AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Derniers sujets
» Encore un nouveau départ
Aujourd'hui à 11:21 par Hayashi Tanakai

» La comète part faire un tour !
Hier à 21:58 par Proxima Centrenuit

» Traumatisées de la vie
Lun 15 Oct - 23:50 par Sarah "Surtur"

» Leçon d'escrime
Dim 14 Oct - 21:53 par Katarina sin miedo

» De la pointe des pieds
Dim 14 Oct - 12:36 par Proxima Centrenuit

» Problème mutagène !
Dim 14 Oct - 10:39 par Proxima Centrenuit

» Deux opposés
Sam 13 Oct - 1:29 par Anonyme/#9999

» Dans la Ligne de Mire
Sam 13 Oct - 0:15 par Anonyme/#9999

» Quand le Traqueur s'éveille...
Mer 10 Oct - 14:32 par Jason

» Parchemin d'une banshee (Pearl Lynch) [en cours]
Mer 10 Oct - 8:04 par Pearl Lynch

» [NEWS] Octobre 2018
Mar 9 Oct - 14:01 par The Rebirther

» Votes du mois
Mar 9 Oct - 13:57 par The Rebirther


Isolement de dissidents

 :: HOPE :: Headquarter :: Secteur P :: Cellules Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 3 Juil - 18:33
Errants
avatar
Messages : 60

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Se retrouver en prison n'est jamais quelque chose de très plaisant, en particulier lorsque l'on estime ne pas avoir mérité ce traitement, ce qui doit être le cas de tout les prisonniers quand j'y pense. Pour ma part, j'avais belle et bien tué une personne et je ne fuyais pas ce fait. Ma victime était un mage qui avait perdus le contrôle de ses pouvoirs et avait incendié le dôme des mages, blessant au passage bon nombre de personne. Les autorités mirent trop de temps à intervenir, je dus donc m'en mêler avec Proxima, une agent avec qui j'avais sympathisé, pas vraiment par choix mais ce n'étais pas une mauvaise chose.

Je n'avais pas à cœur d'être une personne pure, à la morale irréprochable et au comportement exemplaire. J'étais une femme égocentrique qui suivait sa propre voie même si cela lui imposait une vie de solitude, si je n'avais pas de problème avec mes actions, l'opinion des autres ne m'intéressait pas outre mesure, même s'il m'arrivait tout de même de débattre sur ce genre de sujets par moment.

Les autorités avaient décidé de me garder en cellule, le temps d'éclaircir ce qu'il s'était passé, en m'expliquant bien que même s'il s'agissait de légitime défense, que je devais tout de même être punie pour avoir tué un autre agent, ce qui me laissait de marbre. Quelques semaines à un mois, c'était le temps où je devrais rester dans cet endroit froid et métallique, entourée de machine humanoïde. Enfin, ce n'est pas la présence des humains qui va me manquer.

L'avantage d'avoir quelques semaines d'isolement, c'est que je pouvais améliorer ma méditation et me familiariser au Chi qui circulait dans cet endroit artificiel. Je pouvais également pratiquer quelques Katas pour garder mon corps en bonne condition. Une petite corbeille contenant des oranges étaient posé sur le coté de la porte. Proxima passait relativement souvent pour m'en apporter et discuter quelque peu. Je remarquais que quelqu'un occupait la cellule face à la mienne, chose que je n'avait pas remarqué. Difficile de dire si elle était là quand je suis arrivée, ou si elle est arrivé après moi, toujours est-il que le contact humain n'était pas vraiment dans mes instincts.

Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Aoû - 19:59
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 218
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde









De tous les lieux sur HOPE, sa prison restait l'un des meilleurs endroits pour se ressourcer. Du point de vue l'hybride, en tout cas. Ici, elle pouvait s'accorder un temps qu'elle n'avait habituellement pas. Une bien cruelle ironie, quand on y pensait et qu'on avait suffisamment côtoyé Geleerde pour savoir que l'emprise des années ne pouvaient pas tant que ça l'affecter. Pourtant, derrière ses quatre murs, la louve possédait ce droit fondamental pour tout être vivant, qui était généralement proscrit en tant qu'Agent. Celui d'oublier son rôle de protecteur de l'Humanité.


Du fond de sa cellule, Geleerde meumeumer la mélodie de sa dernière trouvaille musicale, casque de son vieux walkman toujours fixé sur les oreilles. Allongée sur son lit de fortune et les bras en croix derrière sa tête, la louve semblait s'être faite à l'idée de venir régulièrement passer un séjour en cellule, allant jusqu'au point de faire savoir aux Androïds qu'elle logerait toujours à la même enseigne. Après tout, il s'agissait presque un peu comme l'un de ses territoires maintenant : elle avait ses petites habitudes de locataire, si on pouvait le dire ainsi.


S'étirant nonchalamment, le visage de l'indomptable était caché derrière un vieux bouquin qu'elle avait abandonné contre sa tête, bien déterminée à s'accorder une sieste et à faire comprendre aux éventuels visiteurs qu'elle n'était pas d'humeur à parler. Bien sûr, cela n'empêchait pas aux Androïds de venir lui casser les noises parfois, mais c'était toujours mieux que rien.


Aussi, son instinct vint lui faire savoir qu'elle était subitement observée, par on ne sait encore qui. Cherchant au préalable à ignorer le trouble-fête, Geleerde fut rapidement prise d'impatience, malgré le fait qu'elle venait d'augmenter le volume de sa musique. Dans un marmonnement à peine audible, elle s'adressa mollement à Neth :


- Qu'est-ce que tu regardes, toi.



Bonjour. Merci. Au revoir.


Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 8 Aoû - 21:47
Errants
avatar
Messages : 60

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Une autre femme se tenait là, dans l’autre cellule, une femme arborant une grande crinière noire et qui semblait aussi enclin que moi a tisser de nouvelles relations. Elle semblait relativement bien installée, avec quelques livres pour lui tenir compagnie, elle semblait même être partie pour faire une bonne petite sieste. Enfin, c’était jusqu’à ce qu’elle me remarque et ne me demande sur un ton assez agressif ce que je regardais.

Je n’ai jamais été une personne facilement supportable, j’avais bien trop souvent l’habitude d’utiliser les moindres occasions pour provoquer les autres, pas forcément a mal, disons que c’était naturel.

« Moi ? Oh, pas grand-chose, juste une idiote comme moi qui se retrouve coincée entre trois murs et une grille, haha ! Alors, c’est quoi ton histoire ? Toi aussi tu as tué un de leurs agents ? Ou peut-être que tu es juste une Passenger qui s’est sentit des envies rebelles. »

Je n’avais pas vraiment un ton cherchant a l’abaissée ou a la critiquer, mais plus celui de quelqu’un qui acceptait la noirceur comme naturelle et pour qui tout le monde était plus ou moins dans le même bateau.

« Enfin, ce n’est pas moi qui vais critiquer ça. Tout le monde a sa noirceur, c’est naturel et l’ignorer au nom de la pureté et de la morale, ce n’est que se tirer une balle dans le pied tu ne pense pas ? Comme si on pouvait trouver une quelconque uniformité dans l’être humain, haha ! »
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 0:19
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 218
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde










- T'es une sacré comique, dis moi~



Le ton avait été lancé. À la manière de deux chiens devant un os à ronger, les deux combattantes commencèrent déjà à se renvoyer la balle. Contrairement à ce que Geleerde aurait pu espérer, sa compagnonne de cellule semblait avoir la langue bien pendue, en plus d'être le genre de petite curieuse qui n'hésitait pas à poser directement des questions.


- Allons bon, voilà que je suis tombée sur une bavarde. J'espère que t'es pas de la famille de Favaro sinon ça promets.



Un sourire narquois de circonstance, la louve daigna malgré tout à relever son bouquin pour jeter un rapide coup d’œil en biais à Neth. Rêvait-elle où cette parfaite inconnue lui posait des questions existentielles, dès le départ ? Elle était bien bonne, celle-là. On avait pour habitude de se présenter un minimum ou d'au moins avoir la décence de ne pas assaillir son interlocuteur de la sorte. Enfin, ça, c'est ce que pensait Geleerde : attendez un peu qu'elle rencontre Proxima. Oh bon Dieu.  


Déposant son livre à même le sol, l'hybride se releva avec fainéantise afin de s'asseoir. Désormais face à Neth, elle extirpa de la poche de son veston un paquet de cigarettes, adossant son dos contre le mur, une jambe repliée sur elle-même, pied sur le lit.


- Ecoute ma biche. Je serais ravie de parler chiffon avec toi autour d'une bonne tasse de thé, mais j'ai comme qui dirait un planning plutôt chargé là.



Un nouveau sourire taquin en façade, les traits rongés par la fatigue de la louve s'affichèrent au même instant qu'elle alluma sa cigarette à l'aide de son briquet.  Avertis que pour tenir une louve en cage, il était bien plus préférable de lui offrir son addiction sans broncher, les androïds ne confisquaient pas son matériel lors de ses nombreuses... Visites. Malgré que la louve fit clairement savoir son non-désir de communiquer, elle avait tout de même pris soin de retirer son casque, coupant par la même occasion son walkman.


- Ceci dit, tu marques un point sur une chose : tout le monde à sa part de noirceur.



Inspirant une première bouffée de cigarette, Geleerde leva les yeux vers le plafond, conservant toujours ce demi-sourire taquin et songeur.


- Alors si tu penses tant que ça le comprendre, tu devrais aussi piger que la mienne n'est pas vraiment du genre à se confier au premier venu~



Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 1:21
Errants
avatar
Messages : 60

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
La colocataire semblait plutôt pugnace et n’était pas très encline a répondre a mes questions. Dommage mais pas vraiment surprenant, ce n’est pas comme si je tenais beaucoup a ces réponses, mais j’avais maintenant une bonne impression du caractère de cette dame. Elle ne manquait certainement pas de répondant et elle avait un bon physique pour appuyer son caractère. Elle faisait bien une tête de plus que moi et devait être tout autant entraînée. Je me demandais bien quel genre de truc elle utilisait pour se battre. Avec tout ce qui circulait dans la station, avec tout les univers différents qui avaient fournis leur combattant, je n’allais certainement pas manquer de défis.

« Comique ? Oui ça m’arrive par moment mais je n’ai pas vraiment de public. Les gens préfèrent m’éviter et je ne peux que les comprendre. Ils doivent trouver particulièrement dangereux une personne qui ne respecte pas les codes de la société. Par contre ‘Biche’, ça ne colle pas vraiment, beaucoup trop mignon, pacifique, il faudrait quelque chose de plus teigneux, qui ne lâche pas l’affaire et qui se bat en permanence, un dragon par exemple. Haha ! qu’est ce que je dit, les dragons sont beaucoup trop organiser pour me correspondre, une tempête serait beaucoup mieux. »

La femme semblait être bien logis pour une prisonnière ce qui me faisait me demander si HOPE n’avait pas trop besoin de ses agents pour les punir réellement. Après tout, ils voulaient sauver le monde, ce n’est pas les bras qui manqueront pour un tel œuvre. Peut-être n’étaient-ils pas aussi naif que je le pensais. Bon a savoir.

« Oh j’imagine bien. D’ordinaire je ne suis pas très bavarde, je préfère parler avec les poings, au moins on est sur de se comprendre, haha ! Mais ce n’est pas comme s’il y avait un quelconque intérêt a cacher quoi que ce soit. J’ai mes objectifs, j’ai traqué et tué pas mal de gens pour avancer, des alliances ont été formé et ont volées en éclats pour ça. Beaucoup me trouve imprévisible et oublie qu’un être vivant n’a de véritable allégeance qu’a lui même. Ils sont quand même bien bête ces gens par moment. Qu’est ce que je dit, ‘par moment’, haha ! »
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 1:55
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 218
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde









Meh.

Apparemment, les petites répliques cinglantes de la louve n'avaient pas autant fait d'effet que ça. Pire encore, Neth arrivait toujours à trouver de quoi surenchérir la conversation. Décidément.  


- Si tu le dis.



Soufflant un nouvel amas de fumée couleur cendre, Geleerde continuait d'observer le plafond, l'air quelque peu détaché de la situation. Ignorer quelqu'un était une chose. Ne pas pouvoir y faire autrement malgré toute la bonne volonté du monde, une autre. De plus, malgré le fait que l'indomptable paraissait peu encline à partager quoi que ce soit avec Neth, elle l'écoutait. Laissant sa propre réflexion à elle-même pour se faire une meilleure idée de ce que la prisonnière pouvait être.


Après tout, vu que la belle blonde semblait n'avoir rien à cacher, Geleerde n'avait même pas besoin de poser la moindre question. Un bon point, au moins. La concernée fit d'ailleurs savoir deux faits particulièrement intéressants pour la louve. Premièrement, que Neth ne respectait pas vraiment les codes de la société. et deuxièmement... Qu'elle était imprévisible aux yeux des autres.


- Tu as la réponse à ta première question, ma biche : si je suis ici, c'est bien parce que je ne suis pas vraiment le genre de personne à bien gentiment vouloir me mettre dans les rangs : ça te parles, toi aussi, j'imagine.



Levant un index pour pointer leurs cellules respectivement, Geleerde accorda un rire léger dans un souffle, sa cigarette se consumant d'elle-même désormais. À croire que l'indomptable appréciait particulièrement notifier les faits les plus évidents.


- La plupart des personnes se confrontent souvent à des problèmes demandant d'utiliser leur moral et leur code d'honneur, mais ils déformeront toujours leurs avis, pour la soi-disant bonne éthique envers la société. Vouloir être comme tout le monde, c'est au final perdre ce que nous sommes, ce qu'on est.



Jetant enfin un nouveau regard vers Neth, elle la fixa quelques secondes sans broncher, reposant son bras contre son coude surélevé.


- Alors comme ça tu as tué quelqu'un et tu t'es retrouvé ici. C'est plutôt banal quand même, tu ne crois pas ?



Oui. Aux yeux de Geleerde, tuer un être doué d'intelligence ne semblait pas être un argument suffisamment valable pour qu'on emprisonne quelqu'un. Il y avait des faits à prendre en compte, avant tout.


Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 2:30
Errants
avatar
Messages : 60

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Ah, ma franchise semblait avoir éveillé quelque chose chez la prisonnière, qui commença a s’ouvrir, petit a petit. Peut-être mon entrain était contagieux, peut-être en avait-elle simplement marre, les deux m’étaient égaux. Elle disait qu’elle était arrivé dans les geôles pour ne pas vouloir rentrer dans les rangs, comme beaucoup de prisonnier au final. La justice, la morale, au final ce ne sont que des excuses pour imposer l’ordre a la populace, pour les empêcher de suivre leurs instincts et leur objectif comme bon leur semble, les empêcher d’être libre. Certes, aucune société ne peux vivre dans le chaos, il faut des règles pour qu’un tel rassemblement puisse exister, mais, je n’ai jamais vraiment aimé la compagnie des moutons.

« J’ai tué un agent, un mage de feu qui avait perdus les pédales et qui avait mit le feu au dôme des mages. J’ai mis la force nécessaire pour le neutraliser, mais il faut croire que sauver des vies et contraire aux règlements. Pour être honnête, je pense pas que cette cellule puisse vraiment me retenir. Je suis certaine qu’après quelques essais, je pourrais faire voler les murs en éclats, mais bon, j’irais où ? Ce n’est pas comme si j’avais beaucoup de gens a voir, ou de chose a faire. Ici je peux m’exercer et méditer, c’est tout ce dont j’ai besoin. Quand je sortirais, je finirais certainement par tuer quelqu’un d’autre et finir de nouveau ici. Hey, c’est ma faute a moi si les seuls défis qu’il y a c’est chez les agents ? »

La teigneuse repris en expliquant que les gens déformait souvent leur moral et leur honneur pour se conformer a la bonne éthique et pointait du doigt le fait que chercher a se conformer c’était perdre son identité. Un petit sourire aux lèvres, je répondis a celle avec qui je partageais certainement une partie de sa philosophie.

« Les gens ont tendance a oublier que la société, la moral, le bien et le mal ne sont que des produits de l’homme et qu’ils n’existent pas a l’état brut. Ils cherchent a se contorsionner pour rentrer dans les critères d’autres humains, oubliant tout simplement leur droit de créer ces même critères. Ce qui guide nos pas est quelque chose de plus primal, de plus bestial, quelque chose que les gens ont bien trop souvent peur de regarder en face, car elle incarne leur plus sombre coté. Une impulsion, un désir, un objectif, nous en avons tous un, même inconsciemment et lorsqu’on l’a trouvé, la vie devient infiniment plus simple. Je suis partis il y a plusieurs années dans une quête simple, que je ne terminerais jamais vivante : devenir la plus forte, m’améliorer, encore et encore et affronter des défis toujours plus grand. Cet objectif a guider ma vie et tout ce que je fais n’est que pour lui. Sauver le monde, c’est certes noble, mais je ne suis pas là pour ça, oh non. Si je suis là, c’est pour combattre tout ce qui ne manquera pas de se mettre en travers de leur chemin, et quand j’en aurais finis, je continuerais ma route a la recherche d’autres ennemis.»

La louve fit un petit commentaire sur le fait de tuer, un acte qui semblait bien banale aux asociaux qui sévissaient dans ces cellules.

« Je préfère éviter de tuer mes ennemis. Beaucoup vois le combat comme quelque chose a mort, moi je le vois plus comme un sport. Je préfère un ennemis qui s’entraîne et qui revienne me défier avec de nouvelles techniques a un ennemis morts, mais beaucoup ne voient pas les choses de cette manière et je finis souvent par tuer un imbécile qui ne se rend pas compte de sa chance ou qui est aveugler par son orgueil. Tant pis, c’était son choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 16:35
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 218
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde










- Légitime défense, en gros. Il y avait un danger, tu l'as neutralisé. Pour la sauvegarde des vies de plusieurs innocents et de la tienne. S'il n'y avait pas d'autres choix, alors tu as fait ce qu'il fallait.



Mâchouillant son bâton de mort entre ses dents, Geleerde jetait quelques brefs coups d’œil vers les quatre coins de sa cellule, une expression toujours aussi lointaine sur le visage. La jeune blonde paraissait avoir environ la vingtaine et pourtant, elle donnait la curieuse impression d'avoir tout vu, tout fait. Plutôt étrange, en fin de compte. Sa vie n'avait pas dû être de tout repos.


- Hey, relax. C'est pas un interrogatoire : pas besoin de justifier tout ce que tu as pu faire, j'suis pas là pour juger.



D'un sourire quelque peu moqueur, elle vint croiser le regard de Neth une seconde, avant de repartir à sa contemplation des murs froids de la prison.


- Des écervelés, y en a des tas. Tu en as déjà rencontré, tu en rencontreras encore. ça va dans les deux sens, par contre. Tu seras forcément perçu comme l'idiot dans une histoire ou dans une autre. Tout dépend du point de vue, au final. Le bien et le mal, ce ne sont que des idées, des pensées. En connaître précisément la définition et la rendre universelle, ça n'a jamais fait qu’entraîner des guerres de clans. Rencontrer des êtres qui partageront ta propre vision des choses, il y en a, mais personne ne peut jamais réellement être ton égal.



Prenant une légère pause, elle ajouta :


- Au final, même si ça forme notre unicité, ce que nous sommes, nous restons seul. Et c'est sans doute pour cette raison que la plupart préfèrent vivre avec ce qu'on appelle la société : par crainte de la solitude, ils brouillent volontairement leurs désirs profonds, pour être bien vu et former ensemble cette société en question.



À cette dernière tirade, la louve porta deux doigts à sa cigarette, la présentant à Neth afin de lui en proposer une, si elle le désirait. Si elle acceptait, Geleerde n'aurait qu'à simplement la faire passer à l'Androïd : après tout, une simple clope, ça ne tuait personne. Pas vrai ?



Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 0:41
Errants
avatar
Messages : 60

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Contrairement aux premiers échanges, la discussion progressait sur le ton compréhensif et calme de gens qui partageaient leurs opinions, visiblement assez proches. Comme je l’avais penser, la femme a la crinière n’était pas du genre a se soucier d’un meurtre en légitime défense. Avec la façon dont elle présentait les choses, on pourrait croire que j’étais une personne noble ayant agit pour protéger la vie d’innocent, ce que je n’étais pas vraiment. Je n’aimais pas vraiment gâcher des vies mais ce n’était clairement pas par altruisme que j’étais intervenue. Je me frottais l’arrière de la nuque, un peu gênée, avant de répondre.

« On peut pas vraiment dire que c’était aussi noble. C’est vrais que je n’aime pas le meurtre gratuit, mais … Ah, je suis bien moi ! Je suis surtout intervenue parce qu’il était fort et que je voulais le battre. Par chance, combattre et vaincre les gens puissants ça résout souvent bien des problèmes. »


La louve s’étonna que je déballe autant d’information et me piqua en me faisant remarquer que ce n’était pas un interrogatoire et que je n’avais pas a me justifier.

« Haha ! C’est vrais que je parle beaucoup pour quelqu’un qui n’aime pas la compagnie des autres, mais il faut dire que c’est assez enivrant de discuter avec un autre phénomène de foire. Non pas que j’essaie de me justifier ou quoi, j’aime juste parler de moi par moment, haha ! L’opinion des autres ne m’importe que peu au final, je reste et resterais moi même, même si le monde venait a s’effondrer. »

Ma camarade continuait en exposant son point de vue sur les sujets que j’avais abordée. Elle avait une vision bien tranchée du monde, similaire mais pas identique a la mienne, puisqu’elle croyait que personne n’était réellement égale a une autre. Pour ma part, j’avais la réflexion inverse. Tout le monde était égaux s’ils acceptaient et reconnaissaient cette égalité. Mais cette égalité ne donnait raison a personne, elle ne justifiait que le droit de tout un chacun de se battre pour ce en quoi il croit et de défendre ses rêves.

« Hmm, je ne suis pas vraiment d’accord. Enfin si, peut-être. Disons que ma vision des choses est assez spécifique. Chaque être humain est identique aux yeux du monde, nous avons besoin de manger, de boire et notre temps est compté avant que nos corps ne se désagrège. Aucune autre règle n’existe et chaque humain possède le même potentiel pour peu qu’il l’embrasse. Aucune opinion n’a de raison de primer sur une autre et chacun est en droit de se battre pour ses objectifs, ses désirs ou ses pensées. Certains voudront se battre pour protéger leur proche, d’autres pour sauver le monde et encore d’autre pour des raisons futiles, comme moi, ce sont différents désirs que peuvent avoir les gens, des envies qui brûlent dans leur cœur d’une flamme incomparable a une autre. »

Geleerde apporta une petite conclusion en disant que les gens se réfugiaient dans la société par peur de la solitude, sacrifiant leur liberté pour ce sentiment rassurant.

« Ils peuvent tenter de les contenir, mais ils n’arriveront jamais a s’en séparer. Le chaos est dans le cœur des hommes, tout comme il est présent dans l’univers. Après tout, nous pourrions bien mourir toutes les deux d’ici quelques secondes. Une maladie fulgurante, la fin du monde, un sort colossal ou encore un titan a moitié fous qui pourrait éradiquer la moitié des êtres vivants en claquant des doigts. La société n’est qu’un exemple de la faiblesse que je vois chez les hommes : leur incapacité a accepter l’imprévisible, l’incontrôlable et a avancer dans l’inconnue. »

Ma camarade me tendit un étrange tube de papier, qu’un des androïdes me transmit sans que je ne sache quoi en faire.

« Hun hun, et qu’est ce que c’est ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 16:47
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 218
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde










Certains propos de Neth auraient pu en décontenancée plus d'un. Que cela soit pour les petites brimades subtiles qu'elle pouvait glisser au détour de la conversation ou sa fâcheuse tendance à tout ramener au combat, l'hybride restait malgré tout réceptive et à l'écoute. La susceptibilité n'étant que très peu présente chez elle, peu de chose pouvait la perturber.


- Tu diras ce que tu voudras sur le sujet, mais aux yeux de certains, tu seras perçue comme une véritable héroïne, que tu le veuilles ou non. Evidemment, ça ne sera pas la vision de tout le monde, sinon tu serais pas ici, après tout~



Les prochains propos de sa camarade amusèrent à nouveau l'indomptable, qui voyait en cette combattante un fort potentiel de déduction et de réflexion. Elle avait malgré tout sans aucun doute encore beaucoup à apprendre, tout comme elle, ce qui se révélerait particulièrement intéressant pour la suite des événements.  


- L'incapacité d'accepter l'imprévisible et l'inconnu n'est pas une faiblesse en soit. Ce n'est qu'un objectif d'une vie. Clairement pas la nôtre pour toi et moi, mais pour d'autres. Si tu estimes que chacun est en droit de se battre pour ce qui l'anime, alors on ne doit pas juger leur idéologie de se conformer à une société. Je n'y adhère pas non plus évidemment, mais nous ne pouvons pas porter rigueur à ceux qui ont foi en l'ordre de toute chose. Nous sommes considérés tel des parias à leurs yeux, mais tant qu'ils ne m'empêchent pas de faire ma vie, ça me va.



Amusée par la réaction de la belle blonde à la vue de cette cigarette, l'indomptable lui offrit un sourire tout en reprenant une à son tour. Celle de Neth déjà consumé, elle n'aurait pas besoin de briquet ou d'allumettes. La fumée s'échappant sereinement du bout de son bâton de mort, Geleerde lui expliqua son but premier :


- ça, c'est qu'on appelle une addiction. Au même titre que l'alcool ou le sexe, si tu veux. Beaucoup de personne exprime l'émotion qu'il ressente comme un sentiment de bien-être, de béatitude. Pour d'autres, ça leur offre confiance et sécurité. Mais tu te doutes bien qu'il y a toujours le revers de la médaille : une clope, c'est un ramassis de saloperies empoisonnées, capable de tuer à petit feu sur plusieurs années un être humain, même s'il y a des exceptions.



À ces mots, la louve inspira une nouvelle bouffée de cette création du démon tout en fermant les yeux.


- L’hypocrisie dans tout ça, c'est que tous les fumeurs te diront de ne jamais commencer, de ne jamais tomber là-dedans. Ça me fait doucement rire quand j'entends ça. Quand tu as un argument, tes actions doivent être en parallèle à ce que tu dis. Donner la leçon quand on n'est pas capable de l'appliquer pour nous-mêmes, c'est la dernière des conneries.



Devant l'interrogation visible de Neth devant ce bien étrange objet, Geleerde se releva pour s'approcher du mieux qu'elle pouvait de l'entrée de sa cellule, cigarette en bouche.


- Si tu veux tester, c'est très simple : prends là comme ça et pense que tu te retrouves face à ta mère ou qui tu veux qui pourrait avoir une quelconque autorité sur toi et qui te surprend à faire un truc que tu ne devrais normalement pas faire...



Constatant que cet exemple ne serait peut-être pas le plus parlant pour Neth, elle ajouta mollement :


- Laisse tomber, j'ai mieux : imagine plutôt que tu retrouves en plein océan, que la tempête fait rage et que tu te débats dans l'eau comme une dératée. Quand tu refais surface, ton premier réflexe, c'est de reprendre ton souffle.



En même temps que sa tirade, Geleerde utilisa sa triste maîtrise du sujet en se portant comme cobaye.


- T'inspires d'un coup et...



La louve préféra mettre sous silence la fin de sa phrase. Attendant patiemment que Neth s'adonne à ce petit exercice pendant qu'elle continuait de garder les yeux clos tout en se contentant de penser pour elle-même :


- ... Tu tousses à t'en faire sortir les poumons.



Geleerde. Mère de substitution indigne.


Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 0:48
Errants
avatar
Messages : 60

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Ma camarade me disait bien que je pouvais bien dire ce que je voulais que les gens continueraient de se faire leur propre version de l’histoire. Je haussais les épaules avec un petit sourire en répondant d’une courte réplique.

« Je m’en fous, ils peuvent croire ce qu’ils veulent, ça m’est égal. »


La femme a la crinière d’ombre défendait le droit qu’avaient les masses de continuer de croire en l’ordre, ce que je ne contredisais absolument pas, je m’étonnais juste d’un choix qui m’était complètement alien et qui allait contre mon bon sens.

« Oh oui, certainement, c’est juste complètement stupide pour moi. Ils peuvent bien se croire protéger en fermant les yeux sur le monde, mais qu’ils ne viennent pas pleurer si les choses dérapent, et s’ils survivent, tant mieux pour eux. »

Vinrent ensuite des explications sur cet étrange tube de papier qu’elle semblait tant affectionner. Elle en parlait comme une addiction semblable a l’alcool et au sexe, deux choses que je connaissais de nom mais que je n’avais jamais consommer. Je n’avais pas que ça a faire et je ne voudrais pas que mes capacités en pâtissent.

« Hun hun, je vois. Je n’ai jamais vraiment accordée de temps a ce genre de passe temps, j’ai un Wushu a améliorer et des défis a trouver. Je ne voudrais pas que mes performances baissent, mais j’imagine qu’une fois ne fera pas de mal. »

Elle m’expliqua assez maladroitement que je devais poser le tube contre mes lèvres et aspiré de l’air au travers. Son image avec les figures d’autorités me paraissaient bien obscure. Comment peut-on en venir a ce genre de description pour une action aussi simple ? Je me sentais toute fois l’envie de commenter sur cette tirade et de parler un peu plus de ma personne.

« Je n’ai plus vraiment de parents, et les figures d’autorité, je n’en ai jamais vraiment eu, haha ! Je tiens de mon Père et nous sommes tous deux des fortes têtes bien détermine a laisser notre empreinte dans l’histoire. Il a quand même vaincus huit cents hommes d’affilé dans l’arène avant de disparaître, le vieux. Mais quand j’en aurais finis, sa légende ne sera qu’une anecdote a coté de la mienne, haha ! »

Je m’exécutais ensuite, appliquant les indications de la louve vis à vis de cette cigarette. Sans grande surprise, le fait d’inspirer de la fumée n’est pas vraiment un acte agréable, sans compter que cette fumée ne semblait pas avoir de quelconque effet autre que celui de causer une toux et je passais quelques secondes a cracher mes poumons avant de reprendre.

« Kof kof kof, et c’est censer être agréable ? Et beh, qu’on ne vienne pas me faire croire qu’il y a une quelconque logique dans la vie, haha ! »
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 17:03
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 218
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde










- Y a jamais eu de mal à se détendre tu sais. Au contraire, c'est en reposant ton corps et ton esprit de temps en temps que tu pourras t'améliorer par la suite.  S’entraîner constamment pour dépasser les autres, ça marche que dans les shonen~



Toujours aussi amusée par les arguments Neth, la louve restait pour le moins détendu. D'une certaine façon, la belle blonde lui rappelait quelque peu son passé, à une époque où Geleerde n'était pas celle que nous pouvions connaître aujourd'hui. Faire la conversation n'était pas forcément dans ses priorités non plus, mais il pouvait parfaitement lui arriver de le faire malgré tout. Certes, cela se produisait la plupart du temps lorsqu'elle détenait une bière dans les mains, jugeant que les traits d'esprit du genre ne pouvaient avoir lieu que lors de ce genre de moment.


- Au moins j'aurai eu le mérite de t'avoir initié à l'un des premiers vices du monde. Pour les deux autres, on verra ça en temps et en heure.



Gardant le sous-entendu particulièrement flou, l'indomptable semblait avoir pour affection l'idée d'éduquer les plus jeunes. Bien sûr, apprendre à quelqu'un l'art de la fumette n'était probablement pas la meilleure leçon que l'ont pouvait accorder, mais ça, c'était une autre histoire.


- C'est qu'il a l'air plutôt coriace, ton paternel.



L'information fut intéressante et ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd. Savoir que Neth avait également un père particulièrement fort fit d'ailleurs sourire l'hybride, qui ne pu indéniablement s'empêcher de penser au sien. Une fois que l'experte en Wushu s'exerça à l'épreuve de la cigarette, le résultat fut parfaitement ce que la louve attendait. Une toux inévitable venait d'élire domicile chez Neth. Cette action fit particulièrement rire Geleerde, qui retourna finalement s'asseoir sur son lit de fortune.


- La logique dépend de la réalité de chacun. Ta réalité et la mienne sont deux choses différentes, tout comme celles des autres.



Fumant sereinement à son tour, l'hybride porta ses deux bras libres vers l'arrière de sa tête, s'en servant à titre de coussin entre elle et le mur derrière elle. Tout le monde obtenait cette même réaction suite à leur première latte, avec la même pensée qu'il n'y avait rien d'agréable à ça. Pourtant, cela n'empêchait pas à certains de volontairement se faire du mal en continuant, jusqu'à finir par apprécier ce qui causait au départ leur souffrance.


- Tu as attisé ma curiosité concernant ta relation avec ton père. Dis-moi en plus.



Les yeux à nouveau clos, Geleerde releva le menton légèrement afin de ne pas être perturbé par la fumée de sa propre cigarette. Puisqu'elle serait là encore un moment, autant entendre les histoires de quelqu'un pour s'apaiser.


Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Aoû - 9:51
Errants
avatar
Messages : 60

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
Ma codétenue m’expliquait que selon elle il n’y avait pas de mal a se détendre et que m’aérer l’esprit et le corps pourrait même m’aider a améliorer mes performances. C’était une idée très étrange pour moi qui tirais le plus grand plaisir du combat et la plus grand extase de la victoire. M’étouffer avec de la fumée était très … pauvre en sensation comparé a ça.

« Bizarre, a t’entendre on croirait que c’est quelque chose d’ennuyant l’entraînement. Pourtant, je ne suis jamais plus divertit que sur un champ de bataille, et rien ne m’excite plus que la victoire, le fait d’avoir dépassé quelqu’un, d’avoir prouvé que j’étais la plus forte ou même de devoir me dépasser pour gagner. Après, je ne fais que me battre, sinon je serrais déjà morte de fatigue. Nan, il m’arrive aussi de lire des livres d’art martial, de faire mes katas et de dormir aussi. J’aime bien dormir sous le soleil perchée dans un arbre ou sous le soleil, c’est assez grisant. J’aime bien parler de moi aussi et de mes idées, même si au fond je me fiche un peu de ce que font les autres en font, je me dis que je peux peut-être aider certaines personnes a se libérer des chaines illusoires qui les retiennent. Mais bon, je finis souvent avec l’étiquette de folle et de sociopathe, du coup on m’écoute pas vraiment. Ils savent pas ce qu’ils ratent, j’ai de belles chansons dans mon répertoire, haha !»


La louve semblait en tout cas bien apprécier cette discussion, toujours avec un sourire en coin alors qu’elle continuer de respirer sa fumée. Moi j’avais mis mon tube de papier de coté, ce n’étais pas vraiment quelque chose que je trouvais agréable. Elle releva que mon père semblait être quelqu’un de redoutable. Ah, si elle savait. Je pourrais lui parler pendant des heures de ce combattant sans égal, c’est d’ailleurs ce qu’elle m’invita a faire après m’avoir parler du fait que les réalités de chacun étaient très différentes.

« Oui, c’est sûr qu’on a tous notre propre réalité, mais justement, rien ne dit que ma réalité est moins vraie que celle d’un autre, du coup où est le mal dans le fait que je défende la mienne ? Ce n’est pas comme si quelqu’un allait le faire a ma place. Sinon pour ta question, et bah j’imagine que ma relation avec mon père est comme celle de toute fille avec son parent. Il n’y a personne que j’aime plus dans le monde et personne que je voudrais le plus dépasser. Mon père était un gladiateur de renom, tout le monde le connaissait, même dans les villes du Nord, aucun de ses matchs ne passait inaperçue. Faut dire qu’avoir fait huit cents combats sans en perdre un, ça forge une réputation tenace. Et pourtant, il se battait pas contre de la merde. Combattant aguerrit, mage noir, minotaure et autres créatures magiques. Tout le monde voulait se mesurer a lui et essayer de le détrôner mais il a continuer a gagner. On avait beaucoup d’argent avec tout les combats qu’il faisait mais on a jamais été très dépensier. C’était un gladiateur après tout, pas un homme d’affaire ou un de ces idiots qui entasse des toiles dans sa cave. On peut pas dire que j’ai été a plaindre jusqu’à ce qu’il disparaisse. Plein de gens disaient qu’il avait finit par se faire assassiner mais je connais très bien mon père et ce n’est pas le genre de chose capable d’avoir raison de lui. Si t’avais vus sa cuisine, tu me croirais, haha ! Bref, depuis qu’il a disparut, je me suis lancer dans ma propre quête : devenir la plus puissante du monde et me créer une légende si grande que celle de mon père ne sera qu’une sortie du dimanche a coté !»
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Aoû - 14:50
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 218
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde










- Ne confonds pas divertissement et détente. L'entraînement ne m'ennuie pas, juste l'idée d'un quotidien trop bien ficelé. Sortir de sa zone de confort est essentiel : tu ne peux pas constamment faire les mêmes entraînements, dans les mêmes domaines que tu considères comme à privilégier. Il faut aussi aller vers l'inconnu, les arts que tu ne connais pas encore, pour ensuite les conquérir et les maîtriser à leur tour. Tu parlais d'imprévisibilité tout à l'heure : c'est une chose que j'affectionne également. Et pour mon cas, me donner quelques handicaps et difficultés rend les combats tout de suite bien plus amusant des deux côtés.



Bien que pauvre en explication, Geleerde glissait quelques remarques à son sujet. Quand on avait pour habitude de parler très peu de soi, il était difficile de faire autrement et ce, qu'importe la situation. Se confier n'était pas mal perçu de la part de l'hybride, mais elle avait pour principe d'agir dans ce sens qu'avec de très rares personnes. La plupart du temps, brouiller les pistes restait sa priorité.


- C'est drôle, j'aurai cru qu'on te donnerait plutôt l'étiquette de la prétention plutôt que de la folle dingue... Va pas te méprendre : tu as foi en tes capacités et ton propre jugement, ce que je respecte. Et puis de toute façon, je ne pense pas que tu m'écouterais vu tout ce que tu as pu déjà me dire à ton sujet~.



Offrant toujours un éternel sourire taquin à Neth, l'indomptable pouvait affirmer sans difficulté désormais que l'experte en Wushu serait loin d'être susceptible. Tout comme elle donc, une petite brimade ou deux ne devrait techniquement faire aucun mal.


- Dans ce cas, tu as fait le bon choix en acceptant d'être dans l'Organisation. Si ton but est de le dépasser, tu devrais clairement avoir de quoi faire avec tout ce qu'on peut croiser ici.



Les faits étaient là : au sein du Vaisseau-Monde, elle avait déjà pu voir des êtres particulièrement puissants de ses propres yeux. La belle blonde y trouverait sans aucun doute son bonheur... Si elle sortait un jour d'ici.


- Ceci dit, tu ne penses pas qu'un jour tu finiras par te lasser de tout ça ? Admettons que tu arrives à ton objectif : qu'est-ce que tu feras ensuite ?




Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Aoû - 23:42
Errants
avatar
Messages : 60

ID AGENT
Matricule: -
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t414-carnet-de-presentat
L’échange se poursuivait sur un ton amical, la dame continuait sont plaidoyer pour les petits vices de ce monde en m’expliquant qu’il était important de sortir de sa zone de confort et qu’il fallait que je m’ouvre a l’inconnue pour m’améliorer et me perfectionner. Je ne cachais pas mon excitation en répondant a la prisonnière.

« Ah nan mais carrément, je m’ennuierais comme un rat mort si je ne faisais que ça. C’est surtout histoire de garder la forme et de tester de nouvelles choses que je m’entraîne, mais par chez moi j’ai fait un peu le tour du coin, j’ai étudier pleins de style variés, allant des arts martiaux anciens en passant par les styles improvisés et ça m’a pas mal aidé. J’ai plein de coups et de théorie en stock et je peux adapter mon style a ce que j’affronte ce qui fait que je suis rarement sur la touche. Et le Chi ça aide pas mal. Pouvoir canaliser l’énergie du monde, ça donne pas mal d’avantage, comme pouvoir se passer de repos ou de nourriture, du moins en partie, attaquer directement le corps et l’âme de ses adversaires ou plus simplement renforcer son propre corps pour attaquer ou se défendre. Nan vraiment c’est pas mal pratique comme truc. »

Ma partenaire s’amusait également du fait que l’on me trouvait plus folle que prétentieuse, mais je me doutais que ce trait était très certainement inclut dans ce genre d’insulte.

« Oh je ne me fais pas d’illusion, je pense que les gens ont facilement plus d’un défaut a me trouver, haha ! »

La louve trouvait également que rejoindre HOPE était un des meilleurs moyens de trouver du défis, j’en étais également convaincue. Que cela soit dans les ennemis décidé a s’opposer au doux objectif de ‘sauver le monde’, ou bien dans ceux convaincus du bien fondé de ce dernier, je ne manquerais pas d’individus exotique et puissant a affronter et contre qui je devrais m’adapter. Toute fois elle semblait avoir un fond d’inquiétude en me demandant ce que je ferrais si j’y arrivais ou si je m’en lassais.

« Hmm, je ne pense pas que j’y arriverais un jour. Après tout, on dit bien qu’il y a toujours plus fort que soit pas vrais ? C’est ça qui est grisant ! Si je devenais un jour la plus forte, je pense que je m’ennuierais comme un rat mort, sans défis pour me pousser en dehors de mes retranchements. Mais je sais que ce jour n’arrivera pas, je ne suis qu’humaine après tout. Je ne finirais clairement pas mes jours dans un lit a me décrépir, oh que non, moi je mourrais sur un champs de bataille, en piétinant les cadavres de mes adversaires pour m’enfoncer toujours plus dans la mêlée. Oh non je ne m’en lasserais jamais, c’est tout mon être qui aime se battre, pas seulement mes goûts. Mon cœur, mon sang, mes os, c’est comme un appel primordial, je suis née pour me battre et j’aime ça, haha ! »
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Aoû - 1:19
Déchu de HOPE
avatar
Messages : 218
Localisation : Did you check inside your butt ?

ID AGENT
Matricule: HO-0765
Voir le profil de l'utilisateur http://rebirth-universal.forumactif.com/t121-carnet-de-presentat http://rebirth-universal.forumactif.com/t122-chronologie-rp-de-geleerde










- T'es un vrai couteau-suisse en fait. J'en connais une qui t'aurais bien ajouté dans ses rangs.



Elle. Valkyrja. « Celle qui choisit les morts »


Bien qu'elle n'en pensait pas moins, l'hybride n'en dirait pas plus à ce sujet. Cette partie de son passé ne pouvait être déterré par le premier venu. Il s'agissait d'une part obscure de son être, que peu de personnes avaient pu connaître ou ont pu entendre. Sans compter le fait que les légendes et autres croyances que l'on pouvait entendre à Vaylirah n'étaient pas universelles. S'encombrer d'explications bien trop longues ne serait donc pas le bienvenu pour le moment.  


- Les guerriers meurent jeunes, faut croire. Ça sonne comme une vérité absolue simplement parce qu'ils n'ont pas les compétences pour affronter l'emprise du temps sur leurs corps...



Terminant sa cigarette, elle en écrasa le mégot d'un geste las de la main, observant les décombres de son bâton de mort venir s'échapper dans le creux de ses doigts. Secouant mollement sa main, aucune trace de brûlure n'apparaissait dans sa paume.


-... Mais mourir reste toujours plus facile que de vivre.



Le temps. Ennemi des Hommes.


- Ce que je pense être le plus grisant dans tout ça, c'est bien l'ennui. Il n'y a rien de plus mortel dans la vie de quelqu'un. Empêche un être de penser, de mener à bien ses objectifs, de se battre. Ôte-lui toute possibilité de distraction, mentale et physique, et il ne deviendra que l'ombre de lui-même. Qu'une simple coquille vide, dénuée d'âme.



D'un geste consciencieux, l'indomptable mena son bras au niveau de ses chevilles, récupérant à ce qui s'apparentait à une bouteille d'eau. Buvant une partie du contenu, elle relâcha un bref soupir de soulagement avant de croiser à nouveau le regard de l'experte en Wushu.


- Si jamais tu arrivais à mener à bien ton objectif par je ne sait quel miracle, j'espère pour toi que tu ne seras jamais confronté à ça. Crois-moi : ça n'a rien d'amusant.



Un sourire subtil se dessina sur son pâle visage pendant qu'elle terminait sa tirade : décidément, elle n'aurait pas refusé une bonne bière avec tout ça.


Respecte ma putain d'autorité, Invité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rebirth Universal :: HOPE :: Headquarter :: Secteur P :: Cellules-