ils allaient en payer les conséquences. Les xénomorphes, d’ordinaire si vifs et aggresifs, n’étaient devenus que de simple petit chaton un soir d’orage. Bref, un gros truc était là, et si ce n’était pas celui que l’on nommait « L’ainé »… Alors ils seraient encore tous dans la mouise, vu que cela signifierait qu’il serait encore plsu menaçant…

Et puis, l’ainé, c’était quoi ce nom ? Bon, autant lui donner un autre, vu qu’après tout, c’était la fin. Qu’est-ce qui pourrait arriver de pire ? Pas grand-chose en fait… Donc bon. « Jean-Baptiste » avait décidé de poser ses bagages ici et d’éradiquer d’un simple revers de la main ce qui pouvait peut-être devenir un jour une piqure de moustique sur son teint bazané… Ou autre, ne faisons pas de fausse idée. Enfin, toujours était-il que « Jean-Baptiste » était plutôt méchant… Et surtout méga vénère ! Déjà, les infectés contrôlés, puis les androïdes, après les xénomorphes, sans oublier les astéroides… Depuis le temps, certains avaient dût en plus vaincre les boucliers. Donc bref, c’était une situation plutôt désespérée. Et Cortania n’avait rien a rajouter, puisqu’après quelques secondes où le temps semblait s’être arrêté, le président du conseil prit la parole d’un air terriblement grave…

Donc résumons… On va tous mourir. Cette idée là fut tout de même symbole de la méga merde dans laquelle tous étaient. Clairement, toute la ligne de commandement s’était fait neutraliser. Des cinq grosses têtes, n’en restait apparemment que deux de toujours présent, et cela pouvait se réduire encore si facilement. Et clairement… Personne n’avait voulut ceci. Personne. Quand bien même le concept de mort restait encore spécial aux oreilles de la Centrenuit, qui se disait encore tout anodinement que si elle trépassait, elle se réincarnerait dans son monde, cela n’était pas vraiment le cas des autres agents qui étaient présent.

Mais… Une dernière mesure du coup ? Le plan Pains End. En somme, elle ne comprenait rien à ce programme. Figer l’entièreté du vaisseau, puis une téléportation ? Le problème était que Hope serait accompagnée dans ce transfert par les trois menaces qu’il y avait à l’intérieur. La seule chose qui allait se passer, c’était que « Jean-Baptiste » ne serait plus là… Mais bon, quand on est aussi puissant que « Jean-Baptiste », est-ce que c’est un problème ? Donc en somme, c’était une dernière mesure pour gagner du temps, et espérer que des agents dans l’espace seraient au moins salvateurs… Mais combien seraient-ils ? Surement trop peu, vu que l’état d’urgence demeurait depuis bien avant…

Oh, et n’oublions pas que tout ceci n’avait qu’une chance sur on ne savait pas combien de fonctionner. Les conséquences pourraient être catastrophiques en effet, mais aussi géniales. Il ne fallait pas l’oublier. Donc en somme, le choix était soit de tirer un dé et espérer un coup critique, soit de se laisser aller à cette situation et de tous y passer… Vu que la téléportation ne fonctionnait pas vraiment, au moins c’était vu, clairement. S’il ne restait qu’une chance sur un milliard, cette chance était toujours mieux que la situation qu’ils avaient actuellement, où les agents diminuaient minute après minute, et où tous se dirigeaient vers un mort certaine sous le regard de « Jean-Baptiste ».

‘’La station est tombée… Tout est fini…’’
Commença Cortania, visiblement pessimiste dans ses programmes…

‘’Vous avez dit que cette station ne tomberait pas tant que les agents la défendraient !’’
Répondit directement Proxima, en serrant les dents.‘’Ils se battent encore ! Ils sont mort en la défendant !’’

‘’Autant de mort… Mais que peuvent les agents face à tant de haine ?’'
Répondit-elle, enclenchant ainsi un début de dépression qui était inacceptable.

‘’Viens avec moi.’’
Fit-elle en levant les yeux, alors que la colonie n’était plus si loin. ‘’Allons à leur rencontre.’’

‘’Pour la mort et la gloire ?’’


‘’Pour Hope. Pour les passengers’’
Dit-elle en fermant les yeux tout en appuyant sur l’un des boutons de sa montre, acceptant l’ultime plan que proposait le chef du conseil. Une chance… La dernière qu’ils auraient. Et le pire, c’est qu’au travers de cette sombre épopée, un lampadaire fonctionnait encore, donnant l’impression que le soleil se levait… Les premières lueurs du cinquième jour ou presque. Sentant son cœur emplit de nostalgie, elle tourna son regard à l’est, pour y voir une personne bien particulière… ''FREINE !'' Cria-t-elle, pour que le véhicule se stoppe non loin, et qu'elle ne dise :

‘’Edward ! Tu arrives pile au bon moment pour la dernière charge ! Bon, pour simplifier, on va surement tous y passer, mais le plan est simple : Faire exploser la colonie d’alien là-bas ! On a ce qu’il faut d’explosif dans le coffre, alors ce qu’on fait, c’est qu’on arme tout ça, qu’on jette ça dedans et qu’on s’arrache !’’


‘’Oui… Oui !’’
Faisait l’IA, en commençant à voir la lumière à travers ce dernier geste désespérer. Tout risquait de mal se passer évidement, mais… Il fallait croire que même sous les ténèbres de « Jean-Baptiste », l’espoir de Hope survivrait ! Jusqu’à son dernier souffle ! ‘’L’hymne de Hope, va résonner dans la station… Une dernière fois !’’

Et oui ! Le plan avait beau être juste suicidaire, d’aller au cœur d’une colonie de Xenomorphe, mais que pourrait-il arriver de pire que de mourir en ces heures terribles ? Les hommes ne cherchaient-ils pas toujours un instant de gloire pour leur mort ? Passer l’arme à gauche en tant que héros, et ne jamais être célébré en tant que tel… Un destin aussi tragique que sublime.

‘’Voici venue l’heure… D'armer ces explosifs ensemble.’’
Faisait l’IA alors que Proxiam passait à l'arrière, en commençant à suivre les consignes de la dame bleuté pour faire en sorte de préparer le feu d'artifice.. Mais il fallait toujours… Une dernière inspiration alors que le contact allait être mit sous peu…

‘’Asimov réveilles-toi… Qu’importe les procédures, qu’importe les bugs et que le code soit corrompu !’’


Et ça y est, les clefs étaient tournées de nouveau, lançant le véhicule en ligne droite vers son destin !

‘’A fond la caisse !’’
Hurlait la Centrenuit, pour son dernier cri de guerre avant de se jeter dans un charnier qui pourrait être le sien, activant la radio une dernière fois, pour laisser libre cœur à ses dernières pulsions…

Musique

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 2 Aoû - 21:02
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 189

ID AGENT
Matricule: HO-6037
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t452-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t410-les-chroniques-d-un-cerbere#1258

ft. HOPE

Hope Wars III : La revanche xénomorphique
Un simple coup d’œil permettait d’apercevoir une ombre titanesque obscurcir les yeux, si grande qu’elle en était méconnaissable. Il en faut beaucoup pour m’impressionner, mais à ce stade, même après avoir lu un millier d’ouvrages sur les Léviathans, j’en tombais ébahi, immobilisé, face à cette masse indescriptible que j’observais. Si c’était ce que Hope redoutait, ou si c’était une bête que j’aurais pu connaître aux alentours de mon monde, je n’en avais foutrement aucune idée. Cela pouvait tout être, et n’importe quoi, mais ça en restait foutrement impressionnant. À ce stade, cependant, ce n’est plus ce détail de plus ou de moins qui allait me tenir sous le choc, et je repris ma course, lentement, avec un poids de plus qui sonne dans mon crâne, un scénario d’échec de plus envisageable dans cette mission.


Pour ajouter de l’euphorie au portrait, c’est la voix d’un des boss qui se fit entendre, et ce n’était pas pour le mieux. En somme, dire que l’on avait tout perdu semblait bien loin d’une exagération, et un espoir paraîtrait vite utopique. Plus, ou presque plus de têtes pensantes, un vaisseau-monde dans un état catastrophique, des dangers toujours plus présents, … Une accumulation de merde digne des pires lundis de l’histoire. Alors, lorsque la seule solution viable semblant envisageable se fit paraître sur ma Hopewatch, je n’hésitais pas, et confirmais de suite mon accord, pour ce qu’il valait. Inutile de réfléchir davantage et de débattre, l’heure n’est plus aux paroles.


- Administrateur Warren, je vous prie de confirmer oralement votre accord pour la mesure d’urgence.


- C’est maintenant que tu te réveilles ? Je confirme. En attendant qu’on ait une meilleure idée, je pense qu’on n’a plus trop le choix.


- On a toujours le choix, Edward.


J’allais pour protester face à la dernière phrase qui surgit après un bref silence, comme un cheveu sur la soupe, mais au final, je n’en fis rien, et SOMA retourna à son légendaire mutisme. Je n’avais pas la tête à investiguer ses raisons, et en même temps, il y avait bien plus vital comme problème à cette heure. Malgré alors mon idée d’aller au bout des choses, je me sentais alors déjà ralentir le pas, freiner, comme par un désespoir inconscient, comme si j’avais déjà baissé les bras, jusqu’à ce qu’une voix familière tant attendue me tire de ma lenteur manifeste.


- Ha, un dernier feu d’artifice pour la route hein ? J’espère que tu m’as gardé une place dans les loges !



J’esquissais un sourire moqueur face à l’agent, qui volontairement ou non, me remontait au moins un peu le moral. En soi, quitte à se faire écraser, autant en profiter pour dégommer quelques méchants au passage, pas vrai ? Sans beaucoup plus de commentaires, j’embarquais alors et me contentais de regarder défiler ce qu’il restait de paysage, criant comme un cow-boy lorsque la miss faisait vrombir le moteur en avant.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Aoû - 0:47
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 36

ID AGENT
Matricule: HO-6961
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
La conduite endiablée se poursuivait. La vitesse montait et devenait de plus en plus enivrante. Les obstacles défilaient à toute vitesse, tout juste assez lentement pour que je puisse réagir. Je n'entendis presque pas le bruit de tôle qui retentit quand Proxima atterrit sur le toit du véhicule avant de s'engouffrer à l'intérieur, toujours aussi insouciante et énergétique. Combien de Chi consommait-elle pour être aussi active ? Elle me tendit de la nourriture, que je pris et engloutis rapidement.

Pendant que je conduisais, Proxima intercepta un discours du dirigeant de HOPE. La situation était critique, les morts nombreux, l'organisation entière était chamboulée et prête à s'effondrer. L'espoir n'existait plus dans la voix du président, laissant place a une résignation morbide, seulement illuminé par une faible lueur d'espoir, celui d'un système très ancien et détraqué qui pourrait tout aussi bien nous tuer ou nous sauver. Ses conseillers étaient morts et il ne restait plus que nous pour guider le dirigeant.

La situation était si grave, forcément j'étais moi aussi chamboulée mais quelque part, au fond de mon cœur, une flamme brulait plus intensément encore, car c'est dans les situations les plus désespérés que la plus petite des actions prend une ampleur héroïque.

"On pourrait donc tout aussi bien courir a notre perte hein ? Ça me va, je vais bruler la route de toute mes forces et laisser ma trace sur ce chemin !"

Après ces quelques mots, je poussais la vitesse de la machine au maximum, jusqu'à ce que Proxima me fasse signe de m'arrêter. Un de nos compagnons semblait errer sur le bas coté, certainement abasourdit par la nouvelle. Je reconnaissais l'homme en armure qui était avec nous au début de ce chaos et Proxima l'invita à nous rejoindre dans une dernière charge suicidaire, chose qu'il accepta avec sourire. J'imagine que lorsque l'homme n'a plus à avoir peur de mourir, il n'a plus peur de rien.

J'embrayais de nouveau à pleine puissance. A cette vitesse, certain obstacle devenait inesquivable, mais le véhicule tenait bon. Nous arrivions très rapidement à destination, pour y découvrir le fameux nid. Une sorte de cratère, ou une fosse, remplie de matière organique qui pulsait et suintait. Difficile a dire si ce truc était vivant, mais en tout cas, il fallait le détruire. J'arrêtais le véhicule au bord du précipice, ordonna a tout le monde de descendre avant de me positionner derrière. J'inspirais profondément, rassemblant le plus d'énergie possible pour asséner deux violent coups de paume au véhicule. La tôle se plia et le véhicule avança des quelques mètres le séparant de la pente du nid. Il finit par la dévaler à toute vitesse avant d'exploser dans un puissant incendie aux couleurs multiples.


Voila, la mission était accomplie. Je levais la tête et je pouvais voir la fameuse ombre, cet Ainé. Nous étions tellement petit par rapport a cette menace, nous ne pouvions même pas le percevoir correctement, seule son aura de menace nous parvenait. Un profond désespoir envahissait les cœurs de toutes les races présentes alors qu'elle fixait l'ombre dans le ciel. Je levai le poigné droit pour voir l'écran de ma montre qui m'affichait le choix que nous avait imposé le président. En prenant une bonne inspiration, je validais le plan Pain's End. Avant de me tourner vers mes camarades.

"Nous n'avons plus beaucoup de temps pour choisir notre mort. La mienne sera sur le champ de bataille, piétinant les cadavres de mes ennemis. Ce fut ... fun, de travailler avec vous."

Sur ces quelques mots, je me détournais de mes camarades pour aller m'enfoncer dans les étendues, à la recherche d'ennemis à occire. Je ne faisais plus attention à l'intégrité de mon corps, plusieurs douleurs commençaient à se manifester. Trop de stress, pas assez de repos, trop d'effort mais je n'en tenais pas compte. La seule chose qui comptait pour moi, c'était d'avancer.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ven 3 Aoû - 10:12
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 459

ID AGENT
Matricule: HO-7197
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t341-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t343-chronologie-de-proxima-centrenuit
Les explosifs étaient armés, prêt à faire de la colonie xeno le plus barbecue que l’histoire de Hope pourrait relater. Elle n’était même pas sûre en fait s’il y aurait un seul autre témoin à l’exception d’eux, mais… Ce n’était pas une raison d’abandonner ! Il n’y en aurait aucune. Même si tous étaient condamnés, il faudrait qu’ils poursuivent, jusqu’à la dernière seconde de non vie qu’ils auraient droit… Mourir d’une manière ou d’une autre… Est-ce que cela aurait une importance ? Elle n’y pensait pas, trop éloignée du sujet, mais respectant tout de même le choix de Neth.

Car après une conduite sur les chapeaux de roue, après la récupération d’Eddie et l’arrivée aux portes de la colonie, où les premiers Xenomorphes se firent accueillir par des sorts précis ou le pare-buffle du véhicule, le piège se mit en place. Une dernière action suicide, hum ? L’incendie que cela provoquerait pourrait être incontrôlable, et les engloutir aussi dans d’écarlates flammes. En tout cas, s’ils se faisaient choppés… Clairement, la mort serait le plus doux des cadeaux.

‘’Nous y voilà…’’
Commençait-elle en sortant du véhicule, pensant que Neth se positionnait derrière. ‘’Edward, couvrons-là sur ce coup !’’ Dit-elle, en faisant apparaitre au dessus de sa tête plusieurs grosses stalactites, qu’elle commençait à envoyer sur les aliens attirés par le groupe. Une fois cloué au sol, xeno ou non, ils ne risqueraient pas d’être une si grande menace. Même si l’énergie de la gardienne commençait à se montrer plutôt basse, l’opération précédente ayant eu son effet, mais elle ne comptait pas ses sorts. De toute façon, dans le merdier où ils se trouvaient, ce n’était pas comme s’ils avaient bien d’autres choix… Se battre et mourir, ou juste mourir ? Tel était le choix de ceux qui ne croyaient pas en le plan qu’ils approuvaient, faute de mieux…

Mais finalement, le véhicule explosa, donnant au monde le plus beau des incendies criminel. Un grand soupir de soulagement se fit entendre, provenant de la Centrenuit, qui sentait comme un poids se libérer, même s’il demeurait l’ombre gigantesque qu’ils avaient au dessus d’eux… Neth de son côté, disait qu’elle allait chercher querelle à d’autres groupes, pour mourir dans l’élément qui l’avait vu naitre… Le combat.

‘’Fais comme tu le sens ! A ce niveau là, ce n’est pas comme s’il y avait de hiérarchie qui tenait encore. Oh, mais surtout… Beau boulot, et bon courage pour la suite ! Je suis sûre qu’on se reverra dans nos prochaines vies !’’
Faisait-elle en souriant, avant de s’asseoir sur un banc, en regardant les flammes qui dansaient encore. Un sentiment si particulier l’envahie… Comme d’être perdue sur une plage à coté de l’étoile de la mort. Seule face à son destin, seule face à une mort annoncée, ses pensées commençaient à devenir bien plus floues, alors que son sourire semblait se muer en une légère tristesse…

Comment avaient-ils put se foirer autant ? Tous avaient déjà affrontés des situations de ce genre, et… Cela avait donné lieu au plus grand fiasco de la station… A moins qu’ils n’étaient simplement pas prêt. Pas assez fort, pas assez nombreux, pas assez décisif… Ils s’étaient tous attaqués aux conséquences en occultant les principales causes de cette histoire… Une dimension stratégique du coup ? Il était difficile de rejetter la faute sur les agents, bien qu’une immense partie d’entre eux étaient enterrés. Les survivants, eux… Auraient la lourde tâche de remettre la machine en place, si la machine n’explosait pas pour un millier de raison… Il ne lui restait ainsi plus qu’à attendre la fin, qui tomberait dans à peine quelques heures… Les plus longues de sa vie.

When freedom burns…
The Final Solution,
Dreams Fade Away
And all Hope turns to dust.

When millions burn,
The curtain has fallen,
Lost to the world
As they perish in flames.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rebirth Universal :: ARC :: ARC 0 : Déchéance :: Aventure :: Dégénérescence-